Jump to content

This topic is now closed to further replies.

Mime Junior

Sylvie Vartan in Nashville [1962-2014]

Recommended Posts

Les chiffres sont tellement inventés que MIME Junior TR en arrive meme à sous-estimer certains albums , exemple JE CHANTE POUR SWANNEE vendu à plus de 200 000 ! je pense que lorsqu'on ne sait rien , vaut mieux s'abstenir .......

ENCORE un type agreable qui debarque de nulle part et qui se permet de critiquer

Share this post


Link to post

Les chiffres sont tellement inventés que MIME Junior TR en arrive meme à sous-estimer certains albums , exemple JE CHANTE POUR SWANNEE vendu à plus de 200 000 ! je pense que lorsqu'on ne sait rien , vaut mieux s'abstenir .......

 

Certains parlent du milliard des Beatles alors qu'on sait bien moins de choses de précis sur eux que pour une artiste de rayonnement principalement national.

Les LP (33t) se vendaient comme des compils de 45t; ils ne se vendaient pas autant que les albums dans les années 90... mais tout de même, un nombre certain d'artiste atteignait des 100,000 copies par LP ... (or , platine, diamant inventés, je crois, a partir des années 50 justement avec toutes les autres distinctions). Sylvie était une des stars les plus exposées des yéyés avec Sheila;..lisez des livres sur les sixties et les chiffres données par les maisons de disques...ces certif n'étaient pas automatiques et correspondaient à des initiatives de maison de disques dont nous sommes de toute façon tributaires. C'est devenu officiel lorsque le SNEP s'est mis à le gérer (1973). ça ne veut pas dire que Sylvie n'a rien vendu auparavant !

 

Des chiffres qui ont été publiés dans Platine (source très fiable) donnaient Soleil Bleu dans les 16,000 ex...les chiffres ont été suivis pour Soleil Bleu, le classement est moins significatif que le nombre de ventes correspondantes (tout dépend de la période de l'année...à qq semaines d eNoel , Il peut arriver qu'un 50e vende plus qu'un 20e au mois de septembre par ex). le déclin du disque étant quasi chronique, chaque année voit le marché reculer (ou au mieux stagner...

 

Alors encore un (improbable) hater de Sylvie Vartan ? ...

Share this post


Link to post

Semaines à rajouter au chartsrun: 141-130-84

 

46 places de gagné grâce à Drucker pour cette semaine....on peut bien rajouter entre 1500 et 2000 exemplaires environ donc pour le cumul des 3 semaines.

Share this post


Link to post

Semaines à rajouter au chartsrun: 141-130-84

 

46 places de gagné grâce à Drucker pour cette semaine....on peut bien rajouter entre 1500 et 2000 exemplaires environ donc pour le cumul des 3 semaines.

 

L'Album du fils Depardieu est 85ème avec 1700 ventes, Sylvie Vartan est 84ème donc avec ~1800 . Le cap des 10 000 exemplaires est passé.

 

Pour parler des ventes de disques dans les années 60 c'est vrai qu'elles étaient faibles mais mais que c'est justement la vague des yéyés qui les a boosté.

 

Je me souviens d'une interview de Phillipe Manoeuvre qui expliquait qu'au début des années 60 les monstres de la chanson française qui étaient Tino Rossi,Yves Montand entre autres vendaient dans entre... 30 et 40 000 albums et que lorsque les yéyés sont arrivés c'était dans les 1 millions, et que c'était du au fait qu'en france il ne se passait rien (L'accordéon était encore l'instrument number One^^) et qu'il y avait une forte attente d'une nouvelle génération.

Pour mes estimations des années 60 j'avais déjà expliqué que c'était le minimum pour s'approcher des 5 000 000 d'albums vendus par Sylvie selon infodisc qui est quand même assez fiable.

Et puis je chante pour Swanee date de 1974, les disques d'or étaient déjà en place et il n'a pas même pas été certifié or pour 100 000 mise en place , les 200 000 sont impossibles.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Il y a une chose que vous oubliez , c'est que les chiffres d'infodisc ne sont pas officiels du tout , d'ailleurs si vous prenez contact avec eux , ils le reconnaissent bien volontiers ! Ils se sont servis de charts d'epoque pour faire leurs estimations , le seul probleme c'est que leurs sources ne sont pas officielles non plus ! Avant le top 50 en novembre 84 il n'y avait rien d'officiel ! Fabrice Ferment qui a fait le site top-france et travaillé avec le SNEP pour l'ecrire du livre ( 50 ans de tubes ) est bien plus serieux ! En effet sur le site d'infodisc dans les meilleurs ventes d'albums tout temps il estime un album de 1973 de Demis Roussos a plus de 2 000 000 d'exemplaires !!!! La bonne blague ! Sachant qu'en 1973 on vendait encore moins d'albums qu'aujourd'hui et que cet album n'est que certifié or ! A 100 000 ! Peut-etre a t il passé un autre seuil depuis , c'est pour laquelle Fabrice Ferment le donne certifié a 200 000 sur son site ! Mais pas a 2 millions ! Soyons serieux ! Les estimations d'infodisc sont farfelues , non il n'y a pas d'albums vendus a 400 000 exemplaires dans les annees 60 ! Le marché du 33 trs etait faible et trop cher .

Share this post


Link to post

 

L'Album du fils Depardieu est 85ème avec 1700 ventes, Sylvie Vartan est 84ème donc avec ~1800 . Le cap des 10 000 exemplaires est passé.

 

Pour parler des ventes de disques dans les années 60 c'est vrai qu'elles étaient faibles mais mais que c'est justement la vague des yéyés qui les a boosté.

 

Je me souviens d'une interview de Phillipe Manoeuvre qui expliquait qu'au début des années 60 les monstres de la chanson française qui étaient Tino Rossi,Yves Montand entre autres vendaient dans entre... 30 et 40 000 albums et que lorsque les yéyés sont arrivés c'était dans les 1 millions, et que c'était du au fait qu'en france il ne se passait rien (L'accordéon était encore l'instrument number One^^) et qu'il y avait une forte attente d'une nouvelle génération.

Pour mes estimations des années 60 j'avais déjà expliqué que c'était le minimum pour s'approcher des 5 000 000 d'albums vendus par Sylvie selon infodisc qui est quand même assez fiable.

Et puis je chante pour Swanee date de 1974, les disques d'or étaient déjà en place et il n'a pas même pas été certifié or pour 100 000 mise en place , les 200 000 sont impossibles.

. Non ce n'est pas impossible parce qu'il a fallu attendre longtemps avant que tous les disques d'or soient certifiés ! Les premieres années ils ne l'etaient pas tous , maintenant on en donne avant que les albums aient atteints ce seuil ! Segara vient de recevoir un album platine pour 100 000 ventes alors qu'il y a eu 35 000 passages caisses ! On reve ! Et dans les annees 60 il y a des albums vendus a plus de 200 000 qui ne sont pas certifiés , mais vous le verrez avec le temps .

Share this post


Link to post

Le disque de Sylvie Vartan est un échec commercial quoiqu'il en soit elle demeure une artiste qui a toujours eu un succès d'estime et quelques succès corrects mais rien d'exceptionnel, malgré toutes les promotions télévisées, radiophoniques, ..., son album ne se vend toujours pas !

Share this post


Link to post

Le disque de Sylvie Vartan est un échec commercial quoiqu'il en soit elle demeure une artiste qui a toujours eu un succès d'estime et quelques succès corrects mais rien d'exceptionnel, malgré toutes les promotions télévisées, radiophoniques, ..., son album ne se vend toujours pas !

 

:mdr::mdr::mdr::mdr::mdr:

c est vrai que vendre 16 millions de disques et avoir plus de 35 singles qui se sont classés dans le top10 single francais n a rien d exceptionnel et reste un succes d estime

oh la mauvaise foi du vieux fan de sheila hi!hi!

Share this post


Link to post

Surtout que Sylvie classe ses albums dans le top 20 sur la 1ère semaine assez souvent...Sheila n' a pas mieux qu'une 47e place pour un album de 2002 dans le top des années 2000 contre un top 14' pour Sylvie ( Miss Chancel n'a pas la même promo non plus derrière malgré Drucker et le mag Platine)...si on fait des comparaisons entre les anciennes yéyés girl, c'est Françoise Hardy qui s'en sort extrêmement bien... elle est aux alentours des 90,000 ex en ventes réelles)avec son dernier (platine avec les ventes magasin) . Sa stabilité est considérable par rapport à ses 2 "copines"...

 

 

pour les ventes des années 60, nous n'avons pas de source fiable...on a parlé du milliard des Beatles et d'Elvis mais on sait que dalle;..les yéyés étaient quand même un phénomène médiatique conséquent et les disque se vendaient d emieux en mieux...le marché était croissant , porteur...Sylvie et Sheila étaient vraiment très populaires, leurs ventes des sixties et seventies n'étaient certainement pas peanuts à l'instar aussi d'une Dalida...la question étant évidemment dans quelle proportion...tous les classements officieux dispos à l'époque les mettent très en avant tout de même...

Share this post


Link to post

Sylvie Vartan est très connu, mais paradoxalement ses ventes n'ont jamais été grande. Cela m'as un peu surpris quand j'ai lu la 1ère page.

 

Ces derniers albums dépassent même pas les 20 000 ventes. Cela dit, elle a d'autres objectif que le chiffre de vente :)

 

Share this post


Link to post

Surtout que Sylvie classe ses albums dans le top 20 sur la 1ère semaine assez souvent...Sheila n' a pas mieux qu'une 47e place pour un album de 2002 dans le top des années 2000 contre un top 14' pour Sylvie ( Miss Chancel n'a pas la même promo non plus derrière malgré Drucker et le mag Platine)...si on fait des comparaisons entre les anciennes yéyés girl, c'est Françoise Hardy qui s'en sort extrêmement bien... elle est aux alentours des 90,000 ex en ventes réelles)avec son dernier (platine avec les ventes magasin) . Sa stabilité est considérable par rapport à ses 2 "copines"...

 

 

pour les ventes des années 60, nous n'avons pas de source fiable...on a parlé du milliard des Beatles et d'Elvis mais on sait que dalle;..les yéyés étaient quand même un phénomène médiatique conséquent et les disque se vendaient d emieux en mieux...le marché était croissant , porteur...Sylvie et Sheila étaient vraiment très populaires, leurs ventes des sixties et seventies n'étaient certainement pas peanuts à l'instar aussi d'une Dalida...la question étant évidemment dans quelle proportion...tous les classements officieux dispos à l'époque les mettent très en avant tout de même...

sur la periode des 60'/70' sheila,sylvie et dalida sont les records women de top 10 singles (grosses vendeuses de singles)avec des ventes d albums honorables

 

Sylvie Vartan est très connu, mais paradoxalement ses ventes n'ont jamais été grande. Cela m'as un peu surpris quand j'ai lu la 1ère page.

 

Ces derniers albums dépassent même pas les 20 000 ventes. Cela dit, elle a d'autres objectif que le chiffre de vente :)

c est parceque les ventes de 45 tours ne sont pas cités ,comme la plupart des artistes populaires de ces années la ,elles vendaient essentiellement du single

  • Like 1

Share this post


Link to post

c est parce que les ventes de 45 tours ne sont pas cités ,comme la plupart des artistes populaires de ces années la ,elles vendaient essentiellement du single

 

 

Exactement, nous pouvons donner des estimations sur les ventes des sixties- seventies qui constituent pourtant l'apogée de leurs carrières...rapport aux marchés existant alors, elles étaient de gros phénomènes de ventes...le 45T était beaucoup plus prisés (surtout que souvent à 4 titres)...vu le prix du disque , les albums 33T (L donc long format) qui se vendaient à 100,000 copies n'étaient pas forcément légion...il n' y avait pas cette notion de faire un album/oeuvre cohérente, structurée comme l'ont imposés les groupes et stars de la pop anglaises (Beatles avec Sgt pepper ou Revolver, Bowie avec Hunky Dory ,les WHo avec Tommy etc.) . Les 33 T étaient soit des récitals (Piaf, Brel...) soit donc des compilations (beaucoup de gens avaient plutôt des caisses de 45T...les stratégies étaient faites sur les titres principalement)..Les Français ont attendu les années 70 plutôt pour proposer des albums cohérents, ce avec une nouvelle génération (Sanson, Souchon , Berger)qui se mettaient au diapason des stars internationales..il y avait bien qq précurseurs en la matière (notamment Gainsbourg, Polnareff voire Hardy) et des stars underground mais rien de significatif...

 

Contrairement à Françoise, Vartan et (surtout) Sheila ne sont pas jugées suffisamment branchées pour qu'on réédite régulièrement leurs anciens albums qui se vendent très peu en catalogue (très faibles chartsrun des réeditions)...pas d'albums jugés véritablement cultes par les adeptes de pop music non plus...

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post

Exactement, nous pouvons donner des estimations sur les ventes des sixties- seventies qui constituent pourtant l'apogée de leurs carrières...rapport aux marchés existant alors, elles étaient de gros phénomènes de ventes...le 45T était beaucoup plus prisés (surtout que souvent à 4 titres)...vu le prix du disque , les albums 33T (L donc long format) qui se vendaient à 100,000 copies n'étaient pas forcément légion...il n' y avait pas cette notion de faire un album/oeuvre cohérente, structurée comme l'ont imposés les groupes et stars de la pop anglaises (Beatles avec Sgt pepper ou Revolver, Bowie avec Hunky Dory ,les WHo avec Tommy etc.) . Les 33 T étaient soit des récitals (Piaf, Brel...) soit donc des compilations (beaucoup de gens avaient plutôt des caisses de 45T...les stratégies étaient faites sur les titres principalement)..Les Français ont attendu les années 70 plutôt pour proposer des albums cohérents, ce avec une nouvelle génération (Sanson, Souchon , Berger)qui se mettaient au diapason des stars internationales..il y avait bien qq précurseurs en la matière (notamment Gainsbourg, Polnareff voire Hardy) et des stars underground mais rien de significatif...

 

Contrairement à Françoise, Vartan et (surtout) Sheila ne sont pas jugées suffisamment branchées pour qu'on réédite régulièrement leurs anciens albums qui se vendent très peu en catalogue (très faibles chartsrun des réeditions)...pas d'albums jugés véritablement cultes par les adeptes de pop music non plus...

 

 

 

excellente analyse

les 2(vartan et sheila) ont essayé a un moment donné de se detacher de leur image populaire en faisant un ou plusieurs albums de qualité (effort salué a l epoque par la presse branché),mais le public n a pas suivi ...

Share this post


Link to post

je pense que l essentiel de ses revenus viennent de la scene

cet album ,a l ecoute des 2 singles,me semble de meilleur qualité que les 3 precedents

l album de 2004,cité par derf a eu pas mal de succes 70 000 ventes je crois et les singles issus etaient plutot bons

D'ou sortez vous çà ? l'album n'a pas atteint les 20 000 et ne figure pas dans les meilleures ventes de l'année ! on reve !

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.

×