Jump to content
Validation Nouveaux Comptes Read more... ×

Recommended Posts

lana-del-rey-honeymoon-album-cover-art-5

 

Ça y est. Le nouvel album de Lana Del Rey à été dévoilé. Après les extraits mélodieux et déroutant pour certains de Honeymoon, High By The Beach, Terrences Loves You et Music To Watch Boys To, l'album avait leaké dans une version de qualité moyenne. Le voici en HD. Savourons. Critiquons. Mais surtout achetons si l'on à aimer.

1. Honeymoon
2. Music To Watch Boys To
3. Terrence Loves You
4. God Knows I Tried
5. High By The Beach
6. Freak
7. Art Deco
8. Burnt Norton (Interlude)
9. Religion
10. Salvatore
11. The Blackest Day
12. 24
13. Swan Song
14. Don’t Let Me Be Misunderstood
tumblr_nufk7oAtoP1u8tvjvo1_1280.jpg

 

 

  • Like 6

Share this post


Link to post

J'ai écouté l'album, et c'est vrai que c'est très monotone. Les mélodies ne sont peut être pas très variées, comme si on entendait la même chanson depuis 3 albums, mais p**ain, c'est magnifique.

J'ai beaucoup plus de facilité avec cet album qu'avec Ultraviolence.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Bon bah voilà, fallait bien que ça arrive ; après le fanatisme Born to die, le fanatisme Paradise, le fanatisme "West coast", l'immense déception ULTRAVIOLENCE (malgré le chef-d'oeuvre "Brooklyn baby") puis le rejet presque physique, la machine se remet joyeusement en marche. Si quelques défauts subsistent, notamment dans les filtres sur la voix, Honeymoon réunit plutôt bien tout ce m'a séduit chez Madame il y a trois ans - la fougue (modérée) en moins, malheureusement. C'est langoureux sans être plombant ; l'utilisation du piano et de certains cuivres, autant que la production très léchée et certains gimmicks surprenants, apporte un aspect lumineux qui manquait grandement à ULTRAVIOLENCE.
La comparaison à Born to die me semble exagérée, là où j'y sens davantage la continuité de Paradise avec une légère évolution dans la production. Nickel, en somme.

Le seul vrai problème réside dans cette manie de trop en donner lorsque cela ne s'avère aucunement utile. Elle doit pourtant le savoir vu qu'elle s'inspire ouvertement d'une époque bien définie : un album de plus d'une heure, lorsque le tempo et les ambiances ne varient pas, c'est trop long.
Qu'importe puisque j'ai cependant échappé à l'ennui et la surprise est plus qu'appréciable - et appréciée - alors que je n'attendais rien. Gros plus pour la reprise finale, paradoxalement très vivante, ainsi que pour "Art deco" et l'enchaînement très réussi "24" / "Swan song" (enfin toute la deuxième partie de l'album, en fait).

Pour résumer, je viens de faire mes courses. :mrgreen:

Moralité : il est parfois très con d'enterrer trop vite un artiste dont on attendait n'importe quoi.

  • Like 12

Share this post


Link to post

Je ferais p-ê une critique plus détaillée dans quelques jours. Pour l'heure je dois avouer que j'aime plutôt l'album, je pensais qu'il allait m'ennuyer mais non. Par contre qu'elle se calme sur la reveb dans les titres: genre sur God Knows I Tried elle me pète les tympans toute la chanson.

  • Like 2

Share this post


Link to post

GbG m'a presque donné envie d'écouter. (et oui Brooklyn Baby :throb:)

 

Mais vas-y ! De mémoire, t'as bien aimé "West coast" en plus - certaines pistes n'en sont pas si éloignées, même si la comparaison à Paradise me paraît dans l'ensemble plus adaptée.

 

Pour un petit conseil qui vaut ce qu'il vaut : je ne sais pas ce que tu attends d'Honeymoon et ce que tu penses encore d'ULTRAVIOLENCE mais je suis parti de et sur rien, j'ai lu la chro (bien consternante comme d'habitude, surtout après écoute de l'album) de Pure Charts et ai décidé de n'écouter que les morceaux mal notés ; en somme, les pistes notées entre 1 et 2/5 qui sont donc censées être des grosses bouses.

Bah putain... le choc. C'est très lent, encore une fois, mais pas guimauve, ni lourdingue ou surchargé. T'écoutes du "24", du "Swan song", du "Blackest day", du "Salvatore", du "Art deco", du "Freak" et du "God knows I tried" (pourtant très minimaliste mais ça se dévoile petit à petit), et tu retrouves de la grande Raie au meilleur de sa forme.

C'est lent mais léger. Les morceaux s'apprivoisent mieux et plus facilement (sans que ça ne soit péjoratif) au fil des écoutes que l'album précédent - indigeste. Comme Haunted, j'ai juste un problème sur certains filtres vocaux mais peut-être n'est-ce que du détail.

 

Pioche au moins quelques titres, tu trouveras sûrement ce que tu as aimé chez elle. :mrgreen:

  • Like 2

Share this post


Link to post

J'aime bien l'album, c'est une surprise. :P

Par contre, elle me gonfle dés fois avec sa voix surtout son phrasé.

Elle a du talent, elle se défend très bien dans ses albums.

Mais je pense que son univers se perd en live, c'est mieux en studio.

  • Like 1

Share this post


Link to post

J'en suis à ma 4eme écoute de la journée, et...même si c'est pas parfait (sur le 3 albums y a toujours eu 1 ou 2 piste que j'écoute peu) qu'est ce qu'il est bon. J'ai l'écoute sans interruption. 24 est pour l'instant la chanson qui c'est le plus détaché. Mais putain elle me slay encore !

Les arrangements sont sublime. Je pense que c'est l'album le plus travaillé au niveau de la production et des arrangements je te rejoint Gbg. Je ne trouve pas l'album redondants, pourtant j'ai pris peur en attendant la chanson éponyme.

  • Like 1

Share this post


Link to post

De mon coté aucun titre ne sort du lot. On retrouve cette même ambiance lancinante éthérée et mélancolique qui ont contribué à développer son personnage, mais dont elle semble manifestement avoir fait le tour.. et pour de bon.


Je l'imagine très mal continuer dans cette direction musicale qui devient de plus en plus prévisible et pauvre. Si Ultraviolence avait le mérite de proposer un univers dans la continuité du précédent tout en étant différent dans la forme, Honeymoon ne parvient pas à rallumer cette flamme, ni même rappeler les grandes heures de Born To Die.


Lassé ..


Share this post


Link to post

×