Jump to content
MJDangerous

Music Industry, an infinite Journey - Bye Bye Sales, Hello Subscription

Recommended Posts

Merci pour toutes ces explications. J'ai pris un plaisir a lire tous ces posts. Penses tu qu'il y'aura une alternative au streaming dans le future?

  • Like 1

Share this post


Link to post

Non! Beaucoup de personnes ont vu le piratage comme la raison de la baisse des ventes. La vraie raison est la même raison qu'à fait chuter tous les formats: L'absence de lecteur.

 

Avec l'arrivée des lecteurs cassettes, les lecteurs vynils ont arrêté de se vendre (ils étaient beaucoup plus chère), et logiquement, avec les années, la cassette a pris à son tour le dessus. Comment elles ont pu durer de 1964 jusqu'à la fin des années 90 ? Parce que les voitures de série étaient toujours équipées de lecteurs cassettes.

 

Quand elles sont passés au lecteur CD (ce qui était déjà fait dans les foyers), les cassettes ont disparu de la circulation. Puis lorsque les ordinateurs se sont démocratisés, et ont commencé à inclure un lecteur CD, la chaîne Hi-Fi est devenue obsolète. C'est à ce moment que la courbe de ventes est partie à la baisse.

 

Ce qui n'a pas été réalisé par beaucoup est que la plupart des ordinateurs vendus désormais (Notebook, ultrabook etc), n'ont plus de lecteur CD. Le format est donc mort.

 

On est donc limité au fichier digital. Or, que préfère le public - 10 fichiers qui se perdront vite pour $10, ou payer $10 / mois pour un nombre infini d'écoute de 24 millions de chansons, sur tous nos supports, sans jamais à s'embêter avec des copies ou des soucis d'espace disponible ? Le calcul est vite fait.

 

Le streaming est la solution définitive de l'industrie musicale: On peut tout écouter, partout, tout le temps. On a abouti à la même conclusion que pour les téléphones il y a quelques années, aujourd'hui payer chaque appel / sms semble inimaginable, on veut de l'illimité et sans contrainte, ce qui est très exactement ce que nous apporte Spotify, Deezer, Beats Music, Google Play etc.

 

Avec le rachat de Beats Music pour 3 milliards de dollars cette semaine par Apple, même le géant du téléchargement légal a désormais compris la route à prendre et va progressivement switcher son activité iTunes vers le streaming.

  • Like 25

Share this post


Link to post

C'est quand meme assez triste de lire tes posts… Dans une dizaine d'année on ne trouvera limite plus de CD dans des grandes surfaces tel que le Fnac, Cultura et autre… :'(

  • Like 9

Share this post


Link to post

Merci pour ce topic, j'ai pris grand plaisir à le lire -même s'il va me falloir encore quelques lectures pour tout bien assimiler-. Je suis très heureux de trouver un topic de ce genre pour que l'on puisse s’approcher au maximum des ventes (si je puis dire) artistes. Bien que je sois de la nouvelle génération, je trouve aussi cela dommage de voir disparaitre le format CD un jour prochain

  • Like 3

Share this post


Link to post

Oui mais sachant que le vinyl est toujours commercialisé, à une échelle réduite, pour satisfaire des collectionneurs, le cd est-il vraiment en voie de disparition totale ?

Share this post


Link to post

Je me pose quelques questions.

 

Ce développement d'internet et du streaming permettra à bien plus de gens un essai pour présenter leur musique et ce de manière bien plus simple, donc:

 

- Y aura t-il encore de la place à la construction de nouvelles grosses stars, au milieu de milliers de personnes qui proposeront leurs titres de manière de plus en plus égale, sans se soucier des radios ou de la tv, mais plus dans une optique de liberté loin des contraintes (artistes auto-produit aidé par les nouvelles technologies) de la machine promotionnelle qu'on connait jusqu'à aujourd'hui? (les radios jouent les labels)

* de la même façon, les "one hit wonder" ne vont-ils pas se banaliser pour devenir une sorte de norme : évènement autour d'une musique, streaming massif et immédiat, plus de tubes... mais moins de chanteurs?

 

- De même, ces labels indépendants qui se développent et se multiplient laisseront t-ils la place aux gros labels classiques, que les artistes souhaiteront éviter par liberté artistique/morale? Ceux-ci arriveront t-ils à survivre à cette nouvelle industrie? Pourront t-ils être encore utiles à cette industrie où ils pourraient être perçu comme ceux qui mettraient des barrières à l'expression artistique des chanteurs?

 

- Les radios garderont t-elles leurs auditeurs, quand les gens auront les chansons qu'ils veulent de façon massive, sans les contraintes de la programmation radio mais avec une palette simple d'accès?

 

- Les classements réservent-ils encore plus de surprises notamment dans les prochaines années, entre streaming massif de tous les pays, radios, vues youtube mais aussi ventes digitales?

Aussi pourrait-il y avoir un numéro 1 au Hot 100 que personne n'aurait entendu à la radio mais qui toute la semaine aura été l'évènement sur les plateformes, faisant passer une personne de l'anonymat à la première place en une semaine?

 

- Pour rejoindre ma première question à propos de nouvelles grosses stars, les labels vont-ils dans leur optique de profit, multiplier les nouveaux chanteurs, chacun défendant une chanson, qui leur rapporterait énormément en un cours laps de temps, mais sur lesquels il sera de moins en moins intéressant de miser sur le long terme avec la rapidité des nouveautés?

 

Merci.

  • Like 2

Share this post


Link to post

Aussi pourrait-il y avoir un numéro 1 au Hot 100 que personne n'aurait entendu à la radio mais qui toute la semaine aura été l'évènement sur les plateformes, faisant passer une personne de l'anonymat à la première place en une semaine?

 

Ça s'est déjà produit avec le Harlem Shake. Peu de ventes, pratiquement pas de passage radio et une première place au Hot 100

  • Like 2

Share this post


Link to post



×