Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Lionel Tim en interview
Interview
mercredi 11 octobre 2006 12:08
7

Lionel Tim en interview

Souvenez-vous : Lionel Tim était l'un des trois membres du groupe formé par l'émission Popstars 3 sur M6. M. Pokora était aussi de l'aventure... Aujourd'hui, Lionel poursuit sa carrière solo en sortant un nouveau single "Vivre avec toi", qui pourrait bien créer la surprise ces prochaines semaines, soutenu notamment par plusieurs radios nationales. Sur les traces de M. Pokora ?
Charts in France (Olivier PALUD, rédacteur) : Bonjour Lionel !
Lionel Tim : Bonjour !

CIF : Après avoir sorti le single « Je m'envole » le 13 juin 2005, qui a connu un succès modéré (entré 41e du classement des ventes de singles), tu vas sortir un nouveau titre intitulé « Vivre avec toi » le 30 octobre prochain. Contrairement au précédent single, tu bénéficies du soutien de grandes radios nationales, dont NRJ. Quel est ton sentiment à ce sujet ?
LT : Le titre correspond mieux au format radio actuel... mais « Je m'envole » n'est pas mort non plus ! C'était un titre de variétés, avec des paroles fortes, une sorte de blessure à refermer. Maintenant, les gens ont besoin d'entendre d'autre choses, plus positives. « Vivre avec toi » fait allusion à des gens amoureux, en couple : un beau moment de la vie. La chanson est donc beaucoup plus positive et correspond bien au format radio actuel.


CIF : En effet, on a pu se rendre compte que les ballades musicales passaient bien en radio actuellement...
LT : Oui, et ça me rassure. On avait une période où la plupart des radios ne diffusaient que des morceaux de R'n'B, de Rock ou de Pop-rock et le genre de la Variété Française n'avait plus sa place... Et pourtant ce genre musical reste ouvert, et l'on peut toujours y faire une belle carrière.

CIF : On peut penser que l'aventure Linkup (groupe issu de la télé-réalité Popstars, diffusé en 2003 sur M6), même si elle s'est globalement bien terminée, t'as rendu plus méfiant. Avec quel état d'esprit as-tu commencé cette nouvelle aventure ?
LT : J'arrive en effet avec deux ans de traversée du désert. J'en ai pris plein la gueule, mais j'ai appris pleins de choses : à me méfier plus ou moins des gens, à me protéger, à ne pas être trop passionné dans mes propos. Il est vrai que maintenant je fais attention, je suis plus posé et je prends les bonnes décisions, en étant conseillé par mon manager. Contrairement aux précédentes années, je reste très bien entouré...

CIF : Par quoi as-tu été déçu pendant ces années difficiles ?
LT : J'ai été notamment blessé par l'acharnement de certains fans et de certains internautes, notamment par le biais de forums sur Internet, y compris celui de Charts in France, à propos de l'Eurovision (NDLR, Lionel Tim faisait parti des finalistes pour représenter la France au concours de l'Eurovision 2005). Certains me traitaient de « moins que rien », sans me connaître véritablement, d'autres me jugeaient de « chanteur criard », de « chanteur sans cervelle »... Bref, tout ceci est très blessant et je l'ai très mal pris. C'est difficile de voir des gens me juger ainsi, sans prendre le soin d'avoir écouté mes morceaux, et préférant dénigrer mon travail. Je trouve aberrant que les gens fassent des critiques aussi violentes, surtout si eux ne sont pas chanteurs, ne sont pas dans le métier et ne proposent pas de musique. Bien sûr, les gens peuvent dire qu'il n'aiment pas, mais sans forcément employer de telles expressions.

CIF : Les fans de l'époque Linkup ont-ils continué à te suivre et à te soutenir jusqu'à ce nouveau single, aujourd'hui en 2006 ?
LT : Oui, absolument. Je prends soin de rester en contact avec eux par email ou via différents sites Internet. Il y a notamment un groupe de personnes qui est resté très fidèle, qui a su être là pour me remonter le moral quand j'allais mal et m'a permis de me battre pour continuer dans la musique. Heureusement que ces gens étaient là, car je suis tombé très bas... Après un succès aussi important, il a été très dur pour moi de retourner dans l'ombre.

CIF : Lors d'une précédente interview sur Charts in France, les Diadems (l'autre groupe de filles révélé la même année que Linkup par l'émission Popstars sur M6) avaient exprimé le même sentiment, d'autant plus qu'elles avaient été abandonnées par leur maison de disques...
LT : Contrairement à elles, j'ai eu la chance de ne pas être abandonné par ma maison de disques, M6 Interactions... mais je l'ai aussi mérité car j'ai travaillé. J'ai montré ma volonté de continuer la musique, et pas seulement de montrer ma tête à la télé et de devenir une star...

CIF : Gardes-tu des contacts, avec M. Pokora par exemple ?
LT : Oui, je suis notamment allé le voir à l'Olympia. J'étais très content de le voir, et je suis très content de tout ce qui lui arrive depuis près de deux ans. C'est un bonheur partagé.

CIF : Le R'n'B, on l'a bien compris, ce n'est malgré tout pas ta « tasse de thé » ?
LT : Si, j'aime bien l'écouter mais ce n'est pas le genre musical dans lequel je vais travailler. Je préfère la variété, les chansons à texte, et je ne m'en cache pas.

CIF : Quels sont les artistes qui t'inspirent, musicalement parlant ?
LT : Robbie Williams, qui est vraiment mon modèle. Mais aussi James Blunt, Diam's, Patrick Fiori, Michel Polnareff ou encore Johnny Hallyday pour ne citer qu'eux.

CIF : Un album est-il prévu prochainement ?
LT : Nous travaillons en effet sur un album, avec quelques duos. Je ne manquerai pas de vous dire avec qui le moment venu !

CIF : Profite de cette interview pour lancer un appel ! Avec qui aimerais-tu chanter en duo ?
LT : En premier, bien sûr, Robbie Williams (c'est un peu prétentieux je l'avoue) ou Johnny Hallyday, pour le respect du personnage et la beauté du Monsieur. Je l'admire énormément. Mais aussi pourquoi pas Patrick Fiori, Florent Pagny... ou même Diam's ! Ca serait un bonheur.

CIF : Est-ce que la scène te manque ?
LT : Enormément, mais je vais y remédier très bientôt. J'ai notamment un projet en préparation, avec un live à l'Olympia où je chanterai des reprises d'Aznavour, de Polnareff ou de mes titres en version symphonique.

CIF : As-tu d'autres projets en préparation ?
L : Je continue les doublages de films, comme j'avais l'habitude de faire ces deux dernières années, parce qu'il a fallu manger, et également les choses pour les enfants, de actions caritatives. Aller dans les hôpitaux voir les enfants est une action qui me tient tout particulièrement à cœur.

CIF : Passons maintenant au « Quizz POPSTARS », comme nous l'avions fait avec M. Pokora ! Tu es prêt ?
LT : Je t'écoute !

CIF : Quels sont les 5 prénoms des L5 ?
LT : Coralie, Lydie, Marjorie et Claire...

CIF : Il en manque une !
LT : Alexandra.

CIF : Quel est le prénom du chorégraphe de Popstars 2 ?
LT : Bruno Vandelli !

CIF : Quel est le premier nom de groupe proposé aux Whatfor ?
LT : Quadricolor.

CIF : Quel est le titre du deuxième single des Whatfor ?
LT : Euh... (il cherche) L'amour n'a pas de loi

CIF : Qui est Everton ?
LT : C'est le groupe issu de la rupture des Whatfort, Cyril et Erika.

CIF : Qui a réalisé le premier album des L5 ?
LT : Maxim Nucci !

CIF : Le titre « Mon Etoile » des Linkup a été adapté en Français de quelle langue ?
LT : Anglais, contrairement à ce qui a pu être dit, même si après la chanson a été reprise en Espagnol également.

CIF : Et enfin, qui chante « Elle me contrôle » ?
LT : M. Pokora !

CIF : Bien joué, c'est presque un sans faute ! Merci d'avoir répondu à nos questions. A bientôt !
LT : Merci à vous tous, et sachez que je passe souvent sur les forums de Charts in France ! A très vite...

Merci à Thierry CADET pour son idée originale du quizz. A retrouver également avec M. Pokora : cliquez ici.
la Redaction
Ajoutez un commentaire
Erreur MySQL: Table 'chartsinfrance-forum4.ibf_members' doesn't exist