En cette fin d'année, notre spécialiste des ventes de disques en France revient sur les douze derniers mois, où les succès mais aussi les bides musicaux ont été nombreux... Découvrez aussi en avant-première le Top 5 des ventes d'albums en 2008 à la fin de notre dossier !

Les Tops

Souvenez-vous : l'année 2007 était dominée par un quatuor masculin. Le cru 2008 n'est pas si différent, avec un triplé masculin en tête des ventes d'albums, dont un artiste étranger. Il y a cependant bien plus surprenant dans les résultats de la saison ! Le successeur de Diam's (2006) et de Mika (2007) enchainait déjà les hits lorsque ces derniers ont vu le jour : il s'agit bien de Francis Cabrel. Ce dernier peut largement se vanter d'être le grand vainqueur de l'année avec quelques 700 000 exemplaires vendus du sublime « Des roses et des orties », le tout sans même avoir eu besoin de faire une seule apparition télé. Cet album rejoint donc « Sarbacane » (1989), « Samedi soir sur la terre » (1994) et « Hors saison » (1999) dans la série des albums de Mr Cabrel n°1 des ventes de leurs années et couronnés d'un disque de Diamant. Aucun autre artiste n'a rencontré une telle réussite en France, toutes époques confondues.

Avec un demi-million d’albums vendus, soit quand même 200 000 exemplaires de moins que le leader, les deux poursuivants sont malgré tout les acteurs d’un incroyable succès en cette année 2008. Christophe Maé, dauphin de Mika l’an passé, figure à nouveau sur le podium cette année avec le bien nommé « Mon paradis », une performance qui ne se produit même pas une fois par décennie. L’album cumule depuis sa sortie plus d'1.2 million d’exemplaires vendus. Christophe Maé a également l’album Live le plus vendu de l’année. Le chanteur doit se sentir « Comme à la maison » dans les charts nationaux pour classer, en seulement 3 mois, un live aux portes du top 10 annuel avec 350 000 ventes. Seal n’est pas en reste : l’immense surprise de cette année a en effet vendu près d’un demi-million d’albums en l’espace de 6 petites semaines, son meilleur score dans l’hexagone en 17 ans de carrière. Pour ce faire, l’album « Soul » aura pulvérisé des piliers de la chanson française tel que Johnny Hallyday et Alain Souchon dans la course de Noël.

Descendons d’un cran en direction des albums écoulés à près de 450 000 preneurs : on y trouve Les Enfoirés, l’éternel succès, et le groupe britannique de Chris Martin, Coldplay. Ces derniers ont fait de « Viva la Vida or Death and All His Friends » leur plus gros succès dans notre pays bien que les albums précédents aient déjà obtenu d’excellents résultats. Le single « Viva La Vida » aura fait d’eux les vainqueurs de l’été, non seulement en France, mais aussi partout dans le monde où l’album est la meilleure vente de l’année.

Derrière ce top 5, cinq autres solides albums remplissent le top 10, avec des ventes allant de 380 000 à 420 000 copies. Tout d’abord Duffy qui, grâce au très bon « Mercy », place l’album « Rockferry » à la première place des artistes découverts cette année et des artistes féminines. La seconde femme de l’année n’est néanmoins pas très loin ; « Back To Black » en 2008 aussi pour Amy Winehouse, déjà dans le top 10 l’an dernier et désormais plus de 850 000 disques répartis dans nos contrées. Plus surprenant encore, son album précédent, « Frank », datant de 2003 et qui n’avait même pas alors bénéficié d’une sortie dans notre pays, s’est écoulé à 125 000 copies cette année. Suivent dans le top 10 annuel deux artistes masculins : Johnny Hallyday pour qui « Ca ne finira jamais » et Renan Luce, le « Repenti », désormais Triple Disque de Platine. Enfin, c’est « Black Ice » du groupe culte AC/DC qui clôture le tout en rencontrant un succès époustouflant, partout dans le monde depuis sa sortie.

Et avec Seal, Coldplay, Duffy, Amy Winehouse et AC/DC, c’est bien 5 artistes étrangers dans le top 10, soit autant que ces 4 dernières années cumulées (Mika et Amy Winehouse en 2007, aucun en 2006, Madonna et James Blunt en 2005 et enfin Norah Jones en 2004).

Déjà plus de 300 000 acheteurs pour le pourtant « Infréquentable » Bénabar, son quatrième album consécutif à dépasser ce chiffre. Mylène Farmer le suit avec « Point de suture » : des ventes consistantes mais un succès moins évident tant cette dernière nous avait habitué à des succès bien plus probant. Autour des 250 000 ventes, on trouve Thomas Dutronc avec « Comme un manouche sans guitare » puis deux disques « à voix », l’album éponyme des Vox Angeli et « Sicilien » de Roberto Alagna.

Entre 220 000 et 240 000, du beau monde : le retour convainquant d’Alain Bashung ainsi que ceux de Julien Clerc et Tryo, Michael Jackson avec « Thriller », un score incroyable pour une simple réédition d’un album de 1982, Raphaël et Madonna qui sont très loin de rééditer les succès de « Caravane » et de « Confessions On A Dancefloor », Mika avec le désormais millionaire « Life In Cartoon Motion » et enfin Amy McDonald qui a définitivement pris son envol, propulsée par « This Is The Life ».

Deux des derniers vainqueurs de la Nouvelle Star ne sont pas loin, à savoir Christophe Willem (« Inventaire ») et Julien Doré (« Ersatz »). Avec des chiffres similaires tournant aux alentours de 180 000 galettes, Grégoire (« Toi + Moi »), Stanislas (« L’équilibre instable ») et les BB Brunes (« Blonde comme moi ») font partie des révélations de l’année, James Blunt (« All The Lost Souls ») et Grand Corps Malade (« Enfant de la ville ») des confirmations. Confirmation également pour Ayo avec déjà 145 000 preneurs pour « Gravity At Last ». Les ressortissants de la télé-réalité, déjà bien représentés avec Doré et Willem, ne sont pas à plaindre : Shéryfa Luna (encore 150 000 ventes), Léa Castel (« Pressé de vivre », 90 000), Mathieu Edward (« Entre toi et moi », 60 000) et Louisy Joseph (« La saison des amours », 50 000) nous ont offert de beaux parcours... Et pourtant, ce n’était pas vraiment pas gagné d’avance pour eux !

Britney Spears, Metallica et Tracy Chapman ont passé de bonnes fêtes avec plus de 100 000 albums vendus chacun en quelques semaines.

Les Flops

Les temps sont bien plus durs pour certains artistes, tous entre 3 000 et 40 000 ventes alors que leurs noms sont bien connus... Commençons donc avec ces 3 000 au compteur lorsqu’elle a quitté le classement (à vrai dire, même un peu moins que ça...), il s’agit de la chanteuse Anastacia pour qui l’album n’était vraiment pas en « Heavy Rotation » chez le public. A peine le double pour le nouvel album de Janet Jackson, une abonnée de la rubrique flops depuis quelques années maintenant. On accueille désormais aussi Wallen, toute nouvelle dans la catégorie, avec l’opus « Miséricorde » et Jane Birkin, qui n’a pas convaincu avec « Enfants d’hiver ». Nâdiya a obtenu l’un des tubes de l’été avec Enrique Iglesias, mais les temps changent vite pour la chanteuse tant « Electron libre » semble promis à un échec sévère.

Avec 10 000 ventes, Arno doit garder un goût amer de son « Covers cocktail ». Peut-être devrait-il demander conseil à Seal pour ce qui est des reprises ? Il prendra aussi soin de faire passer les conseils à Hélène Ségara, qui se ramasse complètement avec l’album de reprises au « Mon pays c’est la terre ». Quant à Daniel Powter, le chanteur a des dons prémonitoires : en nommant son album « Under The Radar », il avait sûrement déjà aperçu le flop qui l’attendait dans l’hexagone. James Morrison n’est pas non plus à la fête avec « Songs For You, Truths For Me ».

Liane Foly, Snoop Dogg, Natasha St-Pier, The Cure et Usher forment un groupe d’artistes variés pour ce qui est du style, mais pas pour ce qui est des ventes : entre 20 000 et 30 000 albums vendus pour chacun d’entre eux seulement. Mariah Carey ne fait guère mieux avec un peu moins de 40 000 copies de « E=MC² »...

Dans la catégorie « j’ai pris 15 ans pour faire un album et j’ai finalement flopé » on retrouve les groupes The Verve et Guns N’ Roses. « Chinese Democracy » a été tellement annoncé comme un tremblement de terre à venir, qui les ventes du disque si faibles tournent au ridicule.

Et enfin, il est tellement évident que le précédent gagnant de la Star Academy empoche son ticket automatique pour cette rubrique que j’ai failli oublier de le mentionner : mettons fin au suspense ! Certes, Quentin Mosimann a fait un peu mieux que Magalie Vaé et Cyril Cinélu ces dernières années avec un peu plus de 30 000 ventes de « Duel », mais ses reprises n’ont pas vraiment passionné le grand public. Mais que Quentin ne s’inquiète pas ! Il a toujours la possibilité de former un club « anti-Seal » avec ses alliés Arno et Hélène Ségara...

Tous ces artistes ont encore quelques semaines pour nous faire mentir. Y parviendront-ils ?

Meilleures ventes d'albums en France, entre janvier et décembre 2008 inclus

01 Francis Cabrel - "Des roses et des orties" (env. 700 000 exemplaires vendus)
02 Christophe Maé - "Mon Paradis" (env. 500 000 exemplaires vendus, soit 1.2 million depuis sa sortie)
03 Seal - "Soul" (env. 480 000 exemplaires vendus)
04 Les Enfoirés - "Les Secrets Des Enfoirés" (env. 460 000 exemplaires vendus)
05 Coldplay - "Viva la Vida or Death and All His Friends" (env. 450 000 exemplaires vendus)
Reproduction du Top 5 autorisée avec la mention "Selon le site Charts in France.net" et un lien vers cette page.

Dossier réalisé par Guillaume VIEIRA (IFIPS)