Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Sheryfa Luna en interview
Interview
vendredi 22 janvier 2010 00:00
27

Sheryfa Luna en interview

Nommée aux NRJ Music Awards, Sheryfa Luna a marqué l'année écoulée avec trois tubes et un deuxième album "Vénus" certifié platine. De la création de cet opus à la préparation du prochain, l'artiste évoque également ses projets, ses collaborations et les expériences qui ont marqué ses derniers mois. Sheryfa Luna se confie en toute franchise. Interview.
Bonjour Sheryfa, comment as-tu réagi au bel accueil reçu par ce deuxième album ? (Nikolas Lenoir, rédacteur) ?
Sheryfa Luna : Je ne m’attendais pas du tout à cela et je suis très contente du résultat. J’ai certes moins vendu que le premier car il n’y a pas eu l’effet nouveauté, la même exposition mais je m’en sors plutôt bien car le disque a été certifié platine. Le marché est devenu tellement difficile que j’ai vraiment conscience de la chance que j’ai.

As-tu été inquiète à un moment par le fait que ce disque se vende moins que le premier ?
Cela ne m’a pas inquiété car je vois comment a diminué le marché du disque. Dans ce situation actuelle, mes ventes sont tout à fait raisonnables.

Tu as notamment collaboré avec Alibi Montana. Comment s’est passée cette rencontre et ce duo sur "Respirer" ?
Il se trouve que j’ai changé de manager il y a un peu plus d’un an et le hasard fait que j’ai désormais le même qu’Alibi Montana. Lorsque j’étais en studio pour le deuxième album, il est justement venu voir notre manager commun et nous avons sympathisé. Il est venu un autre soir et je travaillais sur ce titre "Respirer". Je trouvais intéressant de prendre un rappeur assez underground pour justement poser sur un titre assez rentre-dedans.



Pourquoi as-tu eu l’envie de t’adresser aux paparazzis dans ce titre ?
Ce texte est en effet un grand coup de gueule par rapport aux paparazzis. Ils sont vraiment énervants car ils ne prennent jamais la personne en photo quand elle est un minimum en valeur. Ils veulent juste descendre et limite mettre l’artiste très mal. Ils n’ont aucun respect pour moi et je n’ai aucun respect pour eux. Je dis ainsi ce que je pense à travers mes chansons.

"J’ai le droit" est aussi un coup de gueule dans lequel tu affirmes ton indépendance. Avais-tu besoin de régler certains comptes sur ce disque ?
Certaines personnes ont tendance à juger mes choix mais je fais ce que je veux. Ce titre est ainsi plus général et il est adressé à celles et ceux qui passent leur temps à vouloir me dire comment faire.



« Ce disque est beaucoup plus personnel que le précédent. »
Tu t’es beaucoup plus investie dans ce projet. Pourquoi as-tu fait le choix d’écrire pour cet album ?
J’aime écrire mais je n’avais aucune confiance en moi pour le premier album. J’étais aussi entourée d’une équipe qui n’avait également pas confiance en moi pour laisser de la place à mes textes et il est vrai aussi que l'on avait très peu de temps. J’écris depuis que je suis très jeune. J’avais peur de me dévoiler mais aussi du jugement des autres. Même si cela reste difficile, j’ai fait le choix de me lancer. Ce disque est beaucoup plus personnel que le précédent. Je continuerai à écrire pour le troisième album, cela me tient très à cœur.

Retrouvez le clip de "Si Tu N'étais Plus Là" :


Tu as même invité tes frères à te rejoindre sur "On Progresse". Est-ce que cela fut difficile de collaborer en famille ?
Je collabore avec eux depuis toujours donc cela s’est fait très naturellement. L’un des mes frères est compositeur et il m’a fait écouter la musique de cette chanson "On Progresse". Nous avons ensemble cherché un refrain et nous avons ensuite un peu laissé cela de côté. Je fais pas mal de musique avec mes frères mais c’est pour notre simple plaisir. Lorsque j’étais en studio à Montréal, j’ai eu l’envie de faire un morceau un peu dance hall et j’ai donc repensé à ce morceau. Nous l’avons repris, terminé et enregistré pour l’album.

« Je voulais partager mes peurs. »
Tu dédies une chanson à ton fils Vénus. Comment est née l’envie de chanter ce très touchant "Grandir Avec Toi" ?
C’est juste la chose la plus importante de ma vie, bien avant ma carrière d’ailleurs. "Grandir Avec Toi" est une chanson que je voulais absolument pour cet album. Je n’aurais pas pu ne pas parler de mon fils. Outre le fait que cela a bouleversé ma vie, qu’il est ma plus belle fierté, je voulais que les gens comprennent ce que cela fait de devenir une jeune maman. Il y a beaucoup de femmes dans mon cas et je voulais aussi partager mes peurs. On se pose toutes des questions et c’est plutôt rassurant.



Lors de notre première entrevue, tu me disais que le plus dur à gérer est d’être à la fois une femme, une mère et une artiste. Comment vis-tu désormais ces trois parties de ta vie ?
C’est en effet un challenge quotidien. De plus, à côté de ma carrière de chanteuse, je m’investis également dans d’autres projets. Il faut une organisation minutieuse et au final, cela apporte une belle stabilité. Je reconnais aussi que mes proches ainsi que mon équipe m’aident beaucoup et sont attentifs à ce que les plannings soient gérables. Quand je rentre le soir, je me dédie pleinement à mon mari et à mon fils.

Retrouvez le clip de "Ce Qu'ils Aiment" :


Jena Lee a écrit pour tes deux albums et elle cartonne désormais avec son album porté par le tube "J’aimerais tellement". Quel regard portes-tu sur son parcours ?
« Je ne suis pas très étonnée de ce qui arrive. »
Je ne peux que la remercier car elle a entre autres écrit "Quelque Part" et "Comme Avant". Je ne suis pas très étonnée de ce qui lui arrive. Je connais l’efficacité de ses titres et c’est une véritable machine à tubes. Elle est vraiment très douée.

Ton nouveau single "Je Reviendrai" s’est aussi bien classé en rentrant dans le Top 10. Quelle a été ta réaction ?
Je suis très contente et flattée. Ce n’est pas un titre sur lequel je misais un bon classement. C’est une chanson très personnelle et je ne pensais pas que cela allait autant parler aux gens.

Retrouvez le clip de "Je Reviendrai" :


N’as-tu pas l’impression que le texte est un peu redondant avec "D’ici et d’Ailleurs", un single extrait de ton album précédent ?
Je vois plutôt cela comme une suite. Je cherchais mes origines et je les ai ensuite trouvées.

Tu as évoqué des projets parallèles à ta carrière de chanteuse. Est-ce que tu continues de travailler avec Liya ?
On y travaille tranquillement. Cela ne va pas sortir dans les prochains mois car j’ai d’autres choses à finir avant. C’est en tout cas un plaisir de faire les maquettes. Les choses se font doucement et sans se précipiter.

Est-ce le signe que tu souhaites à l’avenir d’investir beaucoup plus dans la production d’artistes ?
Je ne ferais pas que cela mais c’est en effet quelque chose qui m’intéresse.

« Ma participation à la série "Seconde chance" ? Une catastrophe ! »
Tu as participé à la série "Seconde chance". Que retiens-tu de cette expérience ?
(Rires) Ce fut une formidable journée de tournage et c’était vraiment très agréable. Par contre, j’ai eu envie de pleurer quand j’ai vu le résultat. Je reconnais que c’était une catastrophe et que j’étais ridicule. Ce n’est vraiment pas demain la veille que je vais me lancer dans le cinéma.

Revenons à la musique alors. As-tu commencé à travailler sur le prochain album ?
Cela fait déjà plus de six mois que je suis dessus. J’écris pas mal de textes, je réfléchis avec les compositeurs et au mois d’août, je suis même partie deux semaines avec une dizaine d’auteurs et compositeurs pour travailler. Je ne suis pas actuellement en studio mais j’ai déjà bien avancé.

« Le troisième album sortira dans le courant de l'année. »
Quel sera l’esprit de cet opus ?
Je vais faire ce que j’aime. En fait, je me sens encore plus libre pour assumer pleinement mes choix artistiques. Il n’y aura pas un gros changement mais une réelle évolution. L'album sortira dans le courant de l’année et le premier single sera certainement un morceau qui s'appelle "Si Tu Me Vois".

Tu as fait beaucoup de concerts l’an passé et notamment en extérieur. Les artistes sont malheureusement souvent la cible d’actes isolés lors de ces shows en plein air et tu en as notamment fait l’amère expérience à Namur en Belgique. Quels souvenirs en gardes-tu ?
J’en retiens que j’ai rapidement zappé car les concerts qui se passent ainsi sortent vite de ma tête. C’est tellement un manque de respect. Ce qui s’est passé en Belgique est vraiment peu par rapport à ce que j’ai pu vivre sur d’autres concerts. Je ne sais pas trop pourquoi les gens ont retenu cet incident. Il y a eu tout un buzz autour de cela par lequel je m’étais carrément fait agresser en Belgique. C’étaient juste deux cons qui n’avaient visiblement rien d’autre à faire. Je me suis déjà pris des pierres, des gros cailloux sur scène alors une bouteille de coca n’est finalement pas grand-chose. C’est désormais clair, quand on me manque de respect, j’arrête le concert.

Que ressens-tu envers tout le public qui était venu te voir ?
Je suis mère de famille et je ne vais pas prendre le risque de rentrer avec une grosse marque sur le visage. Des gens sont venus me voir en me disant que je n’avais pas été sympa, qu’ils étaient venus de loin et que je suis partie rapidement de la scène. Je suis vraiment désolée mais je ne peux pas prendre de risque. C’est vraiment difficile de commencer un concert en esquivant une bouteille de coca. Je ne sais pas ce qui peut arriver dans ces conditions. J’étais venue chanter avec un grand plaisir, mon équipe était de la partie et ce qui s’est passé est tout simplement un grand manque de respect envers notre travail. Je me suis beaucoup excusée auprès du public. J’ai vraiment conscience que des familles ont fait énormément de kilomètres pour venir me voir en concert. Je retournerai me produire là-bas mais ce sera pour une date de tournée.

De nombreux artistes rencontrent ce genre d’incidents. Penses-tu que les concerts gratuits en plein air sont devenus des endroits difficiles ?
« Il y en a toujours quelques-uns qui viennent mettre le bordel. »
Les concerts en plein air sont tout simplement devenus impossibles. Les villes organisent des spectacles gratuits, veulent faire des choses pour les gens et il y en a toujours quelques-uns qui viennent mettre le bordel. S’ils n’aiment pas l’artiste qui se produit sur scène, personne ne les force à aller le voir en concert. Avant cet incident en Belgique, je suis passée à Nancy et il y a également eu des problèmes. Les villes et les artistes font des efforts pour mettre en place des concerts gratuits pour que tout le monde puisse venir. Nous avons conscience qu’il est difficile pour une famille de payer des tickets de spectacles. Le résultat de tout cela est que l’on va devoir arrêter et ne faire justement que des concerts payants. Tout le monde sera perdant et c’est vraiment dommage.

Tu as participé à la campagne "Télécharger légalement". Qu’aimerais-tu dire sur ce sujet à celles et ceux qui liront cette interview ?
« Je trouve un peu malhonnête de vouloir désormais tout interdire. »
Je ne suis pas là pour leur dire de faire ou ne pas faire. Je pourrais avoir le discours de dire que si on télécharge illégalement mes chansons, on me vole de l’argent et que de fait, cela pose des problèmes pour produire de la musique mais c’est un discours que les gens ont tellement entendu. Je suis mère de famille et je pense aussi au fait que je dois assurer l’avenir et l’éducation de mon fils. Je pense que le problème est que l’on met à la disposition notamment des jeunes les outils pour télécharger illégalement. Les logiciels ont été créés, les ordinateurs ont été aussi développés dans cette perspective et bien sûr, les gens s’en servent. C’est un peu comme si on mettait un paquet de bonbons sous les yeux d’un enfant et qu’on lui dise de ne surtout pas y toucher. Je trouve un peu malhonnête de vouloir désormais tout interdire alors que tout leur a été mis entre les mains pour avoir ces pratiques. Il fallait certainement réfléchir à cela avant.

Quel message aimerais-tu transmettre au public et aux internautes ?
Je tiens tout d’abord à les remercier. L’année qui s’est écoulée a été formidable. Le public a été au rendez-vous à la fois pour le disque et pour la tournée. J’espère que l’on pourra continuer encore longtemps cette belle aventure.

Merci Sheryfa pour ta franchise et cette sympathique interview.
Merci à toi, cela m'a fait plaisir.
la Redaction
Pour en savoir plus, visitez sheryfaluna.artistes.universalmusic.fr/site.
Pour écouter et/ou télécharger le dernier album de Sheryfa Luna, "Vénus", cliquez sur ce lien.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 23/01/2010, 16:11
Citer
Le troisième album de sheryf luna sortra en MARS 2010 !!!!!!!
Invité
le 23/01/2010, 16:33
Citer
Le troisième album de sheryf luna sortra en MARS 2010 !!!!!!!

ça m'étonnerait elle n'est pas encore entrée en studio !
Invité
le 23/01/2010, 17:11
Citer
Si, elle a bientôt finis, le nouveau single de sheryfa sera surement "Si tu me vois", cette interview a été réalisé il y a plusieurs mois c'est pour cela !
alba67
le 23/01/2010, 17:41
Citer
Le troisième album de sheryf luna sortra en MARS 2010 !!!!!!!

ça m'étonnerait elle n'est pas encore entrée en studio !


elle enchaine
Invité
le 23/01/2010, 18:06
Citer
faut vraiment qu'elle arrête de nous sortir des albums aussi rapidement ça devient saoulant...

Et avant de commencer à gérer les autres, il faudrait qu'elle commence par savoir gérer sa carrière
Invité
le 23/01/2010, 19:19
Citer
Si, elle a bientôt finis, le nouveau single de sheryfa sera surement "Si tu me vois", cette interview a été réalisé il y a plusieurs mois c'est pour cela !


oui je pense que cette interview a été réalisée il ya quelques temps car l'album est quasiment terminé et sortira bien en Mars 2010 .
Je trouve que sheryfa luna enchaine les disques rapidement tout de même :p
Tant mieux pour elle, elle le mérite !!!
Invité
le 23/01/2010, 19:23
Citer
...La chanson la plus tarte de l"année ..SVP ...arrêtez de chanter .. retournez à la coiffure ..
merci d'AVANCE ....de toute façon c'est presque fait !!!!!
Invité
le 23/01/2010, 19:26
Citer
........STOOOOP ......par pitié arrêtez de chanter ....retournez à la coiffure vous avez peut être plus de talent ......Merci d'avance .....
Invité
le 23/01/2010, 23:54
Citer
faut vraiment qu'elle arrête de nous sortir des albums aussi rapidement ça devient saoulant...

Et avant de commencer à gérer les autres, il faudrait qu'elle commence par savoir gérer sa carrière


Entièrement d'accord. Mais je pense qu'elle a conscience de n'être qu'un kleenex sans âme artistique alors elle exploite son filon à fond tant qu'il est vendable.
Invité
le 24/01/2010, 09:37
Citer
C'est une honte qu'elle soit obligée de se faire voir avec son fils sur ces genoux à la soirée NRJ, ce n'est pas la place d'un enfant de cet age dans une soirée comme celle là et surtout une heure aussi tardive. Elle a vraiment besoin de ça maintenant pour qu'on la remarque. Qu'elle arrête de chanter et qu'elle s'occupe de son fils mais chez elle ça sera mieux pour lui.
Invité
le 24/01/2010, 11:29
Citer
C'est une honte qu'elle soit obligée de se faire voir avec son fils sur ces genoux à la soirée NRJ, ce n'est pas la place d'un enfant de cet age dans une soirée comme celle là et surtout une heure aussi tardive. Elle a vraiment besoin de ça maintenant pour qu'on la remarque. Qu'elle arrête de chanter et qu'elle s'occupe de son fils mais chez elle ça sera mieux pour lui.


Elle a fait ça?

La pauvre fille en recherche de moyens pour faire parler d'elle. Déjà oui ce n'est pas la place d'un petit enfant qui ne peut pas tenir la fatigue donc un énorme -1 pour la maman. En plus elle a rien compris car les artistes les plus respectés sont ceux qui préservent leur famille des regards indiscrets. Et un gros -2 pour la mère indigne.
Invité
le 24/01/2010, 11:50
Citer
C'est une honte qu'elle soit obligée de se faire voir avec son fils sur ces genoux à la soirée NRJ, ce n'est pas la place d'un enfant de cet age dans une soirée comme celle là et surtout une heure aussi tardive. Elle a vraiment besoin de ça maintenant pour qu'on la remarque. Qu'elle arrête de chanter et qu'elle s'occupe de son fils mais chez elle ça sera mieux pour lui.


Elle a fait ça?

La pauvre fille en recherche de moyens pour faire parler d'elle. Déjà oui ce n'est pas la place d'un petit enfant qui ne peut pas tenir la fatigue donc un énorme -1 pour la maman. En plus elle a rien compris car les artistes les plus respectés sont ceux qui préservent leur famille des regards indiscrets. Et un gros -2 pour la mère indigne.


Vraiment du grand n'importe quoi. Elle a refusé de grosses sommes d'une certaine presse pour ne pas faire de photo avec son gamin. Elle a le droit de l'emmener à une soirée, c'est très mignon. Il a deux ans et il peut pour une fois sortir voir sa maman faisant son travail. Elle aurait pu accepter d'être payée pour faire des photos et bien non, elle préfère ne pas vendre cela et vivre sa vie simplement avec son fils. Quels parents n'a pas emmené son enfant de deux ans à une soirée, un anniversaire ?? Que de petits esprits toujours à critiquer.
Invité
le 24/01/2010, 12:25
Citer
ah bon tu en as vu beaucoup des minots dans le public des nrj ma toi?
moi non et tu sais pourquoi c'est parce que d'une façon générale les artistes ne sont pas cons ils n'exposent pas leurs gamins à la télé ça peut être dangereux pour eux.
une soirée professionnelle ou les participants sont à la vue du public collé devant son petit écran, c'est pas une sortie en famille ou les enfant viennent voir le travail de papa maman
Invité
le 24/01/2010, 22:41
Citer
Quelle cruche celle là, aucun talent elle passe son temps a minauder dans ses chansons, pas étonnant que diam's dont elle se revendique ne veuille pas lui écrire une chanson, elle à cerner la meuf complétement hasbeen avant même de commencer sa carrière.
Elle va vite tomber dans l'oublie car elle n'a rien de plus qu'une autre
Invité
le 25/01/2010, 06:18
Citer
Concernant les concerts gratuits en plein air, certaines personnes attirent les canettes et bouteilles... d'autres ... les fleurs et chocolats ...
surement cela est-il du à la qualité du spectacle donné !!!

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP