Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Lionel D., pionnier du rap français, est mort à 61 ans
Décès
vendredi 28 février 2020 10:52

Lionel D., pionnier du rap français, est mort à 61 ans

Lionel D. est mort à 61 ans des suites d'un infarctus. Méconnu du grand public, le chanteur était le pionnier du rap en France et le premier artiste à sortir un album de rap sur une major. Son ami Dee Nasty a lancé un appel pour que son corps soit rapatrié en France.
Crédits photo : Pochette du Maxi-Single "Il y a des gens"
Son nom vous est peut-être inconnu mais il a marqué l'histoire de la musique urbaine francophone. Lionel D., le pionnier du rap français, est mort à 61 ans dans la nuit de mardi à mercredi, à Londres, au Royaume-Uni. Son ami Dee Nasty a annoncé la triste nouvelle sur Facebook, précisant que l'artiste a souffert de « douleurs violentes à l'estomac puis s'est effondré soudainement victime d'un infarctus ». Bien avant IAM, NTM ou Mc Solaar, Lionel Eguienta, de son vrai nom, avait popularisé le rap en France dès le milieu des années 80. A cette époque, Lionel D. est l'animateur de l'émission "Deenastyle" sur Radio Nova avec son comparse Dee Nasty, ce dernier s'occupant davantage des platines. Durant leur émission diffusée le vendredi soir, ils popularisent le rap américain et font éclore la première vague de rappeurs français comme le Ministère A.M.E.R., NTM, Assassin ou Mc Solaar grâce à des sessions freestyles.

Le premier album de rap français sorti sur une major


En 1990, Lionel D. sortira son premier (et unique) album "Y'a pas de problème", entièrement produit par Dee Nasty. Mais le succès restera assez confidentiel, le genre urbain n'ayant pas encore explosé en France. Néanmoins, l'artiste rentrera dans l'histoire pour avoir sorti le premier album de rap français sur une major, à savoir Sony Music, et connaîtra la polémique avec le titre "Pour toi le Beur", rapidement blacklisté des radios et retiré des ventes en raison du contexte politique de la guerre du Golfe. Sa dernière sortie officielle sera le maxi-single "Il y a des gens", en 1991. Après cela, Lionel D. disparaîtra progressivement des radars avant de sortir du silence en 2016, pour faire taire les rumeurs annonçant sa mort. Le pionnier du rap français vivait depuis une vingtaine d'années à Londres, comme le précise Dee Nasty.

Un appel pour le rapatriement de son corps


De nombreuses stars du rap, de Kery James à Rim'K en passant par IAM ont réagi à cette triste disparition. « Une authentique légende du hip-hop français nous a quitté... Merci #LIONELD d'avoir pavé le chemin avec tant d'Amour et de maestria microphonique!!! » a notamment écrit le rappeur Abd Al Malik. Mais sa mort pose un autre problème. « N'ayant plus de famille », Lionel D. est considéré « comme un vulgaire clandestin et pourrait être incinéré dans les jours qui viennent et ses cendres jetées avec celles des précaires anonymes » comme l'indique Dee Nasty. Ainsi, ce dernier lance un appel aux autorités afin que le corps de Lionel D. soit rapatrié en France et qu'une cérémonie en bonne et due forme soit organisée : « Ce n'est pas acceptable et surtout très injuste pour quelqu'un que la vie n'a pas gâté ni épargné. Que sa mort soit digne et à la hauteur de l'artiste qu'il fut (...) Nous espérons que les personnes qui ont le poids et le pouvoir que je n'ai pas (Ministère de la Culture ? et autres institutions) fassent au mieux pour MC Lionel D le pionner du rap en France et en français ».



Souvenez-vous de "Y'a pas de problème" en 1990 :
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés