Jump to content
Validation Nouveaux Comptes Read more... ×
Sign in to follow this  
Ralphie

Dido | Girl Who Got Away

Recommended Posts

543982_10151406975492905_328788135_n.jpg

1. No Freedom (Dido Armstrong, Rick Nowels)
2. Girl Who Got Away (Dido Armstrong, Rollo Armstrong)
3. Let Us Move On (Dido Armstrong, Kendrick Duckworth, Rollo Armstrong, Jeff Bhasker, Patrick Reynolds)
4. Blackbird (Dido Armstrong, Rollo Armstrong)
5. End of Night (Dido Armstrong, Greg Kurstin)
6. Sitting on the Roof of the World (Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Rick Nowels)
7. Love to Blame (Dido Armstrong, Rollo Armstrong, John Harrison, Vera Bohl)
8. Go Dreaming (Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Rick Nowels)
9. Happy New Year (Dido Armstrong, Greg Kurstin)
10. Loveless Hearts (Dido Armstrong, Rollo Armstrong)
11. Day Before We Went to War (Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Brian Eno)

Bonus Tracks :

12. All I See (Dido Armstrong, Pete Ho)
13. Just Say Yes (Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Lester Mendez)
14. Let's Runaway (Dido Armstrong, Greg Kurstin)

15. Lost (Dido Armstrong, Jon Brion, Matt Chamberlain)

4ème album de Dido, dans les bacs lundi prochain. La plupart d'entre nous l'ont déjà écouté après les fuites d'hier. Qu'en pensez-vous ?

Je me laisse encore quelques jours pour poster une critique, le temps de choper les paroles... et de le saigner surtout. ^^

PS : on ne dispose pas encore des bonus tracks, à part Just Say Yes.

  • Like 8

Share this post


Link to post

Tu n'aurais pas oublié 2 pistes dans la version deluxe?

Logiquement l'équivalent de la 12 (1ère du CD 2) serait Let Us Move On Ft. Kendrick Lamar (Jeff Bhasker Version), et la 16 (piste 5 du CD 2) est Everything To Lose (Armin Van Buuren Remix). A moins que ça ait changé.

Share this post


Link to post

Pour ma part, c'est un album bien décousu... Du bon, très bon, comme du mauvais...

 

 

1. "No Freedom": 18/20 j'aime Dido dans ce genre de musique, une très bonne piste pour commencer l'album, qui nous promet de bons moments de douceur avec cette voix si envoûtante!
2. "Girl Who Got Away": 14/20 morceau sympathique, dans le même style que le précédent, mais moins fort!
3. "Let Us Move On": 18/20 une très bonne instru, mélangée à la voix de Dido, parfait mélange, je retrouve ce que j'aime chez elle. Deuxième très bon morceau!
4. "Blackbird": 12/20 Non mais oh qu'est-ce qui t'as pris là Dido? Cette intro gâche tout, vraiment! Et l'instru ne me plaît pas vraiment.
5. "End of Night": 10/20 Au début je me croyais dans Rocky, et c'est surprenant cette instru électronique. J'ai l'impression que c'est un morceau pour combler.
6. "Sitting on the Roof of the World": 15/20 Ah enfin!! Il était temps de retrouver Dido sur une belle chanson (malgré le beat de guitare qui peu soûler rapidement!)
7. "Love to Blame": 10/20 Morceau surprenant. Pour moi, du même acabit que End of Night, morceau pour combler.
8. "Go Dreaming": 13/20 Morceau sympathique mais sans plus.
9. "Happy New Year": 12/20 Titre qui aurait très bien pu finir sur son dernier album, un brin ennuyant...
10. "Loveless Hearts": 13/20 Je retrouve enfin la Dido que j'aime. Mais pas transcendant!
11. "Day Before We Went to War": 15/20 Dernière piste qui clôture bien cet album, assez décousu... On entend bien la pureté de sa voix!

Moyenne Générale: 13,63/20, note assez moyenne, des titres forts mais le reste est moyen.

 

Comme chaque album de Dido, seulement quelques titres me plaisent vraiment et le reste pas tellement.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post

j5cl1h.jpg

No Freedom | 14/20
Premier extrait de l'album, un peu mollasson... mais aussi très frais, il sonne presque comme un hymne. Il pourrait avoir un beau succès s'il n'était pas boudé de la sorte.
Parfait en tant tant qu'introduction, une bonne transition de Safe Trip Home vers Girl Who Got Away.

Girl Who Got Away | 15/20
J'ai eu beaucoup de mal à écouter ce morceau vu qu'il est encastré entre les deux qu'on connaissait depuis un moment déjà.
Les premières pointes d'électro se font ressentir au fur et à mesure que le titre décolle, la voix de Dido y est angélique. Un bien beau titre en définitive, très aérien. J'espérais un peu plus d'explosion ceci dit.

Let Us Move On | 17/20
Une belle sérénade sur fond de piano et de lourd son hip-hop, avec un featuring classieux et bien choisi : Kendrick Lamar, dont le deuxième album a été salué par la critique en 2012.
Stan version 2013 ? Non, mieux que ça.

Blackbird | 19/20
Certains n'aiment pas l'intro, personnellement elle ne me dérange absolument pas. D'ailleurs j'en profite pour souligner le fait que les intros/outros de la plupart des titres sont particulièrement soignées.
J'aime la mécanique et la construction de ce morceau hybride, à la fois sombre (black) et lumineux (bird). Le bridge aux violons est divin, et sa voix nous emporte à chaque refrain.

End of Night | 20/20
Oui, Dido peut nous faire danser... C'était l'extrait qui avait le plus retenu mon attention, et je n'ai pas été déçu en découvrant la totalité du morceau : excellent. Je fais un scandale si ce n'est pas un futur single !
La juxtaposition des textes poignardants et du rythme est juste puissante. C'est terriblement accrocheur et hypnotique, le côté mystique me rappelant vaguement Hunter.

Sitting On the Roof of the World | 13/20
Ce titre très accoustique porté par sa voix ressemble plus ou moins à Look No Further de l'album précédent : intime, joli, mais sans plus. Cependant on la laissera jouer avec plaisir.

Love to Blame | 10/20
L'OVNI de l'album, on ne sait pas trop ce qu'il vient faire au beau milieu de tout ça. Il y a un côté très sexy et catchy, mais il y a également un côté très répétitif.
Au final je reste plutôt partagé vis-à-vis de ce titre, même si ce n'est pas mauvais. Peut-être qu'il grandira en moi plus tard... Pour l'instant je zappe.

Go Dreaming | 16/20
J'aime cette ambiance très Faithless, on pourrait s'imaginer dans une fête futuriste au pays des 1001 nuits. Le titre est à chaque fois plus plaisant à la moindre écoute, et nous laisse rêveur à juste titre.

Happy New Year | 20/20
Le chef d'oeuvre de l'album, et probablement l'un des meilleurs titres que Dido ait fait jusqu'à aujourd'hui. Elle nous chante sensuellement le désespoir causé par une rupture, un amour désormais à sens unique qui la hante. C'est bouleversant, planant, et tragique : bravo.

Loveless Hearts | 19/20
Cette piste aurait pu faire partie de son tout premier album. Sa construction est vraiment intelligente et on est vraiment pris par surprise : l'ambiance fantômatique/aérienne, ce loop disco, l'électro/trip hop, le piano, les violons...
C'est principalement dans ce registre que je veux voir Dido.

The Day Before We Went to War | 18/20
On retrouve l'atmosphère organique de l'album précédent pour clôturer majestueusement l'album. Très minimaliste, Dido est à fleur de peau, précédée et succédée par les bruits d'une nature calme et paisible. Cette envolée lyrique sur la fin donne des frissons.


Bilan | 16/20
Dieu sait combien l'attente a été longue, mais ça en valait bel et bien le coup : l'album est une véritable réussite. Il regroupe tout ce que Dido a su faire de mieux au cours de sa carrière, avec un son plus moderne tout de même.
Il est encore trop tôt pour dire si certains titres deviendront des classiques, tout dépendra de l'exploitation... A bon entendeur, salut.
Le duo qu'elle forme avec son frère fonctionne toujours à merveille, et je l'encourage vivement à retravailler avec Kurstin. Espérons un délai un peu moins long avant le cinquième album.

  • Like 8

Share this post


Link to post

65697654602guest.jpg

Quatre ans et demi après le sombre est assez décevant Safe Trip Home, Dido nous revient avec un nouvel album composé de 11 nouvelles chansons originales. Le style sonne comme un retour aux sonorités des deux premiers albums de la chanteuse, qui ont fait son succès.

 

 

 

01. No Freedom : piste d'ouverture, et premier single de ce nouvel opus, No Freedom est un titre épuré, sonnant acoustique, comme Dido a pu nous y habitué par le passé. Sans fioriture, sa voix colle à merveille sur ce morceau. Assez proche des sons qu'on pouvait retrouver sur Safe Trip Home, elle est cependant plus adictive, même si son potentiel radiophonique n'est pas très élevé. 15/20


02. Girl Who Got Away : je n'ai pas du tout accroché dès la première écoute, et les nombreuses écoutes suivantes que j'ai pu faire ont toutes été dans le même sens. Le titre est plat, fade, est pas vraiment marquant. La tentative d'incorporation de tonalités plus électro ne sauve malheureusement pas ce morceau, très ennuyeux du fait qu'il ne décolle vraiment pas. 09/20


03. Let Us Move On : single promotionnel, c'est le titre annonciateur de son retour. Dans la lignée des précédents titres de la chanteuse, on note ce petit beat plus hip hop en fond qui se mêle terriblement bien avec le piano. L'excellent featuring avec Kendrick Lamar, apporte toute sa force au morceau qui aurait mérité une réelle exploitation. 17/20

 

04. Blackbird : l'intro m'a tout d'abord déconcerté, puis horripilé, mais passer ces quelques secondes, on entre directement dans le morceau. Titre diablement efficace, il est pour moi la meilleure piste de l'album. Instrumentalisation de folie, voix magnifiquement posée, paroles peu joyeuses et mélancoliques, sur une musique entrainante, le titre joue sur les contrastes. Petite bombe, qui doit vraiment être exploitée en tant que single. Le bridge aux violons est divin.

Après plusieurs écoutes, j'ai apprivoisé cette intro déconcertante, qui lance véritablement le morceau. 20/20


05. End of Night : la cadence ne faiblit pas avec End Of Nights, titre sur lequel a collaboré Greg Kurstin (mais si le compositeur de Stronger (what doesn't kill you), Dark Side, People Like Us pour Kelly Clarkson ; Not Fair, Fuck You pour Lily Allen ; ou encore Try, True Love, Blow Me (One Last Kiss) de P!nk). On pouvait s'attendre à une merveille vu les très bons titres auxquels le monsieur a participé, et c'est exactement le cas. Avec quelques beat électro, Kurstin propose une mélodie entêtante et superbement bien produite, collant parfaitement à l'univers de Dido, dont la voix fait encore des merveilles. Il devrait être exploité (car sur la lignée d'un Hunter, ou d'un Don't Leave Home) Même si je préfère Blackbird, c'est mon deuxième coup de cœur. 20/20


06. Sitting on the Roof of the World : titre acoustique en piano voix, la voix de Dido porte ce morceau qui tranche complètement avec les deux précédents. Intimiste, et beau, il est agréable à écouter. 13/20


07. Love to Blame : Avec ce titre, Dido essaye de faire évoluer son son en proposant quelque chose de très produit, mêlant toutes ses influences dans un même morceau. Assez dynamique, il est également trop répétitif. La voix de la chanteuse est diablement sexy dessus. J'aurais aimé qu'elle aille plus au fond de sa démarche artistique, car il s'agit bien d'une proposition de quelque chose de nouveau. 10.5/20


08. Go Dreaming : Avec cette piste efficace, les nouvelles sonorités sont bien exploitées, même si encore une fois trop timides. Les pointes électro lui donnent tout son intérêt, et nous font voyager. 14/20


09. Happy New Year : Deuxième collaboration avec Kurstin, Happy New Year est une réussite. Sur des paroles tristes, elle se confie sur sa solitude. Je regretterais juste que le titre soit trop uniforme, trop sage et conventionnel. Mais il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'une très bonne piste. 15/20


10. Loveless Hearts : ce titre témoigne véritablement du retour aux sources, opéré par Dido, puisqu'il s'inscrit parfaitement dans la continuité d'un No Angel, avec toutes les influences qu'on peu retrouver sur cet album. Très agréable, mais pas très original, il sonne un peu comme du déjà vu. 15.5/20


11. Day Before We Went to War : l'album se fini sur une ballade. Et qu'elle ballade!! Magnifique, reposante, envoutante, avec des bruits de nature en début du titre, elle m'a complètement emmené dans son univers. Elle clos à merveille cet album. 19/20

 

 

Moyenne : 15.3/20

 

En conclusion, je peux dire que j'ai adoré cet album, avec lequel je retrouve la Dido que j'apprécie écouté et que j'avais un peu délaissé avec son précédent album. Blackbird, End Of Nights, sont les morceaux au plus fort potentiel et ceux qui sortent clairement du lot. Cependant, malgré sa qualité et sa production soignée, le principal défaut de Girl Who Got Away (excepté la chanson titre), est qu'il reste trop sage, trop convenu. On sent une volonté chez elle d'explorer des sons plus modernes, plus électro, mais qui reste trop timide. On est plus dans le cas d'une gentille expérimentation. Peut être une transition vers un prochain album encore plus abouti. Enfin, je trouve regrettable que Everything To Lose (titre sur lequel elle propose véritablement quelque chose de nouveau) n'ait pas trouvé sa place dans sa version originale en tant que bonus track de la version standard (et qu'on doive se contenter d'un remix moyen sur la version deluxe).

  • Like 7

Share this post


Link to post

4. "Blackbird": 12/20 Non mais oh qu'est-ce qui t'as pris là Dido? Cette intro gâche tout, vraiment! Et l'instru ne me plaît pas vraiment.

5. "End of Night": 10/20 Au début je me croyais dans Rocky, et c'est surprenant cette instru électronique. J'ai l'impression que c'est un morceau pour combler.

 

Ce ne sont juste que les deux bombes de l'album, mais bon...

  • Like 3

Share this post


Link to post

01. No Freedom : Petite mise en bouche et petite transition avec l'époque Safe Trip Home! Fini le coté déprimant mais tellement addictif de ce troisième album! Cette chanson est magique, intense dans les paroles, pure dans la composition! Bref, un petit diamant. 19/20


02. Girl Who Got Away : Petite déception! Je m'attendais à mieux pour le titre éponyme de l'album! Mais bizarrement, ce coté calme, rythmé par les violon, se laisse déguster même si la digestion reste bof bof! 14/20.


03. Let Us Move On : L'une des perles de cet album! Une gourmandise! Merci Dido! Petit clin d'oeil subtil (du moins, c'est mon point de vu) à ce titre Stan, samplé par Eminem en 2000, année qui dévoilera Dido au grand public. Addictif à souhait! deux artistes qui se complètent pour un titre efficace. 18/20

 

04. Blackbird : C'est LE TUBE de cet album! Addictif, planant, désinvolte! Bref, c'est mon coup de coeur! 20/20


05. End of Night : Et que dire de cet enchaînement!!!! Amazing Girl! Dans la continuité de Blackbird, Dido livre un excellent titre qui ne donne pas du tout envie que la nuit se termine. 20/20


06. Sitting on the Roof of the World : "Bonjour, je suis Dido et je sais chanter"! Titre épuré en composition, adieu le coté électro et bonjour petite balade! On peut profiter pleinement de la magie THE VOICE! Dido c'est un univers mais également une voix! Et ça fais un bien fou! . 17/20


07. Love to Blame : C'est le titre le plus OUT pour moi! J'ai du mal à le cerner! Pas d'accroche, pas cette petite étincelle qui te dis "Et c'est Dido!" La magie se perd et on commence à piquer du nez! Dommage! 10/20


08. Go Dreaming : "Dido Airlines est fier de vous offrir ce fabuleux voyage"! Que dire de ce titre: la Dido Touch est là! Il faut juste de laisser envoûter par les paroles! 16/20


09. Happy New Year : Titre sage! Du Dido, du p***** de bon Dido! Tout est lisse, fluide, pas une seule imperfection! C'est la troisième perle de cet album! Addictif, triste, monotone, mais tellement transcendant!!!! 20/20


10. Loveless Hearts : Pas de réel avis! Honnêtement, je n'ai rien ressentie. Je suis dans l'indifférence totale! J'arrive pas à me dire si j'aime ou si je déteste! Peut être que plusieurs écoutes seront nécessaires! 10/20


11. Day Before We Went to War : Tout vol mérite un atterrissage en douceur! En bien voici que ce titre clôture à merveille cet album, permettant donc une descente en douceur! 19/20

 

Total: 16,6!!!!!

 

En bref, un album complet, assez diversifié dans sa composition! Bien supérieur à Safe Trip Home! On retrouve une Dido, envoûtante, charmante, enivrante et surtout pleine de vie! Plus de 10 ans que sa magie opère et plus de 10 ans que Dido livre des albums bien foutus! Magicienne et musicienne, chanteuse et charmeuse! A noter, que cette collaboration Rollo/Dido fonctionne encore à merveille! En définitif, surpris, parfois dérouté mais au final converti! Comme toujours, Dido sait faire de la bonne musique et ce pour notre plus grand bien!

  • Like 2

Share this post


Link to post

No Freedom : belle entrée en matière, titre assez représentatif du style Dido, joli mais un peu trop répétitif. 15/20

 

Girl who got away : Je m’attendais à quelque chose de plus puissant ou marquant pour la chanson titre, mais j’ai été conquis au fil des écoutes, très bon texte. 16/20

 

Let us move on : Bon titre, du Dido pur jus, je l’aurai plutôt vu en lead car c’est à mon sens la chanson la plus commerciale et radiophonique de l’album. Petits bémols: un brin lassante et une production trop chargée à mes yeux. 13/20

 

Blackbird : l’intro m’a vraiment fait peur !! Titre excellent ! Mon coup de cœur ! Entrainant, mélodieux, énergique et faussement bordélique je n’avais pas eu un tel coup de cœur pour une chanson de Dido depuis Hunter sur le premier album ! 20/20

 

End of night : quel enchainement ! Un des titres les plus efficaces de l’album, c’est exactement le genre de chanson que j’attends d’elle. 17/20

 

Sitting on the roof of the world : une balade acoustique qui tranche avec la première partie très électro de l’album. Joli mais sans plus. Cela dit le pont est excellent avec les choeurs. 12/20

 

Love to blame : chanson complétement à part dans l’univers Dido et j’aime la prise de risque bien que j’ai toujours du mal à l’apprivoiser. 12/20

 

Go dreaming : Planant, entrainant mais il me manque quelque chose. 13/20

 

Happy new year : La claque !! Texte sublime, titre mélancolique qui me rappelle Paris (face B du single White flag si je me souviens bien), la perfection ou presque car j’aurai aimé que ça décolle un peu plus sur la fin à la manière d’un « let’s do the things we normally do ». 19/20

 

Loveless hearts : on retrouve l’ambiance No Angel dans les arrangements (coucou My lover’s gone), j’aime Dido dans ce registre avec un texte mélancolique et une mélodie très aérienne qui m’évoque Take my hand. 18/20

 

Day before we went to war : elle n’aurai pas pu trouver meilleure chanson pour clôturer l’album, je vois des clins d’œil à ses anciens titres dans le texte ( thank you pour « pictures on my wall » ou sand in my shoes pour « sand lying on the floor », day before the day…) La voix est bien mise en valeur et me fout la chair de poule. 18/20

 

Moyenne : 16/20

L’attente en valait la peine et moi je veux bien attendre 4 ou 5 ans à chaque fois si c’est pour avoir des albums d’une telle qualité ! Et pourtant elle avait placé la barre très haute avec Safe trip home. Elle a fait typiquement l’album que j’attendais qu’elle fasse et je suis comblé, maintenant il va encore tourner en boucle des mois voir des années comme ses 3 prédécesseurs.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Dido - Girl Who Got Away

00000000000027089633.jpgdido200s_s200.jpg00000000000027084734.jpg

 

1. No Freedom

Premier titre de l'album, mais aussi premier single... Choix plus que judicieux pour ma part. La mélodie m'enchante, les paroles sont simples mais belles. La voix de Dido qui m'avait manqué m'enchante. Un très beau titre, qui annonce du bon pour la suite. Je succombe. 17/20

 

2. Girl Who Got Away

On poursuit avec un autre titre plaisant... La voix de Dido fait toujours des miracles. Le titre, léger, planant, est agréable. Les petites touches électro ne sont pas pour me déplaire. Les légères accélérations et envolées du titre sont les bienvenues. Bref, un excellent titre. 16/20

 

3. Let Us Move On

Coup de coeur pour ce titre que l'on connait maintenant depuis un bon nombre de semaines. J'aime tout dans ce titre : les paroles, le rythme, le featuring, les insertions électro, la voix de Dido, toujours... Bref, une très bonne collaboration, pour un résultat enivrant. Ajoutons à cela que la version bonus, qui est plus ou moins une version acoustique, est aussi très jolie et agréable... 19/20

 

4. Blackbird

Titre en demi-teinte. Il est clairement bon et entêtant de par ses refrains, mais l'intro et le premier couplet me laisse de marbre, voir pire. Dommage. Cependant, il se laisse écouter sans problèmes. 12/20

 

5. End Of Night

Très bon choix de deuxième single. Un titre "emporté" (pour du Dido :ninja:), terriblement bien écrit encore. La mélodie est entrainante, agréable. Je préfère tout de même la Dido posée. 15/20

 

6. Sitting On The Roof Of The World

EX-CE-LLENT. Comment mieux dire ? J'adore ce petit rythme de guitare en boucle, la voix de Dido parfaitement maitrisée qui nous raconte son histoire, les effets en second plan. Je me sens moi-même transporté sur un petit nuage, tout en haut du monde... :blush:18/20

 

7. Love To Blame

Titre surprenant. J'ai cru comprendre qu'ici il déroutait et faisait tâche. Pourtant, j'aime beaucoup ce petit côté enjoué. Fort agréable. On sent une évolution dans le travail de Dido ici, et c'est pas pour me déplaire. Décidément cet album est très riche ! 16/20

 

8. Go Dreaming

Encore un superbe titre. J'aime beaucoup le rythme, les refrains sont juste magistraux à mon sens. Dido excelle encore, et me surprend sans pour autant me dérouter ou me perdre. Chapeau ! 18/20

 

9. Happy New Year

Titre très mélancolique, qui renoue avec les classiques de Dido. J'ai toujours adoré Safe Trip Home, et ce titre aurait pu y figurer sans problème. L'intonation de Dido est presque dramatique, les paroles sont touchantes. Bref, c'est réussi ! 18/20

 

10. Loveless Heart

Titre agréable, plus léger, plus entrainant. La mélancolie reste présente cependant. mais ce n'est pas pour me déplaire ! Dido en a encore sous le pied visiblement. 15/20

 

11. Day Before We Went To War

Très beau titre pour finir l'album. Elle n'aurait guère pu faire mieux. Les cassures dans sa voix me font chavirer. Sa façon de détacher les mots est juste parfaite et met en valeur le texte, particulièrement touchant. On sent que Dido a beaucoup travaillé ce titre. En résumé, un excellent titre encore. 19/20

 

 

Moyenne : 16,6

Un excellent album. Je n'attendais pas particulièrement son retour, mais elle a su me séduire, encore. Les singles sont à l'image de l'album entier : réussi, travaillé, et parfaitement maitrisé. Dido nous avait bien manqué. Il aura fallu cet album pour s'en rendre compte. Je le redis encore une fois, excellent album...

:blush:

  • Like 4

Share this post


Link to post

DIDO | GIRL WHO GOT AWAY

dido-no-freedom-music-video-600x337.jpg

 

 

Un album envoûtant et nocturne.
No Freedom
Le premier single extrait de cet album, un titre acoustique, très simple, comme j'imagine Dido. Quand j'ai écouté le titre je me suis dis que "c'était trop posé comme morceau" et j'ai pas réussi à m'arrêter de l'écouter. On pourrait trouver le refrain trop répétitif, mais pas du tout en fait :') 19/20
Girl Who Got Away
Deuxième morceau de l'album, moins accrocheur mais tout aussi envoûtant que No Freedom, je trouve tout de même le refrain un peu faible, petite déception. 11/20
Let Us Move On
Une chanson qu'on connaissait déjà avant la sortie de l'album et qui aurait très bien pu être le lead single, j'aime l'ambiance "nocturne" qui se dégage de ce morceau. A part ça le featuring est très bien choisit et donne du rythme au morceau. 15/20
Blackbird
Dès le début de la chanson, on comprend que ce morceau est un peu plus rythmé que les précédents, le refrain est un peu plus calme, et nous emporte, (mention spécial au pont musical avec les violons qui est magnifique). 15/20
End Of Night
Un morceau qui bouge un peu plus que les autres, mais en restant du Dido avec toujours ce côté envoûtant et nocturne que j'adore. Un titre qui a tout pour devenir un vrai tube. J'aime beaucoup. 18/20
Sitting On The Roof of the World
En toute simplicité, en acoustique, sa voix est super bien mise en valeur, je me laisse encore une fois emporter par le titre. 15/20
Love To Blame
On sent qu'il y a une recherche musicale pour ce titre, qui se différencie des autres, à la limite du morceau expérimental, mais j'accroche pas du tout malheureusement :/ 05/20
Go Dreaming
Morceau pas mal rythmé, futuriste, l'electro est bien utilisé mais je sais pas, il y a quelque chose qui fait que j'accroche pas tellement, et puis je trouve le morceau loooong :o07/20
Happy New Year
Du pur Dido, qui me fait penser à ses premiers tubes. Une ambiance nocturne, lente, qui donne envie de s'évader. J'aime beaucoup! 14/20
Loveless Hearts
Morceau qui me laisse totalement indifférent, je ressens rien en l'écoutant. 06/20
Day Before We Went To War
Une très belle conclusion pour l'album avec quelques cordes et sa voix d'une parfaite pureté ! 14/20
12,63
En conclusion, pour moi l'album comporte plusieurs (très bonnes) pistes qui me font vraiment m'évader et qui sont très très agréables à écouter mais malheureusement le reste est assez moyen, ce qui donne au final un album agréable mais assez moyen dans l'ensemble.

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  

×