Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Quels sont les flops musicaux de 2014 ?
Dossier spécial
mardi 23 décembre 2014 13:00
113

Quels sont les flops musicaux de 2014 ?

Chaque année, seule une poignée d'artistes tire véritablement son épingle du jeu dans le paysage musical français. Pour tous les autres, le bilan est décevant... Parmi ceux qui étaient très attendus en 2014 et qui n'ont pas été à la hauteur des attentes ? Les popstars, les albums de reprises, certains artistes (trop) vus à la télé... Retour sur les flops musicaux de l'année.
Crédits photo : DR - Montage Pure Charts

Les Flops


Compte tenu de la crise du marché du disque, très peu d'artistes affichent des chiffres de ventes significatifs en 2014. Difficile pour autant de parler de flop pour certains projets en développement, avec une notoriété naissante ou qui n'ont pas pu bénéficier d'un dispositif promotionnel leur permettant de se faire connaître, ou pour les albums qui ne sont qu'en début d'exploitation. Pourtant, de nombreux artistes omniprésents dans les médias ou déjà très installés sur la scène musicale affichent des scores décevants.

2014, année noire pour les popstars....


Si 2013 avait été l'année où Britney Spears, Miley Cyrus, Avril Lavigne et Lady Gaga prenaient de grosses claques dans les charts, 2014 n'aura pas été beaucoup plus tendre avec les popstars. Peu présentes en France, Jessie J, Kelis ou Nicole Scherzinger s'en sortent chacune avec environ 500 exemplaires écoulés de leur dernier opus ! Le résultat n'est pas franchement meilleur pour deux divas qui s'affrontaient dans les classements il y a 15 ans. Jennifer Lopez a vendu moins de 2.000 albums de "A.K.A", tandis que Mariah Carey fait à peine mieux avec 3.630 unités de "The Elusive Chanteuse". Anastacia n'aura pas non plus fait d'étincelles avec 5.000 exemplaires de "Resurrection", un score proche de celui de Lily Allen et son triste "Sheezus".

De son côté, la popstar australienne Kylie Minogue n'a malheureusement pas su conquérir un nouveau public et dépasse de justesse les 10.000 ventes avec "Kiss Me Once", soit presque trois fois moins que son dernier album studio "Aphrodite" (2010). Même sentence pour Shakira qui rate le disque d'or avec ses 44.000 exemplaires vendus de "Shakira.", pourtant soutenu par "Can't Remember to Forget You", un duo très chaud avec Rihanna, et l'hymne officiel de la Coupe du Monde. Pourtant, la France est l'un des plus gros marchés pour la star puisqu'il y a quatre ans, elle vendait 500.000 disques de "Sale El Sol" ! Un coup dur... C'est une popstar d'un nouveau genre qui s'en tire le mieux. Lana Del Rey domine ses consoeurs avec 70.000 ventes de son deuxième opus "Ultraviolence"... qui demeurent pour autant très décevantes ! 500.000 Français s'étaient procuré son premier album "Born to Die".

Chez les artistes masculins, le bilan n'est pas joyeux non plus. Seulement 7.000 acheteurs se sont intéressés au "Sex & Love" d'Enrique Iglesias, contre 50.000 pour son prédécesseur "Euphoria" en 2010. Pitbull, lui, a vendu 380 albums de "Globalization" sorti en novembre dernier... La reformation du groupe Tokio Hotel n'a visiblement ému que les fans de la première heure et ils sont 6300 à avoir craqué pour "Kings of Suburbia". Enfin, le Britannique Sam Smith avec ses 30.000 ventes de "In The Lonely Hour" peine à s'imposer en France, malgré le carton mondial de son album et de ses singles comme "Stay With Me", et reproduire le succès de ses compatriotes Adele ou Emeli Sandé dans nos contrées.

Passer à la télé ne fait pas vendre des disques


Popularité télévisuelle ne rime pas forcément avec succès commercial. Et ce n'est pas Alizée qui dira le contraire. Malgré sa victoire dans "Danse avec les stars" l'année dernière et des titres signés par Pascal Obispo et Zazie, l'ex-Lolita s'est teinte en blonde pour pas grand-chose... Son album "Blonde" s'est écoulé à seulement 6.000 exemplaires, soit le même résultat que "5" sorti en 2013 mais qui avait bénéficié d'un dispositif promotionnel moins important. Un échec cuisant. Les temps sont durs également pour certains gagnants de télé-crochets. Sophie-Tith, gagnante de "Nouvelle Star" 2013, culmine à 3.200 ventes alors que Olympe et Yoann Fréget de "The Voice" saison 2 ont chacun vendu un peu plus de 10.000 exemplaires de leurs premières aventures musicales. Le public ne s'est pas intéressé à l'univers de ces ex-candidats puisque Sophie-Tith et Olympe avaient respectivement vendu 20.000 et 50.000 exemplaires de leurs premiers albums... de reprises.

Découvertes dans "Nouvelle Star" également, Amel Bent et Camélia Jordana ont subi un vrai revers avec leur dernier projet respectif. Du côté d'Amel, ce sont 21.000 acheteurs qui se sont procurés "Instinct", sorti en février dernier. Camélia, elle, a vendu 11.300 copies de "Dans la peau" en trois mois. On est très loin de l'engouement des débuts... En 2010, leurs chiffres de ventes dépassaient les 100.000 exemplaires. Dans le domaine de la chanson française, on peut aussi souligner les contre-performances d'Emmanuelle Seigner, Jenn Ayache, Elisa Tovati, malgré sa participation à de nombreux disques de reprises et à "Danse avec le stars", Carla Bruni, Adrien Gallo ou Yelle, qui tournent autour des 3.000 ventes. Kenza Farrah fait un tout petit peu mieux qu'eux avec 4.400 ventes de "KARISMATIK" mais l'échec est là. Sébastien Patoche n'aura pas fait rire grand monde avec "Look d'enfer" et moins de 10.000 ventes, contre 70.000 pour "J'emmerde les bobos".

Plus préoccupant, Sébastien Tellier n'aura pas réussi à inverser la tendance cette année. Après l'échec industriel de "My God is Blue" en 2012, vendu à 12.000 exemplaires, le barbu espérait renouer avec le public grâce à "L'Aventura" qui affiche... 2.000 ventes au compteur. Les 55.000 ventes d'"Inspiré de faits réels" ne devraient pas non plus satisfaire Bénabar, malgré le disque d'or qu'elles lui permettent de décrocher. En 2011, il touchait 180.000 auditeurs avec "Les bénéfices du doute". Même son de cloche pour Ben L'Oncle Soul. Véritable révélation du public en 2010, il avait vendu plus de 400.000 exemplaires du disque éponyme qui l'a fait découvrir. Le nouvel album "A coup de rêves", sorti à la fin de l'été, n'a séduit que 30.000 personnes... Pas mieux, Renan Luce a vendu aussi presque 10 fois moins qu'il y a cinq ans avec son album "D'une tonne à un tout petit poids", écoulé à 20.000 exemplaires. Yannick Noah passe le cap des 100.000 ventes avec "Combats ordinaires", un score honorable mais très en-deçà des 600.000 exemplaires de "Frontières" (2010) qui avaient trouvé preneur.

Albums de reprises : le début de la fin ?


Enfin, le vent commence à tourner pour les albums de reprises. Alors que des projets comme "Forever Gentlemen" et "We Love Disney" passaient le cap des 300.000 ventes l'année dernière, les volumes 2 de ces compilations ont fait bien moins de vagues en 2014. "Forever Gentlemen 2" s'est écoulé à 60.000 unités et "We Love Disney 2", 72.000. Enfin, "Les enfants du Top 50" affiche 42.000 ventes. Un score très décevant quand on sait que le coffret best of "Top 50, 30 ans de tubes" s'est vendu à près de 100.000 exemplaires...

Classements et chiffres recueillis par Pure Charts, comprenant les ventes physiques et digitales, arrêtées au 14 décembre inclus.



Suite de notre dossier : quels sont les tops de l'année ? Cliquez ici.


Matthieu RENARD
Ajoutez un commentaire
Erreur MySQL: Table 'chartsinfrance-forum4.ibf_members' doesn't exist