Jump to content
Validation Nouveaux Comptes Read more... ×
Le Blond

Vanessa Carlton - Love Is An Art (27 Mars 2020)

Recommended Posts

Vanessa Carlton - Liberman

23 Octobre 2015

 

unnamed9.jpg

 

La chanteuse américaine Vanessa Carlton est officiellement de retour le 23 octobre 2015 avec son cinquième album LIBERMAN.


Vanessa a sorti début juillet un EP, Blue Pool, dans lequel elle dévoilait déjà certaines chansons du prochain album comme Take It Easy et Blue Pool. A cela s’ajoutaient deux versions live et acoustic de Operator (Live Living Room Session) et Nothing Where Something Used To Be (Live Living Room Session), elles-mêmes présentes en version studio sur Liberman.


LIBERMAN reflète l’état d’esprit actuel de Vanessa, en tant qu’adulte, qu'épouse et mère de famille. Ces dernières années, elle a quitté son domicile de New York (à l'origine de Nolita Fairytale en hommage à son quartier Little Italy) pour Nashville où elle vit avec son époux John McCauley du groupe Deer Tick. Mariée par la chanteuse rock Stevie Nicks de Fleetwood Mac, elle a donné naissance à une petite fille Sydney.


Cette évolution personnelle a bien évidemment fortement influencé la carrière de la chanteuse. Sur les 10 chansons qui composent l’album, Vanessa opte cette fois-ci pour une orchestration épurée et simple, qui porte des textes poignants, poétiques et nostalgiques. Le concept est simple : un album de rêves, de songes, onirique et qui met de bonne humeur. On y retrouve l'instrument fétiche de Vanessa, le piano, et de multiples influences musicales - electro, folk, pop mais aussi littéraires.

Nous sommes bien loin des chansons qui ont fait son succès : A Thousand Miles bien sûr, Ordinary Day ou encore White Houses.

 

,

 

.

Citation

"I wanted the record to make you feel good. It wasn't some kind of emotional purging for me. Some records are like that, and sometimes it's really amazing to get a record like that from an artist, because you're like, 'Oh, that's what's happening to me.' But that's not what I was doing and not what I wanted to do. I wanted it to feel like a soothing, dreamy series of songs."


Le titre de l’album Liberman est le véritable nom de famille de son grand-père qui le changea pour Lee afin de dissimuler sa religion juive qui lui desservait en affaires. Liberman a été écrit en face d’une peinture de nu que son grand-père avait faite et l’arrangement des couleurs a donné la tonalité que Vanessa voulait pour l’album.

 

Citation

“The swirly colors of that painting reminded me of the music and the music reminds me of those colors” “Then I looked up what Liberman means and it’s ‘honorable man’ and ‘my beloved’ – all these things that just felt right to me. It’s a strong family name that, in a weird way, describes the music to me.”


Pour lancer l’album, Vanessa a dévoilé hier Willows.
La chanson est marquée par un piano galopant en arpège comme sur Blue Pool.

 

Citation

“It reminds me of The Legend of Sleepy Hollow, the headless-horseman run at the end, where it’s coming out of the forest.”

 

 


6.

 

 

 

  • Like 5

Share this post


Link to post

Jusqu'à maintenant je suis en boucle sur "Take it easy" et "Blue pool" qui sont vraiment de très très bons morceaux. Je suis fan de cette Pop onirique aux accents ambient-electronica et Folk. "Willows" est plus Pop, plus rythmé, plus classique et générique dans le style mais très agréable à écouter. La pochette, je m'attendais à un visuel plus psychédélique et plus coloré mais ce style classique lui va très bien. je suis ravie de revoir Vanessa en photo, elle est toujours aussi jolie. Et je suis très contente de voir "Unlock the lock" et "House of seven swords" dans la tracklist. cet album sera également mien comme les autres, sans aucun doute !

  • Like 2

Share this post


Link to post

Que c'est beau ! Les titres qui ont déjà été dévoilé m'ont déjà fait effet, mais le reste :

 

River :crazylove:

Ascension :crazylove:

Matter of Time :crazylove:

...

 

J'aime cet album de A à Z.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Peu de gens en parlent mais moi je suis ravi de ce retour!

 

L'album est bon et reposant! :blush:

 

Dommage qu'il ne fasse pas plus parler de lui dans nos contrées... :(

  • Like 2

Share this post


Link to post

J'ai pris le temps de bien écouter l'album. Je le trouve très bon, au niveau de "Rabbits on the run" qui était un bijoux de Pop indé (Hear the bells :crazylove: , In the end :crazylove:).

 

A l'écoute de "Liberman", mon énorme coup de coeur reste la piste d'ouverture "Take it easy" : l'intro crescendo est transcendante, le refrain tout en simplicité me transporte literralement dans un univers de songe paisible. J'adore :crazylove: :crazylove: :crazylove: :crazylove: :crazylove:

 

Parmi les autres bons morceaux, on a "Operator" qui est le morceau le plus Pop-Rock radiophonique du disque? Le rythme de ce morceau m'évoque le groupe Keane. "House of seven swords" se rapproche de l'ambiance planante de "Take it easy". J'aime l'instru minimaliste et lumineuse de ce morceau où Vanessa joue avec sa voix en proposant de belles envolées aériennes. "Willows" rapelle "Fairweather friends" de son précédent album. C'est très Pop, le piano est de nouveau l'instrument principal. "Nothing where something used to be" est une très jolie ballade meme si je prefere ce morceau en live. "Blue pool" déjà connu reste un des bijoux de l'album. La voix de Vanessa sur les couplets country et l'envolée rock psychédélique du refrain font merveille :crazylove: . La version studio de "Matter of time" me convient mieux que la version live, trop fade. "River" est une jolie ballade, là encore assez proche du style de "Fairweather friends" entre autre. "Unlock the lock", un de mes morceaux préférés en live m'a un peu déçu, je m'attendais à une version styudio plus rythmé et beaucoup plus pop. le morceau reste malgré tout très sympa. Par contre petite déception concernant "Ascension". Je m'attendais à un final aussi epoustouflant que "In the end" sur le précédent disque". Et au final, je trouve le titre mou, avec une mélodie au piano pas super inspirée. Pas désagréable mais pas mémorable comme je l'esperais.

 

Ceci dit l'album mérite bien un 17/20 car il est vraiment de qualité homogène aussi pour ce qui est de la qualité du chant, du mixage, des instrus et des textes. Mon top : 1."Take it easy" (20/20), 2."Blue pool" (19/20), 3."Operator" (19/20), 4."House of seven swords" (19/20), 5. "Nothing where something used to be" (18/20), 6. "River" (17/20), 7. "Willows" (16/20), 8. "Unlock the lock" (15/20), 9. Matter of time" (13/20), 10. "Ascension" (13/20).

 

Vanessa carlton m'enchante une fois de plus et confirme avec cet album qu'elle est une très grande artiste auteur-interprète-compositrice sous estimée par les médias mais pas par les critiques qui sont tout aussi enthousiates que nous à l'écoute de "LIberman".

 

Sinon, Vanessa nous a proposé de très beaux clips pour cette ère. "Operator' bénéficie d'un clip soigné et bien ficelé. Dont le dernier celui du sublime "House of seven swords" qui me plait bien.

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post

Pareil, conquis par l'album après plusieurs écoutes. J'irais même jusque dire que Liberman est mon album préféré de Vanessa Carlton ! Je ne jette absolument aucun titre !

 

Il se rapproche par moment de Rabbits on the run, qui reste à mes yeux, et surtout à mes oreilles, un très bel également !

  • Like 1

Share this post


Link to post

Elle sera en concert à Paris dans les prochains jours à la flèche d'or pour moins de 20.. ^^

  • Like 2

Share this post


Link to post

×