Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découvertes musicales > L'étoffe de Sébastien Roch
samedi 01 novembre 2008 00:00
1 commentaires

L'étoffe de Sébastien Roch

Après un premier album en 1993, découvrez le second opus de Sébastien Roch, "Puce de luxe", réalisé avec beaucoup d'amour et de sincérité, sans aucun calcul "marketo-stratégique" de sa part. Il serait temps de s'y intéresser.
Il y a quinze ans, Sébastien Roch publiait un premier album, "Silence", contenant le succès "Au bar de Jess" (Top 17 en 1993) et son follow-up, "Pousse petit-vent". Aujourd'hui, et quelques épisodes télé, ciné et théâtre plus tard, c'est un deuxième opus que propose le chanteur/comédien.

"Puce de luxe" est disponible, et après le single "Mes sandales", c'est "Léon" qui est actuellement chargé de prendre le relai de l'exploitation du disque, par ailleurs fort réussi. Sébastien Roch peaufine sa formule : chansons singulières, festives, acoustiques (guitare folk, mellotron, tuba...), instinctives et très personnelles. A travers ses souvenirs du passé, ses expériences, il nous confie ses états d'âmes. Les thèmes y sont variés : la solitude, le manque, la fille, le garçon, l’enfance... L'album d'un mec de 35 ans qui fait le point, non sans humour, avec la vie.

Sur l'opus, le morceau "Puce de luxe" ouvre le bal ! Et le ton est donné : «Ma puce de luxe me gratte et me suce, puis mastique son chewing-gum, en matant un sitcom» (avec par ailleurs une faute, sitcom étant un nom féminin désignant une “situation-comédie”). Sébastien Roch joue de son image. "Les amants tourmentés" parle d'amour, ou plutôt de la fin d'un amour. Sébastien se dévoile, se confie un peu plus encore. Avec "Il était une fois" on pense à Saez ou à Raphaël, avec des engagements personnels et politiques ; "Presidio" enfoncera le clou sur la plage suivante.

Ça tombe bien, on l'aime bien Sébastien quand il a des choses à dire, et il en a, aujourd'hui très loin de l'image édulcorée de "Cri-cri" qui lui a tant collée à la peau. Très touchant "Le petit gros", sans jamais manquer d'humour. Puis "Adolescentes" (encore un probable clin d'œil à son passé d'idole), "Les demoiselles du Bon Dieu" (un morceau dans lequel Sébastien simule l'orgasme), et "Angélique", abordent la gente féminine. Enfin, "Arrête de fuir", sur la fuite du temps, et qui ferait un excellent single, clôture l'album. Prenez soin de laisser tourner le disque jusqu'au bout sur votre platine : le chanteur y a en effet caché un titre-fantôme...

Le constat est que nous sommes surpris, agréablement surpris à l'écoute de cette "Puce de luxe", pour laquelle le jeune artiste a écrit tous ses textes et composer la plupart des musiques. Un disque qui mériterait une bien plus large exposition si les médias (et le public également...) comprenaient une fois pour toute que Sébastien a quitté la “cafèt'” depuis bien longtemps.

Pour en savoir plus, visitez sebastienroch.com, ou son MySpace officiel.
Pour écouter et/ou télécharger le nouvel album de Sébastien Roch, "Puce de luxe", cliquez sur ce lien.
Thierry CADET
Ajouter un commentaire
Invité
le 26/11/2008, 16:25
Citer
Je trouve cet album très agréable à l'écoute. Bonne chance à toi, Sébastien, tu le mérites bien.

Ajouter un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP