Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > La chanteuse Karima, du tube "Bad Boys de Marseille", est décédée l'année dernière
News musique
jeudi 26 novembre 2020 13:18

La chanteuse Karima, du tube "Bad Boys de Marseille", est décédée l'année dernière

La semaine dernière, on apprenait la mort de Karima, chanteuse connue pour sa participation au tube "Bad Boys de Marseille" d'Akhenaton et la Fonky Family, dont elle était membre. Une enquête du Parisien révèle que l'artiste discrète est en faite décédée en avril 2019, des suites d'une longue maladie.
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
La nouvelle a attristé les nostalgiques. La semaine dernière, nous avons appris le décès de Karima, membre du groupe Fonky Family, célèbre pour sa participation au tube d'Akhenaton, "Bad Boys de Marseille". Si Sat l'artificier, de la formation rap, était à l'origine du tweet qui a révélé au grand public son décès, Le Parisien revient plus en détails sur la disparition de la chanteuse, qui s'appelait en réalité Kalima. En effet, comme l'affirme sa famille, l'artiste n'est pas décédée il y a quelques jours mais le 9 avril 2019 à Marseille, soit il y a plus d'un an. Karima s'est éteinte des suites d'une longue maladie à l'âge de 46 ans, et sa famille n'avait pas voulu, à l'époque, révéler sa disparition. Comme le précise le quotidien francilien, un proche nommé Majid avait néanmoins mis un message sur Facebook le 15 mai 2019, qui n'avait alors « pas dépassé un cercle très restreint ».

"Personne ne le savait"


Dans un message posté sur Instagram il y a quelques jours, Akhenaton du groupe IAM confirme à son tour l'information : « Il y a un an et demi, un ami était venu m'annoncer la disparition de Karima… Je n'y croyais pas, j'ai essayé de me renseigner, en vain... Elle était partie sur d'autres chemins... Aujourd'hui, je viens d'apprendre que c'était malheureusement vrai ». La carrière musicale de Karima aura été finalement très discrète puisque, après avoir été révélée via le tube "Bad Boys de Marseille", elle quittera la Fonky Family suite à l'orientation plus rap prise par le groupe. « On a pris un virage plus endurci, plus rap que chant. La présence d'une voix féminine n'était plus nécessaire (...) J'ai appris sa disparition par un ami. Elle est visiblement décédée au printemps 2019 et personne ne le savait. Je suis attristé et choqué car elle était jeune » explique aujourd'hui DJ Djel, contacté par le Parisien.

Son ami Majid raconte qu'après l'album d'Akhenaton, Karima « a trouvé un travail comme aide à domicile » et s'est occupée de ses parents, mais aurait surtout « mal vécu cette période au point d'avoir le morceau et le clip de "Bad Boys de Marseille" en horreur et a passé dix ans à recevoir des fausses promesses ». Malgré cette expérience, Karima n'aurait jamais arrêté de composer et a même essayé de lancer un nouveau projet musical avec Majid, avant de tout arrêter d'un coup. De son côté, Djamila, la soeur de la chanteuse, assure que le relai médiatique de la disparition de l'artiste a été mal vécu par la famille et préfère aujourd'hui « la laisser en paix ». Nous souhaitons toutes nos condoléances à la famille.

Souvenez-vous de "Bad Boys de Marseille" :
La Rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés