Jump to content

Recommended Posts

image.jpg

 

 

Mesparrow est une artiste française révélée sur la scène du Chantier des Francos à la Rochelle et au Printemps de Bourges l'année dernière. Originaire de Tours, elle y a étudié aux Beaux-Arts avant de se lancer dans la musique.

Elle a ainsi sorti un premier EP en Octobre : Next Bored Generation, composé du titre éponyme et de quelques remixes :

 

cover.jpg

 

Elle sort bientôt un premier album, Keep This Moment Alive. Elle a travaillé dessus avec Dominique A.

Elle propose aujourd'hui un premier extrait : The Symphony :

 

:throb:

 

Du très bon à nouveau, qui semble prometteur pour l'album. Un style particulier, des influences assez diverses (pop/folk/rock/soul), une voix magique,...

 

Les trois titres sont dispos sur Itunes, Deezer et Spotify ainsi que des versions remixées.

Les Inrocks lui ont accordé un ou deux articles sur le web, et elle était sur la short list du Grand Journal récemment.

 

Share this post


Link to post

1360955106_cover.jpg

1). The Symphony

2). I Don't Want To Grow Up

3). Next Bored Generation

4). On The Cliff

5). Locked In My Thoughts

6). I Want To Travel

7). On The Borderline

8. City On Fire

9). Neighbour's Dream

10). Danse Avec Moi (Feat. François)

11). The Field

12). Story Of A Man

13). Street Kid

L'album sort Lundi, mais est déjà disponible en écoute intégrale sur Deezer !

 

C'est magnifique et envoûtant de bout en bout ! Une belle surprise, et probablement l'une des révélations françaises de l'année.

Share this post


Link to post

"The Field" et surtout "City On Fire" sont mes 2 préférées de l'album, de vrai bijoux. Mon album français préféré de l'année pour ma part. Je suis sous le charme de la voix, et l'instru est vraiment excellente, tantôt percutante, tantôt plus minimaliste, il y a un super jeu de crescendo/decrescendo, je trouve ça remarquablement bien foutu. De même que de jongler sans cesse entre le français et l'anglais. C'est vraiment original, il y a beaucoup d'influences diverses qui donnent un mélange très intéressant.

Share this post


Link to post

Nouvel album Jungle Contemporaine le 14/10 !

 

13466390_1136246686421908_59352981755832

 

C'est toujours aussi beau, mais à la seule différence que tout est français, pour ce que j'ai pu écouter.

Share this post


Link to post

L'album est plus réussi que le premier, plus cohérent, moins fourre-tout. Sa voix y est à nouveau incroyable, les harmonies parfaites. C'est plus produit, pop et accessible également, y a tout pour en faire une artiste qui compte en France. Et pourtant il n'y a plus aucune chanson en anglais. C'est dire si elle m'a surpris ! Le passage au français se fait très naturellement et avec réussite, c'est catchy, de la bonne chanson française avec des bons textes (poétiques mais pas trop cryptiques en plus) comme on en a que trop peu souvent. Bref, une fois de plus cette année j'arrive à prendre mon pied avec une production francophone. Je crois que cette année y a plein de trucs qui se passent chez nous c'est dingue j'ai jamais suivit autant de groupes francophone à la fois : Grand Blanc, Mesparrow, La Femme même si leur nouvel album m'a pas renversé, Fishbach qui va exploser en 2017, Isaac Delusion qui revient bientôt avec du français, Flavien Berger l'an dernier, Juliette Armanet prochaine grande en gestation... on m'a même converti à Cléa Vincent, c'est dire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  



  • Sujets récents

  • Messages

  • Similar Content

    • By Man on the Moon
      A seulement 22 ans, ce jeune artiste londonien est l'une des révélations de 2017. Découvert par un chauffeur UBER (sisi) à Los Angeles, il est signé dans la foulée sur le label Mind Of A Genius (qui compte entre autre Galland, Klangstof, ou They,…), avant d'agiter la toile avec ses deux premiers singles.
       
      Le titre Cool Kids - oscillant entre soul, funk, pop, et house - sort fin Mars. Dans la lignée des travaux de Blood Orange, et Solange, on y découvre l'univers singulier, mais mature du jeune prodige.
       
       
       
      Un mois plus tard, il enfonce le clou avec le clip de Little Ones, addictif dès les premières notes, avec toujours un visuel très travaillé. En effet, l'esthétisme apporté à l'image est pour lui indissociable du soin qu'il apporte à ses productions.
       
       
       
      S'il cite parmi ses influences Blood Orange, Solange (pour la soul et la modernité), Tracy Chapman, (pour les textes), Thundercat (pour le côté funk), ou plus généralement la musique africaine, il a visiblement fait le choix de ne pas choisir de s'enfermer dans un seul style et de s'ouvrir à des horizons multiples.
       
       
       
      En Juillet, il publie enfin Solar, son premier EP de trois titres (les deux singles précédemment dévoilés + un inédit).
       

      I. Cool Kids
      II. Little Ones
      III. Sweetest Life
       
       
       
       
       
    • By Charliiiie
      Sharon Van Etten, singer-songwriter américaine de 33 ans, a sorti son 4ème album Are We There chez Jagjaguwar (3ème pour ceux qui considèrent Epic comme un simple EP).
       
       

       
      Une nouvelle galette indie folk composée de superbes balades au piano et à la guitare. Classique sur le papier, mais bien renforcé par de précieux arrangements avec quelques cordes (Afraid of Nothing), cuivres (Tarifa), synthés (Break Me ), orgues (Your Love is Killing Me) et bonnes percus (You Know Me Well), et surtout une voix assez fascinante.
      Une voix de jeune fille sage, belle mais imparfaite, le plus souvent dans les graves mais qui peut aussi se percher au sommet pour jouer les équilibristes, à l'image du déroutant Our Love où l'on perçoit toute sa fragilité vocale, tout semblant tenir sur un fil : c'est très représentatif d'une chanteuse qui n'est pas forcément à la recherche de la parfaite justesse, mais qui n'allie pas moins puissance et sensualité, en jouant avec ses propres limites pour faire transparaître un maximum d'émotions.
       
      Pour ce nouvel LP elle a bossé avec Mackenzie Scott aka Torres, Jana Hunter de Lower Dens ou encore Adam Granduciel de War On Drugs. Du lourd.
      On tient sûrement là l'album folk de l'année.
       
      Les deux singles extraits de Are We There :
       
       
       
       
       
       
      Perso, j'ai un faible pour celle ci :
       
      http://www.youtube.com/watch?v=7N9JGHTSEmA
       
       
       

       
      Site web - Facebook - Twitter - Youtube - Itunes - Soundcloud
    • By Man on the Moon
      As Animals
      _________________________________________
       

       
      On ne sait quasiment rien de ce mystérieux groupe français, issu de la rencontre entre Fred (bassiste, compositeur, et guitariste), et de Zara (passionnée de chant), il y a maintenant de ça 3 ans. Influencés par la pop, le rock mélancolique, et l'électro, le groupe vient tout juste de débarquer sur la scène musicale avec un premier single intitulé Ghost Gunfighters.
      Dès les premières notes du morceau, on se laisse facilement emporter par la voix de la chanteuse, et l'ambiance du titre est une invitation au voyage.
       
       
       
       
      Pour ceux qui seraient intéressés pour en découvrir un peu plus sur leur univers, sachez qu'ils se produiront le 11 Juin prochain au Nouveau Casino de Paris, l'occasion d'en savoir d'avantage sur leur musique.
       
      Màj : Sortie de l'album éponyme le 27/01/2014. Déjà en écoute sur Deezer et Spotify.
       
       

       
      #01. Stampede
      #02. As Animals
      #03. I See Ghost (Ghost Gunfighters)
      #04. So Cold
      #05. Burn Like A Fire
      #06. Extraordinary Machine
      #07. Big Slap
      #08. By My Side
      #09. Conscience Upstairs
      #10. It's Like That
      #11. Fool
      #12. In My Head
      #13. Nighthawjs Dropping
       
       
       
       
      ..
    • By Charliiiie
      Un topic pour les nouveaux rois du funk ? Les Australiens de Parcels sortent leur premier album le mois prochain chez Kitsuné et Because. 
      Disco catchy avec des mélodies géniales, guitares funky, harmonies vocales planantes, chevelures rétro, et lead singer avec une moustache qui lui donne presque des faux airs de Franck Zappa. Parcels c'est un peu tout ça, le tout pour offrir une sorte de combot magique entre Jungle et Daft Punk ère RAM, en plus d'être une dinguerie en live. 
       
      En janvier 2017, le groupe s'était révélé en lâchant le génial EP Hideout, porté par quelques bons tubes reconnaissables par leur titre en mode nom de fichier sans espace : Gamesofluck et ses guitares jouissives, Hideout et ses choeurs démoniaques :
       
       
       
      Et puis y a eu la collab' écriture/prod avec Daft Punk : Overnight. Un single né de la rencontre des deux groupes en studio,  avec une touche supplémentaire apportée par le duo qu'on connaît bien, sans en faire un pastiche pour autant. Immense grower : 
       
       
       
       
      Mais pour l'album rien de tout ça, parce que Parcels n'en pas resté là, a complexifié sa patte, ça se veut plus soul-pop et planant maintenant, entre deux gros tubes funk. C'est le disque je saigne à mort pour la rentrée. Je craignais une overdose de son à la "Overnight", mais il y a tellement de couleurs sur ce disque assez fat faut dire (12 titres parfois longs) mais avec de belles tueries et des balades aux prods assez riches et variées, en mode solo de piano ou percus exotiques. 
       
      Extraits : 
       
       
       
       
      Demain ils balancent l'artillerie lourde avec "Lightenup", un des principaux tubes du disque... 
       
      Alors on danse ? 
       
       

       
      Site web - Facebook
       
       
       
       
×