Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Une chanteuse égyptienne arrêtée par la police pour "incitation à la débauche"
News musique
mardi 21 novembre 2017 16:27

Une chanteuse égyptienne arrêtée par la police pour "incitation à la débauche"

A 21 ans, la chanteuse égyptienne Shyma vient d'être arrêtée par la police pour avoir publié un clip jugé trop sexy sur YouTube pour sa chanson "Andy Zoroof". Cette "incitation à la débauche" pourrait lui valoir jusqu'à un an de prison ferme.
Crédits photo : Capture YouTube
Shyma, une jeune chanteuse égyptienne, fait actuellement face à la justice. Son tort ? Avoir publié jeudi dernier un nouveau clip très sexy pour sa chanson "Andy Zoroof", à traduire par "J'ai des problèmes". En quelques heures seulement, la vidéo a généré plusieurs millions de vues sur YouTube et déclenché une énorme polémique religieuse au passage. Dans le clip "Andy Zoroof", Shyma jouait avec son image dans des tenues moulantes, faisant tourner la tête des hommes. Dans la peau d'une professeure, devant un tableau où étaient inscrits "69" ou "Vag", elle donnait des cours très explicites à ses élèves masculins, en mettant ses doigts dans sa bouche, en léchant une banane ou une pomme d'amour face caméra, et en s'amusant avec la bretelle de son soutien-gorge.

"Une leçon de dépravation aux jeunes"


Face à un torrent de commentaires haineux, notamment de la part des internautes et des médiaux nationaux en Egypte, Shyma, 21 ans, a été arrêtée par la police samedi 18 novembre pour « incitation à la débauche ». Les autorités auraient reçues de nombreuses plaintes suite à la publication de ce clip, qui a été supprimé sur YouTube. Face à la pression générale, Shyma a présenté ses excuses sur sa page Facebook : « Je m'excuse auprès de toutes les personnes qui ont vu le clip et qui ont été bouleversées et qui l'ont pris de manière inappropriée ». Avant de renchérir : « Je n'imaginais pas que tout cela arriverait et que je serais soumise à une attaque si forte de la part de tout le monde, en tant que jeune chanteuse qui a rêvé de le devenir depuis son plus jeune âge ». Sa page Facebook a elle aussi été supprimée. Shyma encoure une peine d'un an de prison. En 2015 déjà, plusieurs chanteuses avaient été condamnées à de la prison ferme en Egypte pour « incitation à la débauche » suite à la parution d'un clip jugé trop suggestif.

Regardez les extraits du clip censuré dans une parodie :
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP