Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > BlackLivesMatter : l'industrie de la musique se met "en pause" pour dénoncer le racisme
News musique
mardi 02 juin 2020 12:05

BlackLivesMatter : l'industrie de la musique se met "en pause" pour dénoncer le racisme

La musique en pause. Les géants Apple, Spotify, Sony, Warner, Universal mais aussi de nombreux labels indépendants suspendent ce mardi leurs activités pour prendre part au "Black Out Tuesday", pour soutenir le mouvement BlackLiveMatters et dénoncer les violences policières contre les Afro-Américains aux États-Unis, après la mort de George Floyd.
Crédits photo : DR
Un vent de colère et de contestation souffle aux Etats-Unis après la mort de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans tué lors d'une interpellation à Minneapolis le 25 mai dernier. Symbole d'une Amérique fracturée sur la question du racisme, l'affaire a suscité un émoi national et causé des scènes d'émeutes un peu partout dans le pays, où les manifestations en soutien au mouvement BlackLiveMatters, qui milite contre les brutalités policières visant la communauté noire, se multiplient. Sur les réseaux sociaux, une importante mobilisation internationale s'est créée, relayée par des voix d'influence comme Beyoncé, Chance The Rapper, le basketteur Michael Jordan, John Legend, Ariana Grande, Pink, Harry Styles ou encore Lady Gaga, laquelle n'a pas hésité à dénoncer les agissements du président américain Donald Trump en l'accusant d'avoir favorisé la haine à travers ses discours. Par solidarité avec ce mouvement de grande ampleur, l'industrie de la musique se met à l'arrêt ce mardi 2 juin.

"Nous mènerons ce combat sur le long terme"


L'initiative, intitulée "Black Out Tuesday" ou #TheShowMustBePaused, a été lancée par deux cadres haut placé et issus de la communauté afro-américaine : Jamila Thomas, directrice marketing chez Atlantic Records, et Brianna Agyemang, directrice de campagne chez Platoon. Regroupant les trois maisons de disques les plus puissantes, Sony, Warner et Universal, leurs filiales et de nombreux labels indépendants, cette journée d'action est « consacrée à des changements significatifs dans notre société, dès maintenant et dans l'avenir » explique un communiqué. « L'industrie de la musique est un marché à plusieurs millions de dollars. Un marché qui a tiré profit de façon prédominante de l'art noir. Notre mission est de saisir l'industrie dans son ensemble, les entreprises et leurs partenaires qui ont tiré bénéfice des efforts, des luttes et des succès de personnes noires. Ce n'est pas une initiative de 24 heures. Nous mènerons ce combat sur le long terme. Nous en avons assez et nous ne pouvons pas changer les choses en étant seuls » peut-on lire sur le site de l'événement.

"J'ai fait face au racisme toute ma vie"


En signe de ralliement, les pages d'accueil de l'iTunes Store et d'Apple Music ont été fermées et affichent désormais un bandeau noir. Sur Spotify, des playlists thématiques ont été créées pour promulguer la musique des artistes issus de la communauté noire et les illustrations de sélections musicales très populaires comme "Hits du moment" ou "PVNCHLNRS" ont été changées. Plusieurs stars de renom comme Rihanna, les Rolling Stones, Elton John ou Kendrick Lamar s'associent à cette mobilisation. « C'est difficile de trouver les mots, parce que j'ai fait face au racisme toute ma vie » a tweeté le producteur de légende Quincy Jones, en écho aux ressentiments des siens : « Il refait surface et, bon sang, il est temps de s'y attaquer une bonne fois pour toutes ».



Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés