Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Flashback Top 50 > Flashback Top 50 : qui était n°1 en avril 1956 ?
Flashback Top 50
dimanche 20 avril 2014 14:06
24

Flashback Top 50 : qui était n°1 en avril 1956 ?

Alors que nous allons bientôt fêter les 30 ans du Top 50, notre Flashback du mois revient cette fois-ci à l'aube des premiers hit-parades français qui ont vu le jour à la fin de l'année 1955. Les titres de cette époque sont à "des années lumières" de ce que l'on écoute de nos jours, mais ils font bien partie de notre patrimoine. Yannick Suiveng, spécialiste des charts et auteur du "Dictionnaire des tubes en France", revient aujourd’hui sur cette époque lointaine et parfois oubliée.
Crédits photo : ABACA
Music Hall se nommait le seul magazine traitant de la chanson, des variétés et… du cirque, Le Figaro communiquait aussi sa liste des meilleurs titres du moment dans la Bourse des chansons que les amateurs dénichaient dans la rubrique "Aux quatre coins de Paris"... Il est bien loin ce temps où on ne mettait pas en avant les artistes, mais bien les chansons. Ces dernières n'étaient pas exclusives, mais bien souvent interprétées par plusieurs artistes. Le cumul des ventes et des passages radios d'une même œuvre servait à établir ces hit-parades, méthode qui ne fut employée que jusqu'au début des années 60, les maisons de disques voulant donner par la suite des carrières bien distinctes à chacun de leurs poulains.

Le meilleur titre d'avril 1956 est signé d'une légende vivante de la variété. Charles Aznavour, 90 ans le 22 mai prochain (!), signe une de ses plus belles interprétations avec "Sur ma vie", qu'il écrit spécialement pour remplir son premier Olympia. Belle revanche pour cet homme d'origine arménienne qui fut souvent moqué à cause de son physique et de son phrasé si particulier. Débutant dès 1933 en intégrant une école du spectacle, Aznavour se fit tout d'abord connaître au théâtre et en s'associant à son ami Pierre Roche pour remporter de nombreux succès dans les cabarets parisiens. Ses autres activités d'auteur et d'acteur lui permettront de se placer bien longtemps sur les plus hautes marches de la réussite.

Ecoutez la chanson "Sur ma vie" de Charles Aznavour (live) :



Bien qu'il fut par la suite naturalisé français, c’est bien l'acteur américain Eddie Constantine qui inscrit son nom dans les hit-parades au côté de sa fille Tania. Faute de reconnaissance outre-Atlantique, Eddie se rapproche de notre pays et commence à enregistrer dans la langue de Molière une fois signé chez Mercury. C’est un autre Eddie, Barclay celui-ci, qui lui propose d'enregistrer ce morceau, seul fait d’armes dans sa carrière discographique francophone. L'acteur poussera sa destinée encore un peu plus à l'est au début des années 70, car c'est en Allemagne qu'il poursuivit sa carrière après avoir épousé en troisième noce une Allemande productrice de films.

Ecoutez le titre d'Eddie et Tania Constantine, "L'homme et l'enfant" :



Autre figure incontournable de cette période, George Brassens se retrouve à la septième place du classement avec son désormais classique "Chanson pour l’Auvergnat". Ce titre est en fait un hommage rendu à sa tante, chez qui il a résidé après avoir quitté l'Allemagne pour échapper au Service Travail Obligatoire pendant la seconde guerre mondiale. Brassens serait certainement comblé d'apprendre qu'encore de nos jours, bon nombre d'écoliers travaillent sur ses textes. Le chansonnier Jacques Grello finit par le convaincre de monter sur les planches, malgré sa forte timidité. C'est alors le début d'une formidable carrière avant la sortie d'un album par an pendant plus d'une dizaine d’années. Les cabarets qui l'accueillaient jusque-là deviennent bien vite trop petits, laissant place à l'Olympia, et surtout Bobino, qui deviendra sa salle fétiche. Mais ce passionné de jazz aura une santé fragile, le poussant régulièrement à interrompre ses tours de chant puisqu'il souffrait de calculs rénaux récurrents.

Ecoutez la "Chanson pour l’Auvergnat" de Georges Brassens :



TOP 10 d'avril 1956


(Attention, ce classement n’est pas le reflet des seules ventes, mais de l’ensemble des hit-parades représentatifs à l’époque.)

1. Charles Aznavour – "Sur ma vie"
2. Gloria Lasso / Dario Moreno – "Étranger au paradis"
3. Cora Vaucaire / André Claveau / Patachou – "La complainte de la Butte"
4. Gloria Lasso / Lucienne Delyle – "Amour, castagnettes et tango"
5. Eddie et Tania Constantine – "L'homme et l'enfant"
6. Dario Moreno – "Je vais revoir ma blonde"
7. George Brassens – "Chanson pour l’Auvergnat"
8. Jacqueline François – "Les lavandières du Portugal"
9. Luis Mariano / André Claveau – "La prière péruvienne"
10. Annie Cordy – "Tantina de Borgos"


Le "Dictionnaire des tubes en France", par Yannick Suiveng, est le premier ouvrage qui rassemble tous les hits classés dans notre pays !
1950-2010 : 60 ans de hits ! Un incontournable pour tous les fans des classements en France. A découvrir et/ou commander sur le site officiel !
Yannick SUIVENG
Ajoutez un commentaire
Invité
le 20/04/2014, 14:28
Citer
Afida Turner la queen of pop bien sûr !
Invité
le 20/04/2014, 14:38
Citer
Beth DITO la chanteuse lesbienne du groupe GOSSIP, la gouine of pop ;-)
Invité
le 20/04/2014, 14:53
Citer
charles aznabouse #1 en 1956 avec une telle nullité ouh la la c'est grave
Invité
le 20/04/2014, 15:07
Citer
Moi je diré Lady Gaga avec Poker face
Erreur MySQL: Table 'chartsinfrance-forum4.ibf_members' doesn't exist