Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Festival > Eurosonic Festival : 5 artistes à découvrir avec Alma, LÉON, Anna Of The North...
Festival
jeudi 19 janvier 2017 17:02

Eurosonic Festival : 5 artistes à découvrir avec Alma, LÉON, Anna Of The North...

En marge de la cérémonie des EBBA Awards 2017, l'Eurosonic Festival a fait la lumière sur les jeunes artistes européens les plus prometteurs. Pure Charts braque les projecteurs sur ALMA, Anna Of The North, CUT_, LÉON et filous.
Crédits photo : DR
Devenu une institution au fil des années, l'Eurosonic Noorderslag Festival, qui se déroule chaque année à Groningue, aux Pays-Bas, dans la foulée des EBBA Awards, a mis en lumière pas moins de 382 artistes, du 11 au 14 janvier derniers ! Autant de petits showcases qui ont ravi le public et les 4.200 professionnels (dont 417 organisateurs de festivals) de 42 nationalités pour découvrir les stars de demain, de MHD à Jacques, en passant par JP Cooper, Camp Claude, Noiserv, Roosevelt ou Walking on Cars. Difficile donc de tout voir, surtout que la petite particularité de l'Eurosonic Festival réside dans le fait qu'il s'étale dans... 48 salles de concerts et endroits insolites. Pure Charts braque les projecteurs sur cinq artistes qui ont su tirer leur épingle du jeu : ALMA, Anna Of The North, CUT_, LÉON et filous.

ALMA


Attention, tornade ! Originaire de Finlande, ALMA bouscule tous les codes avec ses cheveux jaune fluo, ses formes généreuses et sa gouaille dynamitant les diktats qui règnent aujourd'hui dans l'industrie musicale. Accompagnée de sa soeur, en guise de MC, et de trois musiciens s'acharnant sur leur batterie électronique, ALMA, âgée de 21 ans, a enflammé la scène du Grand Theatre de Groningue en présentant ses premières chansons. Des succès en Finlande et en Europe... avant de séduire le monde entier ? Impossible de résister aux beats fiévreux et au flow incisif de l'artiste qui mêle pop, rap et électro sur des bombes radiophoniques, comme "Dye My Hair", qu'on attendait un peu plus puissant en live cependant, "Knock" ou "Karma". Avant un final sur l'incendiaire "Bonfire" qu'elle partage avec Felix Jaehn. A surveiller de près !

Regardez le clip "Karma" d'ALMA :



LÉON


La Suède regorge de talents prometteurs. La preuve avec LÉON qui, le lendemain d'un concert à Paris, a fait les présentations sur la scène du Simplon à l'Eurosonic Festival. Avec une attitude de diva R&B dénotant totalement avec son physique de girl next door, la chanteuse a impressionné dès les premières notes de son mini-concert en révélant une voix chaude et puissante, qui ne transparaît pas autant sur les versions studio de ses chansons. Celles et ceux qui ont adoré découvrir ses titres ne peuvent qu'être emportés par les refrains exaltants de ses pépites indie-pop, "Nobody Cares", "Treasure" ou "Tired of Talking", avant ses touchantes ballades comme "Liar", son nouveau titre", ou "Thinking About You". Sans oublier des reprises bluffantes de "Why'd You Only Call Me When You're High" des Arctic Monkeys ou "Dreams" de Fleetwood Mac. La preuve que LÉON peut tout chanter. On en redemande !

Ecoutez "Nobody Cares" de LÉON :



CUT_


Venus tout droit d'Amsterdam, CUT_ était sur ses terres pour nous envoûter avec ses chansons enivrantes. Célèbres pour leur reprise virale de "Papaoutai" de Stromae en 2014, Sebastiaan Dutilh et Belle Doron ont cette fois impressionné le public venu les découvrir dans le dôme DOT avec leurs propres chansons. Dans la pénombre, devant des néons rares pour renforcer l'expérience, tandis que des projections s'animaient sur le plafond de la salle, CUT_ a plongé les spectateurs dans un tourbillon intense de dream pop mêlé à un flow hip-hop délicat. Une vraie claque ! Surtout lorsque le tandem a présenté "Sail On", ainsi que son nouveau single aérien et féerique "Undertow" (à écouter d'urgence) et le titre inédit "Electrifying", qui porte terriblement bien son nom et sur lequel ils ont invité les spectateurs à venir danser pour profiter du moment. Vivement l'album !

Ecoutez "Undertow" de CUT_ :



Anna of the North


Comme son nom de scène l'indique, Anna of the North, de son vrai nom Anna Lotterud, vient d'Europe du Nord, et plus particulièrement d'Oslo, en Norvège. A la cool, avec une nonchalance déconcertante et une grande timidité, la demoiselle, soutenue par ses musiciens, a tout de suite surpris avec sa voix noyée comme dans du coton sur les synthés ensorcelants de ses chansons en apesanteur. Son timbre est si enveloppé qu'on jurerait du playback, mais non ! En 40 minutes, Anne of the North a enchaîné ses excellentes chansons : du langoureux "Sway" évidemment, qui a eu droit à un remix des Chainsmokers, à l'hypnotique "The Dreamer" avec son beat bouillonnant, la ballade électro "Baby" au tube potentiel "Us" avec ses touches tropicales et ses échos. Point culminant du show ? Son interprétation, pour la première fois, de son nouveau single "Oslo". Un coup de coeur instantané !

Regardez le clip "Oslo" d'Anna of the North :



filous


Auréolé d'un EBBA Award lors de la cérémonie qui a également récompensé Jain ou Dua Lipa, filous, timide et souriant, a mis tout le monde d'accord lors d'un concert de 45 minutes où il a mis en avant son groupe. A la guitare et aux choeurs, l'artiste autrichien, avec son look de lycéen, a laissé à ses acolytes (une voix masculine et une voix féminine) le soin de sublimer vocalement ses chansons romantiques et teenage (dans le bons sens du terme), entre pop, folk et ambiance chill. Preuve que la bande regorge de talent, chaque membre s'est illustré à chaque instruments sur scène (batterie, guitare, harmonica, piano...) pour présenter les titres fédérateurs "Ohio" de Damien Jurado ou "Coming Over" de Dillon Francis - que filous a remixé - avant de présenter ses titres comme "Dawn" ou "Better Off", ainsi que son prochain single en exclusivité, et de finir en beauté au son de "How Hard I Try", le hit qui l'a révélé. Une petite collection de tubes qui s'ignorent, et qui devrait porter filous haut, très haut.

Découvrez "How Hard I Try" :
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP