Jump to content
Sign in to follow this  
Elio

Prequell "The future comes before"

Recommended Posts

C'est Halloween, et pour fêter ça, je propos un album qui... n'a rien à voir avec halloween. Mais vraiment.

Prequell "The future comes before"

 

The-Future-Comes-Before-Digisleeve.jpg

 

Prequell, c'est un projet, né de l'imagination d'un compositeur et chef d'orchestre français, Thomas Roussel : de la musique symphonique rythmée par des sons électroniques ! Le tout a des allures de bande-originale de space-opera, et est plutôt plaisant.

Mais ce qui a rend un aspect curieux à l'oeuvre, c'est le jeu par rapport au temps concernant la forme de l'oeuvre "The future comes before" Sur la pochette tout d'abord une installation de lumière qui peut évoquer une horloge.

Bon, jusque là, ça va. Ensuite, ce nom "Prequell". Habituellement, un prequel est une oeuvre qui en précède une autre, mais publié ou sortie après la première. Et ce titre "Le futur vient avant". Et le titre des musiques.... qui ne sont pas, des titres, mais numéros en chiffres romains, qui évoquent encore une fois l'horloge. "Part I" "Part II" "Part III"... ...Ah, mais qui sont dans l'ordre décroissant ! On commence donc comme ceci : "Part XV" "Part XIV" Part XIII" ... (C'était les nombre 15, 14 et 13, si vous avez du mal avec ces chiffres.)

Cependant, l'enchaînement logique des musiques n'a pas été inversé : Le fameux "Part XV" démarre l'album énergiquement, tandis que "Part I" sert admirablement d'Outro au disque, qui dure plus d'une heure. (D'ailleurs, pour pousser le concept : le fait que le CD soit rond est il encore un jeu avec la notion de temps qui tourne ? Ok j'arrête)

Tracklist (Pas difficile à retenir pour le coup 8) )

1 : Part XV

2 : Part XIV (Ft. Rae Morris)

3 : Part XIII

4 : Part XII (Ft. Claire Laffut)

5 : Part XI (Ft. Fyfe)

6 : Part X

7 : Part IX (Ft. Shy Girls)

8 : Part VIII

9 : Part VII (Ft. Cruel Youth)

10 : Part VI

11 : Part V

12 : Part IV

13 : Part III

14 : Part II

15 : Part I

 

  • Like 1

Share this post


Link to post

320015472504471552.png 9 : Part VII (Ft. Cruel Youth) 320015472504471552.png

 

 

Je vais m’intéresser un peu à l'album, même si je ne connais que ce titre pour l'instant par l'intermédiaire de Cruel Youth.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post

Bon, et concernant mon avis personnel et subjectif de l'album... Ma constatation est que les cordes frottées sont reines, ce qui est d'ailleurs un peu dommage, on aurait pu convoquer aussi les cuivres ou les cordes frappées, et les percussions sont présentes à différents degrés, parfois beaucoup parfois pas du tout. Et souvent remplacées par des beats électronique. Devant cette diversité assez faible au niveau de la composition de l'orchestre, il y a de quoi s’inquiéter... Mais finalement, le tout est efficace. Parce que la musique est tantôt énergique (Part V) , tantôt calme (Part VI). Tantôt sereine ( Part X), tantôt dramatique (Part II). Après, les mélodies ne sont pas aussi libres que des symphonies du 16e siècle, parfois se résumant à une "phrase" qui sera répétée par les violons et évoluera progressivement.

Mais s'il y a un faux pas sur The future Comes before... je ne le vois. Même les chansons, en collaboration avec divers artistes, assez peu connus, sont réussies. Mais c'est aussi parce que Thomas Roussel, malgré l'électro rajoutée, reste dans un zone de confort, et je pense qu'il aurait pu diversifier davantage les compositions au niveau des instruments. Je met néanmoins 15/20 pour ce beau voyage à travers le temps.

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  

×