Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Business et économie de la musique > Viagogo : UFC-Que Choisir dépose plainte contre le site de revente
Business et économie de la musique
mercredi 19 février 2020 18:03

Viagogo : UFC-Que Choisir dépose plainte contre le site de revente

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir dépose plainte contre Viagogo. Le site de revente, célèbre pour son manque de fiabilité, est accusé de "pratiques commerciales agressives et trompeuses".
Crédits photo : Logo de Viagogo
A chaque mise en vente d'un événement, la même histoire se produit. Les places s'arrachent en quelques minutes et, rapidement, le site Viagogo se retrouve rempli d'annonces proposant des billets, moyennant une somme exorbitante. Parfois, il s'agit même d'arnaques. Et de nombreuses personnes tombent facilement dans le piège. Pour faire face, l'association UFC-Choisir a choisi de déposer plainte contre le site de revente en raison des « pratiques commerciales agressives et trompeuses » qui font de « nombreuses victimes ».

Des "alertes répétées" pour inciter le client à acheter


Dans un communiqué, l'association de consommateurs UFC-Choisir pointe du doigt les pratiques du site, « jouant sur la soi-disant rareté des places disponibles » à base de messages constants poussant le client à précipiter son achat « tout en lui occultant l'information essentielle, à savoir le prix ». « Ces alertes répétées "mettent la pression" sur le fan ou le supporter, qui n'est plus attentif au prix des billets. Ces méthodes sont clairement agressives et trompeuses » continue l'UFC-Que Choisir. Car au-delà de la "pression" apportée par ces messages, Viagogo a pour habitude de vendre ses billets à un tarif beaucoup plus élevé que leur prix initial, d'ajouter des frais supplémentaires sans en informer le client ou encore de donner des fausses informations sur le placement des billets.

#FanPasGogo, l'initiative pour lutter contre les arnaques


Annie, interrogée par Europe 1, en a fait les frais pour un concert de Phil Collins à Lyon : « Il ne restait plus que quelques places, je me suis dit qu'à 100 euros, on était mieux placé qu'à 65. Finalement, c'était tout en haut dans les gradins, pratiquement derrière la scène, on ne voyait rien. Ça ne correspondait pas à ce que j'avais demandé. Je me suis faite avoir mais je ne veux pas que d'autres se fassent avoir ». Si les pratiques jugées illicites de Viagogo sont connues depuis des années, le site continue pourtant de vendre des billets « sans l'autorisation des organisateurs ». L'UFC-Que Choisir affirme avoir reçu plus de 500 témoignages de « consommateurs victimes » et incite les internautes à « privilégier les billetteries ou bourses d'échanges officielles ».

Pour lutter contre cette démarche, l'initiative #FanPasGogo a été lancé afin que les internautes ne se fassent plus avoir. « Nous demandons au gouvernement de soutenir les fans, les spectateurs, les artistes, les professionnels du spectacle, dans leur lutte contre le marché noir de billets de spectacles et les sites pas nets » peut-on lire sur le manifeste du mouvement, notamment approuvé par les sites de billetteries que sont Fnac Spectacles, SeeTickets (ex-Digitick) ou Ticketmaster.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés