Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Les 10 clips à ne pas louper cette semaine : Kendji, Christine and the Queens, Booba...
Clip
dimanche 27 septembre 2015 19:00

Les 10 clips à ne pas louper cette semaine : Kendji, Christine and the Queens, Booba...

Kendji s'anime, Christine and the Queens danse, Booba montre les muscles... Tous les gros vendeurs de disques de l'année 2015 s'affichent à la télévision cette semaine !
Crédits photo : capture d'écran Pure Charts

Kendji Girac | "Me Quemo"





La fièvre Kendji va-t-elle continué de monter ? Proche du million de ventes avec son premier album éponyme, le lauréat de "The Voice" saison 3 prépare la suite avec "Me quemo", premier extrait d'un nouvel opus baptisé "Ensemble" et qui pointera le bout de son nez le 30 octobre. Pour l'illustrer, Kendji propose un clip tourné dans un bar perdu au milieu du désert, sous la direction de Francis Cutter (C2C, Orelsan...). Accompagné par deux musiciens sur scène, l'artiste assiste à un combat entre plusieurs clients surnommés Papi Chulo, Kick Girl et Gips Lee, avec un gang masqué. Des scènes de disputes et de bagarres s'enchaînent au rythme effréné de "Me quemo", incluant des parties animées qui augurent un projet vidéo de plus grande envergure. Il est d'ailleurs mentionné à la toute fin du clip qu'une suite sera bientôt dévoilée.


Christine and the Queens | "No Harm Is Done"





Histoire de préparer le terrain pour sa conquête outre-Atlantique, Christine and the Queens s'est adjoint les services du rappeur américain Tunji Ige sur un titre entièrement écrit dans la langue de Shakespeare : "No Harm Is Done". Doux et délicat, couplé à une rythmique urbaine, le morceau va pouvoir entamer une carrière sur les chaînes de télévision maintenant qu'il est pourvu d'un clip. Coachée par son ami Woodkid, Christine and The Queens passe pour la première fois devant et derrière la caméra. Au programme ? De la danse, bien sûr. Entourée de néons et de partenaires sculptés, la chanteuse se montre combative tandis qu'elle exécute avec grâce et technicité les mouvements imaginés par Marion Motin. La chorégraphe, qui a notamment travaillé avec Stromae, mettait déjà son talent à l'oeuvre pour les clips de "Saint Claude" et "Christine". Sans être transcendant, le résultat se veut soigné.


Booba | "Attila"





En trois minutes chrono, pas une seconde de plus, Booba reprend le pouvoir. Après sa bagarre violente avec Dam16, Booba a retrouvé l'inspiration. Dans "Attila", le rappeur du 92 s'adresse à son rival et Rohff sans le nommer, et tacle même Kaaris. Dans son clip, encore et toujours réalisé par Chris Macari, le rappeurs du 92, exilé à Miami, met en avant sa marque de vêtements Ünkut et reprend son rôle de caïd. Dans son bolide, accompagné de plusieurs amis, casquette vissée sur la tête, il déballe son flow et se revendique descendant d'Attila, roi des Huns, tout en fumant des « kilos de shit ». « Défier le Duc à mains nues, on évite / Plomb dans les vitres, à la barre on est huit » lance-t-il, menaçant.


Chris Brown | "Zero"





Devenu père, Chris Brown a encore des choses à dire. Celui qui avait déjà sorti l'album "Fan of a Fan" avec Tyga en mars dernier est très prolixe et prévoit de sortir son septième album "Royalty" avant la fin de l'année. Il vient de lancer le single "Zero", mêlant pop, électro et funk, incluant des voix robotiques rappelant les derniers hits de Daft Punk. Son clip dure 9 minutes car il intègre également celui du titre "Liquor". Tout commence quand une jeune femme terriblement sexy offre un verre à Chris Brown, déjà bien alcoolisé, posé dans un bar. En plein délire psychédélique, il décide alors de la suivre dans une pièce phosphorescente tandis que tout se déforme autour du chanteur, qui danse en parallèle sur le bar devant une foule survoltée. Ensuite, alors qu'il rentre chez lui en taxi, sa petite amie jette toutes ses affaires par la fenêtre de leur appartement, en criant quelques mots en espagnol. Chris s'empresse d'aller oublier cette mauvaise passe dans un club, avant d'en ressortir pour danser avec énergie dans une ruelle sombre ou dans un lavomatic.


Selena Gomez | "Same Old Love"





Exit la voix sucrée et les textes naïfs de "Love You Like A Love Song" ou "Slow Down" ! Sur "Same Old Love", Selena Gomez montre une nouvelle facette moins soumise et romantique que d'accoutumée. Vocalement, Selena se veut plus agressive, un peu à la manière de Charli XCX, qui a co-écrit ce morceau electro-pop répétitif mais bien produit. Dans son clip, dévoilé sur Apple Music, Selena Gomez, de nuit, contemple les passants depuis son taxi. Elle y voit des couples - parfois de même sexe - s'aimer, se déchirer, se quitter, douter... Tourmentée, le regard dans le vide, la chanteuse s'enfuit ensuite avant de se rendre dans les coulisses d'une salle de concert. Et pour cause, c'est elle qui est attendue sur scène. Retrouvant le sourire pour ses fans, la demoiselle chante et danse au rythme de son refrain langoureux, acclamée par la foule.


Lilian Renaud | "Promis juré"





Lilian Renaud passe aux choses sérieuses et dévoile aujourd'hui le clip de son premier single "Promis juré", extrait de l'album "Le bruit de l'aube" dans les bacs le 13 novembre. Un projet qu'il a enregistré cet été avec le producteur Tristan Salvati, lequel est connu pour avoir collaboré avec Louane, Matt Pokora, Marina Kaye et Chimène Badi. L'album devrait contenir 12 morceaux aux influences « folk et celtique », dont le single "Promis juré", déjà joué en radio. Un titre plein d'espoirs pour ce jeune fromager originaire du Jura. « L'adversité écorche nos rêves / Qui tracent nos parcours, notre histoire / Et pour qu’un nouveau jour se lève / Partir avant qu’il soit trop tard » chante Lilian, appelant au voyage et à l'accomplissement de soi. C'est donc naturellement sur ses terres natales que son clip a été tourné. Entouré d'une bande d'amis réunis au milieu d'une nature inspirante, l'artiste entame son opération de séduction.


Major Lazer | "Too Original"





Pour la rentrée, Major Lazer mise sur un nouveau single. Mêlant ska et dancehall sur une production percussive à même de faire danser jusqu'au bout de la nuit les clubbers, "Too Original" est le fruit d'une collaboration avec Elliphant et Jovi Rockwell. Dévoilé à titre promotionnel au printemps, il est désormais élevé au rang de single et va pouvoir entamer une carrière sur les chaînes de télévision maintenant qu'il est pourvu d'un clip. Réalisée par Sagiv Karpel, Dom Ruiz et Aidan Ziong, la vidéo nous téléporte au coeur d'un boui-boui populaire où l'ennui guette. L'arrivée d'un orchestre et d'un jeune danseur survolté vient alors réchauffer l'ambiance, tandis que le trio s'affaire en cuisine. Peu à peu, chacun des clients se laisse gagner par le démon de la danse et met les lieux sans dessus dessous. Efficace et contagieux !


Grand Corps Malade | "L'heure des poètes"





Le 23 octobre, Grand Corps Malade fera son retour dans les bacs avec l'album-concept "Il nous restera ça". En guise de premier extrait, Grand Corps Malade dévoile un morceau signé de sa propre main : "L'heure des poètes". Un moyen d'annoncer la tonalité participative du projet et de rendre hommage aux grandes figures de la chanson française qui ont inspiré le natif du Blanc-Mesnil depuis ses débuts en 2006. Tout au long du clip de Mehdi Idir dit Minos, des artistes s'illustrant dans la peinture, le graffiti ou la sculpture 3D réalisent des portraits sur toiles ou sur mur de Barbara, NTM, Jean Ferrat, Kery James ou Jacques Brel. Le rendu, forcément arty, est saisissant à plus d'un titre. C'est la voix de Georges Brassens qui ouvre le titre avec un extrait d'une interview accordée en 1969 à Rock & Folk.


We Are Match | "The Shark"





Remarqué avec l'EP "Relizane" en 2013, le groupe pop français We Are Match rythme la rentrée avec son premier album "Shores", dès à présent disponible. Pour en célébrer la sortie, la bande dévoile le clip loufoque de "The Shark". Son rythme enjoué, idéal pour l'été indien, contraste avec des paroles oppressantes. « Ne vois-tu pas ce que je ressens / Je suis perdu en mer / Caché comme une anguille / Mais maintenant je vois / Tu veux que je devienne / Comme eux / Comme toi / Comme le requin » susurre Aurélien, le chanteur, accompagné d'une ligne de basse ronflante et de claps fédérateurs. Un message à l'intention des maisons de disques ? Oui, si l'on en croit le clip truffé d'humour qui vient d'être fraîchement dévoilé sur les plates-formes. L'occasion d'admirer un adorable carlin-requin et de découvrir les coulisses de la création d'un "hit". Loufoque et savoureux !


Perez | "L'apocalypse"





Le 2 octobre, Perez va faire le grand saut. L'artiste français s'apprête à publier dans les bacs "Saltos", un premier album dès à présent défendu par l'électrique et tempétueux "Apocalypse". La vidéo qui l'illustre, complètement déchaînée, n'a pas plus de sens que celle des "Vacances continuent" ! Au sein du décor très gris d'un bureau, avec sa moquette tachetée et ses machines à café sinistres, trois employés au bord de la névrose décident de briser leur quotidien. Pour y parvenir, ils envoient valser dossiers, tasses et cartouches d'encre dans tous les sens... « Ça prend le contre-pied de la grandiloquence visuelle que peut suggérer le morceau. J'aime beaucoup le travail sur la déco avec les tableaux feng shui craignos et les plantes vertes déprimantes. Et je trouve que les trois personnages sont très attachants » témoigne Perez.
La Rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP