Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Flashback Top 50 > Flashback Top 50 : qui était numéro un en juin 1986 ?
Flashback Top 50
dimanche 19 juin 2016 14:00

Flashback Top 50 : qui était numéro un en juin 1986 ?

Nouvelle chronique "Flashback Top 50" proposée par Yannick Suiveng, notre spécialiste des charts. Avant qu'un nouveau rendez-vous mensuel ne voit prochainement le jour, c'est un retour sur l'actualité musicale du mois de juin 1986 qui vous est proposé cette fois-ci, histoire de se remémorer les hits qui ont embellie notre été... d'il y a tout juste 30 ans.
Crédits photo : Pochette du single
Le top 10 des ventes de juin 1986 est digne d'une compilation revival de premier choix, des hits "à la pelle" restés dans la mémoire collective tant ils sont devenus des classiques au fil du temps. Cela doit être ça la magie des années 80 !

La princesse des charts


La plus haute marche du podium est détenue par une "noble" personne, puisque c'est une certaine Stéphanie Marie Élisabeth Grimaldi, dite Son Altesse Sérénissime la princesse Stéphanie de Monaco, fille de Grace Kelly et du Prince Rainier III, qui se retrouve au sommet de la hiérarchie des ventes en ce début d'été. Plus de nom à particule pour celle qui deviendra un temps la chanteuse préférée des adolescents ! La princesse débute sa carrière musicale grâce à un concours de circonstances qui l'amène à rencontrer Romano Musumarra, pygmalion de la chanteuse Jeanne Mas, alors au sommet de sa carrière. Cette dernière refuse d'enregistrer un morceau qui lui était pourtant destiné, "Ouragan", mais qui fera les affaires de Stéphanie. Celle-ci moins de 10 semaines à la première place du Top 50 avec ce titre culte !

La maison de disques Carrère tente alors de la lancer à l'étranger. Stéphanie enregistre ce hit en anglais sous la dénomination "Irresistible", suivi d'un second 45 tours, "Flash", renommé "One Love To Give". Le succès international de Stéphanie se limitera aux pays germaniques et scandinaves, puis "Fleur du mal" viendra boucler sa courte carrière artistique... enfin presque. En 1991, la jeune demoiselle fût choisie par Michael Jackson en personne pour devenir la "mystery girl" que l'on entend murmurer au début du titre "In The Closet". Rien que ça !



"Remember the promise you made..."


C'est un groupe américain composé de Peter Kingsbery, Anna LaCazio, Lou Molino III et Clive Wright qui obtient la reconnaissance du public français à cette même époque. Formé en 1980 et puisant son nom d'un vieux conte traditionnel anglais, Cock Robin débute sa carrière en Californie, mais divulgue principalement ses hits en Europe car boudé par la majorité des marchés anglo-saxons. "When Your Heart Is Weak", "The Promise You Made" et "Just Around The Corner" seront les principaux hits d'un groupe réduit en binôme à partir de 1987, Lou Molino et Clive Wright étant par la suite remplacés par des musiciens additionnels.

Anna finit aussi par jeter l'éponge en 1990, lassée par le rythme incessant des tournées. Peter Kingsbery vient alors s'installer en France, enregistre "Only The Very Best" (1992) pour le conte de la comédie musicale "Tycoon" (Starmania) puis finit par reformer ce groupe culte à la surprise générale, seize ans après sa séparation (2006).




Balavoine, ce héros


Le 14 janvier 1986, non loin de Rhaous au Mali, un terrible accident d'hélicoptère endeuille la France. Alors au sommet de sa gloire, c'est en survolant une étape du Paris-Dakar que Daniel Balavoine perd la vie. Cet amoureux de sports mécaniques s'aligne à son premier Dakar en 1983, avant de s'engager auprès de diverses associations humanitaires telles que Chanteurs sans frontières ou Action Ecoles afin de venir en aide aux peuples dont la misère le touche fortement. En 1986, Balavoine profite de la logistique de l'épreuve pour mener à bien une opération consistant à installer des pompes à eaux dans plusieurs villages reculés. Mais le destin en décide autrement et le 45 tours "L'Aziza", sorti juste avant sa disparition, deviendra son plus gros succès avec un million d'exemplaires écoulés. Fin mars, le titre "Sauver l'amour" paraît en 45 tours à titre posthume avant que le label Barclay stoppe la promotion de son dernier album, laissant intact l'image d’un homme engagé qui plaidoyait pour la jeunesse et luttait contre les injustices.




Top 10 des tubes de juin 1986


1. Stéphanie – "Ouragan"
2. Jeanne Mas – "En rouge et noir"
3. Sabine Paturel – "Les bêtises"
4. Partenaire Particulier – "Partenaire particulier"
5. Jean-Jacques Goldman – "Pas toi"
6. Cock Robin – "The Promise You Made"
7. Modern Talking – "Brother Louie"
8. Daniel Balavoine – "Sauver l'amour"
9 . Queen – "A Hind Of Magic"
10. Sandra – "In The Heat Of The Night"

Le "Dictionnaire des tubes en France", par Yannick Suiveng, est le premier ouvrage qui rassemble tous les hits classés dans notre pays !
1950-2010 : 60 ans de hits ! Un incontournable pour tous les fans des classements en France. A découvrir et/ou commander sur le site officiel !
Yannick SUIVENG
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !
  • Concours Julien Doré

    Julien Doré

    Gagne des vinyles de Julien Doré !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP