• PureCine
  • PureMedias

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Débat > Martine Aubry favorable à l'abrogation de la loi Hadopi
Débat
mercredi 07 septembre 2011 10:20
43

Martine Aubry favorable à l'abrogation de la loi Hadopi

L'avenir de la loi Hadopi, créée en 2009 pour limiter et diminuer le téléchargement illégal de contenu musical, est incertain. Si le Parti Socialiste l'emportait aux prochaines élections présidentielles de 2012, celle-ci serait abrogée et le téléchargement illégal dépénalisé. En contrepartie, Martine Aubry propose de soutenir la création et défendre les droits d'auteur à l'aide d'une nouvelle taxe qui toucherait tous les internautes.
Crédits photo : ABACA
La "crise économique" comme on aime à l'appeler ne renverra pas le débat associé à la culture aux oubliettes ! Pour preuve, Martine Aubry, actuellement en campagne pour les primaires socialistes qui se tiendront le mois prochain, s'est exprimée hier au sujet de la loi Hadopi, proposant tout simplement sa suppression. Convaincue que la sanction graduée proposée par le gouvernement en place ne freinera pas le téléchargement illégal et qu'il a simplement « opposé les jeunes au monde de la culture », elle fera de son projet de dépénalisation du téléchargement l'un de ses arguments. « Hadopi sera abrogée et les échanges sur internet seront dépénalisés », a-t-elle déclaré.
« La protection du droit d'auteur est essentielle. »
En remplacement, les internautes deviendraient contribuables à hauteur d'un à deux euros sur leur forfait internet qui seront par la suite reversés aux gestionnaires des droits d'auteur et à l'aide à la création. « Il ne s'agit pas d'une licence globale puisque tous les internautes payeront » confirme-t-elle, consciente que l'artiste « doit être rémunéré » : « la protection du droit d'auteur est essentielle. ». Une taxation qui toucheraient tous les internautes, même ceux qui ne téléchargent pas. Une initiative qui pourrait être contestée par ces derniers ! Sans Hadopi, le téléchargement illégal serait ainsi dépénalisé, alors même que le Ministère de la Culture se félicitait il y peu du succès de la loi Hadopi.

« L'idée c'est de commencer par la musique et d'y aller étape par étape » explique l'un de ses proches Christian Paul, définissant par la même occasion un plan de protection de la culture plus large. La littérature et le cinéma seraient concernés mais « ce prélèvement concernerait d'abord la musique, les industries du cinéma et du livre sont très différentes et, financièrement, souffrent moins du téléchargement illégal ». Les deux acteurs sont rejoints par François Hollande sur l'idée que les fournisseurs d'accès à Internet devront eux aussi payer : « après l'abrogation d'Hadopi, il faudra une nouvelle législation, discutée à la fois avec les internautes et avec les auteurs. Il faudra une contribution, c'est indéniable. ». ("Nouvel Obs".).

Jonathan HAMARD
Ajoutez un commentaire
Invité
le 07/09/2011, 10:33
Citer
Je sais pas si c'est une très bonne idée, mais en tout cas, c'est moins pire qu'Hadopi :
- Hadopi coute aux contribuables 70 à 100 millions par an pour un gain quasi null (ça n'empèche au final personne de télécharger).
- la proposition d'Aubry raporterais environ 140 millions par ans, reversées directement aux maisons de disque et/ou aux artistes.
Invité
le 07/09/2011, 10:34
Citer
Invité
le 07/09/2011, 10:40
Citer
je trouve qu'elle a raison, il faut trouver des solutions
Invité
le 07/09/2011, 10:43
Citer
La démagogie à ce point touche au génie, et c'est le peuple qui va devoir cracher au bassinet pour nourrir les artistes français, car les fournisseurs n'attendent qu'une occaz pour augmenter, là ils vont y aller plein pot (déjà que certains veulent ralentir le débit si on ne paye pas plus)

De toutes façons les 3/4 des musiques & cinéma français ne sont pas télécharger, même gratos les gens n'en veulent pas, c'est qu'ils y a des raisons, ils croivent quand taxant le net les ventes des 90% des artistes ringards qui participent aux enfoirés vont revendre du disques (faut être taré pour croire que laam ou segara vont cartonner dans les années qui vont suivre) ou que les vieux comme moustaki ou lenorman vont retrouver les succès des années 60/70

c'est trop tard la technologie est tellement rapide qu'il ne peut avoir de retour en arrière et les maisons de disque qui se sont goinfrés pendant des années sans voir venir internet le paye un max (bien fait ils n'avaient qu'a baisser les prix, vendre des cd à presque 20 euros la nouveauté faut vraiment n'avoir rien comprit)
Invité
le 07/09/2011, 10:43
Citer
C'est un peu un "musiquothon". Tout le monde va donner un ou 2 euros pour qu'une poignée puisse télécharger sa musique gratuitement. Comme je ferais très certainement partie de cette poignée, je ne vais pas me plaindre !! N'empêche que rien que l'idée que certains beaufs fans de Maé ou de Nolwenn contribuent à me payer des morceaux de Metronomy ou LCD Soundsystem, m'emplit d'une gigantesque joie !
Invité
le 07/09/2011, 10:45
Citer
Ah, intéressante cette remarque et toi comment te définirais tu ?
Invité
le 07/09/2011, 10:49
Citer
Ah, intéressante cette remarque et toi comment te définirais tu ?


je confirme, elle ne sert à rien...
Invité
le 07/09/2011, 10:51
Citer
La démagogie à ce point touche au génie, et c'est le peuple qui va devoir cracher au bassinet pour nourrir les artistes français, car les fournisseurs n'attendent qu'une occaz pour augmenter, là ils vont y aller plein pot (déjà que certains veulent ralentir le débit si on ne paye pas plus)

De toutes façons les 3/4 des musiques & cinéma français ne sont pas télécharger, même gratos les gens n'en veulent pas, c'est qu'ils y a des raisons, ils croivent quand taxant le net les ventes des 90% des artistes ringards qui participent aux enfoirés vont revendre du disques (faut être taré pour croire que laam ou segara vont cartonner dans les années qui vont suivre) ou que les vieux comme moustaki ou lenorman vont retrouver les succès des années 60/70

c'est trop tard la technologie est tellement rapide qu'il ne peut avoir de retour en arrière et les maisons de disque qui se sont goinfrés pendant des années sans voir venir internet le paye un max (bien fait ils n'avaient qu'a baisser les prix, vendre des cd à presque 20 euros la nouveauté faut vraiment n'avoir rien comprit)


On devrait te payer des cours de français, à toi, avant de te payer ta musique. "Ils croivent"... Tu n'es pas allé plus loin que le CE2 ? Eteins ton ordi et va lire, ça te fera du bien.
La musique et le cinéma français ne sont pas morts, contrairement à ce que tu penses, et il suffit de s'écarter des super-productions et de tout ce qui est médiatisé pour s'en rendre compte. Mais si ta culture est à l'image de ton "ils croivent" (honteux !), alors on ne peut plus rien faire pour toi.
Là, on ne parle pas de retour en arrière, on parle au contraire de dépénaliser le téléchargement, par un moyen qui, finalement, n'est pas si injuste que ça, puisqu'il permettra de rendre la culture plus accessible à tous. Après tout, tout le monde paye des impôts locaux (enfin, presque) pour permettre à une poignée de personne de profiter de la saison des spectacles de sa ville ? C'est un peu le même principe. Et si on offre la possibilité aux gens de se cultiver, alors peut-être, peut-être, que le peuple arrêtera d'acheter des daubes comme Nolwenn ou René la Taupe. Je dis bien "peut-être".
Net-TRadio
le 07/09/2011, 10:59
Citer
Avec une telle proposition aussi alléchante qu'elle peut être tout ça pour essayer d'avoir les voix des internautes !
Aucune certitude que l'argent soit reversé au bonne personne. Rappelez vous de la vignette automobile qui devaient aller pour les personnes âgées et ils n'ont jamais vu la couleur de l'argent...
Et je ne parle pas des problèmes que l'on peut rencontrer avec la SACEM qui s'en mets pleins les poches et que beaucoup d'artistes ne reçoivent pas leur dû ! Mais pendant ce temps quand on achète un album on paye la SACEM, quand nous radio on achète l'album et que l'on diffuse, nous payons 2 fois la Sacem et les autres organismes. Là il y aurait à faire un vrai débat et qui serait plus en rapport avec le thème du site non ? Que de parler des soit disant projet de la Gauche ou Droite ?
Invité
le 07/09/2011, 11:00
Citer

"ils croivent"


Du verbe croiver ?? Abruti fini que l'on aurait dû crever à la naissance !
Invité
le 07/09/2011, 11:04
Citer

"ils croivent"


Du verbe croiver ?? Abruti fini que l'on aurait dû crever à la naissance !


Ces fautes digne d'un mollusque sont à l'image de la niaiserie sous culturelle NRJ, Ado, Skyrock, télé réalité, films de merdes, théâtre de boulevard, one-man show... Bref la culture pour beauf !
Invité
le 07/09/2011, 11:09
Citer
Très bonne idée ! Une contribution logique plutôt qu'une solution liberticide et totalement ingérable. Le piratage existera tant qu'il y aura des tentatives de privatisation d'un réseau qui n'est pas un média mais un espace de liberté.
Internet appartient à ceux qui ont de l'audace, qui innovent, pour les autres il va bien falloir se creuser un peu la tête.La copie a toujours existé et est depuis longtemps taxée sur tous les supports vierges du marché . L'industrie du disque doit trouver des solutions originales pour faire de nouveaux bénéfices et ce n'est pas au consommateur de payer ces incompétences mais peut y contribuer. On ne fait pas prendre conscience aux utilisateurs en les réprimant mais bien en les responsabilisant.
Faisons confiance un peu aux surfeurs et espérons qu'ils achètent ce qu'ils aiment après avoir écouté sans avoir acheté, un peu comme la radio, tout en mangeant de la pub en boucle. Attention, c'est la solution de la dernière chance, des concepts comme "commotion" pointent leurs nez...
Invité
le 07/09/2011, 11:15
Citer


Argumente un peu et dit nous ton niveau,ton grade pour te permettre de juger ainsi,prouve nous que tu n'es pas un analphabète frustré qui ne sait dire que des insultes..
Invité
le 07/09/2011, 11:18
Citer
Un régime pour Tartine Au Brie ?????
Invité
le 07/09/2011, 11:25
Citer
Démagogie à deux balles... Au passage, nouvelle taxe à prévoir.

Pitoyable.

On amuse la galerie. En attendant, les gens ont de plus en plus de mal à finir leur fin de mois.

Ajoutez un commentaire

Dans l'actu musicale
Elles ont chanté Serge Gainsbourg
De France Gall à Françoise Hardy, de Jane Birkin à Bambou, de Joëlle Ursull à Vanessa Paradis, en passant par Isabelle Adjani, Zizi Jeanmaire, Catherine Deneuve, Juliette Gréco, Petula Clark, Régine... elles ont toutes chanté Gainsbourg. L'occasion, pour Charts in France, de revenir à l'occasion des 20 ans de la disparition du grand Serge, sur des chansons écrites sur mesure pour toutes ces femmes, et devenues depuis intemporelles.

Vous aimez

Votre actualité musicale préférée !

  • "Rising Star" : tops et flops du premier prime
  • Amaury Vassili rend hommage à Mike Brant
  • Lady Gaga tacle Beyoncé et U2
  • Conchita Wurst au Crazy Horse en novembre
  • "On the Run Tour" de Beyoncé et Jay-Z fait ...
  • Kendji sexy et séducteur pour le clip "Anda...

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Counting Crows

    Counting Crows

    Des albums à gagner !
  • Concours Perez

    Perez

    des EPs à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP