Aller au contenu

Lady Gaga - Discographie

discographie

  • Veuillez vous connecter pour répondre
336 réponses à ce sujet

#1
The Thin White Duke

The Thin White Duke

    Enregistre un disque

  • Membre
  • 1191 messages

LADY GAGA - Stefani Germanotta

 

 

coachella-2017-celebrity-instagram-pics-

 

 

 

 

Sortie de nul part en 2008 avec son tube Just Dance, la new-yorkaise Lady Gaga n'a cessé d'accroître sa crédibilité artistique et son statut d'icône moderne à coup de tubes imparables de Poker Face à Applause en passant par Judas ou Telephone, et à coup de prestations et performances inoubliables.

Auteur-compositrice, chanteuse, pianiste, actrice, artiste, philanthrope... la nouvelle reine de la pop aux chansons survitaminées, à la voix posée, aux spectacles et tenues sensationnels et aux propos avisés a occupé le paysage médiatique et musicale sans interruption depuis les 9 dernières années !

 

Voici l'occasion de revenir sur sa jeune mais prolifique carrière au travers de ses albums et prestations scéniques.

 

Avec des influences diverses et nombreuses Lady Gaga est une synthèse du courant de la pop culture, d'Andy Warhol à David Bowie en passant par Madonna, Queen ou même le jazz... elle crée une musique particulièrement marquée par sa vision, une musique qu'elle seule sait faire, des vidéos dignes de la belle époque, des prestations scéniques toujours plus bluffantes les unes que les autres et un personnage unique lui valant notament 6 Grammy Awards. Ses tubes et sa musique rassemblent toute une génération et elle ne compte pas s'arrêter là !

 

Qu'on l'adore ou qu'on la déteste, elle ne laisse pas indiférent mais tout le monde s'accorde sur son talent et la qualité de son travail artistique.

 

 

 

I. The Fame

 

    Lady_Gaga_%E2%80%93_The_Fame_album_cover    

 

The_Fame_Monster.png

 

Stefani Germanotta est bercée dès son plus jeune âge par les sons rock et pop des années 70 et 80, l'a plongeant dans le monde de la musique. Enfant de New York, elle apprit rapidement le piano et commença à écrire et composer à l'adolescence. 

Etudiante à la prestigieuse Tish Scholl of the Art, elle abandonne tout pour réaliser son rêve : devenir célèbre et vivre de son art. 

 

Après avoir écumé les bars de la scène underground new-yorkaise, Lady Gaga se fait d'abord repérer pour son talent d'écriture, elle écrira notament pour Britney Spears ou les Pussycat Dolls. En 2007, elle monte avec son amie Lady Starlight un spectacle mêlant musique et burlesque. Ce n'est qu'après un détour par Los Angeles et les studios de Redone, alors inconnu, que l'histoire put enfin commencer.


Son premier album The Fame sort en octobre 2008, les sujets qu'elle y aborde sont ceux de sa soif de célébrité. Elle pose les bases de son personnage, de sa musique et de ses influences diverses. Son personnage haut en couleur, fashion-victime se pose en véritable héritier d'Andy Warhol. 

Son succès est immédiat et énorme accouchant des tubes Just Dance, Poker Face, LoveGame et Paparazzi. L'album s'écoulera avec sa réédition à plus de 15 millions d'exemplaires ! UN SUCCES !
 

Très peu encline à se reposer, elle confirme ensuite l'essai en novembre 2009 avec The Fame Monster, réédition du premier album. Le succès laisse place à ses incertitudes et à ses peurs : les démons de la célébrités sont féroces. 

Le succès est toujours au rendez-vous, c'est même le carton plein. Le monde est à ses pieds dansant sur Bad Romance et Telephone, chanson partagée avec Beyoncé.

Cette dernière l'invite également le temps d'une chanson pour Videophone. 

 

Les deux premiers efforts de la Lady sont récompensés par de nombreuses reconnaissances dont pas moins de 5 Grammy Awards. Tout le monde connaît Lady Gaga, tout le monde veut Lady Gaga. La chanteuse devient en 2010, soit deux ans après ses débuts, la femme la plus puissante au monde.

Cette nouvelle reine de la pop n'hésite pas à se lancer dans des débats publics et se mouille pour des causes qui lui sont chères. 

Après avoir annulé une tournée commune avec Kanye West, elle part sur les routes pour défendre sa musique. Cette tournée, The Monster Ball Tour, est un véritable succès et deviendra l'une des tournées les plus lucratives de tous les temps. 

 

 

 

II. Born this Way et descente aux enfers

 

Born_This_Way_album_cover.png

 
En mai 2011, après une tournée triomphante elle revient dans les bacs avec Born this Way et la chanson éponyme. Cet album, plus sombre et rock, plus Gagaesque se veut comme un hymne à la tolérance et au respect envers tous. Lady Gaga se mue dans un style plus sombre et plus brute, ses influences musicales, principalement rock, ressortent davantage dans cet opus sur lequel elle travaillera avec de grands noms. Il se vendra à près de 7 millions d'exemplaires ! 

Seulement quelques mois après son apparition aux Videos Music Awards avec une robe très saignante, elle recevra un Fashion Icon Award en reconnaissance de son sens aiguisé de la mode et des centaines de couvertures magazines iconiques à son actif. 

 

Cet opus voulu comme un ensemble deviendra l'album phare de la chanteuse, elle repartira en tournée aux quatre coins du monde sous couvercle de scandales, de polémiques et du lancement ambitieux de son parfum FAME. 

Elle s'essaiera également à différents styles musicaux : invitée par ses amis sur scène, elle enchainera les reprises rock comme avec les Rolling Stones ou Sting. Elle enregistrera The lady is a tramp avec Tony Bennett, une chanson jazz en 2011 pour l'album du crooner.

Elle s'aventurera également à cette époque à enregistrer du rap : Bitch don't kill my vibe est une chanson enregistrée avec Kendrick Lamar et Cake Like Lady Gaga dont le clip n'est jamais sorti. 

 

Après de long mois de tournées et une promotion marathon, l'artiste montre de plus en plus de signes de faiblesses : en janvier 2013 elle se fait opérer de la hanche qu'elle a sérieusement abimée lors de ses concerts.

C'est le blackout pendant les longs mois de convalescence. Sa carrière est mise en stand-by après 4 longues années de succès, de découvertes et de réussites. 

 

Artpop_cover.png

 

A l'été 2013, c'est par surprise qu'elle revient avec Applause, son nouveau single annoncant l'album ARTPOP et une nouvelle ère qui ne se déroula pas comme prévu. 

Ce fut le premier point noir de sa carrière au sommet, entre performances artistiques expérimentales entourées de Marina Abramovic notamment.

 

La genèse de cet album est complexe, la maison de disque de la Lady a, de tout évidence, refusé de sortir la version initiale d'ARTPOP : elle avait effectivement enregistré et même chanté des chansons mélancoliques contant la fin de la célébrité comme en témoigne sa ballade Princess Die. Cette idée abandonnée, son label la pousse à sortir rapidement un disque. L'artiste déboussolée tente d'innover dans son processus créatif.

Elle fait appel à des DJ et écrit à partir de compositions musicales : ARTPOP sera qualifié d'album techno-rave-electro-pop.


Son manager la quitte en pleine promotion de l'album qui fut brutalement stoppée. Les médias ne la soutiennent plus non plus malgré un album plus que correct, quoi qu'on puisse en dire, plus brutal, agressif et surement moins original mais pas moins bon dans son genre. Le concept de l'album devient plus difficile à saisir, "a reverse Warholian experience".

Lady Gaga n'est pas bien, elle se perd dans le personnage qu'elle a créé, les critiques acerbes ne lui laissent pas de répit, sa vie en tant qu'artiste est questionnée...

 

La promotion s'arrêta donc au lendemain de la sortie en novembre 2013 de l'album dont la pochette est réalisée par le célèbre Jeff Koons. Bien que renommé ARTFLOP par les médias, l'album s'écoulera tout de même à prêt de 3 millions d'exemplaires.

 

Au terme d'une courte tournée, 'The artRAVE', elle annonce la fin d'une étape de sa carrière : "The clock is thicking until the next time" criera-t-elle à Paris. 

 

 

 

III. La musique pop, c'est fini ?
 

Tony_Bennett_and_Lady_Gaga_-_Cheek_to_Ch

 
Fin 2014, la Lady abandonne son côté Gaga pour se consacrer au jazz avec son ami de longue date Tony Bennett. Ils sortent un album, Cheek to Cheek de reprise de standarts jazz et c'est le carton plein, la presse est unanime et complimente à nouveau la chanteuse après une année de critiques assassines. Cet album lui apportera d'ailleurs son 6eme Grammy.

 

Elle se lance en tournée mondiale aux côtés de son acolyte et peut enfin s'épanouir dans sa vie publique et dans sa vie privée. Lady Gaga ne parle plus de sa musique :  elle reprend des standards américains et de nombreuses chansons rock ou funk en l'honneur de différents artistes (jeux européens de Baku, hommage à Stevie Wonder etc.).

Elle se lance désormais un nouveau pari, la réussite en tant qu'actrice. Après des débuts dans Machete Kills et Sin City, elle décroche un premier grand rôle à l'écran qui lui vaudra un Golden Globe de la meilleure actrice pour sa prestation dans la célèbre série d'horreur American Horror Story : Hotel.

 

Lady Gaga, ou Stefani Germanotta n'a en rien perdu de sa superbe et le monde ne peut attendre de voir ce qu'elle proposera ensuite. L'artiste est bel et bien vivante !

Différentes récompenses prestigieuses se succèdent dont un Icon Award ou un Humanitarian Award. Il faut dire que l'artiste s'investit grandement dans les causes humanitaires ou sociétales, notamment avec sa fondation. 

 

Elle sort en collaboration avec Diane Warren une chanson, Til it happens to you, bande original du documentaire The Hunting Ground. Cette collaboration lui vaudra une nomination aux Grammy, aux Oscars et aux Emmy. 

Elle enregistrera également en 2015 une reprise de Chic pour Tom Ford, I want your love aux accents funk, chanson parfaite pour les podiums. 

Applaudie pour son hymne national au Superbowl, ou encore pour son vibrant hommage à David Bowie au Grammy Awards début 2016, Lady Gaga se cantonne dans un silence rare : suite à la mort de son mentor spirituel et probablement une de ses plus grande inspiration, David Bowie, nombreux des fans de la chanteuse se questionnent. "Sera-t-elle tentée par un retour aux sources et tuant son alter-ego Lady Gaga comme son idole a pu le faire avec Ziggy Stardust?" ; "Va-t-elle enregistrer un jour un album rock?"...

 

 

 

IV. Stefanie JOANNE Angelina Germanotta

 

Lady_Gaga_-_Joanne_%28Official_Album_Cov

 

Après une longue année de préparation du nouvel opus tant attendu, le projet est longtemps resté un mystère. Avec de probables changements de direction musicale et artistique, ce n'est qu'en septembre 2016 que la chanteuse annonce son retour par un premier single efficace : Perfect Illusion. Le changement de style, de look est radical et annonce un album différent. Les collaborateurs de l'album donne envie : Mark Ronson, Bloodpop ou encore Kevin Parker, voilà les collaborateurs de prestiges avec lesquels la Lady planche sur la suite à donner à sa carrière. 

 

C'est dans l'attente de l'opus tant attendu que des rumeurs de plus en plus persistentes se font entendre sur la suite de la carrière de Lady Gaga qui voudrait devenir artiste indépendante, fantasme ou réalité ?

 

Le 21 octobre 2016 sort Joanne, une petite bombe définitivement rock, qui est accueilli plutôt favorablement par le public et surtout applaudit par la critique. Le chanteuse mêle dans ses chansons, souvent mélancoliques, le rock à la pop dans des notes soul et jazzy. Loin de la pop electro que l'artiste nous avait habitué à donner par le passé, c'est un véritable retour au source pour elle. Cette transformation témoigne de la volonté de l'artiste de s'inscrire dans le même cadre que ses idoles. Mais ne s'est-elle pas déjà inscrite dans l'histoire de la culture pop ?

 

Cette parenthèse artistique lui apporte un succès monstre, son album s'écoulant en quelques mois à peine à quasiment 2 millions d'exemplaires. Pourtant cette période ne sera que de courte durée : après le succès planétaire de Million Reasons, Lady Gaga dévoile le clip de John Wayne, plus barré, plus fou, plus Gaga. 

L'on sent l'artiste comme attirée par la musique pop comme un aimant depuis son carton plein et coup de maître que fut sa prestation à la mi-temps du Superbowl dans laquelle elle a pu donner un véritable spectacle visuel et auditif au public au travers de ses plus grands tubes.

 

En avril, lors du festival Coachella dans lequel elle donnera deux concerts, elle dévoile une nouvelle chanson The Cure, véritable summer anthem electro-pop annonçant un probable nouveau projet. Entre le lancement prochain d'une tournée, ce projet d'album mystère, et le tournage du film A Star is Born, Lady Gaga n'est pas prête d'arrêter se reposer. Cette volonté est à saluer et promet un avenir encore plus flamboyant pour Lady Gaga.

 

Lady Gaga revient bel et bien en force et promet de nous réserver encore de nombreuses surprises. 

 

 

LA SUITE :

- Collaboration avec Paul McCartney

- Collaboration avec Nile Rodgers

- Album jazz avec Tony Bennett (en 2017?)

- Lead actrice dans A Star is Born de Bradley Cooper et Soundtrack entièrement produite et chantée par ses soins 

- Tournée mondiale 

 

 
 
 
 
Allez-y, vous pouvez converser sur sa riche discographie et parlez plus librement que sur le topic actualité qui doit demeurez d'actualités !
 
A VOS CLAVIEZ !
 


“You have to be unique, and different, and shine in your own way.” 


#2
As'En

As'En

    6 grammys

  • Membre
  • 1062 messages

Bloody Mary >>>>>>>>> 

 

">tumblr_miaegi6fm11r3fv6wo1_500.gif

 

C'est tout ce que j'ai à dire  :)


So happy I could die
And it's alright


#3
pioupiouLM

pioupiouLM

    N°1 au Top

  • Membre
  • 2182 messages

Non Heavy Metal Lover. Bye.

 

 

La seule et unique queen : https://vine.co/v/O2KpL3L6K3V



#4
Ghedir

Ghedir

    👽

  • Membre
  • 2142 messages
Bonne présentation sauf un petit détail concernant la partie The Fame : le "Son succès est immédiat [...]" n'a pas lieu d'être - voir les chiffres ridicules des premières semaines - après oui ce fût des gros chiffres chaque semaines pendant de longs mois, mais au début elle a du se frayer un chemin à coup de tubes et de buzz.

2,3M pour ARTPOP ?! C'est un chiffre correcte et même bon - voir chiffres des dernières et nouvelles popstar à la mode - je ne comprends donc pas le "ARTFLOP", les gens/médias sont bizarre, haineux et rageux. :)

#5
The Thin White Duke

The Thin White Duke

    Enregistre un disque

  • Membre
  • 1191 messages

Bonne présentation sauf un petit détail concernant la partie The Fame : le "Son succès est immédiat [...]" n'a pas lieu d'être - voir les chiffres ridicules des premières semaines - après oui ce fût des gros chiffres chaque semaines pendant de longs mois, mais au début elle a du se frayer un chemin à coup de tubes et de buzz.

2,3M pour ARTPOP ?! C'est un chiffre correcte et même bon - voir chiffres des dernières et nouvelles popstar à la mode - je ne comprends donc pas le "ARTFLOP", les gens/médias sont bizarre, haineux et rageux. :)

 

oui c'est correct mais les médias l'ont qualifié ainsi d'où mon explication pour dire que c'est ridicule ^^

 

Il est vrai que The Fame l'album ne s'est pas vendu directement mais son succès est quand même immédiat niveau single et les ventes d'albums n'ont pas mis non plus des mois à grimper =)


“You have to be unique, and different, and shine in your own way.” 


#6
Seb_Bxl

Seb_Bxl

    Star Française

  • Membre
  • 2600 messages
Mes tympans sont en érection à chaque fois que j'écoute le trio magiqueScheisse/Heavy metal lover/Bloody Mary (more tubes manqués please? )
Voilate, bisoutes.

#7
Blue Velvet

Blue Velvet

    Real life is stranger than my dreams

  • Membre
  • 4199 messages
  • Sexe :Homme

Très bonne idée de topic :)

 

J'ai longuement hésité avant de voter pour son meilleur album. Subjectivement je me tourne vers BTW qui reflète parfaitement toute la folie de Gaga, sa grandiloquence et sa créativité à l'état brut. De plus il renferme pas mal de mes chansons préférées (Heavy Metal Lover, Bloody Mary, Government Hooker, Marry The Night, Judas, Electric Chapel et j'en passe). Mais objectivement j'ai voté pour TFM qui est beaucoup plus cohérent et qui conserve une qualité irréprochable de la première à la dernière piste, ce qui n'est pas le cas de son successeur. Je n'ai absolument aucun reproche à faire à ce disque. Il n'y a pas de morceau de remplissage ou bien véritablement faible. On enchaîne les pépites pop les unes après les autres. C'est pour l'instant le sans faute de Gaga.

 

TF est un cas particulier. Je trouve la plupart des titres assez cheap niveau production lorsque je l'écoute maintenant mais il me rappelle tellement de bons souvenirs que je ne peux pas le considérer comme mauvais ou à jeter sous prétexte qu'elle a fait bien mieux juste après. Le seul bémol c'est que je ne peux plus supporter Poker Face, je lui préfère largement Paparazzi parmi les singles de cette ère, elle est plus intemporelle et plus surprenante. Je me souviens que la première fois où je l'avais entendu dans un épisode de Gossip Girl j'étais comme un dingue et je voulais absolument savoir qui en était l'interprète. C'est après cela que j'ai franchi le pas et que j'ai acheté l'album. Sinon il y a aussi Paper Gangsta, Money Honey et Starstruck que j'affectionne beaucoup. Je ne m'en lasse tout simplement pas. 

 

En ce qui concerne ARTPOP... Je n'ai pas très envie de développer pour l'instant. C'est ma première grosse déception pour faire court. J'espère qu'elle me la fera complètement oublier à l'avenir. J'ai de bons espoirs vu ce que Gaga a fait depuis le flop de G.U.Y.


Don't be tempted by the shiny apple,

Don't you eat of a bitter fruit,

Hunger only for a taste of justice,

Hunger only for a world of truth,

Cause all that you have is your soul.

 

Tracy Chapman


#8
Artémis

Artémis

  • Membre
  • 3559 messages
  • Sexe :Homme

2,3M pour ARTPOP ?! C'est un chiffre correcte et même bon - voir chiffres des dernières et nouvelles popstar à la mode - je ne comprends donc pas le "ARTFLOP", les gens/médias sont bizarre, haineux et rageux. :)

 
Non. Artpop s'est vendu à ~1.8M d'exemplaires. Les 2.3M donnés par la maison de disque sont probablement pour le nombre de mise en place, idem pour les 7M de Born This Way.

 


 SensCritique

____


#9
SiCeRi

SiCeRi

    Star Internationale

  • Membre
  • 5086 messages

J' ai jamais sur faire la = entre the fame et the fame monster mais pas grave :( 

 

Sa disco en 4 albums est vraiment pas mal ! ll manque juste un album country et je pourrais mourir tranquille 



#10
The Thin White Duke

The Thin White Duke

    Enregistre un disque

  • Membre
  • 1191 messages

 
Non. Artpop s'est vendu à ~1.8M d'exemplaires. Les 2.3M donnés par la maison de disque sont probablement pour le nombre de mise en place, idem pour les 7M de Born This Way.

 

oui mais on donne toujours les mises en place car on ne peut connaître exactement le nombre de ventes réelles, les 1.8 sont une estimation, il en va de même pour tout les artistes


“You have to be unique, and different, and shine in your own way.” 


#11
Mathias Angel

Mathias Angel

    Gagne les MTV Awards

  • Membre
  • 3849 messages

Pour moi, la discographie de Gaga se résume à ça : du très bon, du bon, et parfois du très mauvais. Quand elle ne se la pète pas en se proclamant haut et fort artiste pour ses excentricités frôlant le kitsch, on a tout de même droit à des titres addictifs et très tubesques. Cela dit, j'ai été très peu touché par ses chansons et quand elle essaie de faire par les sentiments, ça marche pas. Je reste quand même touché par le titre Speechless.



#12
The Thin White Duke

The Thin White Duke

    Enregistre un disque

  • Membre
  • 1191 messages

J' ai jamais sur faire la = entre the fame et the fame monster mais pas grave :( 

 

Sa disco en 4 albums est vraiment pas mal ! ll manque juste un album country et je pourrais mourir tranquille 

 

Ce sont deux albums différents aux yeux de Gaga

mais la maison de disque n'a pas voulu de The Fame Monster autrement qu'en réédition, c'est pourquoi les 2 cds sont ensemble la plupart du temps


“You have to be unique, and different, and shine in your own way.” 


#13
pioupiouLM

pioupiouLM

    N°1 au Top

  • Membre
  • 2182 messages

Pour moi TF est son pire album. Le moins travaillé, ses pires chansons sont dessus. J'écoute seulement la partie Monster + Just Dance/ Poker Face/ Paparazzi/Starstruck/Paper Gangsta. 

 

BTW est une perle. Un album absolument excellent en tout point.  :mitraille:

 

ARTPOP j'aime vraiment beaucoup. De très bonne chanson dessus, moins profonde que sur BTW c'est sûre. Mais de bons sons dessus.  :blush:

 

Vivement le prochain album  :crazylove:



#14
Artémis

Artémis

  • Membre
  • 3559 messages
  • Sexe :Homme

The Fame est cool, j'adore ses kitsheries perso. On peut trouver du très bon sur cet album (Paparazzi, Retro Dance Freak, Paper Gangsta...) et y a plein de petites bombes sucrées. En ce moment je me fais un kiff sur Disco Heaven :

 

 

Oh we got that disco

D-I-S-C-O
And we're in heaven
H-E-A-V-E-N
Disco heaven
 
tumblr_inline_nf6zothBwF1rzj8wp.giftumblr_inline_nf6zothBwF1rzj8wp.gif

 SensCritique

____


#15
Saint Claude

Saint Claude

    🍀

  • Membre
  • 3559 messages

ladygagathefame1-400x400.jpg

 

2008/ THE FAME

 

De ce disque, je retiens la naissance du personnage, son éclosion dans les médias et l'avalanche de tubes qui en a découlé. En ce qui me concerne, j'avais pris la locomotive en route à partir de Pokerface - bien qu'ayant apprécié Just Dance, mais disons que pré-Pokerface, je regardais tout ça d'un oeil suspicieux. J'avais pas encore flairé tout le potentiel de la QUEEN. Je me souviens des clips qui étaient quasi-tous parfaits, je me souviens aussi des looks étudiés, des performances...

C'était assez fou pour une jeune artiste qui défendait son premier album.

 

Ce que je pense aujourd'hui de ce disque : un fourre-tout électro-pop, parfois dansant, parfois provoquant mais toujours scintillant.

Mes morceaux préférés de THE FAME : LoveGame, PokerFace, The Fame et PAPER GANGSTA.

 

Note : 14/20

 

 

The+Fame+Monster.jpg

 

2009/ THE FAME MONSTER

 

Quand la fête dégénère et que la pénombre s'installe... A.M.E.N.

C'était LA RÉVÉLATION. LE GRAND FLASH, aussi bien pour moi que pour le reste du monde.

Mon dieu, cet EP est une mine de tubes - sur huit titres proposés, six sont connus mondialement.

C'est IN-CRO-YABLE. Tout simplement dantesque.

Au niveau du son, c'est beaucoup plus pointilleux, plus poussé et plus affirmé que sur THE FAME, c'est ce qui m'a incontestablement convaincu. En terme d'image, idem - Gaga s'entoure des meilleurs et affine son univers visuel avec des shoots fabuleux et des clips ahurissants. C'était la grande époque, l'épopée vers la gloire et je me souviens d'avoir vécu cette période comme un Rollercoaster : mon idole régnait sur le monde de jours en jours, sans jamais s'arrêter de gravir les montagnes pour atteindre les sommets. C'était MA-GI-QUE.

 

Ce que je pense aujourd'hui de ce disque : un gros pavé jeté dans l'océan de la Pop Culture qui continuera de faire des vagues... Ce n'est pas mon disque préféré de Gaga, mais c'est celui grâce auquel je l'ai définitivement aimée.

Mes titres préférés de THE FAME MONSTER : Bad RomanceAlejandro, Telephone et DANCE IN THE DARK.

 

Note : 17/20

 

 

001.jpg

 

2011/ BORN THIS WAY

 

Crise d'adolescence sur fond d'électro-pop-punk, UN DÉLIRE. Cet album restera lié à une grande époque de ma vie, c'est sûrement pour ça qu'il est mon album préféré de Gaga. Musicalement, c'est la folie - ça grouille dans tous les sens et c'est puissant.

Je me souviens de la première fois où j'ai entendu Born This Way - cet intro intergalactique, ce texte qui me parlait tant et ces refrains explosifs. C'était un grand moment, j'étais touché et terriblement excité pour la suite... Puis le leak de Judas qui m'a plongé dans tous mes états... et les GagaVision qui dévoilaient au compte-goutte des extraits de l'album... Une ère incroyable qui m'a (un peu) permis d'être qui je suis aujourd'hui. Tant de libertés, tant d'extravagances, tant de fougue, tant de folie, ça m'a déchaîné. Ce disque n'a peut-être pas bénéficié de la meilleure exploitation ou quoi ou qu'est-ce, mais une chose est sûre : ce disque trône et trônera dans mon coeur pendant longtemps encore. 

 

Ce que je pense de ce disque aujourd'hui : une bible pour certains, un désastre pour d'autres, une gifle en ce qui me concerne. C'est puissant (presque bourrin) dans le son, c'est fédérateur, libérateur, revendicateur et j'ai aimé ça. J'aime toujours ça.

Mes chansons préférées de BORN THIS WAY : Marry the Night, Born This Way, Americano, Hair, Scheiße, Bloody Mary, Heavy Metal Lover, Electric Chapel et JUDAS.

 

Note : 19/20

 

 

Lady-Gaga-Artpop.jpg

 

2013/ ARTPOP

 

Malgré un son un peu trop vitaminé, une pochette un peu trop colorée et une exploitation complètement foirée, j'ai aimé cet album et j'ai soutenu Gaga - une fois de plus, en achetant ce disque à sa sortie. À la première écoute de Applause, j'étais pas emballé... et j'ai plongé dans l'univers rétro-futuriste, presque kaléidoscopique de ce fameux ARTPOP dès la deuxième écoute du lead single. Je me souviens aussi du leak de la démo de Aura, j'en étais dingue (je préfère d'ailleurs la démo à la version album) - mais le souvenir le plus marquant de l'ère, pour moi, ça restera le iTunes Festival.

Sur scène, Gaga est féroce et les chansons de ce disque étaient faites pour vivre en live, alors forcément, j'ai été conquis par ce concert. Deuxième petit regret, le changement de version sur Sexxx Dreams - à choisir, je préférais la version iTunes Fest. Mais qu'importe - avec cette ère, on a quand même eu droit à de belles performances et surtout, on a eu la chance de découvrir de nouvelles pépites qui viennent compléter le Saint-Graal de la discographie de Gaga, c'est l'essentiel je crois.

D'ailleurs, c'est sur la artRAVE que j'ai eu la chance de voir mon idole en live pour la première fois, le 30 Octobre 2013, un concert MÉ-MO-RA-BLE.

 

Ce que je pense de ce disque aujourd'hui : du bon, du très bon, du moins bon, mais ça reste du Gaga. Même si je zappe aujourd'hui quelques titres de cet album, j'en reste pas moins conquis par les 2/3.

Mes tracks préférés de ARTPOP : Sexxx Dreams, Do What U Want, ARTPOP, Swine, Donatella et Applause, VENUS et G.U.Y.

 

Note : 14/20






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users