Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Lala&ce, Le Juiice, Doria... Ces rappeuses qui vont écrire 2021
Dossier spécial
dimanche 14 février 2021 16:00

Lala&ce, Le Juiice, Doria... Ces rappeuses qui vont écrire 2021

2021 commence à peine, et les artistes féminines comptent bien tout emporter sur leur passage dans les prochains mois. Et notamment dans le rap et la pop urbaine. Pure Charts vous propose de découvrir Lala&ce, Le Juiice, Doria ou encore Biaziouka, nouveaux talents de la scène francophone.
Crédits photo : Montage Pure Charts DR

Le Juiice


Ayant grandi à Boissy-Saint-Léger dans le Val-de-Marne, Le Juiice, de son vrai prénom Joyce, est une rappeuse d'origine ivoirienne de 27 ans, considérée comme l'un des nouveaux visages du rap français. Elle s'orientait pourtant à l'origine vers une carrière dans le monde de la finance. Influencée par son entourage qui baigne dans le rap, tout démarre réellement lorsqu'elle accompagne en septembre 2017 un ami rappeur lors de l'une des premières émissions de "Rentre dans le cercle", où elle se fait remarquer par Fianso, qui produit et présente le programme. De là s'enchaînent des séries de freestyles postés sur Instagram qui la mèneront à multiplier les apparitions dans "Planète rap" sur Skyrock pour interpréter "Phoenix", ou "Couvre feu" sur OKLM Radio, et même à collaborer avec Jok'air sur "Bonne bonne". En 2019, elle lance son propre label Trap House. En février 2020, Le Juiice sort un EP remarqué "Trap Mama", composé de huit titres. Avec son coté bad girl parfaitement assumé dans ses morceaux, Le Juiice ne mâche pas ses mots et impose son talent. En octobre dernier, l'artiste a sorti le son "O Nono" en duo avec Meryl, avant de proposer sa première mixtape "Jeune CEO", défendue actuellement par "Fuck la fin du mois". Une artiste à suivre de très près !

Regardez le clip "O NONO" :



Lala&ce


Sans conteste, Lala&ce est la nouvelle sensation rap du moment. Ancienne membre du collectif rap lyonnais 667, également appelé la Ligue des Ombres, la jeune femme de 27 ans, de son vrai nom Mélanie Crenshaw, a sorti en 2019 sa première mixtape "Le son d'après". Un projet salué par la critique et qui avait prédit à l'artiste un avenir prometteur. Pourquoi Lala&ce ? Lala est le diminutif de son prénom ivoirien Laore et Ace est un hommage au service de la célèbre joueuse de tennis Serena Williams. Deux ans après sa mixtape, Lala&ce revient sur le devant de la scène pour nous dévoiler son véritable premier album "Everything Tasteful", entre flow rap, sonorités R&B, touches électro et atmosphère planante. Imposant sa singularité le long de ses 15 titres (pour 15 producteurs et beatmakers différents), elle rappe l'amour, revendiquant fièrement son homosexualité dans ses textes personnels. « J'ai envie de créer une musique authentique donc je lâche mes couplets comme ils viennent, je ne me prends pas vraiment la tête sur cet aspect-là. C'est pas vraiment que je veux que les gens fassent un effort, c'est plutôt que moi j'ai pas envie d'en faire un, ou de changer mon rap, dans le but qu'on adhère mieux à ce que je fais » a-t-elle confié, libre, à Konbini. Elle sera en concert à la Cigale le 21 novembre 2021 !

Regardez le clip "Spica" de Lala&ce :



Doria


Doria a 15 ans lorsqu'elle gagne un concours de chant organisé par Nanterre, la ville dont elle est originaire. C'est le point de départ de sa carrière. Dans la foulée, l'artiste, inspirée par Diam's ou Booba, enregistre en studio son premier titre, mais non satisfaite du résultat, elle abandonne finalement la musique pour se consacrer à ses études. Trois ans plus tard, en 2018, Doria revient. Repérée par le rappeur Fianso, elle est invitée dans son émission "Rentre dans le cercle" et les choses s'accélèrent. L'industrie musicale commence à s’intéresser à cette petite du rap français. En 2019 sort "Pochtar", un véritable tournant, qui sera notamment partagé par Booba sur les réseaux sociaux. Le clip cumule 4 millions de vues sur YouTube et le titre affiche près de 2,3 millions d'écoutes sur Spotify. Motivée par ce bel accueil, Doria sort son premier EP "MDP" en décembre 2019. Preuve que son talent ne passe pas inaperçu, l'artiste s'invite même sur l'album "La machine" de Jul, partageant avec lui le duo "Toi même tu sais". Une excellente vitrine pour Doria qui qualifie son rap de mélodieux. Aussi à l'aise pour chanter que pour kicker, elle navigue en fonction des prods qui lui sont proposées. Après une poignée de titres lancés en 2020, la chanteuse a sorti deux nouveaux sons depuis le début de l'année, les excellents "Oh Boy" et "VRRR". Assurément, 2021 sera belle !

Regardez le clip "VRRR" de Doria :



Meryl


Originaire de Martinique, Meryl commence sa carrière musicale en 2013 avec le rappeur Specta, qui la prend sous son aile et lui fait découvrir le rap. Dès son plus jeune âge, elle s'intéresse à tous les styles et son père joue un rôle majeur dans le développement de cette passion. A 25 ans, Meryl est aujourd'hui une artiste incontournable de la musique dite "urbaine", et est très convoitée par ses confrères. Toplineuse et beatmakeuse, elle collabore dans l'ombre avec plusieurs poids lourds comme Soprano, SCH ou Niska, participant ainsi à la réussite de leurs projets, tout en développant ses propres sons. Et elle a à coeur de rapper aussi en créole comme elle l'expliquait en interview pour Pure Charts : « C'est normal, c'est moi ! En Martinique, on parle créole. Quand je suis en studio, si un son me vient en créole, je le fais. Le créole, c'est une langue vivante ». Il y a tout juste un an, Meryl a fait le grand saut en sortant sa première mixtape "Jour avant caviar". Emmené par les titres "Billet", "Coucou" ou "AH LALA" ou "La brume" avec Le Motif (plus de 3 millions de streams sur Spotify), le projet lance le début d'une carrière prometteuse et met en lumière ses talents d'auteure mais aussi d'interprète. Elle y revendique son envie de réussir et de s'imposer dans le rap, très majoritairement masculin. Meryl a d'ailleurs sorti le 25 décembre son nouvel EP "Quarantaine" constitué de 3 titres, dont le single "Papa Noël". A quand le véritable premier album ?

Regardez le clip "AH LA LA" de Meryl :


Regardez notre interview de Meryl :



Sally


Sally, de son vrai nom Marion Cailleau, est une chanteuse et rappeuse française de 21 ans. Née à Djibouti, elle est adoptée par une famille française et grandit dans un petit village du Maine-et-Loire. Plutôt réservée, elle s'épanouit dans la musique. Influencée dans un premier temps par son frère qui lui fait découvrir le rap à travers les titres de Booba ou Orelsan, ce sont des artistes tels que Kid Cudi, Drake, Jorja Smith et M.I.A qui ont accentué son envie de faire de la musique et ont développé son goût pour la musique anglo-saxonne. Le début de sa carrière est marqué par l'invitation de Lord Esperenza à venir s'illustrer dans son "Planète rap" sur Skyrock. La jeune femme interprète alors son morceau "Vrille", qui rencontre un bel accueil, et elle accompagne ensuite Lord Esperanza sur plusieurs concerts en France, avant d'assurer les premières parties de la tournée d'Angèle. Avec son timbre de voix hors du commun, Sally - également appelée Sweet Chili Sally - impressionne ensuite avec son premier EP "Pyaar", sorti en novembre 2019. Sur ses dix pistes, elle parle principalement d'amour, d'indépendance et de féminisme. La jeune femme, diagnostiquée bipolaire après plusieurs épisodes dépressifs et suicidaires, transforme cette maladie en une véritable force pour sa proposition musicale. En septembre dernier, Sally sortait d'ailleurs l'inédit "Tout roule", où elle « exprime les deux phases de (sa) bipolarité »... prélude d'un premier album ? On l'attend de pied ferme !

Regardez le dernier clip "Tout roule" de Sally :



Biaziouka


Partagée entre l'Italie, le Maroc et la France, Biaziouka est le nom de scène de Sara Bia, une jeune artiste récemment signée sur le label Bluesky (Frenetik, Heezy Lee...). Son premier titre "Funambule" est sortie en octobre 2020, une chanson d'amour nostalgique annonçait l'arrivée de son premier EP, "Faracha" (papillon en arabe), composé de 6 titres produits par Drama State (Aya Nakamura, Maes) ou Geo On The Track (SCH, Kaaris). Passionnée également par la peinture, Biaziouka, 25 ans, se focalise sur la musique, elle qui jongle entre trois langues dans ses chansons : le français, l’italien et l'arabe. Son timbre de voix aigu et aérien est facilement reconnaissable, tandis qu'elle mise sur l'émotion dans ses chansons, et incarne l'émancipation féminine à elle seule. « On a le droit de porter ce qu'on veut, j'ai peur mais j'ose, dans le métro, des mecs te prennent en photo, pourquoi personne ne réagit ?! Réagissez, n'ayez pas peur » s'interroge-t-elle. A découvrir en urgence sur toutes les plateformes de streaming !

Regardez le clip "Habiba" de Biaziouka :
Emma LASSALLE avec Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés