Jump to content
Sign in to follow this  
JoJo'

Cassadee Pope - Wasting All These Tears

Recommended Posts

Petit clip vraiment sympathique, qui est en parfait accord avec la chanson.

Cassadee y est vraiment sublime!

 

Et puis la chanson est toujours aussi parfaite! :throb:

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  



  • Sujets récents

  • Messages

    • Suspiria (2018)   De deux choses l'une : ou Guadagnino s'est emmêlé les guiboles dans une chorégraphie qui l'a très vite dépassé ou, plus grave, il a sciemment pesé chaque élément de ce patchwork ridiculement alambiqué au mépris d'une large partie du public, des attentes de celui-ci et de l'illustre version originale qu'il envoie valser sans le moindre scrupule. Je penche pour la deuxième hypothèse.   En se dédouanant de ses responsabilités de conteur d'histoires (aucune situation ne trouve réellement de justification, d'explication ni même de conclusion), le réalisateur choisit la facilité. Il a beau multiplier les artifices (la division en actes clairement matérialisée, les inserts cauchemardesques disséminés par-ci par-là...) pour tenter de paraitre plus malin que tout le monde, la supercherie qu'il étale sur plus de deux heures trente n'en est que plus apparente. Un délire auquel on n'apporte aucun point de vue et qu'on présente comme une oeuvre d'art stricto senso est une imposture. Est-ce parce qu'il n'assumait pas d'embrasser les codes pas toujours flatteurs du cinéma d'épouvante qu'il s'est senti obligé de pseudo intellectualiser sa relecture d'un film qui s'en était très bien sorti avec une ligne directrice plus modeste, plus franche aussi ?   Toujours est-il qu'on me fera difficilement avaler ce parallèle nébuleux entre les horreurs de la guerre et les événements qui secouent l'école de danse. La faute justement à cette absence totale de repères laissés au spectateur. Sans pour autant tenir la main de ce dernier tout du long, Guadagnino aurait pu se montrer plus pédagogue. Entre le film trop didactique et le grand n'importe quoi, il y a un sacré fossé.   Que reste-il alors ? L'image ? Elle est laide, froide et affublée d'effets cheap au possible (coucou les ralentis). Un vrai sens du rythme alors ? Même pas. Extrêmement décousu, le récit en devient aussi abrutissant que le Volk de Madame Blanc. Un supplice qui n'a rien à envier à celui que subit cette pauvre Olga dans la salle aux miroirs.   Cela faisait un bail que je n'étais pas allé dans les salles. Je risque de me souvenir longtemps de cette séance.   Note : F  
    • @Scampi   C’est le flou total. Je suis incapable de prédire le comportement du public de ces chanteuses.  Elles reviennent avec un lead qui ne crée pas d’enthousiasme. Les critiques de l’album de Paradis sont bonnes, celles de Zaz un peu moins mais pas mauvaises. Je ne sais pas comment elles vont se débrouiller. Plus de 10k pour les 2 , c’est certain. Peut-être juste 20k pour Paradis, plus pour Zaz ( le dernier album de Zaz s’est mieux vendu que celui de Vanessa). Ce qui m’a « amusé » , c’est qu’en 2013, leurs albums sont aussi sortis à la même date.
    • Impact de "Thé ou Café" sans doute.    Je connais pas l'audience habituelle de cette émission...  Je pense neanmoins que le public correspond parfaitement a la cible qu'on vise avec "Folk"    Prévisions perso pour la semaine 3 : Stable autour des 6k.     
    • #24 en ce moment (-13)   Je me demande si elle va faire mieux ou pas que The Elusive et ses 1600 ex en première semaine.    
×