Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > 5 raisons d'aimer la rentrée 2015 avec Lana Del Rey, The Weeknd, Coeur de Pirate...
Dossier spécial
dimanche 23 août 2015 11:08

5 raisons d'aimer la rentrée 2015 avec Lana Del Rey, The Weeknd, Coeur de Pirate...

La rentrée des classes approche et son lot de nouveautés avec. Pure Charts fait le point sur les sorties d'albums attendues dans les prochaines semaines, et notamment sur cinq disques qu'il ne faudra pas manquer.
Crédits photo : DR. / Montage Pure Charts
Comme chaque année, la saison estivale a été ponctuée par la pénurie de sorties. Mais la rentrée des classes s'accompagnera de parutions en nombre, marquant notamment le retour d'artistes qu'on n'avait pas entendus depuis de longues années, à l'instar du duo AaRON, de Chimène Badi, Coeur de Pirate ou encore Lou Doillon. Coup de projecteur sur les cinq albums à ne pas manquer dans les prochaines semaines.

The Weeknd | "Beauty Behind the Madness"


Deux ans presque jour pour jour après la parution de son premier disque "Kiss Land", The Weeknd délivrera "Beauty Behind the Madness". Entre temps, l'artiste canadien révélé par Drake a évolué et, surtout, a vu sa cote de popularité grimper en flèche. Ses nombreux featurings avec Sia, Ariana Grande ou encore M.I.A. et Meek Mill l'ont révélé auprès de différents publics, jeunes ou moins jeunes, parfois davantage habitués à écouter de la pop, de l'électro ou du rap. Mais c'est avec "Earned It", écrit pour la B.O. du film "50 Nuances de Grey", que The Weeknd s'est fait un nom.

Regardez le nouveau clip "Can't Feel My Face" de The Weeknd :



Le morceau au rayonnement planétaire s'est écoulé à plus de trois millions d'exemplaires dans le monde et poursuit depuis six mois une brillante carrière dans les charts. On peut en dire autant de "Can't Feel My Face", l'un des premiers extraits de "Beauty Behind the Madness", annonciateur d'un virage pop mais d'un son toujours marqué par ses influences R&B, soul et électro. L'album contiendra par ailleurs des collaborations avec Ed Sheeran et Lana Del Rey. Il devrait faire sensation dans les charts, notamment aux États-Unis. Abel Tesfaye est le bon élève de cette rentrée 2015. Impact prévu le 28 août.

Lana Del Rey | "Honeymoon"


Un peu plus d'un an à peine après la sortie de l'album "Ultraviolence", moins bien accueilli que son prédécesseur, Lana Del Rey commence à teaser la sortie de "Honeymoon", un troisième effort très attendu. En préambule, l'Américaine a publié une ballade envoûtante dont seule elle a le secret, et a enchaîné avec un premier single baptisé "High By The Beach". Pour le moment, très peu d'informations ont filtré à propos de ce projet nimbé de mystère, hormis le nom de ses producteurs : Rick Nowels, déjà aux crédits de "Born to Die", Dan Auerbach (Black Keys), présent sur "Ultraviolence", Paul Epworth, Greg Kurstin ou encore Mark Ronson. Autant de noms qui laissent rêveur, d'autant plus que Lana Del Rey a fait part de sa volonté de retourner aux mélodies hip hop et baroque de ses débuts. Rendez-vous le 18 septembre !

Disclosure, Hurts, Josef Salvat, Carly Rae Jepsen...
D'autres artistes anglophones seront bientôt de retour, à l'instar du groupe Foals qui mettra un peu de rock dans cette rentrée 2015 avec "What Went Down" (28 août), décrit comme « beau, fou, puissant, passionné, violent et sexuel » par son leader. S'il ne veut pas redoubler, Stereophonics devra surprendre avec "Keep the Village Alive" (11 septembre) et faire oublier le relatif échec de son prédécesseur. Au premier rang, on pourrait également retrouver Hurts (9 octobre), Disclosure (25 septembre) et CHVRCHES (25 septembre), sur lesquels reposent beaucoup d'espoirs.

Regardez "Omen", le nouveau clip de Disclosure et Sam Smith :



Chez Pure Charts, on mise aussi sur le comeback de Keith Richards, la pop rafraichissante de Josef Salvat qui devrait donner lieu à un premier opus et sur la musique acidulée de Carly Rae Jepsen qui risque d'étonner sur "Emotion" (25 septembre). Enfin, l'Australienne Natalie Imbruglia tentera de décorer son bulletin de notes après plusieurs années de silence avec "Male", un album de reprises (21 août).

Cœur de Pirate | "Roses"


Plus pop, enregistré majoritairement dans la langue de Shakespeare et légèrement plus pêchu, le nouveau disque de Coeur de Pirate représente un tournant dans sa jeune carrière. Intitulé "Roses" et succédant à "Blonde" (2011), le troisième opus de Béatrice Martin pourrait bien faire sensation cet automne.

Actuellement défendu en radio par le single "Oublie-moi", il est aussi le témoignage d'évolutions majeures et de faits importants qui ont marqué la vie de la chanteuse, prête à « relever un nouveau challenge ». « Je ne suis plus la même personne que sur "Blonde", J'attribue ça forcément à la maternité. Quand j'ai eu ma fille, il y a eu un changement qui s'est fait, surtout au niveau de la confiance en moi. Je dois être un modèle pour elle » a-t-elle expliqué récemment à l'antenne de Chérie FM, en référence à la naissance de sa fille Romy. "Roses" est un pari audacieux et mérite qu'on s'y attarde, au moins par curiosité. Sortie prévue le 28 août.

Regardez le clip "Oublie-moi" de Cœur De Pirate :



La Grande Sophie | "Nos histoires"


Elle avait séduit plus de 70.000 mélomanes et récolté un trophée aux Victoires de la Musique avec "La place du fantôme" (2012). On ne peut que souhaiter pareil succès à La Grande Sophie cette année. La chanteuse lorraine sera de retour dans les bacs le 25 septembre avec un septième opus baptisé "Nos histoires". Celui-là est déjà défendu par un single déroutant faisant la part belle au piano et aux percussions : "Maria Yudina", c'est l'histoire d'une musicienne russe rebelle, fervente opposante au modèle communiste selon Staline.

D'autres titres plus proches de ce à quoi Sophie Huriaux nous avait habitués rythment cet album court de dix pistes seulement, comme "Hanoï" et sa mélodie mélancolique, ou encore la délicieuse ballade "Les portes claquent" et ses chœurs criant qui agit comme un miroir et nous renvoie à nos propres décisions. Plutôt calme, "Nos histoires" contient néanmoins trois morceaux pêchus et rock, à l'instar de "Ma colère". De beaux moments de live en perspective !

Emmanuel Moire, Chimène Badi, Renaud...
Côté Français, ce sont Emmanuel Moire, Christophe Willem et Chimène Badi qui seront très probablement en tête de gondole chez les disquaires avec, respectivement, "La rencontre" (28 août), "Les nuits Paraît-il" (28 août) et "Au-delà des maux" (4 septembre). Il n'y a pas encore de date précise, mais Renaud devrait lui aussi faire sa rentrée des classes avec un nouvel album d'inédits sur lequel il planche avec le slameur Grand Corps Malade, notamment. Il s'agit de son premier disque depuis "Molly Malone – Balade irlandaise" en 2009. Mylène Farmer sera aussi de retour avant la fin de l'année. Comme toujours, un événement !

Regardez le nouveau clip "Bienvenue" d'Emmanuel Moire :



Zazie non plus n'a pas encore officialisé la date de parution de son prochain opus, mais un premier extrait, "Discold", est déjà disponible. En revanche, il est certain qu'Arielle Dombasle (2 octobre), Natasha St-Pier (2 octobre), Lou Doillon (courant octobre) et Maître Gims feront parler d'eux. Surtout le rappeur, dont le second album "Mon cœur avait raison" (28 août) renferme déjà deux tubes et plusieurs collaborations, dont une avec Sia !

AaRON | "We Cut the Night"


Pour beaucoup, AaRON n'a rien publié depuis son premier album "Artificial Animals Riding On Neverland" (2007), sur lequel figure la tendre ballade "U-Turn (Lili)" qui l'a rendu célèbre. Seulement, entre temps, le tandem formé par Simon Buret et Olivier Coursier a sorti "Birds in the Storm" (2010) et le live "Waves from the Road" (2011), tièdement accueillis aussi bien par le public que la critique. Il s'offre une chance de se rattraper cette année avec "We Cut the Night", un disque de 10 plages toujours aussi mélancoliques mais plus planantes.

Le dernier opus "Cyclo" de Zazie (2013), aux crédits duquel on retrouve Olivier Coursier, augurait la tonalité électro et torturé du nouveau cru d'AaRON. Les premiers extraits saisissants - "Onassis" et "Blouson noir" - sont aussi les titres les plus rythmés. Dans les bacs le 18 septembre, "We Cut the Night" est effectivement un disque globalement lent où la qualité de la production n'a d'égale que les émotions transmises par l'interprétation de Simon Buret.
Jonathan HAMARD

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP