Jump to content

Recommended Posts

Il est temps de réunir ici les différentes impressions concernant la discographie studio des Maroon 5. Le groupe possède à son actif 4 albums : Songs About Jane (2002), It Won't Be Soon Before Long (2007), Hands All Over (2010) et Overexposed (2012).

 

Je me suis permis de joindre également à ce fil de discussion les deux albums enregistrés par le groupe sous le nom de Kara's Flowers. Le premier, The Fourth World (1997), et le second (jamais commercialisé, mais aisément trouvable sur la toile), Stagg Street Recordings (1999). Ces deux albums ont forgé l'identité du groupe, et trois d'entre eux en font encore partie (Adam Levine, Mickey Madden et Jesse Carmichael, ce dernier étant en pause cette année).

 

Je vais donc livrer ici mon ressenti non exhaustif concernant leur discographie, en espérant que pas mal de gens y participent.

 

album-fourth-world.jpg

 

J'ai découvert, comme la plupart des fans de M5, cet album après Songs About Jane. Le contraste est saisissant : on voit que le groupe manque encore de maturité, avec des morceaux qui sont souvent sympas, mais pas assez aboutis. Le tout sonne un peu trop propret, très Teen-Rock

 

Adam Levine se cherche encore lui aussi vocalement. Globalement, ce n'est pas un album que je revisite souvent, mais j'ai toujours eu un péché mignon pour Myself, qui est le titre qui se rapproche le plus de ce que peut écrire et compenser le groupe dans ses meilleurs moments. Le premier single Soap Disco ne casse pas des briques mais est plutôt sympa. A retenir, outre Myself : Sleepy Windbreaker et Captain Splendid.

 

 

002.jpg?w=250

 

En revanche, je vous recommande vivement cet opus, qui n'a que 9 titres, mais il y a là quelques petits bijoux. L'album est très organique, plus posé et moins rock que le précédent. La voix d'Adam est plus assurée et moins noyée dans les arrangements. Les registres sont plus variés, avec mentions spéciales aux ballades pop-folk The Fog et As Things Collide, au blues de Simple Kind Of Lonely, à l'interlude rock planant Not Falling Apart. Le titre If You Only Knew, qui ouvre le CD, est aussi très mignon, même si je l'ai trop écouté à un moment donné...

 

En bref, avec ce Stagg Street Recordings, on sent déjà que le groupe a plus de choses à raconter, et moins de sonorités trop linéaires teintés de rock.

 

maroon.jpg

 

Comme beaucoup, ma première fenêtre sur M5 a été le clip de This Love qui passait sur MTV. Moi qui n'écoutait quasiment pas de rock à l'époque, j'avais été tout de suite saisi par le côté crossover du single : pop, rock, funk. Bref, j'ai tout de suite accroché et me suis rué sur Songs About Jane qui a été la BO de ma Terminale.

 

C'est un classique pour moi, avec des chansons comme Sunday Morning, que je trouve toujours aussi poignante et réconfortante aujourd'hui (peut-être la meilleure chanson de toute leur discographie, et dont je vous conseille ardemment la version démo, bien plus jazzy que la version studio finale - ), Harder To Breathe (qu'elle vieillit bien celle là, un coup de poing instantané et nerveux!), Secret ou Shiver, qui m'accompagnent encore aujourd'hui. L'ensemble est quand même résolument rock (plus que ne peuvent l'être This Love et She Will Be Loved), ce qui peut en rébuter certains.

 

Je suis un peu moins fan de cette dernière ou même de Sweetest Goodbye, sympathiques, mais que j'écoute finalement assez peu. Pour quiconque n'ayant débuté qu'avec Overexposed, revenez un peu en arrière sur cet album, et vous y verrez une qualité de compo et paroles vraiment appréciables.

 

 

maroon-5-it-won-t-be-soon-before-long.jpg

 

Alors là, on attaque mon album favori du groupe, si attendu (4 ans d'attente, argh) après une tournée interminable. C'est bien simple, je ne jette absolument aucune chanson de cet opus : pour moi, les Maroon 5 sont arrivés à leur maturité à ce moment là, à tout point de vue. Les paroles de chaque chanson m'évoquent des tas de souvenirs, et il y a un équilibre parfait entre l'accessibilité des titres pour tous et l'aspect qualitatif des compos.

 

Infatuation, qui est pourtant qu'un bonus, est encore aujourd'hui l'une de mes chansons préférées tout court. Tout y est : paroles dans lesquels on peut se retrouver, mélodie imparable, interprétation impeccable (Adam chante merveilleusement bien sur tout l'album), solo de guitare final, tout est parfait pour moi.

 

Ily a des morceaux rock (Can't Stop, Kiwi, l'excellent Wake Up Call), les crossovers habituels efficaces (Makes Me Wonder, If I Never), des ballades sympas (Back At Your Door, Nothing Last Forever, Won't Go Home, Goodnight Goodnight, dont la version remixée par Deerhoff est démente !), influences 80's (Until it's Over)

 

Contrairement à Songs About Jane, It Won't Be Soon Before Long est très fédérateur, et tout le monde peut y trouver chaussure à son pied avec ses préférences, pour ensuite épouser les autres infuences de l'album. En prime, les lives de cette ère sont magistraux !

 

Bon j'y reviendrai, je ne veux pas embêter tout le monde avec cet album ... :)

 

Maroon-5-Hands-All-Over-2011-Front-Cover-57587.jpg

 

Quand Misery et Give A little More sont apparus sur le net avant le leak entier de l'album, j'étais aux anges : morceaux catchy et funky, bonne transition. Misery est un titre sous-estimé : le tempo est rapide, mais les paroles sont clairement touchantes, il suffit d'ailleurs d'écouter les versions acoustiques pour s'en rendre compte. Problème : le reste de Hands All Over n'a pas été à la hauteur, et globalement, j'en suis encore déçu aujourd'hui, car on sent le groupe coincé entre son envie de plaire au plus grand nombre et sa volonté de rester fidèle à sa fanbase plus rock.

 

Never Gonna Leave This Bed n'est pour moi qu'un substrat décevant de Won't Go Home, et la chanson Hands All Over est insipide. Get Back In My Life est cool, mais il manque un truc. J'ai accroché sur Runaway, et I Can't Lie, mais rien de comparable à l'album précédent : manque d'âme, d'identité. Je n'écoute jamais l'album dans son ensemble, je zappe directement aux titres qui me plaisent, et autant dire qu'il n'y en pas des masses. Comme quoi les bons singles ne sont pas forcément annonciateurs de très bons albums !

 

PS : Moves Like Jagger n'est qu'un bonus intervenu hors période d'enregistrement, donc je vais jeter un voile pudique sur ce morceau ... diablement efficace évidemment ....

 

maroon-5-overexposed.jpg

 

Suite à The Voice, Adam Levine est devenu un people à échelle monumentale. Après la déception Hands All Over, autant dire que je ne mettais que peu d'espoirs dans cet opus. Point noir : les paroles sont d'un niveau abyssal :(

 

En revanche, Overexposed a le mérite de ne pas avoir le cul coincé entre deux chaises : ici, ce n'est que du pur entertainment, avec aucune prétention particulière, alors que HAO n'assumait aucune direction. J'ai eu du mal avec Payphone au début, mais l'alternate version avec le bridge et sans le rap de Wiz Khalifa m'a réconcilié avec la chanson, que j'aime beaucoup aujourd'hui. Daylight reste mon titre favori de l'opus, et ce depuis le début. Du pur Adam Levine. Ladykiller est également un morceau que j'apprécie énormément, très différent de ce qu'ils ont pu faire jusque là (et déçu qu'il ne soit pas joué sur la tournée pour le moment d'ailleurs). One More Night innove aussi dans une certaine mesure, quoique trop générique.

 

Pour le reste, l'ensemble est encore encore une fois sans prise de tête et efficace dans cette nouvelle veine. C'est loin d'être ma période favorite, mais l'enthousiasme et la présence du groupe compense.

 

voilà en bref, j'ai essayé de faire court pour introduire, mais j'espère qu'on aura l'occasion de développer prochainement ensemble :) Enjoy !

  • Like 11

Share this post


Link to post

Super Misery. J'en ai des choses à dire aussi sur leur discographie. Je le ferai plus tard.

 

Ps: le single de Kara's Flowers c'est Soap disco et non Soap opera. D'ailleurs j'aime beaucoup ce titre. Pour la petite anecdote on peut les entendre le chanter dans un épisode de Beverly Hills de 1997.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Moi aussi mon album préféré est IWBSBL, c'est avec cet album que je suis devenu fan. Je referai un post plus détaillé plus tard, mais si je devais classer les albums ça donnerait :

 

1. It Won't Be Soon Before Long

2. Hands All Over

3. Overexposed

4. Songs About Jane

Share this post


Link to post

Comment passer de révélation prometteuse à un groupe putassier en moins de dix ans ? Demandez aux Maroon 5 ! Bien évidemment, que les choses soient claires, je n'essaye pas de les ériger en un groupe de génie tentant de révolutionner la musique ou quoi que ce soit. D’ailleurs ils n’ont jamais eu cette prétention. Juste cinq gars doués dans ce qu’ils savaient faire de mieux: de la pop décontractée, fougueuse et terriblement efficace avec un minimum de consistance comme en témoigne Songs About Jane. Outre les tubes This Love et She Will Be Loved, cet album recèle de nombreux titres d’excellente envergure tel que Hard To Breathe, parfaite piste d’introduction ! Batterie martelée, guitare acérée et voix suave, le ton est donné. De Shiver à Tangled en passant par Not Coming Home, l’énergie ne s’essouffle guère ! Et quand il s’agit de calmer le jeu, le résultat est tout aussi prenant comme le prouve The Sun où la voix se veut plus chaleureuse et le rythme plus posé voire nonchalant sur Sunday Morning. Un premier opus qui augurait donc une belle carrière mais dont la suite s’est avérée beaucoup moins glorieuse.

 

En 2007, le tant attendu It Won’t Be Soon Before Long sort dans les bacs précédé du premier single Makes Me Wonder. Une sympathique mise en bouche d’un album qu’il l’est moins. A l’écoute de celui-ci, j’ai comme la désagréable sensation d’avoir affaire à une resucée du précédent. La faute à une innovation et une prise de risque quasi inexistantes. Wake Up Call, If I Never See Your Face Again ou encore Not Falling Apart sortent assurément du lot mais le constat n’en reste pas moins décevant. Certains titres peine à satisfaire pleinement (Little Of Your Time, Can’t Stop) tandis que d’autres dégoulinent de mièvrerie jusqu’à en frôler l’écœurement (Better Than We Break, Back At Your Door). Suite à la qualité mitigée de cette deuxième fournée, j’aurais pu espérer qu’ils se ressaisissent et me surprennent mais leur collaboration avec Rihanna aurait dû me mettre la puce à l’oreille quant à leur future direction artistique.

 

Trois ans plus tard, Misery, vulgaire copie de This Love débarque sur les ondes et là, plus aucun doute n’est permis sur leur état d’esprit réduit à privilégier les billets verts aux dépens de la musique. Telle semble être leur devise. Là où le second disque se laissait écouter avec quelques bonnes surprises, Hands All Over est embourbé dans une rondondance fastidieuse et dont l'intérêt côtoie le néant. Aucune évolution (à se demander s’ils connaissent le sens de ce mot), aseptisé jusqu’à la moelle où chacune des pistes rappellent irrémédiablement leurs précédentes chansons… enfin vous voyez le schéma.

 

La suite, on la connaît. Le groupe rencontre des tensions et le guitariste décide de quitter le navire déjà bien englouti sous l’eau, Adam Levine aspire à une carrière solo et dans la foulée, Move Like Jagger voit le jour. Ce qui met définitivement un terme à tout espoir, même le plus infime d’espérer une évolution de leur part - si ce n’est dans la médiocrité - ou de retrouver l’authenticité et l’énergie des Maroon 5 d’antan. Overexposed s’inscrit dans la tendance actuelle: des chansons à la vacuité affligeante dont les mélodies et les paroles sont d’une pauvreté exacerbée et du synthé servi à toutes les sauces jusqu’à l’overdose. En somme, tout ce qui cartonne en ce moment. Et les savoir aujourd'hui, rabaissés à proposer ce genre de musique insipide et racoleuse au possible me désole au plus haut point !

  • Like 4

Share this post


Link to post

En 2007, le tant attendu It Won’t Be Soon Before Long sort dans les bacs précédé du premier single Makes Me Wonder. Une sympathique mise en bouche d’un album qu’il l’est moins. A l’écoute de celui-ci, j’ai comme la désagréable sensation d’avoir affaire à une resucée du précédent. La faute à une innovation et une prise de risque quasi inexistantes. Wake Up Call, If I Never See Your Face Again ou encore Not Falling Apart sortent assurément du lot mais le constat n’en reste pas moins décevant. Certains titres peine à satisfaire pleinement (Little Of Your Time, Can’t Stop) tandis que d’autres dégoulinent de mièvrerie jusqu’à en frôler l’écœurement (Better Than We Break, Back At Your Door). Suite à la qualité mitigée de cette deuxième fournée, j’aurais pu espérer qu’ils se ressaisissent et me surprennent mais leur collaboration avec Rihanna aurait dû me mettre la puce à l’oreille quant à leur future direction artistique.

 

 

Je ne suis pas d'accord. IWBSBL n'a rien d'une "resucée" de SAJ. D'une part, il sonne moins rock FM, et embrasse davantage de registres musicaux. D'autre part, les paroles y sont meilleures à mon sens (exemple : je ne vois pas en quoi Back At Your Door serait moins mièvre que Sweetest Goodbye ou She Will Be Loved, qui pour le coup, ont moyennement vieilli :D). Les remix de cet album sont également pas mal du tout.

 

Misery, vulgaire copie de This Love débarque sur les ondes et là, plus aucun doute n’est permis sur leur état d’esprit réduit à privilégier les billets verts aux dépens de la musique

 

Misery est pour moi une excellente chanson (paroles tristes sur up tempo, doux paradoxe !), et mis à part le côté un peu funky, je ne lui trouve tant de ressemblances que cela avec This Love. Et la chanson n'a pas du tout marché. Mais ça se défend, j'en conviens.

 

D'accord en revanche pour dire que Hands All Over est ultra décevant : pour 3-4 pistes sympas (Misery, Give A Little More), le reste est sans saveur.

 

Le problème aujourd'hui est qu'Adam dit ouvertement que l'objectif est de plaire à un maximum de personnes. C'était déjà amorcé sur HAO, par touches, mais avec Overexposed, c'est complètement décomplexé. Il y a moins de personnalité. Mais cela ne concerne pas IWBSBL.

Share this post


Link to post

Pour débuter, je vais y aller avec l’album qui m’a fait découvrir Maroon 5 soit It Won’t Be Soon Before Long. Je connaissais déjà le groupe un peu grâce aux singles This Love et She Will Be Loved mais sans plus. Un jour je tombai sur le clip de Makes Me Wonder à la télévision et ce fût le coup de foudre immédiat, j’ai écouté la chanson en boucle pendant des semaines. Plus tard en me promenant sur un blog j’ai vu que l’album avait filtré et je l’ai téléchargé par curiosité… J’allais alors écouter l’album qui allait devenir mon favori tous artistes confondus, bref une énorme claque. Je me suis ensuite procuré l’album à sa sortie et voici plus de cinq ans plus tard (déjà !) ce que j’en pense :



 

maroon+5.jpg

 

L’album s’ouvre sur If I Never See Your Face Again et dès les premières notes on ne peut qu’être conquis par cette petite bombe pop à saveur estivale. Dommage que le titre ait été remixé avec Rihanna pour la sortie single, ça enlève un peu du charme original de la chanson. Ensuite vient Makes Me Wonder qui fait office de premier single et qui a bien tenu son rôle parce que la chanson fût succès considérable et avec cette mélodie pop/funk irrésistible c’est franchement mérité. Adam ne nous ment pas lorsqu’il chante ‘’I just need a little of time’’ sur la troisième piste qui porte justement le titre de Little Of Your Time étant donné que la chanson est très (trop !) courte soit d’une durée de 2 minutes et 17 secondes. Mais cela n’empêche pas le morceau d’être diablement efficace et énergique et c’est d’ailleurs l’une de mes chansons préférée de l’opus mais j’en aurais bien pris une ou deux minutes supplémentaires. Wake Up Call vient ensuite et le groupe continue sur sa lancée de titres énergiques à mon plus grand plaisir. Cette chanson est un petit bijou pop/rock qui fût choisi en tant que deuxième single et qui rencontra un succès modéré malgré le très bon clip filmé à la manière d’une bande-annonce de film. Vient maintenant le temps de ralentir la cadence avec Won’t Home Go Home Without You une ballade pop/rock qui ne réinvente absolument rien dans le genre mais qui demeure à ce jour ma chanson préférée du groupe. Il y a des chansons qui viennent nous chercher et qui nous accrochent sans qu’on sache réellement pourquoi et c’est le cas pour celle-ci. La sixième piste,Nothing Lasts Forever, a un petit air de déjà vu et avec raison puisque le refrain reprend celui de Heard Em Say une collaboration antérieure entre Levine et Kanye West mais cette chanson n’a rien à voir avec cette dernière. Ici on a droit à un mid-tempo pop très sympathique et c’est à se demander laquelle des deux chansons est venue avant l’autre.

 

Après un bref moment de répit sur les deux morceaux précédents, le groupe entame la seconde moitié de l’album en force avec Can’t Stop un up-tempo hyper accrocheur qui fait également partie de mes coups de cœur. Seul bémol la chanson est un tantinet trop courte à l’instar de Little Of Your Time. Au départ je dois dire que la piste suivante Goodnight Goodnight ne m’a pas plu des masses et j’ai eu longtemps tendance à la passer. Mais un jour j’ai lu sur internet la signification de la chanson et elle a pris tout son sens à mes yeux. Je croyais qu’il s’agissait d’une énième chanson d’amour mais selon plusieurs la chanson traite plutôt de la relation entre un des membres du groupe et sa petite fille qui ne voit pas souvent son père étant donné qu’il est la majorité du temps absent de la maison en raison des tournées etc.. Et en lisant les paroles plus attentivement je trouve que ça fait du sens et ça donne une autre dimension à la chanson. La prochaine chanson Not Falling Apart est la chanson la plus rock de l’album et me rappelle un peu The Police, excellent morceau qui diffère un peu du reste de l’album. Il m’a fallu du temps avant d’apprivoiser Kiwi la dixième piste mais maintenant je l’aime beaucoup. C’est un bon morceau aux accents funk qui ne se prend pas au sérieux et la voix d’Adam y est irrésistible. Better That We Break est probablement la chanson que j’aime le moins de l'opus. Elle n’est pas mauvaise loin de là mais je trouve que comparé au reste de l’album elle ressort un peu moins du lot. L’album se termine sur Back At Your Door une pièce aux sonorités un peu plus blues et qui se marie parfaitement à la voix d’Adam et qui clôt l’album magnifiquement.



En résumé ce qui fait la force de cet album c’est véritablement les mélodies qui sont incroyablement efficaces, la voix d’Adam Levine qui y est à son meilleur et surtout la fraîcheur qui s’en dégage. C’est pour toutes ces raisons que cet album me suit depuis maintenant plus de cinq ans et qu’il risque de me suivre encore pour longtemps.

 

Chanson favorite : Won’t Go Home Without You

 

J’adore : If I Never See Your Face Again, Makes Me Wonder, Little Of Your Time, Wake Up Call, Can’t Stop, Not Falling Appart.

 

J’aime : Nothing Lasts Forever, Goodnight Goodnight, Kiwi, Back At Your Door

 

J’aime un petit peu moins : Better That We Break

  • Like 3

Share this post


Link to post

Merci Rock Steady :)

 

Pour Goodnight Goodnight, je te conseille le remix officiel fait par Deerhoff, qui est à mes yeux magistral ! Et exact, c'est Matt, le batteur, qui a exigé que le titre soit sur l'album, après avoir fait écouter le titre à sa famille qui l'avait adoré.

 

Sur Not Falling Apart, je reproche quand même la ligne de basse qui détourne peu subtilement Every Breath You Take.

Quant à Can't Stop, je fonds toujours autant sur ce morceau très sexuellement chargé. Wake Up Call méritait bien mieux.

 

Et que penses-tu des bonus ?

Share this post


Link to post

Je ne me suis jamais vraiment penché sur les bonus. J'ai écouté l'EP The B-Sides une fois et j'avais quand même été décu. Je trouve cet album parfait tel qu'il est et j'avais trouvé les bonus fades à côté. Faudrait que je retente de les écouter.

Share this post


Link to post

J'avais complètement oublié ce topic...

 

Pour faire bref Maroon 5 était l'un de mes groupes préférés quand j'étais plus jeune. Songs About Jane est sorti quand j'avais 10 ans, et c'est encore un de mes albums préférés, tout artistes/groupes confondus. J'ai découvert le groupe et je suis devenu fan en découvrant le clip de This Love à la TV. J'adore et j'écoute toujours cet album, This Love étant ma préférée avec The Sun et Sunday Morning.

Après cet album, j'ai eu l'impression que c'était de moins en moins bon. Peu de renouvellement dans IWBSBL et HAO, l'impression d'avoir toujours la même chose dans ces albums, beaucoup trop homogènes. Et puis surtout un son rock du premier album qui se perdait de plus en plus. Je n'ai aimé que les principaux singles de ces 2 albums, surtout Misery. Mais c'est tout.

Quand au revirement "pop" complet et confirmé du dernier album, ça m'a complètement éloigné du groupe. Très déçu par Payphone qui a inauguré l'album, j'ai pas trouvé mieux par la suite. J'ai du écouter l'album une ou deux fois, je ne l'ai même pas acheter.

Aujourd'hui pour moi ce groupe est juste le souvenir d'un excellent premier album, puis d'un déclin (sur le plan musical) progressif... Je réécoute parfois le 1er album ou quelques titres des 2 suivants mais pour le reste, c'est complètement passé aux oubliettes.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Je ne me suis jamais vraiment penché sur les bonus. J'ai écouté l'EP The B-Sides une fois et j'avais quand même été décu. Je trouve cet album parfait tel qu'il est et j'avais trouvé les bonus fades à côté. Faudrait que je retente de les écouter.

 

Un seul mot : Infatuation :crazylove:

Share this post


Link to post

It Won't be soon before long reste mon album préféré de Maroon 5. Rock steady je te conseille également les bonus de l'album, Infatuation en tête.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post

Cela fait plusieurs semaines que j'écoute en boucle Stagg Street Recordings, l'album non officiel du groupe sous "Kara's Flowers". L'ensemble est vraiment sans prétention, bien composé, posé.

 

:blush: The Fog & As Dreams Collide

 

Il y a quelques jours, j'ai remarqué que certaines chansons ont été diffusés dans la série "Judging Amy", en prenant soin de ne jamais mettre les passages chantés. Cet album n'est jamais sorti dans le commerce. Je trouve cela curieux. Voilà voilà.

 

EDIT: J'avais oublié qu'Adam avait (piètrement parait-il d'ailleurs) travaillé en tant qu'assistant sur le plateau de la série... Il a réussi à caser des chansons, kudos.

Share this post


Link to post

Moi qui les résumait a Overexposed (bien que je savais qu'on praisait leurs premiers albums), Je me suis décidé à écouter Songs About Jane, dont je ne connaissais que She Will Be Loved (sympa mais assez générique et lassante) et Sunday Morning (qui m'a poussé à écouter l'album, qui m'a convaincu qu'ils avaient du talent).

Et j'ai bien aimé l'album, bien fou tu, vraiment sympa, plus funk que rock d'ailleurs. Shiver, Harder To Breathe, The Sun...

J'ai pas eu de sentiment d'overdose comme la dernière fois que j'ai écouté Overexposed (album que je n'aimais qu'à l'époque où la musique se résumait pour moi aux compiles nrj. Bref a voir, mais en tout cas le creux entre cet opus et le dernier V (que j'ai survolé et trouve très indigeste) est aussi grand que le sex appeal de Levine.

Share this post


Link to post

Si je devais faire mon classement à ce jour (les positions 2-3-4 sont interchangeables mais la 1 et la 5 sont fixes) :

 

1. It Won't Be Soon Before Long

 

2. Hands All Over

3. Overexposed

4. Songs About Jane

 

 

 

5. V

  • Like 1

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  



  • Sujets récents

  • Messages

    • Je suis sur GTA V en ce moment, j'aime beaucoup, c'est très impressionnant encore aujourd'hui, mais là je commence à m'en lasser. J'approche des 40 heures, il est temps que ça se termine. Mais sinon, c'est un excellent open world.   J'avais adoré RDR il y a presque 10 ans, mais bizarrement je ressens aucune hype pour le 2... Ca va être comme le 1 quoi. Vous me direz, GTA V c'est comme GTA IV, bah oui c'est le cas. Ce sont quasiment les mêmes jeux, il faudra attendre que l'envie me prenne de "refaire" RDR pour acheter le 2. Mais je doute pas que l'expérience sera très propre.
    • Compliqué de hiérarchiser tous ces classiques - il y a effectivement du très lourd! Quant à devoir mettre un moins 3, n'en parlons pas. Mais le jeu c'est le jeu, j'ai voté. Bonne sélection tout le monde!      
    • Je suis heureux de ces nouvelles ! Mutine on qd même de jolies chansons avec Jenifer a leur actif tel que Sur Le Fil, L'Amour Et Moi (Musique) et Orage en Vue (Paroles) 👍
    • L'alarme dans sa maison à LA s'est déclenché ya quelques heures La police est venu en force (vu le nombre de personnes qui ont voulu s'y introduire dans le passé) C'était une fausse alarme mais bon, cette maison est MAUDIT!  
    • Ses dernières publications Instagram    
  • Similar Content

    • By Lemedia
      [Sélection Pure Charts] : Cécilia Pascal dévoile la vidéo d'Irréelle

       
      Cécilia Pascal a été découverte dans la deuxième saison de The Voice en tant que talent de Louis Bertignac. Ensuite, elle est passée dans le programme de Las Végas Académy. Également modèle en tant que Suicide Girl, la voici enfin de retour avec un titre fort : Irréelle qui annonce tournée et album.
       

    • By R&B Junkie
      Faux départ. On reprend tout à zéro, et on recommence ! La musique, le régime, absolument tout. Il faut dire que le retour anticipé de Mariah Carey ne s'est pas exactement déroulé comme prévu. Sorti sous l'appellation "advance single" en août dernier, le premier extrait en featuring avec Rick Ross et Meek Mill a tout bonnement été un échec cuisant. La critique déplore le manque de présence de Mariah et montre du doigt le trop plein de rap qu'occupe la chanson. Et pour enfoncer le clou, elle nous délivre la seule et unique performance du morceau qui se classe au panthéon des pires performances jamais données par la chanteuse. Un moment bien embarrassant que ses fans, comme sa maison de disque s'empresseront très vite d'effacer de leur mémoire.

      Ces derniers mois, on parle presque exclusivement de Mariah pour American Idol. Détentrice d'une somme historique de 18 millions de dollars, Mariah a accepté de se joindre au nouveau panel de la saison 12. Le résultat ? Du avec Nicki Minaj, des critiques qualifiant Mariah de passive et redondante, et 5 kilos accumulés chaque semaine, sous le plus grand désarroi de Jenny Craig, dont on entendit plus jamais parler après ça, sans doute par honte et d'un côté, on les comprend...


      Il faudra attendre le début des prime times pour assister à une transformation des plus radicales. En plus de retrouver les faveurs des téléspectateurs de part ses critiques plus constructives et élaborées, la reine du yoyo semble vouloir se racheter une image. Elle fond comme neige au soleil et opte pour un nouveau look sobre, classe et soigné. Du jamais vu en plusieurs années, elle qui a pour habitude de cultiver le mauvais goût vestimentaire. Plusieurs exemples ici, ici, ici, ici et ici. Impeccable Dahling ! Bravissimo.



      Parallèlement, Mariah s'est associée à Disney et leur production à gros budget Le Monde fantastique d'Oz pour composer la chanson principale de la bande originale du film, avec le producteur Stargate. Un son foncièrement pop et très vocal qui récolte les meilleures critiques depuis "We Belong Together", mais ne parvient pas à intéresser le public et échoue lamentablement.

      Côté musique, on avance à pas d'escargots et Mariah écrit, écrit, encore et toujours, sans nous donner le moindre soupçon d'information. Dès lors, la question n'était plus de savoir QUAND sortirait le premier single mais QUI d'elle ou de Beyoncé serait la première à le sortir. Jusqu'au jour où...



      On ne pouvait pas faire plus explicite. Mariah semble fin prête et sonne le début d'une nouvelle ère avec un court teaser qui récolte plus de 2 millions de vues en seulement quelques jours.



      "#Beautiful" (oui oui, avec le hashtag), co-produit par Happy Perez et en duo avec la dernière sensation R&B du moment Miguel, est le premier extrait officiel du nouvel album et fait sa première en radio aujourd'hui à 13h00, puis débarque sur iTunes à 14h00, soit la même semaine que le nouveau single de Jennifer Lopez. Un petit mot peut-être ?



      Oh well... L'album, qui ne bénéficie toujours pas de titre et de date officielle, en est à sa finalisation et devrait sortir cet été. Mariah a travaillé avec Jermaine Dupri, Bryan-Michael Cox, Johnta Austin, Manuel Seal, DJ Clue, Randy Jackson, Big Jim Wright, DJ Suss One, Rodney Jerkins, Hit-Boy, Q-Tip, The Dream et R. Kelly. On nous promet d'autres collaborations encore gardées secrètes.

      Après 4 ans d'attente insoutenable, le peuple est paré à recevoir la bénédiction de sa majesté Messiah Careine, The Imperial Songbird, Sainte Prêtresse de la voix et du chant. God bless her.


    • By Hamlet
      MENNEL

      Passion­née de musique et de chant depuis sa plus tendre enfance,
      et fan de réseaux sociaux à l’ins­tar des autres adoles­cents,
      elle publie sur le net nombreuses vidéos de ses reprises de chan­sons mais aussi nombreuses "bêtises" ^^.

      Mais tout commence réellement par un premier buzz, au sens propre comme au sens figuré.
      Buzz jugé tendre, touchant, brillant et d'une grande pureté :



      C'est en 2017 qu'elle décide de fran­chir le pas et s’ins­crit donc à The Voice (édition 2018, actuellement en cours de diffusion) dans l’es­poir d’être remarquée. #BINGO Lors des audi­tions à l’aveugle, elle se distingue des autres candi­dats grâce à sa reprise de la chanson de Leonard Cohen "Halle­lujah". Son inter­pré­ta­tion en anglais et en arabe séduit les quatre membres de jury ainsi que le public qui lui offre une standing ovation. La jeune chan­teuse rejoint alors l’équipe de Mika.



      Mais dès le lendemain, tout s'écroule, place à un deuxième buzz, cette fois-ci néfaste. Mennel est sujet à une polé­mique qui se déclenche suite à la parution d'anciens messages sur les réseaux sociaux qu'elle avait posté après les atten­tats de Nice de juillet 2016.
       
      #Propagande #Palestine #Voile #Attentat
      #fachosphère #Terrorisme #Apologie
      #Complotiste #Polémique #The Voice
      #Exclusion

      La polémique enfle, on retrouvera ces mots et bien d'autres dans tout les médias : presse, TV, radio. Le cas divise : certains ne veulent plus en entendre parler, d'autres lui pardonnent, d'autres se servent du cas "Mennel" dans la sphère politique, d'autres ne lui en tiennent pas rigueur... Pendant ce temps-là, la jeune candidate s'exprime sur ses propos puis s'excuse, mais la polémique perdure. Le 8 février 2018, elle poste une vidéo dans laquelle
      elle annonce son départ de The Voice.

      Par la même occasion, on y apprends que Mennel est parvenue à accéder aux lives de The Voice.
      Elle sera coupée au montage.

      Malgré cet immense buzz nuisible, Mennel reçoit une immense vague de soutien, ses vidéos dépassent le million de vues, ses abonnés sur les réseaux sociaux ne font qu'augmenter et nombreux médias lui accordent le droit à l'erreur. Mennel décide d'aller de l'avant et annonce le 20 février être entrée en studio pour enregistrer son premier album.
      Elle chantera son premier single en avant-première le 10 mai
      dans l'émission "Quotidien"sur TMC.

      1er single le 11 mai !

      JE PARS MAIS JE T'AIME



      Teaser 1
      Teaser 2

      Kerredine se cache derrière ce premier single.
      "Je veux" de Zaz où plus récemment "Si on te demande" d'Amel Bent.


       
      Chaîne YouTube :
      https://www.youtube.com/channel/UCtS_0Y5fsHIZpryP15b5GIw

      (Elle chante français, arabe, Hindi, Espagnol...)
      La machine est lancée ! REVENGE COMING SOON



       
       
       
    • By Luidjy
      Kendji Girac



      Kendji est issu de la communauté des gens du voyage (Gitans). La musique a toujours été un domaine qu'il maîtrise depuis son plus jeune âge, apprenant parallèlement à jouer de la guitare, il chante à ses heures perdues entre amis et membres de sa famille. Tout bascule le jour où un de ses amis le filme en train de faire une reprise à la guitare de Bella de Maître Gims qui a fait le buzz sur la toile comptant plus de 5 millions de vues à l'heure actuelle ! Ce petit succès lui aura valu de faire aujourd’hui parti de l'émission de The voice d'on il remporte la 3ème saison de The Voice.

    • By Man on the Moon
      Lola Marsh est un groupe pop-folk Israélien emmené par Yael Shoshana Cohen et Gil Landau. Après la participation de la chanteuse à la seconde saison de
      en 2012, le duo se forme courant 2013, et commence à écrire, enregistrer, et tourner ensemble (d'abord en Israël, puis en Europe au travers de festivals).Oscillant entre pop et folk, leur univers puise également son inspiration du cinéma (notamment des travaux de Tim Burton, et de Quentin Tarantino).
       
      Signé sur le Label Anova Music, leur premier album est attendu pour fin 2015-début 2016. En attendant, le groupe à publié cette année, 2 singles, Sirens et You're Mine salués par la critique que l'on retrouve sur leur premier EP de 4 titres disponible depuis janvier 2016.
       


      01. Days to Come
      02.
      03.
      04. In Good Times

      Fort de l'accueil réservé à leur premier EP, ils repartent en tournée européenne et dévoilent en juin 2017 leur premier album (Remember Roses) :
       


      01. You're Mine
      02. Remember Roses
      03. Wishing Girl
      04. She's A Rainbow
      05. Bluebird
      06. The Wind
      07. Sirens
      08. Stranger
      09. Sirens (Interlude)
      10. Morning Bells
      11. Hometown
      12. In Good Times
      13. Le Sud
       
       



×