Jump to content

  

14 members have voted

  1. 1. Vos avis ?

    • Un album de génie
    • Un bon album
    • Très moyen
    • Je retourne écouter Debut
  2. 2. Vos titres fétiches ?

  3. 3. Le meilleur album de Bjork pour vous ?

    • Debut
      0
    • Post
      0
    • Homogenic
    • Vespertine
    • Medulla
      0
    • Volta
    • Biophilia
      0
    • Vulnicura
      0
    • Utopia
      0


Recommended Posts

Utopia le nouvel album de Björk est enfin disponible, il a droit à son propre topic critique.

 

Suite du triste Vulnicura un album bouleversant entre cordes et électronique (pas trop non plus) produit avec Arca. Utopia est une découverte d'une île, l'album est plus lumineux que le précèdent et il contient beaucoup plus de "sons" et d'ambiances toujours dans un univers envoûtant quasi mystique.

Le son de la flûte se mêle à l'électronique et aux bruits de la nature, des animaux.

 

51pK4mnJmcL._SS500.jpg

 

Que pensez vous de cette nouvelle galette ? Bjôrk est toujours la reine avant gardiste pour vous ?

  • Like 7

Share this post


Link to post

Attentat auditif ... insupportable à écouter d un trait ...

 

Hier je lécoutais et je souffrais et à la fin de lalbum spotify a lancé Hunter et la cétait une évidence ...

 

Bjork ne parvient plus à composer des chansons ...

Share this post


Link to post

Attentat auditif ... insupportable à écouter d un trait ...

 

Hier je lécoutais et je souffrais et à la fin de lalbum spotify a lancé Hunter et la cétait une évidence ...

 

Que tu n'aimes pas l'album, je comprends tout à fait, et c'est ton opinion de toute manière, mais tu penses pas un peu beaucoup exagérer, là ?

  • Like 1

Share this post


Link to post

Évidemment ! Ça reste mon impression mes goût mon opinion !!!

 

Tant de bons albums en cette fin dannée à écouter. je vais pas mimposer Ça une fois de plus...

Share this post


Link to post

J'ai déjà dis ce que je pensais de l'album dans la partie indé, à voir si ça évolue, je vais donc me contenter de faire un classement très bateau de chansons.

 

:throb:

 

Arisen My Senses

 

++

 

Losss

Saint

 

A creuser :

 

Tabula Rasa

Sue Me

Claimstaker

 

 

Moui, un peu répétitive :

 

Blissing Me

 

Indigeste et chiant :

 

The Gate

Utopia

Body Memory

Features Creatures

Courtship

Futur Forever

 

 

C'est cool, avec ce que je retiens de Medulla, Volta, Biophilia et Utopia, j'arrive presque à faire un album entier :fetes1:

  • Like 2

Share this post


Link to post

Je n'ai pas encore pu acheter le disque mais je vais le faire. Pour moi, c'est un bon album, pas un album de génie non plus. J'aime beaucoup l'utilisation des flûtes, les bruits liés à la forêt et notamment les chants d'oiseaux, la présence de chœurs par moments, l'ambiance qui se dégage de nombreux titres, plusieurs des textes, la voix de Björk bien évidemment et sa manière de chanter.

 

Certains comparent cet album à Médulla, Vespertine et Homogenic selon les titres.

 

Mes titres préférés sont "Arisen my senses", "Blissing me" (on s'en lasse plus facilement que d'autres néanmoins), "Loss" (une merveille !), "Tabula rasa" et "Saint".

 

"Arisen my senses" est un titre dynamique, une belle ouverture d'album, avec beaucoup de superpositions vocales, des beats qui fonctionnent bien, de la harpe déjà.

 

"Blissing me" est un titre doux qui tranche avec le précédent, avec un côté dépouillé sur une grande partie.

 

"The gate", je le zappe à chaque écoute, n'ayant pas accroché lors de la sortie, même s'il a sa place dans le disque. Il m'agace néanmoins.

 

"Utopia" est très chargé en flûtes et bruit évoquant de la nature. Il me laisse mitigé pour le moment, même s'il a ses beautés.

 

"Body memory", contrairement à "Black lake", j'accroche moins, je le trouve trop long. Les bruits de certaines créatures créent une forme de disharmonie. Dommage car les passages avec les chœurs sont très beaux.

 

"Features creatures" est un titre avec des chœurs et un tout petit peu de musique derrière. Cela rappelle effectivement Médulla.

 

"Courtship", je n'arrive pas encore à entrer pleinement dedans.

 

"Loss", l'intro déjà, c'est de la bombe ! J'adore la manière dont elle chante le texte. L'ambiance musicale entre la harpe, les beats, le texte, c'est fabuleux.

 

"Sue me" casse les codes. Néanmoins, ce n'est pas un titre vers lequel j'ai beaucoup envie de revenir.

 

"Tabula rasa" est je trouve un titre à la fois porteur d'espoir et en même temps très mélancolique. Le texte est merveilleux, notamment lorsqu'elle évoque ses enfants. Un titre au combien féministe et tourné vers l'avenir. Un titre qui fait pleurer. L'ambiance est superbe.

 

"Claimstaker" est un titre là encore qui s'inscrit étrangement dans cet album, les paroles du début rappellent "Hyperballad". Les envolées vocales sont superbes. Un titre qui s'apprivoise au fur et à mesure des écoutes.

 

"Paradisa" a une ambiance Disney comme j'ai pu lire ailleurs. Il fait une transition avec les deux autres titres, est oubliable.

 

"Saint" est somptueux entre les chants d'oiseaux, l'utilisation des flûtes. Dommage que le texte passe au second plan. Un titre que je retiens parmi les plus beaux du disque grâce à son ambiance musicale.

 

"Future forever" est un titre joli mais un peu fade à mon sens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post

L'idée du topic est évidemment bienvenue tellement il y a des choses à dire sur cet album.

 

Utopia comme Vulnicura est un album dense. j'utilise ce terme parce qu'il y a des silences (l'intro de Arisen my senses), des ambiances (Loss,Saint,Paradisa, Utopia, The Gate,...) et surtout des pistes qui semblent prendre leur temps pour se matérialiser. Ce qui donnent aux chansons une dimension presque cinématographique.

 

La création sonore de Arca est toujours troublante, je parlerai même de design sonore, bien entendu cela ne suffit pas pour en faire un bon album mais jusqu'ici l'émotion n'est jamais loin dans la mesure où la matière première de Bjork est l'émotion.

 

Il est clair que cette chanteuse s'éloigne de ce qu'elle faisait sur ses premiers albums heureusement je tenterai de dire, ce qui lui permet d'explorer d'autres choses tout en installant une signature bien à elle. Je m'attendais à trouver des morceaux comme Family et j'ai trouvé autre chose, c'est là toute la liberté de Bjork.

 

Utopia est encore un opus qui ne me laisse pas indifférent.

  • Like 2

Share this post


Link to post

Visiblement, l'album n'est pas disponible dans de nombreuses FNAC, dont celle de ma ville. Je surveillerai sur leur site cette semaine la disponibilité, ne souhaitant pas l'acheter par Amazon.

 

 

Share this post


Link to post

Sa discographie est une perfection, je m'en veux tellement de pas accrocher à Medulla car à part ça, je vois pas d'ombre au tableau.

Volta aussi me touche moins.

 

Ce utopia est idyllique, bouleversant, plus "digeste" que les derniers albums même vulnicura (je l'écoute souvent mais je le retiens dans son ensemble et pas piste par piste).

 

Dans Utopia, j'arrive à différencier les sons, les chansons, les mélodies, c'est un grand point, il n'est pas Biophilia ou encore le sombre Medulla.

 

Arisen my senses est une chanson assez accessible pour du bjork 2017, c'est étonnant de commencer son disque avec ça. Un seul mot magnifique.

Dans le haut du panier, j'aime Losss, future forever, Tabula rosa, saint, courtship, utopia et même the gate (qui reflète pas tellement le disque).

 

Utopia m'embarque tellement loin avec paradisa, on a l'impression d'être dans un zelda, dans une foret magique avec des oiseaux et des licornes.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post

J'ai écouté une fois quasiment l'ensemble du disque que je possède enfin en support physique depuis cette fin d'après-midi. Cela fait du bien d'entendre dans un son non compressé contrairement au streaming quand on a pas d'abonnement haut de gamme et sur une chaîne Hi-Fi ce disque. On attend beaucoup mieux les divers détails des diverses couches musicales ou pour ma part, j'y ai fait un peu plus attention.

 

J'ai toujours du mal avec les titres qui me passionnaient moins en streaming. Je reconnais qu'il y a de très beaux passages purement instrumentaux et liés aux sons d'oiseaux dans "Courtship" notamment.

 

Dans "Future forever", je ne l'avais pas écrit précédemment mais j'ai du mal avec la voix de Björk.

 

La pochette, n'en parlons pas, je n'adhère pas. En revanche, le digipack dans son ensemble et notamment son intérieur et la quatrième de couverture me séduisent. Le livret est plus banal.

  • Like 2

Share this post


Link to post

×