Aller au contenu

Evanescence - The Open Door


Voir aussi : Evanescence, clips de Evanescence, paroles de Evanescence.

  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1
lovil

lovil

     

  • Membre
  • 442 messages
Que pensez-vous du nouvel album d'Evanescence (pour ceux qui ont pu l'écouter)?


Personnellement je suis un peu déçue à la première écoute mais faut que je le réécoute je vais peut-être changer d'avis 8)

#2
Casablancas

Casablancas

    Here is your signed armistice

  • Membre
  • 8241 messages
  • Sexe :Homme
ça, c'est de la critique !

Tu peux apporter plus de concret ?

#3
Stef.

Stef.

    Don't let go...

  • Membre
  • 28201 messages
  • Sexe :Homme
Je vais remettre la critique que j'ai déjà posté:

Alors, cet album, qui sort le 3 octobre me fait un peu penser à la Saison 2 de Lost. Non pas pour le scénario (logique lol), mais plutôt parcequ'après avoir adoré la 1ère saison, cette 2ème saison m'a vraiment catastrophé lors des premiers épisodes. Pour The Open Door c'est pareil... et encore, je ne sais pas si j'arriverais, comme Lost à être pris à un moment <_< (ben oui, Lost finit en apothéose)
J'étais, et je suis, un fan de Fallen. Et pourtant, je suis vraiment vraiment déçu par cet album, par certains aspects trop proche de Fallen, mais qui n'en prend pas les points qui en avaient fait, selon moi, un album phare... Impression néfaste d'entendre toujours la même chanson, ennui, déception, en 3 points, l'écoute de cet album est résumée. Alors, peut être que après d'autres écoutes ça me plaira un tout petit peu, mais pour l'instant je suis vraiment déçu. Seul Lacrymosa se détache, sans vraiment être un chef d'oeuvre non plus.
Un album qui me fait plutôt penser à un CD fait de chansons non utilisées pour Fallen qu'à un nouvel opus attendu depuis tant de mois...

EDIT: Même après plusieurs écoutes, rien de nouveau, je n'accroche vraiment pas. Certainement ma déception de 2006.

My make-up may be flaking but my smile still stays on.


Last FM

Insta'

 

 


#4
lovil

lovil

     

  • Membre
  • 442 messages
Je rejoins Madnestef, après l'avoir écouté 2 fois, je trouve que cet album est vraiment loin de Fallen. On a l'impression que c'est toujours la même chanson et d'ailleurs à la 2ème écoute, j'en ai eu un peu ras-le-bol.

Les plus:

Lithium
Cloud Nine
Lacrymosa

#5
JuL!En

JuL!En

    Devient milliardaire

  • Membre
  • 14892 messages
  • Sexe :Homme
J'aimerais assez écouter l'album vous savez ou je peux?!

Love is a STATE of GRACE

Transcending TIME & SPACE

No other way I can describe


#6
Invité_hantuchova_*

Invité_hantuchova_*
  • Invités
Le 3 octobre, dans les bacs :P

#7
izouf

izouf

     

  • Membre
  • 5144 messages
  • Sexe :Homme
The open door dans le désordre :P


Lacrymosa
Trés bonne chanson avec des choeurs extra, on aimerait être assis dans une cathédrale et l'écouter chanté sa fait beaucoup pensé à l'église, maison hanté...l'une de mes préférés
17/20

:wub: Lithium
Voici celle que j'aime le plus dans cet opus d'ailleur ce doit être le second single normalement elle commence en douceur et on apprécie vraiment puis viens la guitare....j'aurais quand même préfére qu'elle continue dans la lancé du début sans l'instru hard mais bon il n'est pas si hard que sa ici
19/20

Weight of the world
C'est plus dans la rangée du hard rock je trouve oui il m'en faut peu mais bon j'aime pas quand y a de l'abus sur le son et là la guitare prend trop de place
13/20

Cloud nine
Assez bonne chanson même si je trouve que c'est un peu du n'importe quoi y a des petits son on dirait que c'est tiré du dessin animé "Ogy et les cafards" :lol: enfin bof bof
10/20

Like you
La chanson la plus calme de l'album je pensais que j'allais pas la trouver vu qu'avec Lithium j'y ai cru et aprés c'était brutale ;) cette chanson est assez bonne tout en douceur, j'aime assez même si je la trouve assez mou à aucun moment elle décolle
14/20

Your star
là aussi commence en douceur puis elle attaque mais la fin est trés bon avec les choeurs de cathédrale comme je les appelle mais bon bizard car sa commence vraiment trés calmement et sa fini avec une tête enorme.

The Only One
Bien on pourrait dire que c'est l'Immortal de cet album car il y a du piano :P mais bon elle n'égale pas My immortal cependant elle est bonne même si j'aime pas la fin qui fini cache
16/20

Call me when you're sober
Bien vous la connaissez je trouve que ce fut un bon choix de la lancer en single en ouverture :P la chanson est assez agréable même si elle devient assez vite lassante.
12/20

Good enough
2eme chanson calme sur l'album, un piano voix assez réussie même si sa ne vole pas assez haut on entend ici aussi le moment où sa va péter et bien rien sa ne pétera pas :lol:
16.5/20

Lose control
Celle que j'aime le moins dans l'album c'est du n'importe quoi je trouve enfin perso j'aime pas on vera par la suite
08/20

Sweet sacrifice
J'aime beaucoup le début à la guitare ensuite viens sa voix et le son de la guitare j'ai l'impression que c'est du "System of down" cette chanson est bonne même si on a tout est rien, elle est trés mouvementé puis tout s'arrête 2sec et sa reprend
13/20


Snow white Queen
J'aime beaucoup l'instru du début un peu du je capte les ondes... :) (enfin y a que moi qui comprend :P) bien c'est du evanescence enfin elle ressemble aux autres chansons.
13/20

All that I' m living for
bien une chanson dans la ligné des autres pas grand chose à dire dessus assez bonne

Angel of mine
Surprie d'avoir écouter cette chanson sur cet album voici une chanson qui mérite une écoute trés belle chanson sa voix y est merveilleuse.
18/20


Conclusion :
Un album assez bon même si on espére à chaque fin de titre que le suivant soit "originale" mais non la plupart des titres sont identiques enfin on a l'impression d'écouter la même chose c'est un peu lassant "Lithium" est de loin celui qui m'a le plus tapé l'oreil ;) je pense aussi que Fallen ou The open door l'ordre de sortie n'aurait eu aucune importance et les gens auront trouvé The open door bon si il serait sortie en 1er puis the Fallen bof vu que c'est pratiquement les mêmes choses dessus ainsi de suite je me demande même pourquoi ne pas avoir faire un seul et unique album contenant les titres de Fallen et The open door car on a l'impression que c'est la même chose enfin ce que j'essaie d'expliquer c'est :huh:
Quand un film sort en salle et y a une suite qui ne nous apporte rien de plus important que le 1er volet bien c'est la même chose.

Note album : 13/20
L'homme est avant tout un lâche souvent préoccupé de trouver une excuse à sa lâcheté.

#8
Invité_hantuchova_*

Invité_hantuchova_*
  • Invités
Sweet Sacrifice : très commercial mais trop dur pour démarrer l'album. La voix d'Amy est très différente. Bien pêchu, cependant. 15,5/20
Call Me When You're Sober : un titre pour ne pas trop déstabiliser les admirateurs du style Evanescence, bon morceau mais pas loin d'être leur meilleur. 16,5/20
Weight of the World : bon refrain! 15,5/20
Lithium : le meilleur morceau de l'album, belle ballade qui n'atteint cependant pas un My Immortal. 18,5/20
Cloud Nine : j'aime le refrain. Les couplets sont passables. 15/20
Snow White Queen : j'aime l'ambiance des couplets et les refrains sont assez sympa. Mais rien de transcendant encore. 14/20
Lacrymosa : j'aime du début à la fin! 18/20
Like You : ballade assez jolie mais la voix d'Amy est moins bonne qu'avant. 14/20
Lose Control : du n'importe quoi, comme dit précédemment. Un petit 6 pour la voix d'Amy! :s 06/20
The Only One : me fait penser à leurs anciennes chansons. Très sympa 14,5/20
Your Star : pas beaucoup d'intérêt et je n'aime pas les intonations prises par moments (les "staaaaar"). Ca s'arrange vers la fin, heureusement. 10,5/20
All That I'm Living For : sympa, pas une perle et retenue facilement. J'aime bien les couplets piano. 14,5/20
Good Enough : très longue et on ne peut plus soporifique. Refrains plutôt jolis! 12/20

Ce qui fait une moyenne générale de 15,375 quand même !

#9
Misteryo

Misteryo

    *V€rit@ble $t@r munit d'un t@lent $ur*

  • Membre
  • 4207 messages
  • Sexe :Homme
Je trouve cet album vraiment pas mal certes il n'égalise pas la qualité de "Fallen" mais il est comme même plaisant et je les retrouve bien dans cet opus..."Lacrymosa" est pour moi la meuilleure
You and Me ...forever :)

#10
Gavin

Gavin

    .

  • Membre
  • 8599 messages
  • Sexe :Homme
Coups de coeur :

Lithium : Exellente chanson, elle reste dans la tête, les paroles sont très belle, le voix et la mélodue sont pour moi irréprochable

Weight of the world : J'accroche de plus en plus aux grosses guitares et j'adore le refrain et la puissance de la voix ( en live sa rend vraiment très bien ! ) et j'adore le passage avec la guitare sèche ^^

Call me when you're sober : Dès que j'ai entendu la chanson j'ai tout desuite voulu la réecouter, perso je ne m'en lasse pas. Accompagné d'un très bon clip on se déplace un peu plus musicalement je trouve.

Lacrymosa : Quand le lyrique rencontre la voix d'Amy ca donne du magnifique et en plus avec les choeurs c'ets vraiment sublime !

Les Très bonnes chansons :

Cloud mine : J'aime beaucoup les ohohoh du début et le refrain est à tombé ^^
18/20

All That I'm Living For : J'aime beaucoup le rythme ( même si parfois répétitif ) et la deuxième partie de la chanson plus nuancée.
16.5/20

Sweet Sacrifice : Ca fait pas mal de bruit mais sa colle à l'Univers de la chanson donc ca passe nickel.
16/20

Les chansons passables :

Like you : le début est trop mou, on s'ennui vite avant que ca commence mais après ca va .
11/20

Good Enough : Très belle mélodie mais à ne pas faire tournée en boucle
13/20

Your star : bonne chanson mais les "sttaaaaaaaaaaaaaarrrrr" sont insupportables ...
12/20

A zapper !!

Lose control : sans intêret, tout est envoyé n'importe comment; suivante ...
05/20

The only one : je n'accorche pas du tout ...
8/20

Snow White Queen : J'aime pas du tout la voix grave et l'instrumental, sa fait peur et mention spéciale à mes oreilles qui ont beaucoup souffret :angry:
02/20

moyenne : 14/20

Je ne suis pas décu : comme dans Fallen il y a du très bon et du très mauvais ... J'ai eu de gros coup de coeur et de gros coup de frayeur mais j'écoute les bonnes chansons en boucle c'est tout ^^
Sinon je trouve la voix d'Amy beaucoup maîtrisé nottament en live ( pas comme certains live de going under ou encore d'everybody's fool ) ... voilà !
* Anciennement Peter Pan & Gavin'

Facebook


Instagram



#11
thib27

thib27

     

  • Membre
  • 374 messages
  • Sexe :Homme
Les critiques m'avaient refroidi mais je me suis quand meme decidé à l'acheter...

Et je n'ai pas été decu, loin de là !

En court et clair, les chansons sont plus mures quand dans Fallen, peut etre plus sombres, un peu moins rock, plus melodiques et Amy Lee joue davantage avec sa voix, absolument superbe sur certaines chansons... Mention speciale pour quelques chansons comme :

- Like You > Très belle balade...

- Lithium > Une des chansons qui m'a decidé à acheter cet albuù

- Call me When you're Sorber > Je n'ai pas accroché au debut mais a la longue, j'aime bien :)

- Sweet Sacrifice

-Weight of the World

- Lacrymosa > Très belle !

#12
bliss

bliss

     

  • Membre
  • 4989 messages
Sweet Sacrifice : 15/20
Call Me When You're Sober : 15/20
Weight of the World : bon refrain! 13/20
Lithium : 17/20
Cloud Nine : 13/20
Snow White Queen : 12/20
Lacrymosa : 18/20
Like You : 14/20
Lose Control : 10/20
The Only One : 14/20
Your Star : 09/20
All That I'm Living For :15/20
Good Enough : 11/20

moyenne 13.53
Sorry but ...
... Nobody's perfect

#13
izouf

izouf

     

  • Membre
  • 5144 messages
  • Sexe :Homme
Je me demande pourquoi ils n'ont pas continuer avec le piano et la voix sur toute la chanson Lithium ça aurait été parfait :o ;) dommage.
L'homme est avant tout un lâche souvent préoccupé de trouver une excuse à sa lâcheté.

#14
Ostrea

Ostrea

    ἀνδρεία

  • Membre
  • 6228 messages
  • Sexe :Homme

Presque 6 ans après, je débarque.


Plus de 8 mois après ma critique du très bon Fallen, je pense être plus ou moins près à m'attaquer à celle du monument The Open Door.

Sachez tout d'abord que je me suis procuré cet album aux environs de sa sortie à l'Automne 2006, époque où je continuais à trainer mes ondes négatives et où ma coquille d'huître me servait tellement bien de refuge contre mes rejets de moi-même et de choses et d'autres de l'extérieur mais aussi contre mes interrogations multiples sur peut-être trop de sujets pour quelqu'un de cet-âge là. Je sortais d'une ère Fallen qui m'avait bien rendu addict mais n'avait pas encore provoqué cette quasi fusion avec les paroles et les sonorités pour me transporter vers une acceptation de ma personne et celle des autres. Niveau musical j'écoutais un peu tout et n'importe quoi, Skyrock, NRJ..., puis l'album est arrivé.

Je pense que pour beaucoup de personnes, il existe une chanson, plusieurs chansons, un album, la discographie d'un artiste ou cet(te) artiste lui(elle)-même qui a secoué sa vie à un moment donné pour des raisons diverses. Ou peut-être un film, une peinture, un paysage, une rencontre... The Open Door a posé des mots sur ce que je ressentais à cette époque-là mais que je ne savais extérioriser. L'écouter encore et encore m'a permis, du haut de mes 15 ans et pour les années qui suivirent, de pleurer tout d'abord, de me faire violence ensuite et de m'apaiser enfin. Chaque écoute me rappelle tout ce périple que l'album m'a aidé à réaliser. Bref, cet album est un peu un pan de ma vie.

Je vais donc tenter maintenant de faire une critique de ce que je considère, à titre purement personnel, comme un petit bijou musical.








Image IPB


Evanescence - The Open Door


Contemplation d'une lueur cathartique


Parlons tout d'abord du titre et de la pochette qui vont de pair. De quelle porte le groupe veulent-ils nous parler? A première vue, beaucoup seraient tentés d'affirmer que cette sublime jeune femme très élégamment vêtue se dirige vers une sorte de paradis, un lieu où elle trouvera la paix éternelle et qu'en sais-je. Je pense que ce jugement est plutôt vrai. Après avoir écouté l'opus en entier, je me rends compte que oui, on s'échappe de toutes ces pensées négatives et morbides, que oui on les regarde de temps à autre pour se rappeler quand même qu'on est des gens mélancoliques mais qu'on a enfin réussi à trouver le chemin vers la raison et l'apaisement. La porte est ouverte, il ne reste plus qu'à franchir le seuil. Mon dieu que cette Amy Lee mystique est sublime, vous ne pouvez imaginer à quel point cette créature représentée-là a pu bouleverser ma définition de la beauté féminine.

Passons maintenant aux 13 pistes officielle de l'album.

01. Sweet Sacrifice
"It's true we're all a little insane...". Alors j'ignore si cette chanson est un message d'Amy pour son ancien camarade Ben Moody mais en tout cas celui-ci passe bien. Je me souviens que j'abordais souvent le sentiment de révolte qui émergeait de certaines chansons de Fallen. A l'époque, cette révolte se dirigeait en général plutôt contre soi-même, pour se secouer et sortir la tête de l'eau. Là, dès la première piste de l'album, il est clair qu'on la dirige désormais vers l'extérieur, vers les gens. Sweet Sacrifice provoque cette personne qui t'a tantôt porté et qui aujourd'hui t'a lâché. Cette chanson nargue cette personne car désormais on est assez solide pour poursuivre ce périple seul. Une excellente mise en bouche qui propose une approche musicale un peu différente des sons de Fallen, peut-être plus "chantée", moins "gueularde". Plus mystérieuse aussi. Le pont ("I dream in darkness, I sleep to die...") est le point d'orgue de ce morceau qui inaugure de belle manière l'oeuvre.

02. Call Me When You're Sober
Amy Le groupe a décidé de parler d'amour, ou plutôt de rupture, d'amour passionné à en perdre la raison, d'amour dévoué et j'en passe dans cet album. Ici, on continue à naviguer sur cette vague de révolte, beaucoup plus douce et gentillette pour ce lead-in que pour la chanson précédente cela dit. En parlant de lead-in, force est de constater que pour Fallen et The Open Door les lead sont les chansons les moins puissantes, à mon humble avis. CMWYS est beaucoup moins "kikoo" que BMTL mais s'appuie néanmoins sur un air très romantisé/un tantinet nunuche. Passé cet effet, j'apprécie la montée en puissance de la chanson au niveau de l'instrumentale qui s'enrichit au fur et à mesure du morceau jusqu'au pont qui est, une nouvelle fois, l'apogée du titre. Comment ne pas succomber au "You neveeer caaaaall me when you're sobeeeeeeeeeeer" d'Amy. Sa voix est tellement bien posée.

03. Weight of the World
Ca y est, l'instru devient plus lourde et aggressive. Pour moi, cette chanson parle d'émancipation, de transition entre un ancien moi et le nouveau. C'est clairement ça même. "Like all my screaming hase gone unheard". Je me parle à moi-même et me demande plus ou moins gentiment de me laisser avancer vers de meilleurs jours. Le premier pré-refrain marque, avec ce petit jeu de violons, l'angoisse de se détacher de celui ou celle qu'on a été pendant plusieurs années, le second dénué de ces violons, caractérise désormais l'affrontement et la rupture entre ces deux "moi". Le refrain porté par une simple guitare permet finalement de réconcilier ces deux personnes qui au final n'ont jamais cessé de former qu'un. Cette chanson me permet de comprendre contre qui et quoi je me bats, en fin de compte.

04. Lithium
Cette chanson a été souvent interpellée par son titre, mais ne connaissant pas plus que ça la version du groupe mythique des 80's/90's, je ne pourrais faire de parallèle. J'imagine que les deux abordent le thème de l'addiction. Bref, pour revenir à Evanescence, la première ballade de l'album m'achève une première fois en me rappellant à quel point j'adore ce que j'appelle ma mélancolie. Quand j'écoute Lithium, je m'imagine saoul, assis sur le sol en tailleur et balançant ma tête de droite à gauche les yeux fermés et le sourire aux lèvres. Je devrais essayer, tiens. En fait elle me donne envie de pleurer car au fond j'aime pleurer, n'est-ce pas? Côtoyer la pénombre de mes pensées malsaines me fait du mal mais il y a du progrès: je m'en rends compte et je me prépare même à arrêter cet exercice si plaisant et pourtant si déconseillé, à forte dose.

05. Cloud Nine
Le septième ciel est spécial. A mes oreilles, cette chanson est l'explosion de mes envies de bonheur enfouies en moi. C'est une ascension vers quelque chose qui semble extrêmement plaisant et dont le parcours est ponctué de découvertes plus réjouissantes les unes que les autres. Les "Ooohooohooohooo" en voix de fond sont envoûtants. La voix d'Amy toute douce mais malicieuse qui progresse vers des cris de libération symbolise cette montée en puissance de la joie qui m'envahit au cours de ce périple. Non vraiment, ce morceau est plutôt planant et m'excite presque, il me donne envie de me lâcher, d'aimer, d'être fou et humain.

06. Snow White Queen
L'album ne m'a pas laissé de répit et vient de m'occire une seconde fois. J'ai beau écouter la musique avec mes oreilles, SWQ traverse aussi mes pupilles. Cette reine me prend tout et je lui prends tout en retour. L'amour que je lui porte me transperce tellement, j'ignore si elle me fait plus de bien ou de mal. Dans tous les cas, elle me fait réagir. En écoutant cette chanson qui commence d'une bien curieuse manière, une sorte de glas de la Fin, je me sens pétrifié, étendu dans un lit de neige. La reine est-elle la Mort? Impossible car "You belong to me, my Snow White Queen". Quoique... Peu importe, mes membres sont tellements engourdis par le froid que seules mes lèvres peuvent remuer et ne cessent de mimer un "Viens à moi, nous ne pouvons former qu'un!". Je me sens fragile, je suis prêt à me laisser bercer dans les bras si purs et si doux de cette reine. Lorsque le pont de la chanson arrive, j'ai la force de me mettre à genoux et de supplier cette union entre elle et moi qui mettra fin à la souffrance d'en être séparé. Le dernier refrain marque le baiser salvateur/destructeur et les trois dernières phrases signifient tout simplement que l'Amour auquel je me suis adonné m'a brisé.

07. Lacrymosa
Hâlte aux fans de Mozart, j'imagine bien qu'Amy n'a pas tenté de jouer les grandes prêtresses de musique en empruntant un bout de son oeuvre, loin de là. Bref, cette chanson ne m'arrache pas de larmes, loin de là, m'angoisse plutôt, me dérange un peu. Elle me rappelle mes insécurités, mes peurs, mes faiblesses. Comme si j'étais lâché sur un sentier obscur et que je devais progresser à l'aveuglette. Et qu'un oeil malicieux m'observait du dessus tel un scientifique examinant son rat de laboratoire perdu dans le labyrinthe. Je ne sais pas trop si je parviens à m'en extirper, je dirais que la fin de chanson en apothéose vocale et instrumentale, présage d'une libération plus ou moins réussie, mais sûre.

08. Like You
Cette chanson peut se rapprocher du Hello de Fallen sauf qu'à part le thème, beaucoup de choses les diffèrent. Je crois que c'est la chanson de l'album dans laquelle Amy paraît le plus proche de ses auditeurs. Elle ouvre son coeur comme jamais, se fait violence et sa peine se ressent, vraiment. Certains verraient ce morceau illustré avec/dans un cercueil ou quelque chose du genre, je le vois plutôt se dérouler dans un lac ou un marécage. La douleur qui en émane me donner envie de m'y jeter pour m'y noyer quelques secondes. Tiens, je viens d'y penser: Peut-on pleurer sous l'eau? Cette chanson m'y ferait parvenir. C'est un Amour si pur et si déchirant qu'interprète le groupe ici, j'en suis bouleversé.

09. Lose Control
Trois chansons viennent de me faire violence comme jamais, mon esprit n'est plus très clair, j'ai besoin d'un break, parfait, perdons le contrôle. L'instrumentale mi-oppressante mi-joueuse éveille en moi un certain désir de marcher vers une destination inconnue, guidée par la voix d'Amy qui passe d'un poison enivrant à la voix bienveillante d'une grande soeur ou d'une mère puis à celle qu'on entend mais qu'on écoute pas, qui se dissimule quelque part en nous mais qu'on ignore jusqu'à qu'elle éclate. Amy joue ici avec sa voix pour mon plus grand bonheur. Le pont de la chanson, qui mélange tout ce côté reposant et inquiétant de la moitié des chansons d'avant et l'autre côté révoltant de l'autre moitié, est un miracle. Il me donne froid et chaud en même temps. La chanson me laisse pantois.

10. The Only One
Les revoilà, les canards de Like You! Non, ce début est juste magistral, peut-être un héritage de la folie de Lose Control? Bon, il apparaît net que cette chanson est l'une des grandes figures de révolte de l'album. Toute l'instrumentale fait écho à un pas militaire ou du moins guerrier qui gravit crescendo vers une fois encore, une libération. Amy nous rappelle que dans notre désarroi, aussi étendu et profond soit-il, on se doit de ne jamais oublier qu'on n'est pas seul et qu'on n'est surtout pas le seul dans ce cas. Amy cherche-t-elle à lever un bataillon d'êtres tourmentés avec à sa tête un leader qui s'époumonera sans cesse à rappeler qu'il faut continuellement chercher à accomplir ce périple vers la guérison et vers la lumière? "Don't look down, don't look into the eyes of the world beneath you Don't look down, you'll fall down You'll become their sacrifice", apparemment c'est tout à fait ça. Bref, la révolte est bel et bien lancée. Reste désormais à concrétiser tout ça.

11. Your Star
Bon si le début de la chanson parvient à m'expédier dans les étoiles aussi bien musicalement que visuellement, le titre n'y est pas étrangé. Dire que je n'appréciais pas tellement le morceau il y a quelques années de cela... L'intro au piano avec la douce voix d'Amy me berce doucement, telle une douce déclaration d'amour les yeux dans les yeux. Puis le refrain à l'ambiance particulièrement mystique me jette dans une fosse d'interrogations. Le pont est angoissant par son piano au rythme frénétique et par une instrumentale qui s'agite de plus en plus pour déboucher sur une sorte de chant divinatoire aux voix faisant la purgation tant attendue de mes sentiments les plus violents. Je pensais au début que Your Star était une chanson d'Amour. Ca l'est, à ceci près que l'étoile que je cherche à distinguer se trouve dans mes yeux. Ca y est, la chanson m'a réveillé.

12. All That I'm Living For
Pas besoin d'y aller par quatre chemins, ça y est, l'émancipation s'accomplit. Tout le périple que je parcours depuis la première chanson est sur le point de trouver sa conclusion. Je suis arrivé au seuil de la fameuse porte aux magnifiques ornements. Je vois la lumière, je la sens me réchauffer. Amy hurle, j'hurle tout ce que j'ai eu à traverser, tout ce que j'ai pensé à tort ou à raison devoir réaliser pour arriver au bout du chemin. "Guess I thought I'd have to change the world To make you see me To be the one I could have run forever", j'ai encore du mal à interpréter ces paroles mais à mon sens, cela signifique qu'on comprend enfin qu'on doit aller bien pour soi-même d'abord puis aller bien pour l'autre. On l'a compris, je l'ai compris et dois-je "verrouiller la dernière porte ouverte" pour que les "fantômes" que j'ai pu semer sur ce chemin assez sinistré, mon propre fantôme, soient une partie résolue de ma vie à jamais? C'est là toute la question et je pense que j'ai déjà trouvé la réponse en ayant réécouté mille fois l'album.

13. Good Enough
Tout d'abord je dois évoquer le fait que cette chanson est la chanson qui me caractérise le plus, celle qui me transporte et m'atteint le plus, celle qui occupe la plus grande place en moi. Dire qu'elle était prévue pour la B.O. de Narnia Tome I à l'époque et qu'ils l'avaient refusée, la jugeant "trop sombre". Oui et non, la chanson est sombre évidemment car il faut bien être malade pour être guéri à un moment donné, non? Mais Amy l'a elle-même affirmé, c'est une chanson d'ESPOIR. Moi, je la vois comme une chanson remplie de lumière et de bonheur. Et pourtant c'est la seule qui me permet lorsque j'en ressens le besoin de fondre en larmes. Car c'est d'un Amour envers l'Amour, d'un Amour envers soi-même et d'un Amour envers cet être salvateur qu'elle évoque. Bref. Le début au piano piquote mes yeux. Cette intro est comme un souffle de liberté, de joie et de paix. Tout est doux. Tout est si émouvant. Puis ça s'accélère un peu, Amy s'apprête à évoquer la raison de cette victoire. Amy est éperdument amoureuse de ce quelqu'un qui l'a sauvé. Je le suis. Cette personne qui nous regardait de loin, qui nous regardait nous débattre contre nous-même, contre nos propres démons, qui nous attendait. Désormais, "I feel good enough for you"... Oui, je suis prêt à me laisser dériver dans cette "sweet decadence" qu'est cette passion si puissante, que j'ai tant désirée et pourtant au moins autant redoutée. "It's been such a long time coming but I feel good enough"... Le piano et la voix d'Amy m'accompagne vers cet Amour si sain qui me sourit. Mais pourquoi suis-je si tremblant au fur et à mesure qu'Amy s'élance dans des déclarations criantes de fragilité "And I'm still waiting for the rain to fall Pour real life down on me 'Cause I can't hold on to anything This good enough Am I good enough For you to love me too?". Tout simplement, et cela se passe durant l'apogée de cette chanson, de cet album, car "So take care what you ask of me cause I can't say no": Je ne suis pas encore complètement guéri et cette force qui m'a permis d'embrasser la lumière pourrait m'engloutir puisque je ne lui refuserai jamais rien.

...

Bon malgré que je sois encore tout tremblant et haletant, écrire un pavé sur l'album de ma courte vie n'étant pas de tout repos (intérieur), je vais proposer une sorte de notation qui est totalement subjective et n'ayant pas forcément un rapport avec une recherche qualitative musicalement parlant (bon si, quand même un peu) tellement être objectif avec cet album me paraît trop dur pour le moment, afin de situer quelles chansons sortent du lot car je parie qu'après la longue lecture de mon récit, tout peut sembler parfait.








Sweet Sacrifice: 16/20

Call Me When You're Sober: 15/20

Weight of the World: 16/20

Lithium: 18/20

Cloud Nine: 17/20

Snow White Queen: 19/20

Lacrymosa: 17/20

Like You: 18/20

Lose Control: 19/20

The Only One: 18/20

Your Star: 16/20

All That I'm Living For: 17/20

Good Enough: 20/20


The Open Door: 17.4/20


Je loue l'excellent travail du groupe pour avoir réussir à offrir un album ultra cohérent de bout en bout, avec un message porteur qui suit une logique peut-être difficile à suivre mais que chacun peut voir et interpréter à sa manière. J'admire aussi le travail de recherche et les différentes sonorités apportées aux chansons ici et là, en proposant un univers un peu mystique, angoissant, torturé et lumineux. The Open Door surpasse Fallen à mes yeux par sa maturité, dans le sens ou le premier opus officiel du groupe était à l'image d'une guerre un peu violente et parfois volontairement pas maîtrisée entre les auteurs et eux-mêmes alors que le second album propose un combat plus "avancé" pour Amy et pour son public. Si vous avez du mal à me suivre c'est normal, disons que Fallen c'est un peu une ébauche des tortures adolescentes alors que The Open Door guide doucement mais sûrement ces mêmes adolescents vers la "maturité adulte". Ensuite, The Open Door aborde par de nombreuses fois, comme dit dans mon intro, tantôt l'Amour bienfaiteur, tantôt l'Amour destructeur avec brio. Tout cet exposé est ponctué de part et d'autres de l'histoire personnelle du groupe et de celle d'Amy ce qui permet au public de se rapprocher de leurs idoles. Le résultat est magistral et restera gravé en moi pour des décennies car il est la symbolique d'une période où mon regard sur la vie s'est éclairci. Je remercie le groupe et Amy de nous avoir proposé un tel joyau et de m'avoir, en quelques sortes, révélé.








Image IPB


Bon tout cela m'a quand même pris trois heures douloureuses d'introspection, vous excuserez ma mise en page un peu pauvre et hasardeuse (c'est bientôt l'aube) que je tâcherai d'améliorer sous peu et j'espère que vous serez nombreux à me suivre pour ressusciter ce topic.

Et moi qui danse ma vie
Qui chante et qui ris
Je pense à lui

 

 

 

.Spin-Off





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users