Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > ALMA en interview : "Etre parfait, ça n'existe pas"
Interview
lundi 25 décembre 2017 14:00

ALMA en interview : "Etre parfait, ça n'existe pas"

"Chasing Highs", "All Stars", "Phases" feat. French Montana... ALMA ne cesse de marquer les esprits et les classements avec ses titres explosifs. Pure Charts a rencontré la chanteuse finlandaise aux cheveux fluo pour évoquer son parcours, les critiques, la notoriété ou encore sa rencontre avec Martin Solveig. Interview !
Crédits photo : DR
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Quel est ton premier souvenir en lien avec la musique ?
Je ne sais pas mais peut-être quand je chantais avec ma mère en voiture. Je chantais tout le temps quand elle conduisait, durant tous les trajets. C'était vraiment cool !

Tu chantais quoi à l'époque ?
J'adorais les Jackson Five. Surtout "I Want You Back" ! Du Amy Winehouse aussi et des chansons finlandaises. Ma mère pleurait à chaque fois !

« Au plus profond de moi j'avais envie de chanter »
Tu as toujours su que tu voulais devenir chanteuse ?
Oui je crois, au plus profond de moi j'avais envie de chanter. Mais quand j'étais ado, je ne voulais plus du tout entendre parler de ça, j'étais un peu en mode rebelle, j'étais contre tout ! Et puis finalement j’ai redécouvert la musique, mais je ne voulais pas le côté glamour, le star system... J'ai eu envie de faire de la musique, je me suis mise à écrire. Chanter, c'est la seule chose que je sais bien faire.

A l'époque, c'était difficile de grandir en regardant les popstars, quasi parfaites, toutes dans le même moule, et de se dire : "Moi aussi je peux y arriver !" ?
Oui… Mais je ne sais pas. J'écoutais Amy Winehouse et de la musique punk, donc je ne suivais pas trop les Spice Girls ou des trucs comme ça.

« Etre "parfait", ça n'existe pas »
On a l'impression que ça change quand même dans l'industrie, que les codes se brisent, que ça avance…
Oui, c'est vrai, mais moi je n'ai jamais eu aucun problème. Si tu es fort et indépendant, tu peux faire ce que tu as envie de faire.

C'est un message aussi que tu fais passer aux jeunes quand tu débarques avec tes cheveux fluo ? En mode "Soyez qui vous êtes et soyez-en fiers" ?
Oui bien sûr ! Si tu aimes qui tu es, que tu t'en fous du regard des autres, tout va bien se passer. Peu importe dans quoi tu bosses, même si tu travailles dans un magasin de bonbons ! Si tu enlèves tes barrières et que tu travailles dur, tu vas y arriver. Tout le monde peut être amené à être critiqué ou harcelé, que ce soit à l'école ou sur Internet. Peu importe que tu sois "parfait". Malheureusement, c'est comme ça.

Regardez le clip "Phases" d'ALMA et French Montana :



Tu en parles d'ailleurs dans "Bonfire". C'est ce que tu as vécu ?
Oui, ça m'est arrivé, mais comme tout le monde je pense . Et puis être "parfait", ça n'existe pas !

« J'ai eu la chance qu'on me fasse confiance »
Tu as participé à "Nouvelle Star" en Finlande. Tu as mis du temps avant de trouver ton son ?
Ça m'a pris peut-être deux ans. C'était assez cool car j'avais 17 ans, je commençais. J'ai passé beaucoup de temps en studio, et petit à petit, mes chansons ont commencé à vraiment me ressembler.

On est facilement pris au sérieux quand on sort d'un télé-crochet ?
Pour beaucoup de chanteurs, c'est difficile d’être pris au sérieux, c'est vrai. Les gens pensent que tu veux juste devenir une star. Moi bizarrement, j'ai eu la chance qu'on me fasse confiance, qu'on croie en moi. Peut-être parce que je savais ce que je voulais faire, que j'ai montré tout de suite qui j'étais, j'étais très claire avec mes cheveux rose fluo, mes énormes chaussures Buffalo. Je suis arrivée en mode : "Voilà qui je suis". J'étais différente !

« Parfois, j'aimerais être quelqu'un de normal »
Elton John a clamé qu'il était fan de toi. Tu l'as rencontré depuis ?
Non, pas encore, mais j'adorerais ! Je pense que ça va se faire dans les prochains mois. Je voudrais le remercier en fait.

Tu as seulement 21 ans. Ça ne fait pas peur parfois cette industrie, les excès, la pression ?
Bien sûr, parfois. Mais j'essaie de ne pas trop y penser. Je sais que si à un moment je flippe, je peux m'enfuir, retourner chez moi et m'enfermer à double tours ! (Rires) Mais bien sûr que ça fait peur, c'est un peu dingue de faire ce boulot. C'est sans doute le job le plus fou que tu puisses faire ! Et j'ai une super équipe autour de moi, ça aide. Tout se passe bien.

Regardez le clip "Dye My Hair" d'ALMA :



C'est facile à gérer la notoriété soudaine au quotidien ?
Ça dépend où je vais. En Finlande ou en Allemagne, c'est vrai que c'est autre chose car je suis très populaire là-bas. Parfois, j'aimerais être quelqu'un de normal. Je ne suis pas encore habituée aux cris des gens, à ce qu'on vienne me demander tout le temps des photos… J'aime être libre, j'aime aller dans un parc, profiter… Comme une jeune de mon âge quoi. Par exemple, je suis allée à la Helsinki Pride avec mes amis, et je pensais que ça allait être cool. Au bout de 15 minutes, il y a eu un groupe de gens autour de moi, j'ai commencé à paniquer et j'ai dû partir. Je me suis sentie mal car je voulais juste passer un bon moment avec mes amis. Mais j'adore mes fans, je ne serai pas là sans eux. Mais parfois, dans les jours les plus sombres, j'aimerais juste être cette fille normale que j'étais, juste pour une heure.

Dans "Dye My Hair", tu chantes que tu changerais ta couleur de cheveux par amour, même si tu as dit en interview que tu ne ferais jamais ça. C'est quoi le truc le plus fou que tu pourrais faire par amour ?
Je ne sais pas… J'aime bien acheter des trucs. Genre « Hey, j’ai pris des billets pour Los Angeles, on y va ». Je suis ce genre de personne ! (Rires)

« Mon album sortira début 2018 »
Comment tu as rencontré Martin Solveig avec qui tu as partagé le tube "All Stars" cette année ?
Il a entendu ma voix. En fait, il écoutait plusieurs chansons et il a adoré ma voix. Il m'a envoyé un email, on a discuté, on s'est fait un Skype et on s'est dit que ce serait bien de travailler ensemble donc on est allé en studio. J'étais impressionnée de le rencontrer. Mais c'est un mec super et il est très drôle ! On a fait quelques shows à Ibiza, je me suis retrouvée à traîner avec lui… C'était vraiment cool.

Et ton premier album, tu peux m'en dire un peu plus ?
Il sortira début 2018. Il y aura des duos. J'ai travaillé avec Charli XCX qui a écrit plusieurs titres. Il y aussi Justin Tranter, MNEK... J'ai une super équipe. J'ai vraiment hâte qu'il sorte !

Et, dis-moi, tu connais la chanteuse française Alma ?
Oui, la fille de l’Eurovision !

Qui va devoir changer de nom du coup ?
Je ne sais pas ! (Rires) Mais on peut garder toutes les deux notre prénom, c'est bon. Tiens, d'ailleurs, ce serait drôle de faire un titre ensemble : Alma en duo avec Alma ! (Rires)

Regardez le clip "All Stars" d'Alma et Martin Solveig :
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP