Jump to content
Validation Nouveaux Comptes Read more... ×
Man on the Moon

Petit Biscuit • Presence (10/11/17)

Recommended Posts

18070111242962582.jpg

 

A tout juste 18 ans, Mehdi Benjelloun, alias Petit Biscuit est l'une des figure de la nouvelle génération de la scène électronique française, et l'un des artistes les plus streamés de 2017.

 

Originaire de Rouen, sa passion pour la musique ne date pas d'hier puisqu'il compose et joue de plusieurs instruments (violoncelle tout d'abord, puis guitare et piano) depuis ses 5 ans, qu'il utilisera et revisitera dans ses productions.

Il sort en 2016 son premier EP - Petit Biscuit - qui renferme le titre Sunset Lover, qui le fera connaitre aux yeux du grand public et lui permettra de voyager et de se produire en Europe. Iceland prendra la relève de la promotion du projet.

 

 

 

 

 

 

 

Conjuguant études (son plan B), et musique, il puise son inspiration à la fois de ses influences éclectiques (Tame Impala, Bonobo, Flume, The XX, Daughter, Mura Masa, AndersonPaak, ...) que de son court vécu (voyage, espoir, plaisir, disputes, ...). Ainsi, ses mélodies sont très souvent empruntes d'une certaine mélancolie qu'il revendique jusqu'à en faire sa marque de fabrique.

 

Fort de ces premiers succès, et refusant de voir sa liberté artistique bridée par une major, il fonde son label indépendant Petit Biscuit Music, et s'exporte même jusqu'aux USA, où il aura l'honneur de se retrouver sur Time Square.

 

180701112522695865.jpg

 

Son premier album auto produit sortira le 10 Novembre, porté par les titres Sunset Lover, Gravitation, Waterfall et Beam.

 

 

 

180701112427764946.jpg

 

I. Creation Comes Alive (feat. Sonia)
II. Problems (feat. Lido)
III. Follow Me
IV. Beam
V. Break Up
VI. Gravitation (feat. Møme & Isaac Delusion)
VII. On the Road
VIII. Wake Up (feat. Bipolar Sunshine & Cautious Clay)
IX. Presence
X. Oceans
XI. Waterfall (feat. Panama)
XII. Sunset Lover
XIII. Forever Being
XIV. The End

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 7

Share this post


Link to post

Je pense pas qu'il ira loin le petit. On sent qu'il a trouvé un filon mais quand tu écoutes ses autres compos c'est un peu toujours pareil.

Share this post


Link to post

Je pense pas qu'il ira loin le petit. On sent qu'il a trouvé un filon mais quand tu écoutes ses autres compos c'est un peu toujours pareil.

C'est ce que je crains aussi.... M'enfin, j'ai décidé que j'écouterais l'album.

Share this post


Link to post

Il a à peine 18 ans et il commence tout juste sa carrière dans la musique, comment peut on dire qu'il n'ira pas loin et qu'il fait toujours la même chose ? :mellow: Attendons quelques années pour porter ce genre de jugement. Là il est clairement dans une phase où il se fait connaître en dévoilant son univers et son style. On retrouve des similitudes dans certains de ses morceaux mais c'est un peu normal j'ai envie de dire, il a besoin de montrer sa patte.

 

Je suis très curieux de découvrir ce premier album, globalement j'adore ce qu'il fait ce garçon.

  • Like 3

Share this post


Link to post

Je suis assez d'accord. Il impose doucement son style qui lui est propre mais je ne trouve pas cela redondant pour autant.

Je préfère largement qu'il poursuive dans cette voix sur l'album plutôt que de collectionner les featurings avec des artistes pop fm de seconde zone.

Share this post


Link to post

Bien je fais le parallèle avec Madéon très (trop) jeune qui avait un chemin tout tracé dans le monde de la musique électronique et pourtant c'est complétement planté par manque de talent certainement.

 

Dans le même genre j'ai une préférence pour Mome et faut arrêter de dire qu'il a son inventé son style, c'est juste un ensemble de truc déjà fait.

  • Like 1

Share this post


Link to post

J'adore Madeon et je ne trouve aucune redondance dans ses productions, mais ici je trouve que ça revient souvent au même son sur les bridge, ou à une mélodie pas bien distinguée.

Et puis je ne l'ai pas trouvé bien agréable ou intéressant dans sa personne que j'ai vu hier soir à Quotidien, un garçon comme les autres.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Et puis je ne l'ai pas trouvé bien agréable ou intéressant dans sa personne que j'ai vu hier soir à Quotidien, un garçon comme les autres.

 

Faudrait déjà qu'il apprenne à vouvoyer celui qui l'interviewe parce que les "vas-y", "tu vois" à Yann Barthès, il les a enchaînés hier soir.

 

Je n'ai jamais compris l'engouement autour de ce garçon, en particulier le succès de son single que je trouve assez naze en fait. Je préfère les 3 sons postés au-dessus mais ça me fait trop penser à Jai Wolf pour saluer l'originalité.

  • Like 2

Share this post


Link to post

Il est dans la mouvance de l'électro mélodique, lente et surtout très mélancolique. J'aime bien ce qu'il fait, donc je vais écouter avec intérêt son album

Share this post


Link to post

Critique rapide, parce j'ai plus trop de temps pour écouter et critiquer en ce moment (et parce que Ride et Utopia sont sortis :P )

 

L'album ne m'a pas vraiment marqué : il est moins répétitif et redondant que ce qu'on pouvais craindre, mais quand même. Le tout est assez doux, et les chansons ne sont même pas les propositions les plus intéressantes. Car le mieux, ce sont les "voyages" musicaux, type Creation comes alive, Follow Me, Presence ou Break up : Lorsque l'instrumental évolue beaucoup au fur et à mesure.

On y trouve aussi Sunset lover, le petit tube qui a révélé le petit biscuit. Je me dois quand même de mettre le doigt également sur l'étrange "The end" qui termine le disque d'une manière assez inattendue. En clair, j'ai préféré les instrumentaux que les chansons. Avec un doute quand même, je mettrais un simple 10/20. Ceci dit, le travail en lui même est encourageant pour un gars de 18 ans, avec quelques bonnes idées. Mais au fur et à mesure des écoute, j'ai eu vite envie de passer à autre chose.

 

Ma préférée est Break Up.

Share this post


Link to post

×