Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clin d'oeil > Google rend hommage à Robert Moog en musique
Clin d'oeil
mercredi 23 mai 2012 13:27
4

Google rend hommage à Robert Moog en musique

Les internautes ont eu la surprise de découvrir un drôle d'instrument ce matin sur leur page d'accueil "Google". Il s'agit d'un synthétiseur virtuel sur lequel on peut pianoter librement, ajouter des effets et même enregistrer ses propres mélodies. Le moteur de recherche n°1 de la Toile rend ainsi hommage à Robert Moog, inventeur qui révolutionna la musique dans les années 70.
Crédits photo : DR
Le site "Google" rend hommage à Robert Moog depuis ce matin grâce à un "Doodle" (c'est à dire un logo interactif) en forme de synthétiseur. Robert Moog, c'est l'inventeur de ce piano compact si typique des années 70. Né il y a tout juste 78 ans (le 23 mai 1934), cet ingénieur électronicien américain est décédé en 2005, et laisse derrière lui un héritage sans pareil pour le monde de la musique.

1964, Herbert A. Deutsch, un professeur de solfège et compositeur, demande à l'inventeur de lui concocter un modèle de synthétiseur à monter soi-même en kit. Il faut dire qu'à l'époque, les appareils prenaient de la place : certains modèles occupaient une pièce entière. Robert Moog miniaturise donc l'instrument et y ajoute trois commandes : oscillateur, filtre et amplification. Résultat : le son joué n'est plus "linéaire" mais "évolutif".

Crédits photo : DR
Le docteur Moog donne son nom à l'appareil. "Google" permet aujourd'hui de le tester dans une version virtuelle minimaliste. Le clavier passe de 44 touches à 24, mais cela n'enlève rien au charme rétro de la machine. Nombreux sont ceux qui ont eu recours au synthétiseur Moog : de Stevie Wonder à Jean-Michel Jarre en passant par les Moody Blues, les Beatles, Emerson ou encore Lake & Palmer. En 1971, Wendy Carlos, une amie de Robert Moog, réinterprète des morceaux de Beethoven et Rossini au synthétiseur pour la bande originale du film "Orange mécanique". La même année, l’usine Moog propose plus de vingt-cinq modèles de synthétiseurs à son catalogue.
Jean-Baptiste PIETRA
Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site officiel de Robert Moog.
Pianotez sur le synthétiseur virtuel de Robert Moog via la page d'accueil de Google.
Regardez la démonstration de Robert Moog en vidéo :

Ajoutez un commentaire
Invité
le 23/05/2012, 17:03
Citer
Enorme
Invité
le 23/05/2012, 18:46
Citer
très bel hommage en effet à ce pionnier qui a offert à beaucoup d'artistes l'occasion de tenter de nouvelles choses en musique et de démocratiser la manipulation les ondes sonores.
Juste une petite correction sur ce bon article, Emerson est le pianiste et manipulateur de machine moog du groupe ELP (Emerson Lake & Palmer), il s'agit donc d'un seul et même groupe. Keith Emerson est un virtuose du piano et il a su utiliser ses machines comme personne.
Petit anecdote, Moog et ses ingénieurs ont travaillé également sur un projet de batterie muni de capteur (première batterie électronique), avec Lake, le batteur de ELP. Robert Moog en parle dans une de ses interview.

Bonne journée à tous et bonne musique^^

Pink Floyd, ELP, Steve Hillage, Franck zappa, jeff beck, Genesis, Yes, que vive le rock progressif.
Invité
le 23/05/2012, 22:23
Citer
je pratique le synthétiseur depuis 12 ans R.I.P Robert Moog
Invité
le 24/05/2012, 01:40
Citer
Premier HIT elecro avec un Moog: Pop Corn en 1969! Qui inspira Kraftwerk, Jarre et bien d'autres.

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP