Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Fusillade au siège de YouTube : trois blessés, l'assaillante se suicide
News musique
mercredi 04 avril 2018 10:43

Fusillade au siège de YouTube : trois blessés, l'assaillante se suicide

Hier, à l'heure du déjeuner, une femme a fait irruption au siège de YouTube, près de San Francisco, avant d'ouvrir le feu et de blesser trois personnes, dont une est dans un état "critique".
Crédits photo : Logo YouTube
L'horreur a encore frappé. Une semaine et demi après les attaques terroristes de Carcassonne et Trèbes, qui ont coûté la vie à quatre personnes au total dont le colonel Arnaud Beltrame, c'est à San Bruno, près de San Francisco, en Californie, qu'un nouveau drame a eu lieu. Hier, mardi 3 avril 2018, aux alentours de 12h45, des coups de feu ont retentis au siège de YouTube, en plein coeur de la Silicon Valley, alors que les employés étaient en train de déjeuner. « Une femme a fait irruption au moment du déjeuner et a semblé tirer sur une personne en particulier » a raconté un témoin sur la chaîne CNN. Très rapidement, le compte Twitter de Google Communication a indiqué : « Nous sommes en relation avec les autorités et nous fournirons les informations officielles quand elles seront disponibles ». Ed Barberini, le chef de la police de San Bruno, a confirmé que le terroriste était une femme. Selon plusieurs sources officielles, il s'agirait de Nasim Aghdam, une femme de 39 ans, originaire de Californie du Sud.

"Il n'y a pas de parole libre dans le monde réel"


Après avoir ouvert le feu au sein du campus YouTube, créant alors une véritable panique, l'assaillante s'est suicidée d'après les premiers éléments de l'enquête. Trois personnes ont été blessées, dont une très grièvement et qui se trouve dans un état « critique », et transportées d'urgence à l'hôpital Zuckerberg General de San Francisco. Selon les médias américains, alors que ses motivations font l'objet d'une enquête, Nasim Aghdam était très active sur les réseaux sociaux, notamment pour défendre la cause végane. En ligne, elle s'en était notamment pris aux nouvelles règles de monétisation de YouTube, et avait dénoncé la censure de certaines de ses vidéos sur la maltraitance animale. « Il n'y a pas de parole libre dans le monde réel et vous serez censuré pour avoir dit une vérité qui n'est pas soutenue par le système » avait-elle notamment écrit comme le révèle le Chronicle.

« Il n'y pas de mots pour décrire à quel point il était horrible d'avoir un tireur @YouTube aujourd'hui » a écrit Susan Wojcicki, la directrice générale de YouTube, tandis que le président Donald Trump a lui aussi adressé un message aux employés. Le 24 mars dernier, plus de 1,5 million de personnes étaient descendues dans les rues aux Etats-Unis pour la "Marche pour nos vies", réclamant le contrôle des armes à feu.





Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?
  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP