Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Coronavirus : Les labels indépendants tirent la sonnette d'alarme dans une tribune
News musique
samedi 10 octobre 2020 17:30

Coronavirus : Les labels indépendants tirent la sonnette d'alarme dans une tribune

Fortement impactés par la crise du coronavirus et ses conséquences, les labels indépendants français sont en péril. La fédération FELIN partage une longue lettre pour soutenir la production française et demander une aide : "Supporter aujourd'hui les productions des labels indépendants n'a jamais été aussi crucial".
Crédits photo : Pexels / Daria Sanikova
Plus que jamais, la situation est très périlleuse pour l'industrie musicale, et notamment pour les labels indépendants. Entre les répercussions financières du confinement, la reprise toujours floue des concerts et la récente annulation du MAMA Festival réservé aux professionnels, le secteur est plus que jamais en danger. Et une nouvelle décision de la Cour de justice européenne concernant le financement d'aides à la création, versées par des organismes et calculées en fonction des diffusions radio de chaque chanteur, pourrait toucher encore plus durement le monde musical. En effet, les artistes et producteurs américains pourraient réclamer leurs parts d'aides, alors qu'ils étaient jusqu'ici exclus puisqu'ils n'ont pas signé la convention de Rome protégeant les droits d'artistes. De ce fait, le montant des aides accordées aux artistes français pourrait drastiquement baisser.

"Il faut que l'État français nous aide à nous protéger"


Une situation intenable pour la fédération FELIN (Fédération nationale des labels et distributeurs indépendants), qui partage une longue lettre pour soutenir les labels et les distributeurs indépendants. « La boule au ventre » face à cette année 2020 inattendue et difficile, l'organisme se rassemble sous le drapeau Indies First afin de soutenir les labels indépendants et inciter le public à faire de même. « Les prochains mois vont être décisifs pour leur développement et leur survie » assure la fédération, qui représente aujourd'hui 1.500 labels indépendants « au rôle crucial dans la scène musicale », soutenant chaque année « 3.000 projets artistiques, toutes esthétiques et courants confondus ». « Risqué, compliqué, imprévisible, le chemin l'est devenu pour tout le monde avec la crise sanitaire (...) Il l'est davantage pour les acteurs de la scène indépendante, dont le modèle économique, déjà fragile, est aujourd'hui sérieusement mis à mal » se désole l'organisation, qui pointe du doigt les concerts qui n'ont toujours pas repris à un rythme normal ou la distanciation pénalisant les disquaires et favorisant la consommation digitale de la musique.

D'ailleurs, la récente décision de la Cour de justice européenne pourrait encore plus fragiliser l'industrie et « ôte plus de la moitié des perspectives d'aides financières de la production phonographique » : « Il est important (...) de reprendre conscience de l'importance de l'objet disque, rémunérateur pour les artistes et les labels, marque d'investissement et de soutien de la part de l'auditeur (...) Supporter aujourd'hui les productions des labels indépendants n'a jamais été aussi crucial ». Interrogée par Franceinfo, Céline Lepage, déléguée générale de la Fédération FELIN, estime que la situation est alarmante : « Des artistes, ingénieurs du son, attachés de presse, vont être impactés par cette décision. [Il faut] réagir rapidement et faire valoir la loi qui protège jusqu'à présent les labels indépendants. Il faut que l'État français nous aide à nous protéger ».

Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés