Aller au contenu

Vos Albums Préférés des 60's

60s

  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#1
Shadowcat

Shadowcat

    I'm not here, this isn't happening

  • Membre
  • 2467 messages
  • Sexe :Homme

Hello tout le monde!

Comme vous le savez surement, les années 60 sont marqués par une grande évolution de la musique populaire.
Cette décennie voit évidemment apparaître les Beatles (aka le meilleur groupe de pop de tout le temps). Mais aussi d'autres groupes anglais qui changeront à jamais la musique: les Rolling Stones, Led Zeppelin, The Who, Pink Floyd..

De très nombreux styles vont également se développés, comme la folk (avec Bob Dylan, Leonard Cohen, Simon & Garfunkel), le rock psychédélique (The Doors, Jimi Hendrix, Jefferson Airplane) le R&B ou encore la soul avec tous les artistes de la Motown (The Supremes, Marvin Gaye, Aretha Franklin, Otis Reding, Sly & The Family Stone, James Brown..)...

La France n'est pas en reste avec de très jeunes chanteurs qui vont devenir des piliers de la chanson française comme Gainsbourg, France Gall, Johnny Haliday, Françoise Hardy, Jacques Dutronc, Claude François, Jacques Brel, Sylvie Vartan
Léo Ferré, Barbara...


Bref, une décennie très riche en évolution musicale.

C'est pourquoi, je vous propose de partager ici vos albums (et artistes) préférés des 60's
Ce sera, j'en suis certain, l'occasion pour beaucoup de faire de belles découvertes musicales!

 

A vous de jouer! :)
 


Last.fm

Album of the year

 

"Le soleil est rare et le bonheur aussi, l'amour s'égare au long de la vie."


#2
Gaston

Gaston

    Baby now you do...

  • Membre
  • 4031 messages

Je ne suis pas expert de cette époque et surtout je ne fais que (depuis peu de temps) découvrir les grands classiques. Voici une sélection des grands albums que j'ai dans mes dossiers :

 

Serge Gainsbourg Jane Birkin (1969)

Jane_Berkin-Serge_Gainsbourg_%28album%29

 

The Velvet Underground and Nico (1967)

2525064.jpg

The Velvet Underground (1969)

000b03cc_medium.jpeg

 

Aretha Franklin - Lady Soul (1968)

 

lady-soul.jpg

 

Aretha Franklin - I Never Loved A Man the Way That I Loved You (1967)

51jwGIpYjUL._SL500_AA300_.jpg

 

Marvin Gaye - I Heard It Through the Grapevine (1969)

 

Marvin-Gaye-I-heard-It-Through-The-Grape

 

John Coltrane - A Love Supreme (1965)

Spaceman_john-coltrane-a-love-supreme.jp

 

Pour le reste, je n'ai pas réussi à pointer un album en particulier, mais c'est la bonne période pour des artistes comme Barbra Streisand, Nina Simone ou Christophe. C'est les débuts de David Bowie, aussi, mais il sera plus marquant dans les 1970ies. J'en aurais bien mis un de Miles Davis, mais pas de bol, de ses classiques, Kind Of Blue est de 1959 et Bitches Brew de 1970 :lol: Il reste un acteur majeur des 1960's.

 

Je regrette de ne pas connaître davantage les Rolling Stones ou The Beach Boys.

 

Je n'ai par contre jamais eu la moindre envie d'écouter un quelconque album des Beatles ou de Led Zeppelin, je passe certainement à côté de qqch.

 

 

 

 



#3
Elusive Mickey

Elusive Mickey

    Epidémie 6 #S00N

  • Membre
  • 16754 messages
  • Sexe :Homme

Ces 4 albums des Supremes. Elles sont pour moi sans aucun doute possible le meilleur "girsband" de l'histoire. Tellement iconique.

 

26618861HkqzEcUyLSS500.jpg196794DianaRossTheSupremesIHearASymphony

638264thesupremeswheredidourlovego.jpg481411PochettedeTheSupremesAGoGo.jpg

 

 

 


La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.

 


#4
Sm00th

Sm00th

     

  • Membre
  • 13939 messages
  • Sexe :Homme

En général j'écoute plus des morceaux des 60's isolés, que dans le cadre d'un album. 

 

Mais je peux tout de même dégager un petit Top 6 :

 

220px-TheDoorsTheDoorsalbumcover.jpg  220px-The_Doors_-_The_Soft_Parade.jpg

 

220px-AlbumStrangeDays.jpg  220px-The_Doors_-_Waiting_for_the_Sun.jp

 

220px-TheBeatles68LP.jpg  220px-Sgt._Pepper%27s_Lonely_Hearts_Club



#5
DanishBoy

DanishBoy

  • Membre
  • 1855 messages
  • Sexe :Homme

Tout comme Smooth, j'écoute des morceaux isolés de cette période, sans me pencher davantage sur les albums en question. Toutefois, si je devais particulièrement choisir un album, je dirais les Bee Gees (Idea) plus connus lors de leur période disco, ils ont auparavant sorti un album aux sonorités plutôt rock psychédélique.

 

Bee Gees, Idea (1968)

 

996634Idea.png

 

Tommy James & The Shondells, I Think We're Alone Now (1967), cover originale qui par ailleurs a fait scandale à l'époque, qui a donc été remplacée par une cover représentant simplement le groupe.

 

403482IThinkWereAloneNowalbum.png

                

Françoise Hardy, Tous Les Garçons Et Les Filles (1962)

 

397872hardy.png

 

Sheila, Le Sifflet Des Copains (1963)

 

976783LeSiffletDesCopains.png

 

Par ailleurs, les 60's sont une période qui me fascine sous de nombreux aspects, à tel point que j'aurais très sérieusement voulu vivre durant cette période car elles sont le point de départ de tous les bouleversements sociaux, moraux, politiques et culturels évidemment.


HAKIM j'ignorais ton existence, il y a encore moins d'une semaine, et pourtant aujourd'hui, je ne cesse de penser à toi, ta mort si brutale et si idiote marquera mon esprit à jamais, mais tkt, tout le 94 pense très sincèrement à toi, on prendra la relève et gardera le sourire, tout comme toi la haut, tout simplement, je te rend hommage ici, et tous les anges te benissent, R.I.P. frère, On t'aime :'( ♥

#6
Kinderfeld

Kinderfeld

    Bosse chez DC Comics

  • Membre
  • 14600 messages

Les années 60, ce n'est pas trop ma came, je garde la Motown bien sur, le meilleur label du monde (pour moi) à cette époque. D'ailleurs mes influences en matière de musique commencent dans les années 60 (Aretha, Marvin Gaye, Ottis Redding, Stevie Wonder ect). 

En France, je suis déçu qu'on vénère autant les Hallyday, Vartan et la clic yéyé, je préfère les grands classiques dont Tino Rossi qu'on oublie souvent, il a fait pas mal de chansons dans les années 60 mais surtout avant. 

Hélas, les moyens pour apprécier la musique n'étaient pas encore au top à cette époque, c'est dommage d'avoir un son tout pourri pour une voix magnifique. 

Je n'écoute que très peu un disque en entier dans cette période vu le nombre de 45 tours.

 

Le cinéma aussi m'inspire et surtout pour un film en particulier :

Spoiler

 

Pour moi, le changement vient des années 70 et surtout 80.


Mon Blog musical : https://albzik.wordpress.com

Mon Last FM : http://www.last.fm/fr/user/davi974

Mon senscritique : http://www.senscritique.com/albzik

 

Survivor Mary J. Blige ici : http://www.chartsinf...-whats-the-411/


#7
Mary J. Blige

Mary J. Blige

    Hip Hop Queen

  • Membre
  • 11650 messages

1961 : Piaf à l'Olympia

 

Edith-Piaf-Piaf-At-The-Paris-456598.jpg

 

1960 : Non je ne regrette rien

 

116042663.jpg

 

 

1960 : Mon Dieu

 

114144522.jpg

 

1962 : A quoi ça sert l'amour

10968.jpg


"To be with you would be like a paradise..."

 


#8
Seb_Bxl

Seb_Bxl

    Star Française

  • Membre
  • 2600 messages

Tout comme certains l'ont déjà souligné, je n'ai  écouté que peu d'album des 60's en entier. Je ne connais la plupart que de nom, et n'écoute le plus souvent que certaines pistes en particulier.

 

Il y'en a toutefois un qui n'a pas encore été cité, que je n'ai plus écouté depuis une éternité et qui m'a quand même bien marqué :

 

Le_temps_des_fleurs_cover.jpg

 

C'est l'un des 1ers disques qu'elle a sorti (il date de 1968) après sa tentative de suicide de 1967. Il en résulte un album à haute teneur mélancolique dans lequel sa voix n'a rarement été aussi belle et bien maîtrisée (elle y dégage une émotion de dingue!).

Et la chanson titre est un petit bijou :

 



#9
Kinderfeld

Kinderfeld

    Bosse chez DC Comics

  • Membre
  • 14600 messages

Edith Piaf me touche beaucoup, elle a eu une vie si triste et un talent si grand. J'aime aussi les débuts de Dalida.


Mon Blog musical : https://albzik.wordpress.com

Mon Last FM : http://www.last.fm/fr/user/davi974

Mon senscritique : http://www.senscritique.com/albzik

 

Survivor Mary J. Blige ici : http://www.chartsinf...-whats-the-411/


#10
Tiwine

Tiwine

    L.N.K.E.J.K.

  • Membre
  • 805 messages

Très bonne idée de topic. ^_^

Voici les albums que je choisirais, même si ils en manquent plein. :( En spoiler, mes chansons préférés.

 


35d7rld.jpg
Aftermath des The Rolling Stones.

Spoiler

 


oi5hw.jpg
 What a Wonderful World de Louis Armstrong.

Spoiler

 

 

289lieq.jpg

Bonnie and Clyde de Serge Gainsbourg.

Spoiler

 

 

mhqhu.jpg

Dis, quand reviendras-tu? de Barbara.

Spoiler

 

 

1zpsfa9.jpg

I Heard It Through The Grapevine  de Marvin Gaye.

Spoiler

 

 

jg4orp.jpg

Misogynie à part de  George Brassens.

Spoiler

 

 

rtkyrt.jpg

Ma France de Jean Ferrat.

Spoiler


In Vino Veritas.


#11
Le Blond

Le Blond

     

  • Membre
  • 1134 messages
  • Sexe :Homme
1) aretha franklin - i never loved a Man (1967)
Chef uvre absolu. Cet album a tout. Le groove, une orchestration qui sonne très sud, moderne et dans la fibre blues. Portée par un piano typiquement gospel, Aretha réussit l'exploit de combiner tradition et modernité.
Aretha se donne et ça se sent. Ce disque a été une vraie révolution dans la musique. Beaucoup de chanteurs soul se sont sentis dépassés tant Aretha poussait les limites de la soul classique. Cet album casse la baraque. Les premières notes de I never loved a Man sont mythiques, sans parler de Respect, les rugissements de Doctor Feelgood, le rythme de Save Me ou encore la magnifique reprise de A change is gonna come.

2) Beatles - Revolver (1967)
J'ai hésité entre plusieurs Beatles mais Revolver est de loin mon préféré. Ils sont au top. Halte à la niaiserie de leurs débuts, les maladresses, ils assurent tous ! Et c'est avant la période trip -indou qui me déplaît . Aucune chanson n'est à jeter, le disque s'écoute naturellement. C'est rare les disques où on écoute une chanson en se disant que c'est la meilleure de l'album et puis on écoute la suivante et on se fait la même réflexion et ainsi de suite... Revolver est l'archétype de l'album parfait.

3) Barbara - Dis quand reviendras-tu (1964)
Barbara compose et écrit, enfin ! Elle comprend qu'elle n'a rien envié au Brel et autres Brassens. Que ses propres mots ont autant de portée que ces artistes. Elle veut raconter son histoire, avec ses mots de femme , ses blessures, ses peines, ses doutes. C'est déjà en 1964 qu'elle chante Nantes, chanson déchirante sur la mort de son père. L'on pleure aussi lorsqu'elle arrive trop tard pour lui faire ses adieux. Et puis, il y a Dis quand reviendras-tu, le temps du Lila, ce matin-là... C'est un disque touché par la grâce. L'album le plus personnel que je n'ai jamais écouté et en même temps si universel. C'est toute la force de Barbara. La grâce, la poésie des mots touchent le cur de chacun profondément sur les histoires très intimes vécues par la longue dame brune.

4) the doors - the doors (1967)
La base. Les Doors sont tellement sous-estimés. Je les place bien plus hauts que les Stones. Jim Morrison se disait poète, c'est en tout cas un très grand parolier, bien plus fin que ses confrères. D'une beauté à tomber, Jim Morisson porte le groupe à bout de bras. On y trouve déjà sur le disque Light My Fire, The End et Break on throught. Ma préféré reste Alabama Song, définitivement un disque mythique.

5) Etta James - At Last (1961)
Je suis un fan absolu d'Etta. Je pensais que l'album datait de 59 mais non. Un classique, un standard. Et pourtant, le disque n'a pas été un très grand succès à sa sortie. Ca a permis à Etta de se faire un vrai nom et surtout d'enregistrer le tube de sa carrière : At Last. Je n'ai personnellement jamais été transporté par la chanson, mais d'autres chansons comme Trust In Me, sunday kind of love ou encore all i could do was cry me touchent. Mon coup de cur est certainement i just want to make love to you où etta se lâche avec sensualité et naïveté. Et puis le côté bestial me fait fondre. Quelle rage !

6) Ray Charles - the genius hits the road (1960)
Petit bilan de Ray Charles dans les années 50. Ray Charles pose les bases du style qui dominera les États-Unis au cours de la décennie, la soul musique, l'on prend les chants de l'église et leurs donne le chant du diable, la musique profane. Ray Charles est l'incarnation de ce renouveau de la musique américaine, inventeur d'un genre révolutionnaire avec Sam Cooke. Ce disque est historique.

7) the Jimi Hendrix Experience - Are you experimented (1967)
Le grand Jimi. Je ne suis pas un fan de sa voix mais je fonds sous sa guitare. Je trouve que c'est un des rares très bons guitaristes qui ne tombe pas dans ce que j'appelle la masturbation musicale avec des solos interminables de guitare. C'est encore un disque parfait. Que des classiques encore une fois !

8 ) Otis Redding - Otis Blue (1967)
Le grand Otis. Un album plein d'énergie, qui donne la pêche et puis très sensuel aussi. J'aime ses reprises de Cooke, de Smokey, sa version de Respect et puis évidement i've been loving you too much. Mon coup de cur va pour la chanson de BB King Rock you Baby et puis il ne démérite pas en s'attaquant à Satisfaction des Stones, reprise bien plus puissante que la version originale selon moi.

9) Simon and garfunkel -
sounds of silence (1966)
Apaisement et sérénité. Je ne m'en lasse pas.

10) Nina Simone - i put a spell on you (1964)
J'ai hésité entre plusieurs albums : celui-là, Nina Simone sings the blues, Silk and soul. Difficile de choisir un album de Nina car sa discographie, c'est le gros bordel. Mais dans ce disque, on y trouve deux des plus belles chansons jamais enregistrées sur terre : i put a spell on you et surtout feeling good qui m'émeut particulièrement.

"It is a new dawn
It is a new day
It is a new life for me
And I am feeling good

Tintintintintin, tintintintintin..."
Je meurs de plaisir.

11) jacques Dutronc - jacques dutronc (1966)
Jacques se retrouve chanteur malgré lui. Et le hasard fait bien les choses. Je ne suis pas chanteur disait-il. Bien sûr ! Le disque regorge de tubes : et moi et moi et moi, les playboys, les cactus, mini mini mini, on nous cache tout, on nous dit rien. J'aime son insolence, sa nonchalance, son jemenfoutisme. Il a une façon de chanter très particulière que j'aime particulièrement. A la limite du parlé et de façon très brève et sensuelle à la fois. Un très grand interprète en plus d'être un très grand auteur de chansons.

12) Sam Cooke - live At the Harlem square club (1965)
Grr. La plus belle voix masculine de tous les temps selon moi. La voix la plus sensuelle, la plus profonde, la plus chaude aussi. Un très grand artiste parti beaucoup trop tôt. Sam Cooke a été oublié. Mais il faut bien comprendre que Sam Cooke était à la communauté noire un puissant personnage au même titre que Martin Luther King ou qu'Elvis pour les blancs. Il serait probablement devenu le plus grand chanteur noir américain s'il n'avait pas été abattu sauvagement. Tout le monde lui baisait les pieds, Aretha était folle amoureuse de lui. Ce type avait tout : une voix divine, le charme, une gueule d'ange et un
vrai talent d'auteur-compositeur. Je trouve que ce live montre bien tout l'étendu de l'immense talent de Cooke.

13) francoise Hardy - comment te dire adieu (1968)
Comment ne pas succomber à Etonnez-moi Benoit, son second degré, sur un texte magnifique de Modiano. Hardy est à l'apogée de sa carrière. Fini les orchestrations foireuses de ses débuts, ce disque est admirablement produit et puis on tombe raide dingue des textes de Francoise et à son interprétation délicate, toute en retenue. On retiendra le chanson éponyme écrite par Gainsbourg avec ces rimes en EX qui coupent les phrases. On y retrouve aussi cette magnifique reprise de Brassens sur un poème d'Aragon : il n'y a pas d'amour heureux. Cette chanson est un classique, tous les grands l'ont reprises (Barbara, Nina Simone...), mais la version de Francoise est de loin la plus réussie avec ce piano irrésistible.

14) the Velvet underground - the Velvet underground (1967)
Classique également. La pochette autant que le contenu finalement. Produit par Warhol en personne, c'est un disque trash à souhait. Sex, drogue et rock and roll : dis la formule. C'est plutôt sex, drogue et pop dans le cas des Velvet mais ce disque est impertinent, osé et avanguardiste. Sunday Morning, Femme fatale... Que des bijoux. La batterie sur Heroin est mythique. Elle nous fait prendre de la drogue virtuellement. Leur trip "je me drogue, je suis trop un fou" me gave mais c'est toujours avec plaisir que je me replonge dans ce disque brillant.

15) jacques Brel - Olympia 1961 (1962)
Jacques Brel respire la poésie, la force. Il gémit, crie, pleure... Il me fait fibrer. Ce disque est une succession de bonheur. Quel homme ! Quelle finesse, quelle intelligence ! Brel disait : "je ne chante pas des chansons, je les raconte". Brel nous raconte une histoire, la sienne. On écoute, on applaudit puisque c'est un ange qui se donne en spectacle.

L'année 1967 fut la plus intéressante. Plus de la moitié des disques de ce classement ont été enregistré cette année-là. Je reste convaincu que les années 2000 sont les années les plus fructueuses musicalement mais les années 60 et 70, c'était vraiment quelque chose.

"Floating on the sea stars are watching me

Current takes me out what will be will be"

Vanessa Carlton - Hear The Bells


#12
Sm00th

Sm00th

     

  • Membre
  • 13939 messages
  • Sexe :Homme

Ton post, Le Blond, m'a donné envie de réécouter "Revolver".

(Surtout que j'ai le concert de Paulo la semaine prochaine, il faut que je révise mes classiques ^^). 

 

Concernant les Doors, je suis assez nul pour parler de ce groupe, mais j'adore leurs disques. 

Musicalement ils se sont assez vite démarqués des autres, déjà en zappant complètement tout ce qui est guitares électriques pour les remplacer par les claviers ou autres instruments à vent. 

 



#13
Elusive Mickey

Elusive Mickey

    Epidémie 6 #S00N

  • Membre
  • 16754 messages
  • Sexe :Homme

10) Nina Simone - i put a spell on you (1964)
J'ai hésité entre plusieurs albums : celui-là, Nina Simone sings the blues, Silk and soul. Difficile de choisir un album de Nina car sa discographie, c'est le gros bordel. Mais dans ce disque, on y trouve deux des plus belles chansons jamais enregistrées sur terre : i put a spell on you et surtout feeling good qui m'émeut particulièrement.

"It is a new dawn
It is a new day
It is a new life for me
And I am feeling good

Tintintintintin, tintintintintin..."
Je meurs de plaisir.

 

Et là je me rends compte que j'ai oublié un des albums que j'écoute le plus... Album magnifique, vraiment. Son interprétation est géniale.

Sinon, j'aurais bien cité Piaf, mais la plupart des chansons que j'adore ont été chantées pour la première fois avant 1960.

 

large.jpg


La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.

 


#14
Debbie

Debbie

    Star Internationale

  • Membre
  • 4340 messages

Les années 60 m'ont offert mon dieu musicale je leur en serai éternellement reconnaissantes (même si sa musique fut nettement plus géniale au cours de la décennie suivante).

 

Le piano, la voix... ça, c'est ce qu'on appelle du live ! 

Globalement, il s'agit sans doute de ma décennie musicale préférée.
J'aime tout : les mélodies kitch de Sheila, la mélancolie de Hardy, les restes de doo-whops...
Il y a dans la pop de ces annés-là un mélange de légèreté et de gravité qui m'émeut particulièrement.
Quelques exemples :

1963 - L. Gore - You Don't Own Me

 

1964 - C. François - Je sais (meilleure chanson du monsieur)




1965 - F. Gall - Baby Pop




Je rejoins MJB sur la perfection de MON DIEU de Piaf. 





 

 

 


Il n'y a que Kate Moss qui est éternelle.

Le Scopitone


#15
Shadowcat

Shadowcat

    I'm not here, this isn't happening

  • Membre
  • 2467 messages
  • Sexe :Homme

Plusieurs de mes artistes phares ont sorti certains de leurs meilleurs albums durant les 60's.

A commencé par Bob Dylan avec The Freewheelin' (1963) et Blonde On Blonde (1966)
200x200-000000-80-0-0.jpg200x200-000000-80-0-0.jpg
Deux albums mythiques avec 2 de mes chansons préférés de tous les temps:

Spoiler

Ensuite Leonard Cohen, même si les albums que je préfère de lui sont sortis dans les 70's, il y a tout de même son premier album Songs Of Leonard Cohen (1968) qui est juste une pépite folk. La même année il y a l'album de Simon & Garfunkel - Bookends que j'adore aussi.
zap_cohen1.jpgsimonbookends.jpg

Ensuite dans un registre rock, j'adore The Doors - The Doors (1967) et The Rolling Stones - Let It Bleed (1969)
zap_doors1.jpgrolling-stone-let-it-bleed.jpg

Deux chef-d’œuvre absolus, pour un groupe qui était très en avance sur son temps.
The Beatles - Revolver (1966) et Abbey Road (1969)
homepage_large.82430f97.jpgthe-beatles_abbey-road.jpg

The Velvet Underground - & Nico (1967) et The Velvet Underground (1969)
velvet-underground-nico-200x200.jpgThe-Velvet-Underground_cover_s200.jpg

Love - Forever Changes (1967) Van Morrison - Astral Weeks (1968)
forever.jpg200x200-000000-80-0-0.jpg

Niveau pop française, j'adore:
France Gall - 1968 (1968) et Françoise Hardy - Comment Te Dire Adieu ? (1968)
200x200-000000-80-0-0.jpgComment-Te-Dire-Adieu_cover_s200.jpg


Et enfin, au niveau de mes morceaux préférés de cette décennie :
Jefferson Airplan - Somebody To Love
Irma Thomas - Anyone Who Knows What Love Is
(thanks Black Mirror)
The Who - Out In The Street, My Generation
The Mamas & The Papas - California Dreamin'
The Supremes - Stop! In The Name Of Love
The Ronettes - Be My Baby
Aretha Franklin - Respect
Big Brother & The Holding Company - Piece Of My Heart

Spoiler


Last.fm

Album of the year

 

"Le soleil est rare et le bonheur aussi, l'amour s'égare au long de la vie."





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users