Jump to content
Aerial

Madonna | Rebel Heart

Has the queen been slained ?  

173 members have voted

  1. 1. Vous et cet album ?

    • L'un de ses meilleurs.
    • Un bon album.
    • Mouais, y'à du bon et du moins bon.
    • Assez médiocre.
    • WTF is Rebel Heart ?
  2. 2. Vos chansons préférées ?

  3. 3. Vos chansons préférées ? (part 2)

  4. 4. Ce retour vous le sentez comment ?

    • Très bien, welcome back Queen of Pop !
    • Un retour de popstar parmi tant d'autres.
    • Plutôt satisfait.
    • Décevant.
    • WTF is Madonna ?


Recommended Posts

Madonna_-_Rebel_Heart_(Official_Album_Co

A un mois de la sortie officielle, le 13è album de Madonna, Rebel Heart, ne lui a pas porté bonheur.

Serait-ce le chiffre 13 ? Un retour tant attendu ? Un sabotage de Gaga ?

tumblr_ms4c7cEXHv1qzv1s2o2_400.gif

Personne ne sait, mais ce qui est sur, c'est que ce retour s'avère surprenant, tant par son plan marketing avorté un peu plus chaque jour que Dieu fasse, que par sa qualité.

Médiocre selon certains, un renouveau selon d'autres, un bof pour le reste.

tumblr_mc4drka4mN1qfs2jz.gif

En tout cas, l'album, qui évoque le côté rebelle de Madonna, et son côté sensible, est désormais disponible. Après avoir dévoilé 6 chansons officiellement, et avant sa performance aux Grammy's, l'album entier a fuité.

Are you a rebel ?

Have you a heart ?

01. Living For Love
02. Devil Pray
03. Ghosttown
04. Unapologetic Bitch
05. Illuminati
06. Bitch I'm Madonna (feat. Nicki Minaj)
07. Hold Tight
08. Joan of Arc
09. Iconic (feat. Chance The Rapper & Mike Tyson)
10. HeartBreakCity
11. Body Shop
12. Holy Water
13. Inside Out
14. Wash All Over Me
15. Best Night
16. Veni Vedi Vici (feat. Nas)
17. S.E.X.
18. Messiah
19. Rebel Heart

20. Beautiful Scars

21. Queen

22. Borrowed Time

23. Graffitti Heart

24. Autotune Baby

25. Addicted

Alors ???

DON'T IT TASTE LIKE HOLY WATER ?

tumblr_m5hj0gb9qs1roj4fio2_250.gif

 

Edit modération : L'équipe modératrice rappelle (encore une fois) que la demande de liens (ou leur publication) est interdite.

  • Like 21

Share this post


Link to post

2HNRemE.png



Après une écoute -plutôt longue- voilà ce qui ressort chez moi



Un album a première vue plutôt décevant avec toutefois de très bons titres qui côtoient de véritables horreurs...


C'est dommage, toutefois l'album mérite plus d'écoutes, et aussi l'écouter d'un coup le dessert je pense.



Mentions spéciale :


aux trois gros tubes


Iconic, Hold Tight, Addicted



aux trois ballades magistrales


Heartbreak City, Messiah, Queen



aux horreurs (il y'en a malheureusement plus que trois)


Unapologetic Bitch, Bitch I'm Madonna, Holy Water, S.E.X




et... ce qui est une des pires choses que j'ai jamais entendu : Autotune Baby




  • Like 2

Share this post


Link to post

une seule étoile à LIVING FOR LOVE ??? ÇA M A TUÉ … J’ai arrêté de lire le reste !

 

  • Like 11

Share this post


Link to post

Bon alors, le nouveau Madonna... Rebel Heart!

 

pour commencer, je vous demande de faire une minute de silence pour la Madone qui a vu toutes ses démos fuités et l'album entier aujourd'hui, j'ai bien peur que cela affecte BEAUCOUP les ventes et qu'elle se rétame... et pourtant !

 

Le visuel de l'album on en le connais pas encore mais la pochette j'aime pas...

 

 

Au niveau musicale, c'est un très bon album!

un mélange de Ray of Light, American Life et Confession on the Dancefloor avec des sonorités 80's remixées à la mode d'aujourd'hui.

 

L'ensemble est cohérent, mature, abouti et Rebel Heart est surement son meilleur album depuis 10 ans!

 

Il contient des bombes atomiques ! Devil Pray, Ghosttown, Illuminati, Bitch I'm Madonna, Iconic, Heartbreak City,Veni Vidi Vici, SEX, Messiah, Rebel Heart et Addicted + Holy Water

 

le seul gros loupé est pour moi Graffiti Heart

 

Je suis déçu du lead single qui est trop faiblard mais pas mauvais.

 

Le passage démo/album se fait bien sauf sur Joan of Arc qui était ABSOLUMENT génial, triste à souhait et qui maintenant est banale et plus du tout émouvante... Rebel Heart est aussi moins puissante...

 

Le passage de Vogue est juste WOW !!

 

 

En bref, la Reine de la pop est de retour, Madonna montre qu'elle n'est pas morte et qu'elle reste dans le coup, le problème des leaks est que l'album risque d'avoir du mal et s'est dommage elle mériterait d'avoir du succès!

Pour le duo Madonna/Gaga je peux encore attendre pour cet album m'enfin c'est pas grave.

 

Le hic c'est que j'espère que la version super deluxe n'est pas trop limité...

 

 

 

Share this post


Link to post

F*Ck You qui ne peut pas s'empêcher d'écrire un message sans mentionner, encore et toujours, Lady Gaga. :help:

A croire qu'il n'y a qu'elle dans sa vie.

 




 

et... ce qui est une des pires choses que j'ai jamais entendu : Autotune Baby

 

 

Je n'ai pas encore écouté l'album, mais il n'y a pas trop de surprises dans vos reviews : les morceaux les plus gênants correspondent aux titres les plus gênants. ^_^

 

Dés le départ on se doutait que ce "Autotune Baby" serait une horreur.

(Qui aime entendre un bébé chialer ? Encore plus avec de l'autotune ? )

 

 

Share this post


Link to post

Bon, déjà, j'ai refait ma tracklist.

 

Rebel heart (demo version)

Beautiful scars

Living for love

Ghosttown

Best Night

Body shop

Hold tight

Joan of arc

Heartbreakcity

Queen

Borrowed time

Addicted

Devil Pray

Wash all over me

Illuminati

Inside Out

Holy water

S.E.X

Iconic

Veni vedi vici

Messiah

Ca s'enchaîne mieux, je trouve.

Mes coups de cœur, à chaud, sont : Addicted, HeartBreakCity, Devil Pray, Wash All Over Me, S.E.X, Holy Water, Messiah, Inside Out, et surtout ... ICONIC.

Bordel, ce titre est juste énorme !!!

Pas de grosse déception. J'aime pas trop Autotune baby, ni Graffiti heart.

Un projet solide, qui peut bénéficier de beaux clips, et surtout, de mise en scènes magistrales !

Bref, je suis conquis ! :throb:

  • Like 4

Share this post


Link to post

Je ne peux pas donner un avis définitif pour l'instant mais je suis vraiment emballé par cet album. Contrairement aux 3 précédents elle ne s'est pas contenté de faire des titres pop catchy : il y a vraiment du travail dans les sonorités et dans la production. Difficile même de se dire que la nana de cet album est la même que celle de "Give Me All Your Luvin" et de "Girl Gone Wild".

 

Non seulement elle renoue avec les chansons "approfondies" mais elle offre aussi un album plutôt cohérent et homogène. Même si on a différentes influences on reste dans une ambiance froide et industrielle.

 

Mes titres :crazylove: pour l'instant sont :

 

- "Living For Love" : pour le côté anthemnesque et "classique madonnien" de la chanson

- "Devil Pray" : pour l'association folk/electro qui fonctionne toujours chez Madonna.

- "Hold Tight" : pour sa mélodie épique et sa production ultra-catchy. On ne pouvait en attendre moins d'une collaboration Tedder/Madonna

- "Iconic" : pour son rythme presque essoufflant... Une pépite.

- "Holy Water" : pour sa musique dirty house, ainsi que ses paroles sassy et cochonnes.

- "Inside Out" : pour sa mélodie froide, profonde... et son instrumental trip-hop saturé.

- "Rebel Heart" : pour son rythme pop/folk entraînant. Contrairement à beaucoup je ne regrette pas les sons de Avicii. L'an prochain tout le monde dira que ce son est périmé.

 

Les autres titres me plaisent bien, excepté :ph34r: :

 

- "Body Shop" : je la trouve beaucoup trop plate, malgré ses influences indiennes. Un reboot loupé des titres de "Ray Of Light"

- "Best Night" : le pont est sympa mais le titre ne décolle jamais.

- "Ghosttown" : nice track qui aurait pu être sur 1989, My Everything ou Prism. Un titre radiophonique sans personnalité.

- "Beautiful Scars" : OMG ce titre est un OVNI. Il ne s'accorde pas du tout avec l'album. De toute façon c'est le cas des autres de la Super Deluxe (excepté "Queen") donc

 

Par contre je trouve l'album TROP long. Je ne pense pas l'écouter souvent du début jusqu'à la fin du coup. J'ai beau être Madonnavore, j'ai mes limites. :mdr:

 

PS : "Addicted" est une très bonne chanson... Mais vu qu'elle ne s'accorde pas avec l'album ça me dérange assez en fait.

 

PS 2 : "S.E.X." ferait une chanson parfaite pour "50 Shades Of Grey".

 

PS 3 : Les raps de Nas déchirent toujours !!!

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Guest Kuja

une seule étoile à LIVING FOR LOVE ??? ÇA M A TUÉ … J’ai arrêté de lire le reste !

 

Deux étoiles à Devil Pray c'est pas mal non plus. :D

 

  • Like 7

Share this post


Link to post

Je pense qu'il faut déja arreter de partir avec l'idée que l'album est trop long. Vraiment . L'album standard c'est 14 chansons. point.

 

Le reste se juge en bonus.

 

 

Je ferais ma review en mars quand l'album physique sera entre mes mains et aprés écoutes religieuse avec un peu de recul. (enfin sauf s'il sort avant )

  • Like 1

Share this post


Link to post

J'ai plutôt l'impression qu'au final l'édition Standard c'est celle qui comporte 19 titres.

Et l'édition 14 titres un attrape-couillon. :mdr:

  • Like 3

Share this post


Link to post

dès le départ et avec les indices laissés par madonna sur son instagram on sentait bien que son envie était de sortir un double album !

petit à petit et contre l’avis de sa maison de disques je pense, elle a réussi

au final je pense aussi que les versions 19 et 25 titres seront les versions les plus répandues !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Guest Kuja

- "Rebel Heart" : pour son rythme pop/folk entraînant. Contrairement à beaucoup je ne regrette pas les sons de Avicii. L'an prochain tout le monde dira que ce son est périmé.

 

C'est tellement vrai. Au début j'ai été assez déçu de la version finale, mais la démo sonne tellement Avicii qu'elle n'aurait pas traversé les années aisément. Alors que le Rebel Heart définitif sonne plus intemporel. C'est un choix conscient et pas en lien avec les leaks, j'en suis convaincu.

  • Like 2

Share this post


Link to post

Avec Rebel Heart Madonna n'avait plus le choix, elle devait reconquérir le cœur de ses fans mais aussi du public. Il est vrai que le dernier coup d'éclat de la Madonna remonte à 10 ans avec la déferlante qu'à été l'album Confession On The DanceFloor, depuis Hard Candy mais surtout MDNA on fait chuter la reine de la pop qui ne semble plus etre qu'une ombre-t-elle même, ceci est accentuée par une presse de moins en moins tendre, qui critique chaque photo, chaque geste, chaque parole de Madonna. Le défi c’était de fournir un album qui s'inscrive dans la légende, un nouveau coup de maitre, et le moins que l'on puisse dire c'est que Madonna s'est donner les moyens, elle à longuement travaillé ce nouvel album, avec beaucoup de producteurs aux influences diverses et cela donne Rebel Heart.

 

Une chose est sure avec ce nouvel album Madonna à osée beaucoup de choses, tout n'est pas réussie et pourtant c'est clairement l'album le plus innovant depuis CODF ! Le premier single Living For Love est pour moi son lead single le plus puissant depuis Hung Up ! Il est un résume du passé et une liaison avec le futur, Living For Love c'est l'esprit Like A Prayer conjugué à la modernité des beats electro qui traverse le morceau. Puis vient la série de 5 titres souvent évoques, je vais passer rapidement sur cela, il y a le sublime Devil Pray traversé par l'esprit de Madonna qui transporte ce morceau qui a toutes les qualités pour devenir un single, puis la ballade Ghosttown, simple, efficace, Madonna y est émouvante et la production du morceau est excellente, la première surprise c'est Unapologetic Bitch qui est une sorte de renouveau dans l'univers de la Madone qui s'essaie avec brio au reggae, puis Illuminati un morceau dispensable tout comme le Bitch I'm Madonna qui si il est bien produit ne me procure aucun plaisir.

 

Dans le reste de l'album on retrouve finalement tout les styles présents sur les 6 premiers morceaux dévoilés en décembre dernier. L'univers folk par moment avec Body Shop, les ballades puissantes que sont Heartbreak City ou Messiah qui ont subit quelques changements par rapport aux démos, les bonnes surprises c'est Inside Out malgré la suppression des guitares que je trouvais agréable le morceau reste une ballade électronique qui me fait penser à l'album Music.

Beaucoup de morceaux ont subit des changements par rapport aux démos, c'est le cas de Hold Tight qui se montre bien plus puissant sur l'album, plus travaillé aussi, c'est aussi le cas de l'incroyable Iconic, cette chanson elle est taillé pour une tournée clairement, la production est puissante, maitrisée, et la démo qui était moyenne devient un des morceaux les plus forts de cet album, c'est aussi le cas de Holy Water ou le changement radical de Wash All Over Me qui devient un morceau plus intemporel.

Certains morceaux n'ont pas subit beaucoup de changement je pense à Best Night qui reste un morceau agréable, j'aime cette impression d'orient qui se dégage du morceau, Veni Vidi Vici est très urbain, si les clins d’œil au passé de Madonna sont assez drôle, la chanson n'est pas extraordinaire, malgré les passages à la guitare plutôt sympathique. Ma plus grosse déception c'est les changements sur Joan Of Arc, ils sont ratés, disons que le problème c'est que la voix de Madonna est bien trop douce pour ces refrains qui ont subit une sorte de revigoration, et c'est bien dommage.

Parlons maintenant de S.E.X, le sentiment envers cette chanson est étrange pour l'instant, il y a une atmosphère, un thème que Madonna aime abordé, cela sonne comme une redite moins audacieuse qu'Erotica le morceau sur la longueur tant à lasser énormément. Puis Rebel Heart, la chanson change par bien des aspects de la démo, on garde les guitares on rajoute quelques percutions et cela donne un morceau éloigné de l'univers d'Aviici est c'est finalement mieux. Je m'explique Rebel Heart dans sa démo est un morceau très Aviicinien et si Madonna se fond dans l'univers, la chanson aurait tres vite souffert de ce style identifiable, ici elle semble plus intemporel et lassera beaucoup moins j'en suis certains !

 

Les titres de la version Super Deluxe sont assez moyens, Beautiful Scars aurait plus eu sa place sur CODF avec ce petit coté disco, Queen est au contraire une bonne surprise, une très bonne ballade qui aurait pu prendre la place de d'autres titres, Borrowed Time elle est quasiment inchangé, elle est bonne sans être excellente et ne manque pas aux 19 autres titres, Graffiti Heart est moyenne et Autotune Baby est ridicule est n'aurait pas dû être écoutable, au contraire de Addicted qui me plait toujours autant.

 

Alors après une journée d'écoute se faire un avis sur album est compliqué, il n'en demeure pas moins que Rebel Heart est l'album le plus innovant de Madonna depuis ces 10 dernières années, des innovations qui n'apportent pas toujours le meilleur résultats mais cet album il est assez fort à travers des morceaux divers, il est une synthèse des différentes facettes de Madonna, elle émeut à travers de puissante ballade, elle provoque comme toujours avec des titres hautement sexuel, mais finalement ce coté Rebel n'est pas si présent.

 

Sinon on est d'accord Iconic doit ouvrir la prochaine tournée de Madonna ? Ce morceau va déchiré en concert !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post



  • Sujets récents

  • Messages

    • Surprise que le premier album ne soit toujours pas double platine 
    • Leurs chiffres officiels du top album de cette semaine (apres deux semaines sans articles) ne vont même pas au-delà de la 10ème place... une vraie galère
    • Charmed Reboot : Critique de l’épisode pilote    Introduction :      On à tous une série que l’on regardait en cachette pour ce faire peur, on se sentait fier de braver l’interdiction du 10 et plus pour une quarantaine de minutes de frissons bien souvent cela ce passait le Samedi Soir sur la chaine M6 dans la bien nommée Trilogie du Samedi. L’époque où l’on se sentait plein de bravoure de regarder une série dite fantastique.   C’est exactement le souvenir qui parvient à mon esprit quand on me parle de Charmed. Mes premiers émois sérials commencèrent avec cette série (et ensuite Buffy) qui pourtant au départ ne m’intéressait pas plus que ça puis ma sœur m’a petit à petit introduit à cet univers que j’ai fini par apprécié sans en être non plus un fan inconditionnel.      Nous connaissons cette histoire par cœur : Phibie, Prue et Piper Haliwell sont trois sœurs vivant dans leur manoir familial de San Francisco vouée à un destin extraordinaire qui les dépassent, celles de devenir des sorcières puissantes qui anéantiront les forces du mal à l’aide de leurs pouvoirs des trois mais aussi du Livre des Ombres. Cette série crée par Constance M.Burge et  produite par Aaron Spelling  à fait les beaux jours de la carrière de Shannen Doherty, Holly Marie Combs, Alissa Milano et plus tard de Rose Mc Gowan.   La série orientée mi fantastique, comédie et bien plus tard dans la fantaisie est un vrai succès auprès du publique. Ayant durée pendant 8 saisons pour un total de 178 épisodes elle à gagné petit à petit ce statut de série culte autant par rapport à la série elle-même que aux affaires de coulisses entre les différentes actrices.      Ayant commencé en 1998 et s'étant achevé en 2006 le show à de multiples fans à travers le globe ayant appréciée sa direction et ses personnages. Certain voulant que la série perdure et d’autre étant satisfait du final. C’est après de nombreuses années et de spéculations sur un éventuel retour de la franchise sur les écrans que la nouvelle parait ce ne sera pas une suite des aventures de la famille Halliwell mais bien un reboot que nous propose la chaine CW.    Après le teasing habituel c’est en ce 16 Octobre 2018 que j’ai pu découvrir le pilote de ce nouveau redémarrage, est il intéressant ou au contraire aurait du rester à l’état de projet ?    Synopsis
        Nous retrouvons dans leur manoir deux des sœurs Vera Mélanie (dit Mel) et Maggie qui passent du temps avec leur mère Marisol avant de sortir pour faire leurs occupations. Mel va retrouver sa copine et Maggie sort faire la fête dans une maison de fraternité. Recevant toute les deux un message de leur demandant de rentrer au plus vite. S’exécutant elles tombent toutes les deux sur le corps défenestré de leur mère. Trois mois plus tard alors à l’université de Hilltowne dans le Michigan, les choses ne s’arrangent pas : Mel ne croie pas à la mort de sa mère tente de mettre tout en œuvre pour mettre la lumière sur son geste se dispute un soir avec Maggie qui souhaite aller de l’avant, une personne frappe à la porte et se présente comme étant Macy Vaughn leur troisième sœur. De fil en aiguilles en découvrant leurs pouvoirs elles vont toutes les trois faires la connaissance d’Harry l’être de lumière qui leur apprendra la vérité sur leurs pouvoirs, leurs origines et la mort de leur mère.      Critique :      Tout d’abord je n’attendais pas forcement cette série au tournant puisque je n’étais pas forcement de ceux qui souhaitait que la série revienne (préférant largement les trois premières saisons au reste de la série à cause du départ de Shannen Doherty) mais j’étais assez curieux de voir ce que pouvait donner une version plus moderne d’une des séries de mon enfance.    Tout d’abord adieu la ville magique de San Francisco, ses lumières, son Golden Gate et son coté chaleureux et bienvenue dans la petite ville de Hilltown au Michigan une ville universitaire assez banale où ce dérouleront les événements de la série. Ce choix de lieu change dramatiquement le coté excitant que pouvait offrir ce reboot car la ville de San Francisco regorgeais d’endroit magnifique et offrait un coté très dépaysant et lumineux par rapport aux autres villes présentée dans les séries américaines grâce à ces nombreux quartiers. Ici nous avons le droit à quelques plans de rue, à des campus et des Universités mais rien qui accroche l’œil.    Les personnages des sœurs sont le coté le plus important de la série et il ne faut surtout pas qu’elles soient présentés de manière à agacer le téléspectateur et qu’elles soient joués par des actrices charismatiques et crédibles dans leur rôle. Dans tout les cas c’est un ratage complet. Bien que le casting original n’étaient pas de grandes actrices elles s’en sortaient (élevées par un doublage français excellent), ici aucune des deux sœurs présentées au début ne donnent l’impression d’avoir du vécu familial. Leurs dialogues sonnent faux très rapidement (par exemple lors de la scène où Mel essaye d’embarrasser sa sœur en sortant un discours pro Me Too devant un couple de jeunes s’embrassant rappelant fortement à la personne qu’elle n’est pas obligée d’embrasser son partenaire). La troisième sœur Macy arrive comme un cheveu sur la soupe présentera une alchimie totalement absente (justifiée par son passé). Mais même réunies ensembles elles ne font pas passer l’illusion d’un groupe familial soudé. Ce qui pourtant était le cœur de l’épisode pilote. Cela pourrait être un gros problème de script ou de durée mais nous y reviendront.      Mélanie (jouée par Melonie Diaz) : La première sœur (la moyenne) qui nous est présentée est un concentré pur jus du mauvais féminisme que l’on trouve en quantité sur internet de nos jours. Etant lesbienne et en couple (ce qui ne change pas sa personnalité), elle représente parfaitement le mouvement woke présent chez de nombreuses personnes ce découvrant un intérêt soudain à être offensé de tout et n’importe quoi. Ce personnage présenté est parfaitement insupportable à mes yeux. Elle reçoit le don de figer le temps ironiquement que quand elle est calme.      Maggie (jouée par Sarah Jeffrey) : La seconde sœur (la plus petite) voulant s’intégrer, ayant un petit ami, elle reçoit le don d’empathie et c’est tout, elle n’a pas d’autre personnalité.     Macy Vaughn (jouée par Sarah Jeffrey) : La troisième sœur (la plus grande) c’est une scientifique et semble plus pragmatique elle reçoit le pouvoir de télépathie.      Il n’y a rien d’autre qui les définies en 42 minutes pas un seul instant je n’ai cru aux relations fades qui se sont présentés devant mes yeux. Dans la série originale en 45 minutes on savait foule de choses sur les sœurs Halliwell on les voyait à leur travail, on comprenait leurs relations, on connaissait leur caractère. Le tout sonnait authentique et ce qui n’aide pas c’est que les actrices qui incarnent les sœurs Vera ont en plus de leur personnalité inexistante le charisme d’un papier pain.      La surprise vient de l’arrivée d’un être de lumière britannique nommé Harry Cosgrave (joué par Rupert Evans) qui est là pour servir de guide pour les filles à l’instar d’un Gilles pour Buffy. C’est un personnage quoi que classique mais qui réussi à être plus agréable que le casting principal.     L’intrigue et l’action sont des pierres angulaires pour une série fantastique et bien que le coté cheesy des effets spéciaux et très over the top étant fortement présent dans la série originale (surtout dans les dernières saisons) son alliance avec un coté familial et comique laissait toutefois une bonne impression. Ici malheureusement l’action est réduite à des effets visuels encore moins convainquant qu’à l’époque on retrouve un démon de glace, de la fumée noire et un chien à la dentition tout droit sortie du récent remake de IT. Rien de très folichon coté méchant ou menace puisque l’antagoniste n’a que le temps d’une scène avant sa révélation pour être présenté.   Notons aussi un effet de téléportation plagié d’Harry Potter (le transplanage).       La musique dans la série originale participait activement à l’atmosphère à la série bien sur beaucoup ont retenus le thème principal de Love Spit Love, How Soon is Now ou les différentes chansons au début de chaque épisodes mais je voudrais mettre en lumière la très belle bande originale composée par J Peter Robinson pleine de synthétiseurs et d’instruments donnant un coté très chaleureux et mystique.  Ici le constat est tout autre je n’ai rien entendu comme ambiance particulière qui à retenu mon attention.      Le ton de la série originale était ce qui faisait tout son charme ainsi que sa comédie venant principalement des situations et des relations entre les sœurs avec bien entendu tout ce coté magique. Dans ce reboot 2018 le ton est très porté sur le féminisme et Mel porte très bien cet étendard de l’émasculation le rappelant très bien à un de ses compères masculin lors d’une discussion remplie de malaise. On pourra retrouver des allusions au mouvement Me Too ou encore à la politique avec un passage subtil sur le président Trump. A trop vouloir présenter des femmes fortes on fini par faire des caricatures.      L’exécution des scènes d’actions est assez molle et souffre d’un gros problème de budget. On sent qu’ils avaient quelques ambitions mais qu’ils ont du faire des coupes budgétaires comme lors d’une attaque de Maggie par un chien démon dans un bois se passant hors caméra ou l’attaque de fin d’un démon que l’on croirait tout droit sortit de Sailor Moon.    Conclusion    Ce reboot est l’un des plus gros ratages que j’ai vu depuis très longtemps ne comprenant pas d’où venait la personnalité et les qualités de la série d’origine il se contente pendant 42min de  délivrer des personnages caricaturaux et sans saveur et dans un décor peu inspiré le tout dans une ambiance qui manque de clairement de magie remplacée par un féminisme agressif dénoué de toute authenticité.    La seule envie qu’a su me donner cette introduction à été de revoir le tout premier épisode de la série originale et de replonger l’espace de quelques instants dans une enfance où la politique n’existait pas, seulement le merveilleux et le fantastique.
    • Ça va être énoooorme ! C'est vraiment notre Elvis français, il va nous vendre 400 000 en première semaine je table là-dessus !  Tous les médias sont deja en boucle dessus, on va se taper du Johnny toute la semaine et la semaine prochaine ! 
×