Jump to content
Sign in to follow this  
Charliiiie

Colours In The Street - Triangle

Recommended Posts

Sign in to follow this  



  • Sujets rĂ©cents

  • Messages

    • La chanson est vraiment bonne, ça aurait mĂ©ritĂ© d'ĂŞtre le lead face Ă  With You. GTFO reste mon gros coup de cĹ“ur parmi les 3.
    • BANJOUW BITCHES 🚶‍♂️   Je suis soudainement hypĂ© par cette ère, la faute Ă  ces 3 antipasti. D'abord GTFO, potentiel memesque sympathique et excellente mise en bouche sassy, ensuite le GROWER With You qui commençait Ă  m'obsĂ©der pile au moment oĂą elle lâche ce HIT instantanĂ© ?!?! L'intro avec les voix j'ai cru qu'on allait embrayer sur un rap politique, une prod Skillrex mais ça sonne tellement elle, elle surfe dessus avec sa signature vocale inimitable et elle laisse voir la variĂ©tĂ© de son flow avec juste ce qu'il faut de Ty Ă  la fin pour soutien. Elle invente rien lĂ  mais elle a dĂ©jĂ  de toute façon eu le temps de tout faire.   Non, tantine Mariah a bien su faire monter la sauce, ça m'a fait passer d'attentif Ă  hystĂ©rique de voir cette progression, j'ai un excellent pressentiment pour l'album. MĂŞme les visuels ??? sont ??? bons ??? J'espère qu'elle gardera cette ambiance, la pochette est MAGNIFIQUE, les clips sont sobres tout en restant mariahcareyment minaudiers, elle tente pas des trucs scĂ©narisĂ©s casse-gueule, il y a comme un filtre bleu qui installe une douce nostalgie annĂ©es 90, elle se promène nĂ©nĂ©s Ă  l'air dans sa maison et autour de LA en se trĂ©moussant mais elle te dit quand mĂŞme d'aller te faire foutre et elle envoie chier les haters qui croyaient pas Ă  son couple, on se croirait entre GTA, E=MC² et Drive. Avec son air de pas y toucher si elle Ă©tait un mec gay, je pense qu'elle serait passive versatile mais meilleure active que tous les top only.   Pour l'instant sur les 3 titres, pas d'orgie de high notes, pas de longues envolĂ©es vocales Ă  part son habituel coup de collier en fin de chanson, du sussurement, du chill, des ombres... c'est la nuit, on est dans un hĂ´tel en Californie, un nĂ©on mauve et rose Ă©claire notre chambre Ă  travers la fenĂŞtre et elle est dans la salle de bain avec nous, elle met quand mĂŞme un peu la pression on sent qu'Ă  tout moment dans son histoire elle peut s'Ă©nerver et nous entraĂ®ner en club finir la nuit Ă  l'envers avant de revenir se coucher en douceur ...   J'ai pas suivi les performances charts des 2 premiers singles mais j'espère vraiment que The Distance trouvera son public. Je suivais son retour avec intĂ©rĂŞt via ses tweets mais lĂ  elle montre vraiment qu'elle continue de mordre dedans, les lyrics envoient, elle est assez impliquĂ©e artistiquement pour bosser avec des producteurs diffĂ©rents de son genre habituel, sa voix est au point, la promo ne sera sĂ»rement pas au niveau de l'album mais mon corps est prĂŞt pour cette ère.
    • Ok je vais essayĂ© de rester calme et de ne pas m'emballer… Sa fait tellement plaisir ces chiffres pour une artiste vraiment Ă  la traine niveau streaming. D'ailleurs d'ici la fin de la semaine Notre Idylle dĂ©passera les 2M de vues sur YouTube. C'est gĂ©nial! En espĂ©rant que cela se maintienne encore et encore…
    • Comme vous je trouve Comme c'est bon un peu trop simpliste pour ĂŞtre un single. C'est joyeux et fĂ©dĂ©rateur et fera une très bonne piste d'album (en plus elle s'adresse Ă  nous) mais pas en single! Je pencherai plus sur Les choses simples qui Ă  l'air vraiment originale et tubesque, ou alors Encore et encore car c'est tout Ă  fait le genre de ballade qui peut Ă©mouvoir et qui fait vendre! Elle peut Ă©galement surprendre avec Respire.   Sinon Hey Jen est un tube immĂ©diat mais par rapport au thème abordĂ© je ne pense (malheureusement) pas qu'il sera un single…   Bref que de spĂ©culation Ă  voir! 
    • 10 titres ça fait bizarre, il y a intĂ©rĂŞt que tout soit bon du coup je refuse d’ecouter le nouveau titre. J’ai biensur prĂ©-commandĂ© sur iTunes. J’ai prĂ©-commandĂ© le vinyl Ă©galement (obligĂ©!), j’espere qu’elle nous rĂ©serve une surprise question supports parce que lĂ  je suis un peu déçu.
  • Similar Content

    • By Man on the Moon
      A seulement 22 ans, ce jeune artiste londonien est l'une des révélations de 2017. Découvert par un chauffeur UBER (sisi) à Los Angeles, il est signé dans la foulée sur le label Mind Of A Genius (qui compte entre autre Galland, Klangstof, ou They,…), avant d'agiter la toile avec ses deux premiers singles.
       
      Le titre Cool Kids - oscillant entre soul, funk, pop, et house - sort fin Mars. Dans la lignée des travaux de Blood Orange, et Solange, on y découvre l'univers singulier, mais mature du jeune prodige.
       
       
       
      Un mois plus tard, il enfonce le clou avec le clip de Little Ones, addictif dès les premières notes, avec toujours un visuel très travaillé. En effet, l'esthétisme apporté à l'image est pour lui indissociable du soin qu'il apporte à ses productions.
       
       
       
      S'il cite parmi ses influences Blood Orange, Solange (pour la soul et la modernité), Tracy Chapman, (pour les textes), Thundercat (pour le côté funk), ou plus généralement la musique africaine, il a visiblement fait le choix de ne pas choisir de s'enfermer dans un seul style et de s'ouvrir à des horizons multiples.
       
       
       
      En Juillet, il publie enfin Solar, son premier EP de trois titres (les deux singles précédemment dévoilés + un inédit).
       

      I. Cool Kids
      II. Little Ones
      III. Sweetest Life
       
       
       
       
       
    • By Charliiiie
      Sharon Van Etten, singer-songwriter américaine de 33 ans, a sorti son 4ème album Are We There chez Jagjaguwar (3ème pour ceux qui considèrent Epic comme un simple EP).
       
       

       
      Une nouvelle galette indie folk composée de superbes balades au piano et à la guitare. Classique sur le papier, mais bien renforcé par de précieux arrangements avec quelques cordes (Afraid of Nothing), cuivres (Tarifa), synthés (Break Me ), orgues (Your Love is Killing Me) et bonnes percus (You Know Me Well), et surtout une voix assez fascinante.
      Une voix de jeune fille sage, belle mais imparfaite, le plus souvent dans les graves mais qui peut aussi se percher au sommet pour jouer les équilibristes, à l'image du déroutant Our Love où l'on perçoit toute sa fragilité vocale, tout semblant tenir sur un fil : c'est très représentatif d'une chanteuse qui n'est pas forcément à la recherche de la parfaite justesse, mais qui n'allie pas moins puissance et sensualité, en jouant avec ses propres limites pour faire transparaître un maximum d'émotions.
       
      Pour ce nouvel LP elle a bossé avec Mackenzie Scott aka Torres, Jana Hunter de Lower Dens ou encore Adam Granduciel de War On Drugs. Du lourd.
      On tient sûrement là l'album folk de l'année.
       
      Les deux singles extraits de Are We There :
       
       
       
       
       
       
      Perso, j'ai un faible pour celle ci :
       
      http://www.youtube.com/watch?v=7N9JGHTSEmA
       
       
       

       
      Site web - Facebook - Twitter - Youtube - Itunes - Soundcloud
    • By Man on the Moon
      As Animals
      _________________________________________
       

       
      On ne sait quasiment rien de ce mystérieux groupe français, issu de la rencontre entre Fred (bassiste, compositeur, et guitariste), et de Zara (passionnée de chant), il y a maintenant de ça 3 ans. Influencés par la pop, le rock mélancolique, et l'électro, le groupe vient tout juste de débarquer sur la scène musicale avec un premier single intitulé Ghost Gunfighters.
      Dès les premières notes du morceau, on se laisse facilement emporter par la voix de la chanteuse, et l'ambiance du titre est une invitation au voyage.
       
       
       
       
      Pour ceux qui seraient intéressés pour en découvrir un peu plus sur leur univers, sachez qu'ils se produiront le 11 Juin prochain au Nouveau Casino de Paris, l'occasion d'en savoir d'avantage sur leur musique.
       
      MĂ j : Sortie de l'album Ă©ponyme le 27/01/2014. DĂ©jĂ  en Ă©coute sur Deezer et Spotify.
       
       

       
      #01. Stampede
      #02. As Animals
      #03. I See Ghost (Ghost Gunfighters)
      #04. So Cold
      #05. Burn Like A Fire
      #06. Extraordinary Machine
      #07. Big Slap
      #08. By My Side
      #09. Conscience Upstairs
      #10. It's Like That
      #11. Fool
      #12. In My Head
      #13. Nighthawjs Dropping
       
       
       
       
      ..
    • By Charliiiie
      Vrai belle découverte à la dernière édition de Rock En Seine, Confidence Man est le nouveau gros délire dance signé sur l'indé Heavenly Recordings (King Gizzard & The Lizard Wizard, Stealing Sheep, Amber Arcades,...). Les Australiens ont sorti un premier album entre electro-pop et dance-punk à la sauce 90's, qui évoque autant LCD Soundsystem, Dee-Lite, Talking Heads que les Scissors Sisters. Textes WTF, choré synchronisés en mode Abba et costumes décalés en noir et bland (le batteur et le claviériste sont en sous-vêtement avec le visage masqué sur scène), le duo de chanteurs/danseurs dingos Janet Planet et Sugar Bones n'avait au départ l'ambition de ne faire qu'un "truc débile", mais qui s'avère être en fait une machine à tubes qui défonce royalement sur scène. Totalement fun et délirant, c'est finalement tellement bien foutu que ça pourrait presque devenir sérieux, qui sait ?
       
       

       
       
       
       
       
       
       
       
       

       
      Facebook - Site Web 
       
    • By Charliiiie
      Gros coup de cœur pour Our Girl, groupe de Brighton où s'illustre Sophie Nathan, guitariste de The Big Moon ici reconvertie en chanteuse à la voix éthérée. Le trio balance un indie-rock forcément à l'image de son cousin de Londres, ou du dernier Marika Hackman, mais avec une posture plus "loud", entre shoegaze et grunge. Sur le premier album "Stranger Today" qui vient de sortir, c'est puissant et frais, et une vraie révélation de cette sur la scène UK. Le tout est produit par Bill Ryder-Jones, ex The Coral. 
       

       
       
       
       
       

       
      Facebook - Twitter - Bandcamp
×