• PureCine
  • PureMedias

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Festival > Le Festival Beauregard se conclut sur un bilan très positif (vidéo)
Festival
mardi 10 juillet 2012 14:32
1

Le Festival Beauregard se conclut sur un bilan très positif (vidéo)

Garbage, Brigitte, Thomas Dutronc, The Kills, Shaka Ponk, Dinoysos, Jean-Louis Aubert, Gossip... Ils étaient tous là du 6 au 8 juillet pour la quatrième édition du Festival Beauregard en Normandie. Une manifestation au bilan très positif pour un festival riche en moments forts, qui a même survécu à la pluie du samedi.


Vendredi, 1er jour. C'est une programmation définitivement rock qui attendait les festivaliers débarqués vendredi à Hérouville St-Clair en Normandie. Même si une fine pluie s'est invitée en fin de soirée, l'énergie était au rendez-vous et le public n'a pas été déçu. Après Olivier Depardon, programmé très tôt, le groupe français The Lanskies a fait monter le son et a donné le ton de la soirée avec un set contenant quelques inédits qui ont enthousiasmé le public.

Le set de Miossec a été, de l'avis de plusieurs festivaliers, un peu plus poussif mais l'énergie est remontée avec les Kills, en forme et contents d'être là, Shaka Ponk, en très grande forme, et surtout Dionysos. Le groupe, qui vient de dévoiler son nouveau clip "June Carter en slim", a été impressionnant et la fougue de Mathias Malzieu est encore dans toutes les mémoires. Mention spéciale aussi à Metronomy, qui a réussi à tenir les festivaliers éveillés en clôturant la soirée très, très tard.


La pluie s'invite mais l'atmosphère reste énergique


Samedi, 2ème jour. A la bruine du premier soir ont succédé des trombes d'eau, samedi, pour la deuxième journée du Festival Beauregard. Mais le public ne s'est pas laissé décourager, et il faut dire que l'affiche était tellement alléchante que ce n'était pas une énorme surprise. Avant que le terrain ne soit trop boueux, les premiers festivaliers sont arrivés pour découvrir la nouvelle venue Lea Solex, avant de se faire un peu plus nombreux pour le groupe américain Other Lives, qui a fait mouche auprès du public.

Pour compenser le mauvais temps, les artistes ont redoublé d'énergie, de créativité et de passion. Pari gagné pour le show ultra rock'n'roll d'Izia, qui a servi d'entrée en matière à la prestation "perchée" de Kaiser Chiefs, très en forme. Puis, les plus grands titres de Jean-Louis Aubert ont été repris en choeur par plus de 10.000 spectateurs qui ne sentaient même plus la pluie. A la tombée de la nuit, Sébastien Tellier a enveloppé le public dans sa "magie bleue", puis Gossip a réveillé tout le monde en ponctuant chacune de ses interventions par quelques expressions françaises qui ont ravi la foule. Orelsan, "l'enfant du pays", a quant à lui été accueilli avec ferveur par les festivaliers avec qui il n'a pas cessé d'échanger entre ses plus grands titres.


Le soleil revient, le festival se conclut en apothéose


Dimanche, 3ème jour. Ouf, le soleil est revenu ! Et ce sont les petits nouveaux The Aerial qui ont donné le coup d'envoi de la troisième et dernière journée du festival. Les lauréats des tremplins SFR Jeunes Talents ont proposé un show énergique qui a annoncé une journée sans faute. Death in Vegas leur a succédé sans encombre avant que Thomas Dutronc ne monte sur scène sous le soleil pour faire danser le public sur ses fameux airs de jazz-manouche.

Sans attendre, le duo Brigitte a pris la relève et signé une entrée en scène très remarquée : moulées dans des robes lamées argent, leur reprise inspirée de "Ma Benz" a fait mouche. Et quand Garbage est à son tour monté sur scène, le groupe n'a pas manqué de tout donner, tout de suite, enchaînant ses meilleurs titres et notamment le célébrissime "Stupid Girl". Perchée, aérienne, Camille a ensuite enveloppé les festivaliers de sa folie douce.

Très attendu, le groupe Franz Ferdinand l'a suivie avec une arrivée explosive sur scène en début de soirée, pour un set de près d'une heure et demie ! Là aussi, les hits se sont enchaînés, de "Ulysses" à "Take Me Out" en passant par "Do You Want To". Et le groupe s'est même plié à la demande d'un spectateur qui réclamait "Jacqueline". Le public a été conquis et l'est resté pour Pony Pony Run Run qui a fait danser Beauregard sur ses beats électro-pop, terminant sa prestation sur l'inévitable "Hey You", que le public a scandé d'une seule voix. Enfin, c'est Paul Kalbrenner, le "patron", qui finit par clôturer en beauté cette 4ème édition du Festival Beauregard.
Charles DECANT
Ajoutez un commentaire
Invité
le 10/07/2012, 15:37
Citer
Étonnant de passer Tinderstick sous silence. Alors certes ce n'était pas la meilleure performance scénique, mais c'est une musique de grande qualité qui vaux le détour ! Dommage que le timing a coïncidé avec le déluge de samedi ...
Sinon, quelle dernière journée !! Les performances de Garbage, de Franz Ferdinand et surtout de Camille furent fantastique !

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

Votre actualité musicale préférée !

  • Céline Dion : 1 million d'albums vendus en ...
  • A. Grande : "La Manif pour Tous ? Répugnant"
  • M Pokora dévoile le clip "On danse"
  • Madonna veut-elle collaborer avec Stromae ?
  • Gaga & Tony Bennett : "Cheek to Cheek Tour"
  • Sinclair veut bien coucher avec un homme canon

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tal

    Tal

    Des packs TAL exclusifs à gagner !
  • Concours Divers

    Divers

    Un piano Casio CTK-4400 à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP