Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Emily Lady : "Je n'ai aucun problème avec la nudité !"
Interview
lundi 11 mars 2013 14:00
7

Emily Lady : "Je n'ai aucun problème avec la nudité !"

Nouvelle venue sur la scène française, la jeune Emily Lady aimerait faire de la musique son métier. Elle est en bonne voie avec son premier album "Some Things to Say", produit par les internautes du label My Major Company, à la fois intime mais aussi ouvert. La chanteuse porte un regard sur elle-même, ses influences, mais également sur la société qu'elle estime un peu trop fermée. Avide de nouvelles expériences, dynamique, Emily Lady a beaucoup de choses à dire mais pas assez de temps pour s'exprimer. L'artiste nous accorde un peu de son temps pour parler de ses désirs, mais aussi de son premier opus et du single "Lola". Rencontre sans langue de bois, et sans mauvais jeux de mots.
Crédits photo : DR.
Propos recueillis par Jonathan Hamard.

On te découvre avec le single "Lola", dans lequel tu racontes les joies et les peines d'une jeune femme. Doit-on voir derrière ce personnage la vraie personnalité d'Emily Lady ? C'est un personnage dans lequel chaque femme peut aussi se reconnaître ?
Emily Lady : C'est un peu les deux ! C'est un titre autobiographique, évidemment. Je pense qu'il y a toujours en nous des angoisses de petite fille, des souvenirs, des chaînes, des vieux démons, qui en grandissant disparaissent. En devenant adulte, cette petite fille se dit qu'il faut s'ouvrir sur le monde, passer à autre chose et délaisser ces angoisses. Il faut y aller les deux pieds en avant, partir à la découverte de la vie et foncer. Je pense que c'est une histoire qui est propre à chacun. Et à chacune surtout (sourire) !

Tu te présentes comme une artiste parlant avant tout à un public féminin. N'est-ce pas un peu dangereux ? Ne crains-tu pas d'être cataloguée ?
Je ne le prends pas comme ça en tout cas. Si c'est ce qui se dégage de mon univers, je peux le comprendre. Mais il y a quand même sur mon album une petite touche de pop-électro qui vous plaira aussi à vous messieurs ! Je pense que ma musique peut fédérer aussi bien un public féminin que masculin. Je parle aussi des hommes dans mon album. Il y a par exemple le titre "Kiss"… "Coming Out" ! Je veux bien admettre que ce sont des sonorités un peu fines, mais je ne pense pas que ce soit restreignant. En tout cas, ça ne me dérange absolument pas qu'il y soit. Mon album n'est pas ciblé pour un public féminin. Il n'y avait aucune intention derrière. C'est ma musique, tout simplement (sourire)… écrite avec le feeling, avec quatre ans d'expérience et du cœur.

"Some Things to Say", c'est un album printanier ?
« J'aime beaucoup le public gay ! »
Oui, plutôt ! D'ailleurs il sort juste avant l'arrivée du printemps. Ça tombe très bien (sourire) ! C'est vrai que "Lola" nous fait penser à l'été, à la sortie de l'hiver… C'est d'ailleurs ce qu'on verra dans le clip qui arrive très bientôt. Je pense au soleil ! La sortie de l'hiver, c'est aussi la sortie pour la jeune fille de cette période un peu glaciale de son enfance et qui se réchauffe au fur et à mesure.

Ecoutez la version acoustique du single "Lola" d'Emily Lady :



Cet album, c'est aussi un joyeux mélange entre différentes influences. Doit-on y voir les multiples facettes de ta personnalité ?
Tout à fait ! Je suis aussi éclectique que mon album ! On est plusieurs dans ma tête (rire). C'est un album inclassable. Il y a de la pop, de l'électro, de la variété… J'en suis consciente et je voulais livrer l'album tel qu'on l'avait fait. Je voulais à tout prix rester sincère, surtout auprès de mes producteurs qui avaient misé sur un album. Je n'allais pas partir dans une direction qui n'est pas la mienne, tout ça pour faire un produit commercial. Je suis restée fidèle à cet éclectisme. C'est mon univers. Je suis comme ça. Je n'ai pas envie de faire des choses qui se ressemblent. J'aime bien écouter un album en passant d'un style à l'autre tout en restant cohérent.

C'est quand même parfois un peu difficile de s'y retrouver. Ça part un peu dans tous les sens. Comment fait-on pour organiser toutes ses idées, pour rendre cohérent un album aux multiples influences ?
Je pense que c'est une question de sonorité. Quand un artiste travaille avec un instrument, il va garder le même tout en ajoutant d'autres instruments. C'est un peu la même chose sur cet album. Il y a de vrais instruments et d'autres qui ont été créés par logiciel, comme le synthé. On a essayé de garder une même trame sur tout l'album en variant les styles. L'album a été enregistré en trois langues. Je trouve ça super l'idée du mélange. Surtout à notre époque ! Parce que c'est important d'avoir une ouverture d'esprit.

L'ouverture d'esprit, on la retrouve dans le titre "Coming out", qui fait directement référence à l'homosexualité. Un morceau qui tombe à point nommé…
Oui. Et ça ne me dérange pas du tout qu'il soit autant ancré dans l'actualité ! J'aime beaucoup le public gay. C'est un milieu que je connais bien aussi, que je fréquente. C'est un milieu festif. "Coming Out" est un clin d'œil. Je ne fais aucun sous-entendu. Tout le monde a droit au bonheur. Tout le monde a le droit de se réaliser en tant que mari et femme ou mari-mari et femme-femme. Maintenant, je comprends que ça bouscule certaines mentalités qui ne sont peut-être pas encore aussi ouvertes que la plus jeune génération, des gens qui ont un certain âge et qui ont connu une autre conception de la société. Des gens qui ont eu une éducation un peu plus fermée aussi. Par contre, mon opinion est très ouverte. Je suis pour le mariage gay.

« Il faut savoir être discret tout en se dévoilant un peu »
On a aussi une pochette d'album qui respire la féminité. Ton physique, c'est un atout ou une manière de provoquer ?
Ce n'est absolument pas une manière de provoquer. Cette pochette d'album n'a pas été faite dans le but de… Elle est simplement le reflet de ma personnalité. Je me mets à nu sur cet album. Je suis à demi-nue sur cette pochette parce que ça s'est fait comme ça pendant le shooting. Je l'ai senti à ce moment-là. J'en ai eu envie et on l'a fait. C'est vraiment du naturel, du sincère.

Etre dévêtue, pour une chanteuse, c'est un atout marketing pour certains. Ça va de pair avec la critique !
Ça dépend ce qu'on appelle être nu ! Qu'est-ce qu'on voit ? Est-ce que c'est caché ? Sur la pochette de mon album, je suis de dos et on ne me voit pas totalement nue ! Je ne suis pas en face de l'objectif en train de montrer mes seins (rire) ! On est en 2013 quand même ! Il n'y a pas à être choqué. On voit tellement de choses ici et là. On en n'est quand même pas s'inquiéter devant une paire de seins. Le nu artistique, c'est très joli. Ce n'est pas pour autant que j'irai demain prendre des photos nue pour un quelconque magazine. Je ne vois pas trop l'intérêt. Moi, je n'ai aucun problème avec la nudité. Ceux qui veulent critiquer critiquent. Moi, ça ne me dérange pas plus que ça. On voit des adolescentes en boîte qui ne sont presque pas habillées du tout. Elles sont parfois très vulgaires. Et à contrario, on voit des personnes qui se déshabillent dans les magazines et qui ne sont absolument pas vulgaires. Tout dépend de la manière dont c'est fait et dans quel but ! Il faut savoir doser. Il faut savoir être discret tout en se dévoilant un peu.

Crédits photo : DR.
L'album s'intitule "Some Things to Say". Crois-tu que tu auras encore des choses à dire après ce premier disque ?
Oh que oui ! J'ai encore énormément de choses à dire. C'est pour ça que j'aimerais travailler sur un deuxième album assez rapidement. J'ai dit des choses dans cet album-là, mais j'en ai encore tellement à dire. J'ai beaucoup de choses à prouver aussi, à dévoiler. Il ne faut pas s'en faire là-dessus. Il y a encore de la matière en réserve (sourire).

« J'espère pouvoir vivre de ma passion première aujourd'hui »
C'est le danger d'un premier album comme celui-là. Il y a tellement de choses dessus qu'il peut être difficile d'y faire suite.
Je pense le contraire. L'aventure que je vais vivre avec ce premier album va beaucoup m'inspirer pour le deuxième. J'ai déjà des petits morceaux en tête. Des débuts de composition. Ce n'est qu'un début. C'est le lancement d'une carrière. Ce n'est que le dixième de ce dont je suis capable.

Tu n'as pas toujours fait preuve d'autant d'assurance dans ce que tu voulais faire puisque tu as suivi plusieurs cursus pendant tes études.
Ce n'est pas tellement que ça a été difficile. C'est que je suis tellement intéressée par tout ce qui se passe dans la vie que je me dirige vers tout. J'aime tourner dans tous les sens. Surtout quand j'étais plus jeune. J'avais beaucoup de mal à me canaliser. Je me suis beaucoup cherchée parce qu'il fallait que je trouve ce que je voulais faire comme autre travail, comme plan B, parce que je savais que la musique me rattraperait toujours. Mais, comme tout enfant issu d'une famille d’artistes, on sait qu'il y a aussi beaucoup de galères et qu'il faut assurer ses arrière. Moi, je m'intéresse à tout. J'ai fait des études qui m'ont emmenée partout, même dans les airs puisque j'ai été hôtesse de l'air. Mais j'espère pouvoir vivre de ma passion première aujourd'hui. Mon esprit et mon cœur se concentrent sur la musique. Si je pouvais en faire mon métier, ce serait quand même pas mal (sourire).

Auteure et compositrice, aimerais-tu écrire pour d'autres artistes ?
Oui. Mais j'aimerais surtout que d'autres artistes écrivent pour moi. J'aime beaucoup la patte de certains artistes. J'aime beaucoup voir un point de vue différent. J'aime beaucoup lire des histoires dans divers albums. Ecrire pour quelqu'un ? Si on me le demandait et que l'univers m'inspire je ne refuserais pas. Mais je suis plus dans l'optique d'avoir quelqu'un qui vienne vers moi pour le deuxième album. Mais si quelqu'un venait me demander d'écrire pour lui, je serais très flattée.

Des noms en particulier ?
J'en ai beaucoup. C'est difficile de sélectionner. Je pense à Irma. J'aime beaucoup son univers. J'aime aussi Thomas Pradeau. Si je pouvais travailler avec Olivier Schultheis, je serais aussi très contente. Mais bon, on va se calmer, non ? (rire) S'il y a le feeling, je pourrais lui demander de m'écrire quelque chose, même si ce n'est pas son travail.
la Redaction
Toute l'actualité d'Emily Lady sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le premier album d'Emily Lady sur Pure Charts.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 11/03/2013, 17:44
Citer
b
Invité
le 11/03/2013, 18:17
Citer
encore une montre boule
Invité
le 11/03/2013, 18:46
Citer
J'aime beaucoup cette chanteuse! Son album est excellent!
Invité
le 11/03/2013, 20:23
Citer
Emily , ton album est génial !! ça fait du bien du bon son !!
Invité
le 11/03/2013, 20:39
Citer
cette chanteuse m'intéresse beaucoup ,elle semble avoir une forte personnalité et sa me plait beaucoup !
Invité
le 12/03/2013, 15:38
Citer
Je suis ravie de t'avoir découverte et j'écoute ton album en boucle.Beaucoup de fraîcheur et de finesse.
Invité
le 16/03/2013, 15:34
Citer

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP