Jump to content

Recommended Posts

5a7c9d01947cf-7b6aa102846-original.jpg

 

A la croisée des mondes de la variété française, et de la scène urbaine, Eddy de Pretto est l'une des révélations de cette fin d'année.

 

Originaire de Créteil, le bac en poche il s'inscrit dans une école de comédie musicale qui lui permet d'étudier les disciplines artistiques qu'il affectionne : le chant, la danse et la comédie. Il fait alors ses premiers pas "d'acteur" dans des publicités, avant d'écumer les café-concerts de la capitale. Il se révèle au grand public en participant à de grands festivals tels que le Printemps de Bourges et Bars en Trans, et se fait découvrir lors du inRocKs lab en 2016, avant de publier un premier EP, "Normal".

 

En octobre 2017, il publie KID, un nouvel EP s’appréhendant comme une synthèse de son univers entre ses influences parfaitement assumée de chanson française, et son amour pour le rap. Le projet est d'ailleurs produit par les producteurs de Booba, PNL, et Gucci Mane qui parviennent à sublimer des textes résolument modernes traitant des notions d'identité des jeunes de banlieue, des réseau sociaux, ou du lâché prise.

 

594982d9633c9a7e0489ac307f8232d92c542e.j

I. FÊTE DE TROP

II. KID

III. JUNGLE DE LA CHOPE

IV. BEAULIEUE

  • Like 13

Share this post


Link to post

Je l'ai découvert dans Quotidien et j'en suis raide dingue.

 

La FNAC propose un joli support :

 

DLtRuZOX4AUiWnr.jpg

 

Il a annoncé 3 concerts à la Cigale au printemps.

La date du 5 avril est en vente depuis vendredi.

  • Like 2

Share this post


Link to post

Je l'ai découvert en première partie de Fishbach et ça a été une claque !

Et puis c'est rare qu'un artiste gay s'assume autant dans ses textes sans être dans le "gay pride" à outrance. Rien que pour ça...chapeau !

  • Like 2

Share this post


Link to post

Je n'osais pas ouvrir un topic de peur de me prendre un vent, mais je suis raide dingue de KIDS. Ce la faisait longtemps qu'une chanson ne m'avait pas ainsi percutée dès la première écoute.

 

Stupidement, je n'avais pas percutée que la chanson parlait d'homosexualité et encore aujourd'hui, j'aime à l'écouter comme une charge poétique et forte contre le culte de la virilité. Le clip, d'ailleurs, va dans ce sens.

Il y a comme du Pierre Lapointe dans sa voix et sa façon de la poser sur ses textes. C'est doux.

Bref, c'est l'album que j'attends le plus de 2018.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Je n'osais pas ouvrir un topic de peur de me prendre un vent, mais je suis raide dingue de KIDS. Ce la faisait longtemps qu'une chanson ne m'avait pas ainsi percutée dès la première écoute.

 

Stupidement, je n'avais pas percutée que la chanson parlait d'homosexualité et encore aujourd'hui, j'aime à l'écouter comme une charge poétique et forte contre le culte de la virilité. Le clip, d'ailleurs, va dans ce sens.

 

Il y a comme du Pierre Lapointe dans sa voix et sa façon de la poser sur ses textes. C'est doux.

 

Bref, c'est l'album que j'attends le plus de 2018.

 

Je le situerais entre Pierre Lapointe et Stromaé en fait. Et Kid parle surtout du culte de la virilité hein ! Certes, il ne cache pas du tout son homosexualité mais Kid parle des injonctions à la virilité avant de parler d homosexualité.

J aime beaucoup même si je pense que cela peut facilement grave me lasser sur la durée. Jungle de la chope est très drôle.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Je salue l'originalité et les très bonnes productions, après sa voix me gêne un peu, surtout sur le titre KID en tout cas. Jungle de la chope me plaît beaucoup, surement parce que c'est le titre le plus garnis au niveau instru, après je passe un peu côté. Mais j'écouterai pourquoi pas un album s'il y a.

 

EDIT : Très Stromae Beaulieue, que ce soit pour la voix ou pour la prod.

Share this post


Link to post

Je le situerais entre Pierre Lapointe et Stromaé en fait. Et Kid parle surtout du culte de la virilité hein ! Certes, il ne cache pas du tout son homosexualité mais Kid parle des injonctions à la virilité avant de parler d homosexualité.

J aime beaucoup même si je pense que cela peut facilement grave me lasser sur la durée. Jungle de la chope est très drôle.

 

 

Ah, merci !

C'est qu'après avoir découvert ce titre et l'avoir écoute dix fois dans l'heure qui a suivi, j'ai bien entendu fait des recherches sur internet et suis tombée sur cette interview à TÊTU qui réduisait ce titre à un témoignage autobiographique sur l'enfance douloureuse des jeunes homos.

J'avais trouvé cet angle un peu réducteur.

Share this post


Link to post

J'ai écouté mais j'ai du mal à accrocher. Sa voix et son physique loin des stéréotypes interpellent.

Les textes sont pas mal celà dit

  • Like 1

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Sujets récents

  • Messages

    • j'aime bien "l'équilibre", la pochette est belle, la production est fraîche, aérienne, légère (par contre les paroles...) j'aime encore plus "vents contraires", le clip est très léché et le texte est vraiment pas mal par contre - avis impopulaire apparemment - "puis danse" et "sur la mer" j'aime pas du tout en tout cas comme l'a dit Marceau, les productions sont cohérentes, ce qui est une bonne chose  
    • ETAPE 1 : Qualifications RÉSULTATS - PARTIE 5 Deuxième partie des qualifications avec les tops 100 et 200   Toujours afin de ne pas tuer le suspens, je ne dévoilerai que le nom des titres éliminés sans leur propriétaires et je révélerai le score des 6 derniers sans les attribuer à un titre, là encore pour garder le suspens. Les titres sont classés dans l'ordre alphabétique (on sent que je radote :') )   Voici donc les résultats du top 100     Et ceux du top 200     Pour rappel, les qualifications ne sont pas terminées. Avoir perdu un titre ou deux (ou trois ou quatre) ne signifie pas la fin du jeu. Comme précisé dans les règles, à l'issue des qualifications, si une personne n'a pas de titres qualifiés, son meilleur titre classé sur l'ensemble des manches de qualification sera repêché.   La prochaine manche arrive dans quelques minutes, n'hésitez pas à réagir 😉
    • Moi je suis persuadé qu'elle parviendra aux 100 000 ventes (et c'est la qu'elle nous sort Discold en deuxième single...)!    Quand même, je suis persuadé qu'elle peut largement atteindre les ventes de Cyclo !     
    • Mouai... assez anecdotique
    • J'ai oublié les pronos des 2 derniers jours 😫
  • Similar Content

    • By Man on the Moon
      Découvert du grand public en 2015 sur le Crompton de son mentor Dr. Dre, Anderson .Paak est un jeune talent de la scène hip hop alternative américaine. Multi-instrumentiste influencé par Prince, pote avec Kendrick Lamar, et Flying Lotus, l'artiste s'était montré discret depuis la parution en 2016 de son album Malibu, véritablement ode à la black culture aux sonorités soul, funk et 60's (et accessoirement l'un des meilleurs albums de l'année), qui lui valut 2 nominations aux Grammys.
       

       
       
       
       
      S'il se montra relativement discret depuis, il n'en fut pas moins actif en collaborant avec entre autres Macklemore & Ryan Lewis, Chance The Rapper, Mac Miller, A Tribe Called Quest, ou encore le coréen Dean. Toujours en 2016, on le retrouve dans le groupe NxWorries (formé avec le producteur Knxwledge), sur l'album Yes Lawd!.
       
       
       
       
      Afin de se montrer à la hauteur des attentes, et de marquer une nouvelle fois les esprits, il annonce la parution de deux albums pour cette année :
      - Le premier, attendu pour l'été, avec son groupe The Free Nationals, devrait contenir bon nombre de collaborations prestigieuses comme Mac Miller, Daniel Caesar, Kali Uchis ainsi que T.I. et le groupe Unknown Mortal Orchestra.
      - Le second, Oxnard Ventura, en solo et actuellement en cours de mixage, aura la lourde charge de succéder à Malibu. Pour cela, il a de nouveau fait appel à Dr. Dre pour la conception et la production.
       
      En attendant, on le retrouve sur Bloody Waters (avec Ab Soul et James Blake) extrait de la BO de Black Panther, ainsi que sur 'Til It's Over, utilisée pour une publicité Apple dirigée par Spike Jonze avec FKA twigs.
       
       
       
       
    • By Man on the Moon
      A 31 ans, l’enfant prodige de Cleveland s’apprête à revenir avec un, voir deux nouveaux projets. Avant d'entrer dans cette nouvelle ère, revenons sur la carrière de celui qui a publié 6 albums studios et de nombreuses collaborations (plus ou moins douteuses) à en faire pâlir une Nicki Minaj :
       
       

       
      (version courte en cliquant sur les pochettes)
       
       
      • PASSION, PAIN, & DEMON SLAYIN' (2016) :

      Ce que l’on savait du fantasmé Man On The Moon III :
      Statut : annulé / reporté / mess Enregistrement : 2014-2016 Sortie prévue : jamais Production : A-Trak, Dot da Genius, Emile Haynie, Plain Pat, Nosaj Thing Collaborations espérées : Kendrick Lamar, MGMT, Ratatat, King Chip, HAIM, Big Sean, Travis Barker, Diplo, Kanye West Titres Connus (à confirmer): love. ; Chillen While We Sleepin Ce que l’on sait du LP7 :
      Statut : terminé Enregistrement : 2016 Sortie prévue : 2017 Production : Kid Cudi Collaborations espérées : nc Titres Connus (à confirmer): Goodbye ;
    • By Man on the Moon
      Nouvelle recrue du label indé Sub Pop, Yuno est un artiste de 27 ans originaire de Jacksonville (Floride). Passionné par la culture skate et tout ce qui l'entoure, il se prend de passion pour la musique très jeune. Bercé par le Reggae, le Ska, le R&B, et la pop britannique (ses parents étant anglais) il s'ouvre peu à peu au Rock et au Rap. Au travers ces différentes influences, il sort plusieurs singles sur Bandcamp, avant de proposer en 2017, No Going Back, un tube indie pop non sans rappeler l'univers de Tame Impala.
       


      Encensé par la presse musicale indé (dont Pitchfork), il persiste et signe avec Why For, un deuxième single inspiré, prémisse d'un premier EP, Moodie, à paraître au moi de Juin.
       


      Artiste "touche à tout", Yuno, créait sa musique chez lui, en auto-production, jouant de tous les instruments. Il réalise également l'ensemble de ses pochettes, ainsi que ses vidéos, accordant une place importante à la couleur.
       

       
       
    • By Man on the Moon
      Nouvelle venue sur le paysage musical français, Praa (de son vrai nom Marion Lagassat), est une jeune rennaise de 25 ans, bien décidée à laisser son emprunte sur la scène soul / r&b.
      Après des études d'économie sur Rennes, elle monte sur Paris pour suivre suit une formation en médiation culturelle. Un retour dans la capitale bretonne plus tard, elle obtient le statut d’intermittente du spectacle et créait son propre home studio afin de vivre pleinement sa passion et d'enregistrer ses premières maquettes folk.
       
      Elle fait alors une rencontre décisive avec Timsters qui l'aide à s'épanouir musicalement et la fait signer sur son label Elephant and Castle. Elle opte pour le pseudo Praa, nom de scène inspiré de la Rue de Prague dans laquelle elle a grandit.
       
      Passionnée par la culture américaine et anglaise, elle cite parmi ses influences Solange, Jorja Smith, Anderson .Paak, Aaliyah, ou Lomepal et Roméo Elvis (pour la scène francophone).
      Son premier album est attendu à l'automne.
       





       
×