Jump to content
Man on the Moon

Petit Biscuit • Presence (10/11/17)

Recommended Posts

711539petitbiscuitdejacraquantvacroquerl

A tout juste 18 ans, Mehdi Benjelloun, alias Petit Biscuit est l'une des figure de la nouvelle génération de la scène électronique française, et l'un des artistes les plus streamés de 2017.

 

Originaire de Rouen, sa passion pour la musique ne date pas d'hier puisqu'il compose et joue de plusieurs instruments (violoncelle tout d'abord, puis guitare et piano) depuis ses 5 ans, qu'il utilisera et revisitera dans ses productions.

Il sort en 2016 son premier EP - Petit Biscuit - qui renferme le titre Sunset Lover, qui le fera connaitre aux yeux du grand public et lui permettra de voyager et de se produire en Europe. Iceland prendra la relève de la promotion du projet.

 

 

 

 

Conjuguant études (son plan B), et musique, il puise son inspiration à la fois de ses influences éclectiques (Tame Impala, Bonobo, Flume, The XX, Daughter, Mura Masa, AndersonPaak, ...) que de son court vécu (voyage, espoir, plaisir, disputes, ...). Ainsi, ses mélodies sont très souvent empruntes d'une certaine mélancolie qu'il revendique jusqu'à en faire sa marque de fabrique.

 

Fort de ces premiers succès, et refusant de voir sa liberté artistique bridée par une major, il fonde son label indépendant Petit Biscuit Music, et s'exporte même jusqu'aux USA, où il aura l'honneur de se retrouver sur Time Square.

 

972705DK5405JV4AE3wfH.jpg

 

 

Son premier album auto produit sortira le 10 Novembre, porté par les titres Sunset Lover, Gravitation, Waterfall et Beam.

213339305c0689dfabd3120202ed3e5fbc7b1310

I. Creation Comes Alive (feat. Sonia)
II. Problems (feat. Lido)
III. Follow Me
IV. Beam
V. Break Up
VI. Gravitation (feat. Møme & Isaac Delusion)
VII. On the Road
VIII. Wake Up (feat. Bipolar Sunshine & Cautious Clay)
IX. Presence
X. Oceans
XI. Waterfall (feat. Panama)
XII. Sunset Lover
XIII. Forever Being
XIV. The End

  • Like 7

Share this post


Link to post

Je pense pas qu'il ira loin le petit. On sent qu'il a trouvé un filon mais quand tu écoutes ses autres compos c'est un peu toujours pareil.

Share this post


Link to post

Je pense pas qu'il ira loin le petit. On sent qu'il a trouvé un filon mais quand tu écoutes ses autres compos c'est un peu toujours pareil.

C'est ce que je crains aussi.... M'enfin, j'ai décidé que j'écouterais l'album.

Share this post


Link to post

Il a à peine 18 ans et il commence tout juste sa carrière dans la musique, comment peut on dire qu'il n'ira pas loin et qu'il fait toujours la même chose ? :mellow: Attendons quelques années pour porter ce genre de jugement. Là il est clairement dans une phase où il se fait connaître en dévoilant son univers et son style. On retrouve des similitudes dans certains de ses morceaux mais c'est un peu normal j'ai envie de dire, il a besoin de montrer sa patte.

 

Je suis très curieux de découvrir ce premier album, globalement j'adore ce qu'il fait ce garçon.

  • Like 3

Share this post


Link to post

Je suis assez d'accord. Il impose doucement son style qui lui est propre mais je ne trouve pas cela redondant pour autant.

Je préfère largement qu'il poursuive dans cette voix sur l'album plutôt que de collectionner les featurings avec des artistes pop fm de seconde zone.

Share this post


Link to post

Bien je fais le parallèle avec Madéon très (trop) jeune qui avait un chemin tout tracé dans le monde de la musique électronique et pourtant c'est complétement planté par manque de talent certainement.

 

Dans le même genre j'ai une préférence pour Mome et faut arrêter de dire qu'il a son inventé son style, c'est juste un ensemble de truc déjà fait.

  • Like 1

Share this post


Link to post

J'adore Madeon et je ne trouve aucune redondance dans ses productions, mais ici je trouve que ça revient souvent au même son sur les bridge, ou à une mélodie pas bien distinguée.

Et puis je ne l'ai pas trouvé bien agréable ou intéressant dans sa personne que j'ai vu hier soir à Quotidien, un garçon comme les autres.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Et puis je ne l'ai pas trouvé bien agréable ou intéressant dans sa personne que j'ai vu hier soir à Quotidien, un garçon comme les autres.

 

Faudrait déjà qu'il apprenne à vouvoyer celui qui l'interviewe parce que les "vas-y", "tu vois" à Yann Barthès, il les a enchaînés hier soir.

 

Je n'ai jamais compris l'engouement autour de ce garçon, en particulier le succès de son single que je trouve assez naze en fait. Je préfère les 3 sons postés au-dessus mais ça me fait trop penser à Jai Wolf pour saluer l'originalité.

  • Like 2

Share this post


Link to post

Il est dans la mouvance de l'électro mélodique, lente et surtout très mélancolique. J'aime bien ce qu'il fait, donc je vais écouter avec intérêt son album

Share this post


Link to post

Critique rapide, parce j'ai plus trop de temps pour écouter et critiquer en ce moment (et parce que Ride et Utopia sont sortis :P )

 

L'album ne m'a pas vraiment marqué : il est moins répétitif et redondant que ce qu'on pouvais craindre, mais quand même. Le tout est assez doux, et les chansons ne sont même pas les propositions les plus intéressantes. Car le mieux, ce sont les "voyages" musicaux, type Creation comes alive, Follow Me, Presence ou Break up : Lorsque l'instrumental évolue beaucoup au fur et à mesure.

On y trouve aussi Sunset lover, le petit tube qui a révélé le petit biscuit. Je me dois quand même de mettre le doigt également sur l'étrange "The end" qui termine le disque d'une manière assez inattendue. En clair, j'ai préféré les instrumentaux que les chansons. Avec un doute quand même, je mettrais un simple 10/20. Ceci dit, le travail en lui même est encourageant pour un gars de 18 ans, avec quelques bonnes idées. Mais au fur et à mesure des écoute, j'ai eu vite envie de passer à autre chose.

 

Ma préférée est Break Up.

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Sujets récents

  • Messages

  • Similar Content

    • By Lemedia
      [Sélection Pure Charts] : Homa plane encore avec Almost All Or Nothing
       



      Homa a dévoilé Almost all or Nothing, un nouvel extrait de son album sorti le 23 mars chez Octopus. Au menu, de la pop subtile et très arrangée et un imaginaire futuriste.
      Derrière Homa se cache l’artiste Alexandre Barberon. Marqué par ses études de pianiste classique, puis par la découverte de la pop et de la musique électronique, Homa invente son monde musical, à la fois futuriste dans ses ambiances, et classique dans sa maîtrise de la composition.


    • By Man on the Moon
      Découvert du grand public en 2015 sur le Crompton de son mentor Dr. Dre, Anderson .Paak est un jeune talent de la scène hip hop alternative américaine. Multi-instrumentiste influencé par Prince, pote avec Kendrick Lamar, et Flying Lotus, l'artiste s'était montré discret depuis la parution en 2016 de son album Malibu, véritablement ode à la black culture aux sonorités soul, funk et 60's (et accessoirement l'un des meilleurs albums de l'année), qui lui valut 2 nominations aux Grammys.
       

       
       
       
       
      S'il se montra relativement discret depuis, il n'en fut pas moins actif en collaborant avec entre autres Macklemore & Ryan Lewis, Chance The Rapper, Mac Miller, A Tribe Called Quest, ou encore le coréen Dean. Toujours en 2016, on le retrouve dans le groupe NxWorries (formé avec le producteur Knxwledge), sur l'album Yes Lawd!.
       
       
       
       
      Afin de se montrer à la hauteur des attentes, et de marquer une nouvelle fois les esprits, il annonce la parution de deux albums pour cette année :
      - Le premier, attendu pour l'été, avec son groupe The Free Nationals, devrait contenir bon nombre de collaborations prestigieuses comme Mac Miller, Daniel Caesar, Kali Uchis ainsi que T.I. et le groupe Unknown Mortal Orchestra.
      - Le second, Oxnard Ventura, en solo et actuellement en cours de mixage, aura la lourde charge de succéder à Malibu. Pour cela, il a de nouveau fait appel à Dr. Dre pour la conception et la production.
       
      En attendant, on le retrouve sur Bloody Waters (avec Ab Soul et James Blake) extrait de la BO de Black Panther, ainsi que sur 'Til It's Over, utilisée pour une publicité Apple dirigée par Spike Jonze avec FKA twigs.
       
       
       
       
    • By Lemedia
      [Sélection Pure Charts] : Noroy débute sa carrière avec un tube électro, Thinking
       
       
      Noroy fait parti de ces nouveaux visages de la scène musicale électronique française sur qui il faut compter. La preuve avec leur premier single Thinking que l'on découvre avec une vidéo tournée en live au Château de Caen.
       

    • By Man on the Moon
      A 31 ans, l’enfant prodige de Cleveland s’apprête à revenir avec un, voir deux nouveaux projets. Avant d'entrer dans cette nouvelle ère, revenons sur la carrière de celui qui a publié 6 albums studios et de nombreuses collaborations (plus ou moins douteuses) à en faire pâlir une Nicki Minaj :
       
       

       
      (version courte en cliquant sur les pochettes)
       
       
      • PASSION, PAIN, & DEMON SLAYIN' (2016) :

      Ce que l’on savait du fantasmé Man On The Moon III :
      Statut : annulé / reporté / mess Enregistrement : 2014-2016 Sortie prévue : jamais Production : A-Trak, Dot da Genius, Emile Haynie, Plain Pat, Nosaj Thing Collaborations espérées : Kendrick Lamar, MGMT, Ratatat, King Chip, HAIM, Big Sean, Travis Barker, Diplo, Kanye West Titres Connus (à confirmer): love. ; Chillen While We Sleepin Ce que l’on sait du LP7 :
      Statut : terminé Enregistrement : 2016 Sortie prévue : 2017 Production : Kid Cudi Collaborations espérées : nc Titres Connus (à confirmer): Goodbye ;
    • By Aerial
      Rod Thomas, plus connu sous le pseudonyme de Bright Light Bright Light, est un artiste gallois. Chanteur, DJ, il compose et écrit. Son domaine de prédilection est la pop, léléctro et la dance.
      Il sort en 2012 son premier album sous ce pseudonyme, Make Me Believe in Hope.
      Plusieurs singles sont extraits de cet album :
       
      Il sort ensuite, en 2013, une version acoustique de lalbum.
      En 2014, il sort son second album : Life is Easy.
      En sont extraits les singles suivants :
       
      Il sort ensuite, en décembre 2015, un album rempli de versions acoustiques, dinédits et de reprises en guise de calendrier de lavent.
       
      Et là, il nous dévoile son nouvel album : Choreography.

      La tracklist :

      1. All In The Name (feat. EVERYONE)
      2. Symmetry Of Two Hearts (feat. Elton John)
      3. How Does It Feel
      4. Running Back To You (feat. Elton John)
      5. Kiss For Kiss (feat. Jake Shears)
      6. I Only Want To Please You (feat. Ana Matronic)
      7. Into The Night
      8. Home (feat. Alan Cumming)
      9. Little Bit
      10. Careful Whisper
      11. Won't Do (feat. Mykal Kilgore)
      12. Where Is The Heartache
       
       
      Il dévoile également son premier single, All In the Name, où on peut remarquer la participation, encore une fois, dElton John.
       
       
      https://www.youtube.com/watch?v=inoNKupmGl4
      Le single a une vibe plus old-school, avec des cuivres, tout en gardant le côté pop-éléctro-dance, cher à Bright Light Bright Light.
      Sortie de lalbum le 15 juillet.
       
×