Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Les blogueurs > Le rock français entame-t-il une nouvelle ère ?
Les blogueurs
vendredi 11 novembre 2011 10:17
30

Le rock français entame-t-il une nouvelle ère ?

29 novembre 2010. Une triste épitaphe est publiée dans la presse. Celle de ce qui constituera sans doute, pour de longues années encore, le meilleur groupe de rock que la France ait connu, Noir Désir. A croire que le rock en France est mort, que les séparations des Bérus ou de la Mano l’avaient sonnée bien avant le split des bordelais. Du moins c’est ce que l’on s’entête à écrire un peu partout, mais les évidences sont parfois bien trompeuses...
Crédits photo : Laura Maschio
Un an après, Serge Teyssot-Gay passe le temps en Zone Libre et Bertrand Cantat donne de la voix chez Shaka Ponk. Comme quoi il reste de la vie, alors pourquoi pas de l’espoir ! A cet égard, la première nécessité est de comprendre les raisons impliquant que notre scène nationale rock ait si mauvaise presse. Cependant, le fait n’est pas tant de répondre aux questions soulevées par la précarité apparente de son état de santé mais bel et bien de s’en poser. Oui, le rock en France n’est pas forcément celui que l’on voudrait entendre. Mais pourquoi ?

Visionnez le clip de Shaka Ponk, "Palabra mi amor (feat. Bertrand Cantat)" :


Une première explication concerne son évolution. Si le rock hexagonal est en perte de vitesse, c’est peut-être qu’il est tout simplement trop vieux. Qu’il s’est petit à petit inscrit dans une routine empêchant son renouveau. Parlez de son groupe de rock français préféré à n’importe lequel de vos amis, les éternels Noir Dez, Telephone et Indochine pointeront à coup sûr le bout de leur nez. Les plus extrêmes mentionneront Trust, les plus extravagants les Rita Mitsouko. Le fait est qu’un seul de ces groupes peut encore se targuer de tenir debout. Comment croire alors à l’expression de la révolte adolescente singulière au genre ? Si la légitimité à la chanter d’un Nicola Sirkis ou d’un Bertrand Cantat, si juvéniles qu’ils paraissent, s’avère acquise pour un public d’initiés, elle peut facilement être remise en questions par une audience plus large.


Plus assez bankable ?


S’impose alors une seconde éventualité, celle selon laquelle la relève est là, mais qu’on ne lui donne pas sa chance, ou seulement dans la presse spécialisée et sur Internet, derniers bastions d’une culture en dehors des sentiers battus. Le rock français, en dehors de certains élus, n’est peut-être tout simplement plus assez bankable, ce qui expliquerait sa sous-représentation dans les médias de masse. Après tout, à quoi bon faire l’apologie d’une musique sombre en ces temps de crise ? Alors certes, mort médiatique est loin d’impliquer mort effective de la scène, n’empêche que le but est tout de même d’être entendu et de jouer sur scène. Alors, trop vieux, trop déprimant ou pas assez rentable ?

Ne nous fourvoyons pas, le rock français n’est pas que du rock en français ! Et contre toute attente, la grande famille du rock national se porte bien, peut-être même mieux que jamais. Phoenix ou Air côté french touch, Dagoba ou Gojira côté gros son, n’ont pourtant la reconnaissance qu’ils méritent qu’à l’international. Dans un cadre plus local, Ladylike Dragons et Izia reviennent mettre un coup de pied dans la fourmilière avec des seconds albums (respectivement "Turn Them Into Gold", sorti le 10 octobre, et "So Much Trouble", le 14 novembre) sans concessions. Comme quoi les filles au moins y croient encore ! Ce n’est pas la sortie du premier album anglophone des clermontoises de Subway ("Hide and Seek") ou le nouveau Sheeduz ("All Be True") qui parviendront à nous faire prétendre le contraire.

Visionnez le clip d'Izia, "So Much Trouble" :


Certes le rock en français est peut-être moins prolifique… Mais il bouge encore ! Eiffel, actuellement en studio, est assurément le meilleur représentant de ce rock à la française, mêlant interprétation puisée directement dans les tripes, riffs rageurs et textes littéraires, une espèce d’enfant illégitime né de l’union secrète entre Boris Vian et Pixies. Dans un autre genre, Mademoiselle K.vient tout juste de remplir son premier Zénith et No One Is Innocent d’ouvrir pour Motörhead. Deportivo, Nosfell, Melissmell, les Wampas, Lofofora sont en tournée. Les prochains Café Bertrand, Soma, AqME, Mass Hysteria sont d’ores et déjà annoncés.

Et puis le rock c’est aussi, et avant tout, une attitude. Pas qu’une question de cases que l’on prendrait la peine de cocher si besoin est. Carla Pallone et Julia Lanoë de Mansfield.TYA l’ont bien compris et en jouent, comme du reste, en expliquant à qui veut l’entendre qu’elles font des chansons mélodramatiques / death metal. Pourtant c’est plutôt Folk. Ou Prog. Voire Psyché. Mais dans le fond c’est quand même sauvagement Rock. Bref, c’est de la bonne musique, made in France, sans carcans et ça fait du bien ! Alors non, le Rock en France n’est pas trop vieux. Déprimant certainement. Quant à la rentabilité, si l’on prend la peine de s’en soucier, c’est que l’on n’appartient de toute façon pas à cette scène alors à quoi bon encore se poser la question ? Mieux vaut savourer les nombreuses et réjouissantes sorties de cette fin d’année !

Visionnez le clip de Mansfield.TYA, "Animal" :


LE BLOGEUR DE LA SEMAINE : MUSIC ON MARS ?
Music on Mars ? C’est l'actualité subjective du Rock au sens large. Nouveautés, sorties, critiques, reports : articles sérieux ou pas sur des groupes connus ou non !
Music on Mars
Ajoutez un commentaire
Invité
le 11/11/2011, 10:28
Citer
Bon article ! merci d'avoir quand même évoqué les wampas
Invité
le 11/11/2011, 11:33
Citer
Moi, j'ai 43 ans et... j'ai vu en concert les ......Plastiscines , super ! il ya aussi un petit groupe qui en est à son troisième album du coté de Beauvais Alex Taff qui mérite à être connu , et Cyclope ? vous vous souvenez ? , je les ai revu il ya 2 ans en concert à Domont (95) , toujours aussi la patate !
Invité
le 11/11/2011, 11:45
Citer
un article sur le nouveau clip d'HOLD UP possible? http://www.youtube.com/watch?v=ctftAqABAWg&feature=youtu.be
Superlolo1991
le 11/11/2011, 14:32
Citer
Le rock "évolue" put-être est-on dans une période basse mais rien n'est jamais musicalement vraiment mort, surtout si ça marche encore avec les artistes internationaux.
Superlolo1991
le 11/11/2011, 14:32
Citer
Le rock "évolue" put-être est-on dans une période basse mais rien n'est jamais musicalement vraiment mort, surtout si ça marche encore avec les artistes internationaux.


*peut-être (pardon)
gorebabygore
le 11/11/2011, 14:49
Citer
Quel superbe article ! Content que vous parliez de Mansfield TYA, qui est un très bon groupe français et qui contraste bien avec Sexy Sushi. Sinon on a toujours Jean-Louis Murat, toute la scène indé / metal... c'est loin d'être mort, sauf que la mode n'est pas au rock et que ces artistes sont très peu exposés, c'est dommage.
Invité
le 11/11/2011, 16:10
Citer
Le Rock est loin d'être mort. Commercialement parlant, seul quelques groupes sortent du lot et sont promu par les gros médias. La France n'à jamais été un pays Rock, de par sa culture musicale imposée par l'industrie musicale et de par son manque de curiosité culturelle. Des millers de groupes rocks existent en France. Ils ont tous en commun le fait de faire de la musique par passion. Combien de fois ais-je été déçu en concert par les grosses bécane jouant au stade de France et combien de fois ais-je été surpris par la créativité de nombre de groupe rencontrés au hasard sur scène. Cette scène dite indépendante mérite notre attention. Dufour sébastien pour Rockenfolie, la webradio - www.rockenfolie.com
Invité
le 11/11/2011, 16:37
Citer
ce qui est marrant c''est qu'avant on crachait sur indochine et que comme ils sont tjs là, les mêmes les encensent et les qualifient de groupe rock lol, à croire que la qualité rime très souvent avec durée pour les journalistes des mag spé qui retournent facilement leur veste.
Invité
le 11/11/2011, 17:18
Citer
Le problème du rock français c'est qu'il y a trop de textes et pas assez de mélodies ou de riffs, du coup a moins d'être un amateur de poésie on s'ennuie ferme quand on en écoute ! Mais bon de toute manière le rock actuel ne m’intéresse pas du tout, surtout les groupes de math rock genre vampire weekend, metronomy ou foster the people, trop minimalistes, trop " on veut pas être connus " ! Je regrette les années glorieuses des guns des doors ou des stones ou les groupes remplissait des stades... de toute manière cette musique existe depuis plus de 60 ans alors c'est très compliqué d'inventer de nouveaux courants qui fédéreront , moi je pense que si les majors se lançait dans le " revival " il y aurait un public car beaucoup sont nostalgiques !
Invité
le 11/11/2011, 18:55
Citer
Je crois que c'est vous êtes le média qui est allé le plus "au fond des choses" en ce qui concerne ce sujet jusqu'à maintenant, mais vous restez encore loin du compte, même si vous êtes sur le voie...
Attendez encore quelques années mes amis, et vous verrez à quel point vous vous êtes trompé en prétendant le Rock Français mort. Attendez encore quelques années messieurs les grosses pointures des majors, et vous pourrez voir votre empire commercial s'écrouler sous vos pieds !
Parce que la relève arrive, et que la colère gronde déjà...
Invité
le 11/11/2011, 19:04
Citer
Le problème du rock français c'est qu'il y a trop de textes et pas assez de mélodies ou de riffs, du coup a moins d'être un amateur de poésie on s'ennuie ferme quand on en écoute ! Mais bon de toute manière le rock actuel ne m’intéresse pas du tout, surtout les groupes de math rock genre vampire weekend, metronomy ou foster the people, trop minimalistes, trop " on veut pas être connus " ! Je regrette les années glorieuses des guns des doors ou des stones ou les groupes remplissait des stades... de toute manière cette musique existe depuis plus de 60 ans alors c'est très compliqué d'inventer de nouveaux courants qui fédéreront , moi je pense que si les majors se lançait dans le " revival " il y aurait un public car beaucoup sont nostalgiques !


Moi je dirais plutôt le contraire. Y a plutôt de bons riffs, mais le texte est à chier (pour le peu que je connais en tout cas). C'est pour ça que j'ai du mal à accrocher au rock français. Mis à part quelques groupes (Téléphone, Noir Dès', Izia...), y a pas vraiment de vrai choses à entendre. Le pire exemple pour illustrer ça reste pour moi BB Brunes...
Invité
le 11/11/2011, 20:08
Citer
Au lieu de discuter, ecouter Eiffel, c'est du rock pure FR et ça fait du bien...
Il y en a d'autre, shakaponk, Deportivo, Leitmotiv, Pass, Exocet... il faut juste écouter mais je vous promet c'est du bon...
Invité
le 11/11/2011, 23:55
Citer
Félicitation a CIF, apres un excellent article sur le hip hop, un très bon sur le rock qui, il est vrai en perte de vitesse. Peut etre c est il un peu perdu dans le commercial comme certains rappeurs sont occupés a le faire aujourd'hui hui ?!

Commentaire envoyé via l'application iPhone Charts in France : téléchargez-là gratuitement !
Invité
le 12/11/2011, 00:07
Citer
Vive Eiffel
Invité
le 12/11/2011, 00:13
Citer
Bientot le 5ème album d'Eiffel. Rock n'roll is not Dead .Le rock français n'est pas mort, grace à Eux

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Patrick Fiori

    Patrick Fiori

    Gagne ton album "Promesse" !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP