Jump to content
Sign in to follow this  
Space Oddity*

The 1975 - A Brief Inquiery Into Online Relationships

Recommended Posts

 

540971-20151217-the-1975.jpg

 

The 1975, groupe originaire de la région de Manchester emmené par le chanteur Matty Healy et signé sur le label Dirty Music (distribué par Polydor) a sorti le 30 novembre dernier leur troisième opus intitulé A brief Inquiery Into Online Relationships, partie intégrante d'une ère plus large, Music For Cars, et qui sera suivi l'année prochaine d'un quatrième album (Notes On A Conditional Form).

 

Si ce nouvel album est considéré par le groupe comme leur Ok Computer,  ils décrivent son successeur comme leur A Queen Is Dead (on apprécie l'audace). 

 

Après quatre EP, la formation avait sorti en 2013 le self titled The 1975,  puis I Like It When You Sleep, For You Are So Beautiful Yet So Unaware Of It en 2016 qui leur a valu un Brit Award et une nomination au Mercury Music Prize.

 

Difficile de placer le groupe dans une case. A l'origine surfant sur des éléments "émo-pop" ils multiplient désormais les influences, notamment dans la musique des 80's pour en faire une synthèse pop fédératrice.

 

A brief Inquiery Into Online Relationships poursuit sur cette voie (références appuyées à Joy Division, Talking Head, The Smiths, Radiohead, mais aussi Bon Iver et Kanye West) , est un album concept qui comme son nom l'indique interroge les relations virtuelles , et est également une sorte de thérapie personnelle pour le chanteur tout juste sorti de rehab pour addiction à l'héroïne. "La drogue c'est de la merde", c'est un peu le message du disque, qui obtient des critiques extrêmement élogieuses ( note de 8.6 chez Pitchfork, 91 pour Consequence of Sound, pour un total de 85 sur Album Of The Year  et 88 sur Metacritic).

 

Résultat de recherche d'images pour "a brief inquiry into online relationships"

1.    "The 1975"    
2.    "Give Yourself a Try"  
3.    "TooTimeTooTimeTooTime" 
4.    "How to Draw / Petrichor"   
5.    "Love It If We Made It"    
6.    "Be My Mistake"   
7.    "Sincerity Is Scary"    
8.    "I Like America & America Likes Me"    
9.    "The Man Who Married a Robot / Love Theme"    
10.    "Inside Your Mind"    
11.    "It's Not Living (If It's Not with You)"   
12.    "Surrounded by Heads and Bodies"  
13.    "Mine"    
14.    "I Couldn't Be More in Love"    
15.    "I Always Wanna Die (Sometimes)"

 

 

Autres singles :

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post

Je m'étais dit aussi que j'allais ouvrir un topic, même si j'en ouvre peu depuis qques années, car The 1975 ne méritait pas d'être ainsi snobbé sur CIF.

 

C'est marrant parce qu'en 2013 quand j'écoutais leur/son premier album, j'écoutais ça distraitement, aimant comme un plaisir coupable et me disant que ce groupe allait disparaître comme des Bastille et autres machins britanniques.

 

Et puis a débarqué ILIWYSFYASBYSUOI, et là grosse claque. Le mec te pond des tubes par paquet de 10 et ce qui n'est pas tubesque est pourtant tout aussi intéressant. Hop, top3 de mon année 2016 et je doutais qu'il arrive à réitérer l'exploit. Et puis a débarqué Love It If We Made It, probablement ma chanson de l'année 2018. J'adore l'album dans sa globalité, même s'il y a moins de tubes évidents... Give Yourself a Try , TOOTIME, It's not living, I Always wanna die, quand même.

 

Je vois que l'engouement critique est encore meilleur pour cet opus que pour le précédent et j'avoue que je ne comprends pas trop pourquoi celui-ci serait meilleur que ILIWYS. C'est un peu comme le Dirty Computer de Janelle qui déchire tous les classements de fin d'année alors que sa vraie masterpiece, c'est The Archandroid 😕

  • Like 1

Share this post


Link to post

J’aime beaucoup ce groupe. Le chanteur est un grand megalo, mais a effectivement beaucoup de talent et une superbe voix.

 

Ils proposent des albums hyper riches et tres variés/eclectiques. Il y a un petit cote Blur en plus funky, Depeche Mode en moins sinistre, Joy Division, et parfois George Michael (vocalement).

 

Ils passent donc facilement d’un genre à l’autre sans quasiment jamais se perdre : pop, pop-rock, electro, un poil jazzy, mid-tempo smooth, c’est leur grande force, bien que certains titres soient parfois trop experimentaux. Je les prefere quand ils restent simples et quand ils proposent du bon pop rock melodieux.

 

J’avais commencé à m’interesser à eux lors de la sortie du single Chocolate, mais c’est à la sortie de leur second album « I like when you sleep... », leur meilleur pour moi, que j’ai vraiment accroché à leur musique.

 

A Change of Heart est pour moi l’un des meilleurs titres des années 2010 : doux, extremement melodieux et harmonieux. Somebody Else est excellente aussi.

 

Leur troisieme album est dans la meme lignee et contient de bonnes pepites aussi.

 

Mon top / Playlist Best of

 

UGH!

A Change Of Heart

She’s American

Chocolate

Heart Out

Robbers

Somebody Else (Edit Version)

Love Me

The Sound 

Settle Down

TOOTIMESTOOTIMESTOOTIMES

Sincerity It’s Scary

Paris

Nana

Pressure

Love it if We Made It

It’s Not The Living (if it’s not with You)

Girls

Menswear

Mine

 

 

Share this post


Link to post

oui clairement I like it when you sleep est l'usine à tubes. Mais perso avec le nouvel album je trouve qu'ils vont encore un cran au dessus (pareil pour moi le premier c'était un petit guilty pleasure on va dire), ils assume totalement leur identité pop tout en proposant un concept et quelque chose de globalement plus profond. Inside your mind et I always wanna die (sometimes) sont vraiment de très bons titres.

 

 

Pas très juste, comme souvent, beaucoup de Rihannathe aiguë (on tend le micro au public au lieu de chanter), mais c'est assez fun comme ambiance. 

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  



×