Jump to content
Kinderfeld

Ariana Grande Sweetener

Le meilleur de sweetener  

67 members have voted

  1. 1. Vos titres fétiches ?

  2. 2. Son meilleur album pour vous ?



Recommended Posts

Le voilà enfin le 4ème album de Ariana Grande, c'est déjà un nouveau virage artistique vers le rnb/hip hop urban (virage pas si nouveau que ça vu que la miss affectionne ce genre de son depuis son premier album). 

 

61bnnLO1WCL._SX425_.jpg

 

Postez vos critiques ici ! On peut s'attendre à un grand débat vu vos premiers retours. 

 

giphy.gif

  • Like 2

Share this post


Link to post

L'album est plutôt bon mais la plupart des chansons sont cruellement anecdotiques. J'en ressors totalement frustré, j'attends d'elle d'énormes bop du style Break Free, Side To Side, Everyday... Je retiens les deux singles, Breathin' qui est la carte pop de l'album et Sweetener (qui risque très vite de m'écoeuré). Je ne vois de toutes façons pas d'autres potentiels singles. 💁‍♀️

 

Ici c'est plat, rien ne se démarque, je suis au bord de l'indigestion en l'écoutant en entier. 

 

De manière générale, cette urbanisation des sons pops est un peu surfaite. 🧙‍♀️

  • Like 6
  • Haha 1

Share this post


Link to post

L’album est cohérent dans l’atmosphère et les sonorités après je suis d’accord pour dire que peu de titres se démarquent.

 

Je retiens No Tears Left To Cry, God is A Woman, Breathin et Get Well Soon pour le moment. 

 

C’est dommage que je n’ai pas grand chose à dire sur cet album que j’attendais énormément. Peut être avec le temps.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Bon... avec Ariana, faut dejà aller au-delà de l’énorme croute que représente son personnage de petite pouffe odieuse, et dieu sait que c est pas facile.

 

Jamais apprecié sa musique beaucoup trop maniérée et « vibeuse » a souhait, mis a part « Be Alright » et à la rigueur « Into You ».

Je ne m’attendais donc à rien avec ce nouvel album... Et bien, suis assez surpris, je trouve ca franchement pas mal, meme si ca reste generique et pas transcendant. 

Mais il est plutot agréable.

L’une de ses grandes qualités est de savoir jauger sa voix (pas ses vibes) et de nous epargner les beuglements à la Aguilera et autres consoeurs à « voix » qui confondent  hurler et avoir une belle voix.

 

Elle a aussi arrete la pop pour ados prepubere et propose des sons plus smooth, tres softs et homogènes, bien que toujours trop maniérés (faut pas lui demander l’impossible non plus). 

 

(Petits) Coups de coeurs pour « Blazers », « R.E.M » et « get well soon ».

Successful Et Better Off sont pas mal non plus.

Bref, joli petit album (jetable) pour l’été. 

 

 

  • Like 1
  • Haha 3
  • Confused 1

Share this post


Link to post

Bon bah grave déçu ? C'est nul, c'est plat, sans saveur et sans relief. Toutes les prods se ressemblent et sonnent datées. Il n'y a aucun bop ??? Bref merci beaucoup miss Ariana.

Je ne sauve que les 3 titres que l'on connaissait déjà et à la rigueur Breathin. 

  • Like 3

Share this post


Link to post

D'habitude j'aime bien les sons pops avec une influence urbaine mais là même sur les meilleurs titres de l'album (breathin, everytime) j'ai quand même la fâcheuse impression d'avoir tout déjà entendu.....................

 

Je retiens :

everytime

breathin

better off

goodnight n go 

(tous les titres qui ne sont pas produits par pharell en gros)

 

j'aurais pu aimer the light is coming s'il n'y avait pas eu la voix du mec insupportable toutes les 2 secondes

pareil pour sweetener qui aurait pu être mon morceau préféré de l'album si pharell avait fermé sa ****, ses bruitages de singe me donnent de l'urticaire

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Je retiens juste "Get Well Soon" de cet album qui m'a déçu... Les chansons sont toutes identiques et sans saveur, et les prods sonnent datées... Qu'elle retourne vite en studio pour enterrer Sweetener...
Je suis déçu... 😓

Share this post


Link to post

Merci beaucoup à Pharell Williams d’avoir POURRI cet album. Comment on peut passer de ME et DW à ca sérieusement ? 

 

A part GIAW et NTLTC (lead et non produit par pharell, comme par hasard), je garde Breathin et everytime. 

Share this post


Link to post

Grosse grosse déception. Le tout fait très sommaire, des mélodies pas du tout accrocheuses, l'album manque cruellement de tubes en dehors des 2 premiers singles et Breathin et dans une moindre mesure Everytime.

Certains titres sont même oripilants surtout les featurings avec Pharell Williams et particulièrement celui avec Nicki Minaj! J'ai terminé la chanson énervé limite lol 

Belle régression de sa part et c'est bien dommage surtout après le lancement de No tears left To cry qui annonçait du lourd pour la suite.

Share this post


Link to post

Ça me fait bien rire cette avalanche de haine envers Pharrell et Pharrell uniquement que je lis ça et là sans blamer une seule fois Ariana. Comme si cette dernière n'était pas celle qui désirait bosser avec lui, et comme si les chansons qui figurent sur cet album n'avaient jamais eu l'approbation d'Ariana, comme si elle ne les aimait pas. Non c'est Pharrell qui lui a mis le couteau sous la gorge pour tout ça, vilain Pharrell !

 

Bref et ce concept qui consiste à être catégorique sur la qualité d'un album après seulement une écoute sans se laisser du temps pour digérer, prendre du recule sur le contenu, ça m'échappe totalement. Surtout que les titres produits par Pharrell sont loin d'être tous merdiques en plus.

  • Like 10
  • Thanks 4

Share this post


Link to post

On ramène my everything mais pour moi c'est son pire album. Je retiens que love me harder ou à la limite le tube problem. 

Cet album était une face b pop de yours truly que j'aime toujours autant en dehors de piano ou popular song. Mais vu son âge de l'époque je la pardonne ce genre de titre. 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Il y a 5 heures, R&B Junkie a dit :

Ça me fait bien rire cette avalanche de haine envers Pharrell et Pharrell uniquement que je lis ça et là sans blamer une seule fois Ariana. Comme si cette dernière n'était pas celle qui désirait bosser avec lui, et comme si les chansons qui figurent sur cet album n'avaient jamais eu l'approbation d'Ariana, comme si elle ne les aimait pas. Non c'est Pharrell qui lui a mis le couteau sous la gorge pour tout ça, vilain Pharrell !

 

Bref et ce concept qui consiste à être catégorique sur la qualité d'un album après seulement une écoute sans se laisser du temps pour digérer, prendre du recule sur le contenu, ça m'échappe totalement. Surtout que les titres produits par Pharrell sont loin d'être tous merdiques en plus.

 

Oui enfin ça aussi c'est quand même un retour assez facile pour contrer ceux qui réagissent négativement. Si, dans la précipitation, tout le monde avait lâché un petit commentaire positif, on aurait sans doute eu plus de difficulté à trouver quelqu'un pour rétorquer que "bon oui mais, attendez, c'est pas un album qu'on peut juger si positivement après une seule écoute".

 

Personne n'ignore ici la notion de grower, qui en plus est utilisée à tout va sur n'importe quel topic de ce forum. Cela dit, on ne peut pas reprocher à un auditeur d'avoir été conditionné par les propos ou les précédents essais d'un artiste. On attend forcement ce dernier dans une case plus ou moins définie, faut arrêter de forcer les gens à attendre des projets toujours moins ci ou toujours moins ça ou, toujours plus différents des précédents. "Ras-le-bol de la pop", pouvait-t-on lire ici quand tout était considéré comme trop radiophonique et maintenant c'est "ras-le-bol des influences urbaines dans la pop". C'est comme ça, les tendances sont revues en permanence par ceux qui font la musique mais surtout par ceux qui l'écoute. Pour autant, on a toujours le droit d'attendre d'un artiste quelque chose de plus...comment dire...linéaire. A une époque, il n'y avait rien de dérangeant quand un artiste gardait le même registre et le même type de projet. On pouvait considérer que c'était de la facilité mais après tout, pourquoi se faire chier si c'est pour essayer des trucs nouveaux qui finissent par être anecdotiques? Aujourd'hui, on voudrait nous forcer à accepter la différence ou une forme de renouveau sauf que, bah, ça ne va pas à tout le monde.

 

Enfin je m'égare un peu car en ce qui concerne "Sweetener", on peut pas dire que ce soit un projet hyper surprenant. Personnelement, il m'arrive de lâcher des avis dans la précipitation qui peuvent effectivement être revus mais qui parfois se confirment. Là, en l'occurence, moi je l'attendais sur quelque chose de plus solaire, de plus lumineux. Je trouve l'ensemble assez cohérent mais la cohérence pour le coup je m'en tape un peu car je trouve les titres tout bonnement ennuyeux. Les attaques sur Pharell sont peut-être un peu poussées car, comme tu le dis, elle est aussi responsable de l'orientation musicale de son disque mais il n'en reste pas moins à blâmer car il est au coeur des arguments de celles et ceux qui rejettent ce projet, c'est quand même pas anodin non plus...

 

Alors, à moins de se forcer à écouter encore les titres pour les apprivoiser différemment (ça marche toujours quand on se lance sur une forme de matraquage), bah, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas juger un album après deux écoutes seulement. C'est comme un film, un bouquin... on peut toujours donner de nouveaux sens aux produits que l'on consomme, mais si à chaque fois on doit consacrer des heures à quelque chose qui ne nous emballe pas, bah on a plus le temps d'aller faire d'autres découvertes.

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
il y a 30 minutes, BoBo a dit :

Oui enfin ça aussi c'est quand même un retour assez facile pour contrer ceux qui réagissent négativement. Si, dans la précipitation, tout le monde avait lâché un petit commentaire positif, on aurait sans doute eu plus de difficulté à trouver quelqu'un pour rétorquer que "bon oui mais, attendez, c'est pas un album qu'on peut juger si positivement après une seule écoute".

 

Je savais qu'on me rétorquerait ça. J'aurais peut-être dû apporter un peu plus de contexte à mon propos qui n'est pas une science exact qu'on peut appliquer à tous les cas de figure. J'entends bien ce que tu dis, le truc c'est qu'on assiste beaucoup trop souvent au même scénario : un album de pop star sort, c'est la douche froide et cinq ans plus tard c'est un autre son de cloche qu'on entend des mêmes personnes. C'est pour ça qu'il est indispensable selon moi quand on est dérouté de prendre un minimum de temps pour digérer et prendre du recule. Mon avis premier n'était guerre plus élogieux que certains ici-même mais je suis déjà en train de changer d'avis, c'est pour cette raison que je ne me suis pas précipité pour descendre l'album. J'ai détaillé tout ça dans le topic actu d'Ariana si jamais…

 

Je n'adore même pas l'album, mais je trouve qu'il y a des choses intéressantes mais pas forcément évidentes au premier abord qui méritent un peu plus d'attention car de toute évidence, ce n'est pas un album qui va dans la même direction qu'un Dangerous Woman : ça ne se veut pas instantané, catchy et taillé pour les radios.

 

Quand à Pharrell, soit, je ne nie pas sa patte très tangible (je n'ai pas regardé les crédits de l'album mais je peux sans aucun problème savoir ce qu'il a produit ou non dans l'album). Je trouve ça juste ridicule qu'on remette la faute uniquement sur lui. On nous vend Ariana Grande comme LA pop star de la décennie 2010, mais si la nana n'est même pas impliquée de manière décente dans le processus créatif de sa musique et qu'on lui sert tout prêt sur un plateau productions, paroles et mélodies, il va peut-être falloir songer à revoir à la baisse les superlatifs la concernant sur le plan musical et vanter les louanges de chansons diablement efficaces de Dangerous Woman sur le compte des producteurs uniquement. Je trouve qu'il y a un double standard assez injuste dans tout ça.

  • Like 4

Share this post


Link to post



×