Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découverte française > Découvrez l'univers de Noni, dix ans après Sally bat des ailes
Découverte française
lundi 07 mars 2011 20:01
2

Découvrez l'univers de Noni, dix ans après Sally bat des ailes

Noni aka Jérôme Brulant, révélé dans les années 2000 avec son groupe Sally bat des ailes et son hit "Je te veux encore", est de retour avec un joli projet en français et en anglais. Le jeune homme a par ailleurs récemment reçu le Prix Sacem/Charles Trénet, des mains de Charles Aznavour.


En 2001, fraichement sorti de l'émission "Graines de star" sur M6, Jérôme Brulant aka Jérôme Lucas décrochait un hit avec son single "Je te veux encore" (Top 31 en 2001), au sein du groupe Sally bat des ailes. Suivra le follow-up "Bleu", puis deux albums. Quelques années plus tard, baptisé simplement Brulant, le chanteur foulera de nouveau les planches en solo avec ses compositions et participera notamment au collectif Les Marguerites contre la maladie d'Alzheimer, sur le single "J'y étais pas" (Top 71 en 2008). C'est à présent avec un projet fort personnel, que Noni cette fois, est de retour. Un changement de pseudonyme qui n'est pas sans évoquer ceux de Jérôme Cotta (Jehro) ou Maxim Nucci (Yodelice), avec le succès que l'on sait. Souhaitons lui donc le meilleur, d'autant plus que Noni a récemment été auréolé du Prix Sacem/Charles Trenet, reçu des mains de Charles Aznavour. « Je dirais que je fais de la pop. Mon style musical est assez vaste mais je pense que “chanson populaire”, c'est la meilleure définition. Mes influences sont très anglo-saxonnes. Je m'inspire de David Bowie et de Peter Gabriel, mais ma palette d'inspiration est vaste, je ne m'enferme pas. D'où le titre d'une de mes chansons : "Caméléon". Je travaille beaucoup le côté scénique, le côté multimédia et vivant. J'aime bien fabriquer des sons, et travailler sur les voix. La voix est mon instrument principal. J'ai la chance d'avoir une voix qui va aussi bien dans les graves que les aigus, et je la sample pour m'accompagner. Je deviens alors mon propre choriste ! » déclare l'artiste à nos confrères de "La Dépêche".

Visionnez Noni live, "My Name Is Noni" :


« On nous dit sans cesse que la musique se porte mal en France, mais ne serait il pas plus judicieux de proposer au public Français de la musique sincère faite par des artistes créateurs de leurs propres œuvres... Voici le discours type d'un Directeur artistique après écoute d'un projet en français et en anglais : “C'est super, super voix, super textes, mais le problème c'est qu'en France il faut chanter en français, pas en anglais”. Fin de l'argumentation. Faut il rappeler qu'aujourd'hui la musique anglo-saxonne représente la majorité des diffusions et des ventes en France et dans le monde ? Faut il lui rappeler également que tout les artistes français signés en major ces dix dernières années (et plus) chantent tous en anglais et fonctionnent : Yodelice, Keren Ann, Phoenix, Daft Punk, David Guetta, Gush, Cocoon et tellement d'autres... mon dieu la liste est longue, et dans tous les univers musicaux. Alors aux armes citoyens de l'art ! » poursuit Noni sur son Facebook officiel.
Thierry CADET
Visionnez Noni live, "Lucky Star" :


Visionnez le clip de Sally bat des ailes, "Je veux te garder" (2001) :

Ajoutez un commentaire
Invité
le 08/03/2011, 07:56
Citer
Très joli titre ça fait du bien dans le paysage musical actuel. Nos oreilles commençaient à être un peu polluées mais bon comme bien souvent un artiste de plus qui en vaut la peine et qui passera malheureusement vite à la trappe...
Invité
le 11/03/2011, 20:23
Citer
Eh salut ptit frère ... j'aime toujours autant ce que tu fais ... Gros Bisous

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP