Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Business et économie de la musique > A partir du 10 juillet, les disques sortiront le vendredi : ce que ça va changer
Business et économie de la musique
vendredi 19 juin 2015 11:01

A partir du 10 juillet, les disques sortiront le vendredi : ce que ça va changer

A partir du 10 juillet, place aux "New Music Fridays" ! Partout dans le monde, les disques sortiront désormais le même jour, le vendredi. Pourquoi ce choix ? Quels changements va-t-il apporter ? Explications.
Crédits photo : SNEP
Le 10 juillet est une date à marquer d'une pierre blanche pour tous les mélomanes. Comme nous nous en faisions l'écho en février dernier, l'industrie de la musique va bientôt subir une profonde mutation, et les habitudes des consommateurs avec. Une opération baptisée "New Music Fridays". En quoi consiste-elle ? Comment va-t-elle bouleverser le paysage musical ? Pure Charts fait le point !

Que se cache-t-il derrière l'appellation "New Music Fridays" ?
C'est le nom plus attractif choisi pour parler d'une date de sortie unique pour tous les disques à travers le monde. Jusqu'à aujourd'hui, chaque pays applique sa propre méthode. En France comme au Royaume-Uni, les nouveautés musicales de la semaine sont commercialisées le lundi. En Autriche ? C'est le vendredi ! Un vrai casse-tête pour les labels et maisons de disques, obligés d'adapter leur planning en fonction des marchés. A titre d'exemple, "Rebel Heart", le nouvel album de Madonna, a compté pas moins de quatre dates de parution différentes : le 6 mars en Australie, le 9 en France, en Suède et au Royaume-Uni, le 10 aux États-Unis et en digital, et enfin le 11 au Japon. Une situation qui fera désormais partie de l'histoire ancienne. A compter du 10 juillet, les disques seront désormais disponibles le vendredi à 0h01 heure locale.

45 pays joueront le jeu


Qui a pris cette décision ?
L'harmonisation à l'échelle mondiale de la date de sortie des produits musicaux s'est fait sous l'égide de l'IFPI, La Fédération internationale de l'industrie phonographique. Les concertations ont débuté au cours de l'été 2014 et ont réuni tous les acteurs du secteur : les majors et les labels indépendants, les revendeurs physiques et digitaux, les représentants d'artistes, les syndicats musicaux et les charts.

Combien de pays sont concernés par la mesure ?
L'uniformisation d'un jour de sortie à l'échelle mondiale va s'établir sur plus de 45 marchés étalés à travers le globe. Parmi eux, 11 pays commercialisaient déjà les nouveaux disques le vendredi - dont l'Allemagne et l'Australie.

Profiter du boom des week-ends


Pourquoi le vendredi ?
Des études menées dans huit pays différents ont incité l'IFPI et les autres acteurs de l'industrie à opter pour ce jour de la semaine. Les personnes interrogées ont majoritairement indiqué qu'elles préféraient découvrir des nouveautés musicales en début de week-end, le vendredi et le samedi. C'est cette période qui est la plus favorable à la consommation, puisque le grand public, en repos, dispose et consacre plus de temps à faire du shopping, que ce soit en magasins ou en ligne. Le début du week-end marque également un pic des activités sur les réseaux sociaux. De quoi permettre aux labels et artistes d'amplifier le buzz sur de nouvelles sorties ! A l'heure où les leaks d'albums se font de plus en plus nombreux sur la toile (Björk et Muse font partie des dernières victimes), l'initiative est plus que bienvenue...

Quid des sorties digitales ?
Le marché de la musique dématérialisée sera impacté par la mesure, tout comme celui du physique. Le changement prendra donc effet sur les plates-formes de téléchargement comme iTunes et les service de streaming comme Deezer ou Spotify.

Plus de privilégiés !


Pourquoi ça me concerne ?
L'objectif de la mesure est double : booster un marché en crise et satisfaire les consommateurs. Le communiqué du SNEP, l'organisme français, parle de « mettre un terme à la frustration de certains consommateurs » en « donnant à tous un accès légal simultané aux nouveaux enregistrements ». Les verrous de restriction selon les lieux géographiques, passement irritants, vont sauter. En clair, tout le monde sera logé à la même enseigne et il n'y aura plus de privilégié ! Un jour unique, c'est aussi un moyen de maximiser la visibilité des nouvelles sorties. Dans n'importe quel pays, les fans sauront désormais que le vendredi n'est pas que le début du week-end, mais aussi le jour où il faut brancher ses écouteurs pour dénicher de nouveaux talents !

Regardez le clip "Friday" de Rebecca Black :



De quelle manière seront impactés les classements en France ?
Conséquence logique d'un tel changement : dès le 10 juillet prochain, les Tops hebdomadaires seront décalés et publiés le vendredi. Ces classements, réalisés en France par l'institut GFK, comptabiliseront les meilleures ventes et écoutes, du vendredi au jeudi. Le Top streaming, diffusé depuis mai dernier sur D17 tous les mardis à 17Hh50, sera désormais diffusé tous les vendredis à 17h30 à compter du 10 juillet .

Est-ce que les artistes auront le droit de publier des disques un autre jour ?
Oui, aucun marché n'est soumis par législation à respecter une date précise de sortie. Il est donc possible que certains labels choisissent de commercialiser de leur proche chef des albums et des singles un autre jour que le vendredi. D'autre part, certains pays comme le Japon ont annoncé leur intention de publier le répertoire d'artistes locaux à une date différente. Mais l'objectif reste d'harmoniser la tendance aux quatre coins du monde.
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP