Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découvertes musicales > No id : merci mon chien
lundi 20 octobre 2008 00:00
3 commentaires

No id : merci mon chien

Merci qui ? Merci Bob, Olivier, Romy, Ben et JP ; cinq larrons qui n'en sont pas à leur coup d'essai dans le métier, et ce sont réunis sur un projet déjanté, présentant ainsi leur premier opus sous le pseudo de No id.
Et pourtant des idées, ils en ont ! Le premier album du groupe, "Merci mon chien", est paru cette année, accompagné de nombreux concerts. Bob Blank, le chanteur et auteur/compositeur du groupe aux côtés d'Olivier Bron (Papa Bronx) et de Leduc De Clignancourt (qui intervient aussi sous la forme d'un rap sur le morceau "Michel"), scande sur des mélodies rock et des arrangements couillus, des thèmes aussi universels que tabous : le racisme, l'exclusion, les prostituées des pays de l'Est, la drogue, le monopole américain... autant de thèmes qui dérangent, mais que No id traîte avec recul, humour et dérision.

Olivier Bron, déjà auteur et interprète de nombreux singles à la fin des années 90 ("Les mots qui manquent", "Né en 70", "Ma place au soleil"...), voix et auteur du groupe Septembre ; et Romy Chelminski, guitariste de nombreux artistes, de Cyril Paulus à Christophe Willem en passant par Naturalibus, posent ici leurs riffs de guitares. Benjamin Tescarossa/Tesquet (Amok, Caméléon, Cyril Paulus...) ses lignes de basse, et Jean-Pierre Motte (Pigalle, Louis, Catleya, Steeve Estatof, David Keler...) sa batterie et ses percussions. Tous entonnent les choeurs sur scène, accompagnant le chant énergique de Bob.

Au niveau de ce premier album, de nombreux Guests sont venus prêter main forte : Julie Reins pour un duo sur "Mon Ukrainienne", René Mirat, le banjo de "God, I Got A Zob !", ou bien encore Nico Lurie, faisant don de ses harmoniques artificielles sur "L'air de rien".

Le premier single extrait, "Nicolas Cage", résonne déjà en radio ; parmi nos préférés à la rédaction de Charts In France, notons "Mon Ukrainienne" (qui ferait un excellent second single), "Nous on monte et on descend" (esprit très... "surfeur teufeur"), "A reculons" (la superficialité de la société de consommation ou le culte du superficiel), "Michel" (dérangeant de vérité)...

No id se dit influencé par Supergrass, The Sex Pistols, The Beatles, The Foo Fighters, Stereophonics, The Police ou des groupes plus "californiens" tels que Weezer ou The Beach Boys...

Quoiqu'il en soit, le groupe met le doigt là où ça fait mal, sans jamais se permettre de juger ; un terrain sur lequel leur direct prédécesseur, Kinito, avait oublié de s'aventurer il y a deux ans, privilégiant des thèmes plus légers ("La maison de disques", "Je sais pas danser"...), et que réussit notamment fort bien le chanteur Bo avec son opus "Koma Stadium".

Un très bel album donc, se clôturant par un ironique "Tout va bien" ; un album très représentatif, dans ses thèmes, de ce début du XXIème siècle. Un album rock, fun et pas si drôle que ça, au fond...

Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez leur espace MySpace officiel.
Ajouter un commentaire
Invité
le 25/11/2007, 21:23
Citer
extraordinaire premier album.... à mettre dans sa discothèque.Des titres excellents.j'adore... (flo ppg)
Invité
le 26/11/2007, 10:53
Citer
N'hésitez pas à les écouter ! Ils sont déjantés, mais c'est tellement bon !
Cécile.
Invité
le 28/11/2007, 23:49
Citer
album à se procurer au plus vite, rien de tel pour mettre la pêche, un bon délire, une bonne musique, on veut du NO ID sur les ondes !! yiiihaaaaaaaa !!!!

Ajouter un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP