Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > "4 mots sur un piano", "Rehab", "Parle à ma main"... Ces tubes fêtent leurs 10 ans en 2017
Dossier spécial
dimanche 06 août 2017 12:00

"4 mots sur un piano", "Rehab", "Parle à ma main"... Ces tubes fêtent leurs 10 ans en 2017

L'année 2007 a été riche en tubes ! One Republic, Fatal Bazooka, Patrick Fiori... Redécouvrez ces hits qui ont brillé dans les classement il y a déjà une décennie !
Crédits photo : Montage Pure Charts

Grégory Lemarchal - "De temps en temps"




Grégory Lemarchal est un de ces artistes qui a marqué la chanson française des années 2000. Il est révélé par le télé-crochet "Star Académy" en 2004, et émeut tout le public français grâce à sa voix angélique mais également à cause de son histoire touchante. Atteint de mucoviscidose, le jeune homme tient à poursuivre sa carrière dans la musique après avoir remporté l'émission. Il connaît le succès avec "Écris l'histoire", extrait de son premier opus "Je deviens moi", qui sera disque d'or en France. En avril 2007, le chanteur meurt des suites de sa maladie, après avoir enregistré plusieurs singles qui devaient figurer sur son deuxième album. "De Temps En Temps" fait partie de ces titres, qui seront dévoilés sur un opus posthume, "La Voix d'un ange". Dédiée à sa compagne de l'époque Karine Ferri, cette chanson d'amour bouleverse le public français. Elle se vend à 76.000 exemplaires en une semaine, et aura été présente 34 semaines au total dans les tops singles France.

One Republic - "Apologize"




« Cause it's too late, to apologize, too late... » Qui n'a jamais chanté ces paroles à tue-tête ? Le titre, écrit par le leader de One Republic pour le premier album du groupe, émeut dès sa sortie en 2007. La chanson devient numéro un dans 16 pays différents, et on en vend plus de 4 millions de copies aux États-Unis. Le titre a ensuite le droit à un remix de Timbaland. « On ne pensait pas que ce morceau avait besoin d'un remix. Et puis,Timbaland en a fait quelque chose... de plus universel. », livrait le chanteur dans une interview. Présente sur le second opus du rappeur, la chanson remaniée mêle un registre R&B et le chant mélancolique de Ryan Tedder. Un succès immédiat : le single atteint le top 30 Itunes des titres les plus téléchargés, et se vend à 10 millions d'exemplaires dans le monde entier. Une belle performance pour un morceau qui reste encore aujourd'hui un incontournable des chansons de rupture !

Patrick Fiori, Jean-Jacques Goldman, Christine Ricol - "4 mots sur un piano"




Cette ballade a marqué l'année 2007. C'est Jean-Jacques Goldman qui la compose, et qui invite Patrick Fiori à chanter avec lui : « Un jour, en Corse, Jean-Jacques Goldman m’a demandé si je serais éventuellement d’accord de chanter avec lui. Puis, à la Restonica, nous avons rencontré une jeune fille, parfaitement inconnue, qui s’appelle Christine, et l’idée d’un trio s’est imposée. Cela a été un vrai conte de fées pour elle et une très belle histoire pour nous. » Les trois artistes content la relation d'un trio amoureux, qui ne finit pas très bien. « Plutôt que de faire souffrir l’un des deux, elle décide de partir avec un inconnu. Ce n’est pas vraiment une chanson très gaie ! », continuait Patrick Fiori en parlant de la chanson. La magie opère : le thème romantique du morceau séduit le public, touché par l'alchimie du trio. "4 mots sur un piano" reste plusieurs semaines dans le top des ventes de singles, et s'écoule à plus de 150.000 exemplaires en France.

Amy Winehouse - "Rehab"




C'est la chanson "signature" d'Amy Winehouse. Sa voix à l'été brut dans ce morceau a séduit des millions de personnes à l'époque de sa sortie. Dans ce titre authentique, la chanteuse parle de son refus d'entrer en cure de désintoxication pour soigner son alcoolisme, après sa dépression. Son management l'encourage à rejoindre un établissement spécialisé, mais Amy Winehouse ne veut pas en entendre parler : « J'ai essayé pendant 15 minutes. J'y suis allée, j'ai dit "Bonjour", j'ai expliqué que je buvais parce que j'étais amoureuse et que j'avais ruiné ma relation, puis je suis partie. » Ça a le mérite d'être clair ! En collaboration avec Mark Ronson, la chanteuse écrit "Rehab" pour décrire son expérience. « On se baladait en ville, elle m'a dit que son père avait essayé de l'envoyer en cure et qu'elle avait dit "Pfff, non, non, non". J'aurais dû lui demander comment elle s'était sentie à ce moment là, mais la seule chose à laquelle je pouvais penser, c'était "On doit retourner en studio" », confiait Mark Ronson au micro de la BBC. Les deux artistes écrivent la chanson, qui sort en 2007 en France sur l'album "Back to Black". Immédiatement, c'est un énorme succès : le titre emporte trois Grammy Awards, reste au top des charts UK pendant 75 semaines et est certifié disque de platine aux Etats-Unis. Son clip a même atteint des records de vues, puisqu'il en compte plus de 160 millions aujourd'hui.

David Guetta - "Love is gone"




Comment oublier le beat puissant de "Love is gone" ? Il a marqué les esprits et fût un des hits de l'été 2007. A cette époque, le DJ en est à son troisième album. "Love is gone" est le premier extrait de "Pop Life", qui sera un des plus gros succès de David Guetta. La chanson est écrite en collaboration avec Chris Willis, qui pose sa voix dessus ensuite. S'il est initialement chanteur de gospel, l'artiste décide d'élargir ses horizons en s'ouvrant à un registre plus dance. Dans une interview, il revenait sur cette transition dans sa musique : « C'était génial de travailler avec David. On se connaît depuis des années, et j'ai beaucoup appris avec lui. J'ai réalisé que je pouvais transmettre tout ce que je cherchais à transmettre avec le gospel, mais d'une autre manière. » David Guetta fait appel à lui pour "Love is gone", mais également pour les chansons "Love Don't Let Me Go", et "Gettin' Over You", toutes devenues des tubes internationaux. "Love is gone" ne fait pas exception, puisqu'elle entre dans les charts internationaux dès sa première semaine d'exploitation, et devient disque d'argent en France. Un vrai hit !

Fatal Bazooka feat. Yelle - "Parle à ma main"




« Tu m'fais trop pitié tu m'soules vas-y parle à ma main ! », « Eh mademoiselle t'es charmante, ça t'dirait une glace à la menthe ? » « Euh F.B.I : Fausse Bonne Idée ! ». Les paroles de la chanson humoristique "Parle à ma main" sont une suite de punchlines aujourd'hui devenues cultes. Michaël Youn, dans la peau du rappeur parodique Fatal Bazooka, écrit une chanson pour se débarrasser des "mecs relous". Après "Fous ta cagoule" ou "Mauvaise foi nocturne", "Parle à ma main" est un des singles de l'album "T'as vu ?", une suite de morceaux moqueurs et ridicules parodiant le R&B des années 2000. Une autodérision qui plaît, puisque la chanson reste dans le top trois des charts pendant plusieurs semaines, occupant la première place en Belgique et en France. Son clip coloré, dans lequel Michaël Youn travesti et Yelle prônent le girl power en se moquant des "losers" qui les draguent, cumule plus de 50 millions de vues.
Ninon QUILLOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP