Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découvertes musicales > Mathieu Rosaz préfèrent les chansons tristes
lundi 22 janvier 2007 19:39
0 commentaires

Mathieu Rosaz préfèrent les chansons tristes

Après un parcours scénique sans faute, et deux albums (un "live" et un hommage à Barbara), c'est avec de nouvelles chansons que Mathieu Rosaz se présente à nouveau. Un troisième disque : "Je préfère les chansons tristes".
Mathieu Rosaz, né il y a une trentaine d'années, fait ses premiers pas sur scène en 1993 aux Studios Alice Dona. Après être passé par l'Actor's Studio et les Cours Viriot de Paris, créé deux spectacles humoristiques, un tour de chant sur Barbara et Boris Vian, un premier album en 2001: "Empreintes publiques" puis "Mathieu Rosaz chante Barbara" l'année suivante (qui raflera au passage le Prix "Coup de coeur" de l'Académie Charles Cros), et de la scène, toujours de la scène, de 2002 à 2006 (avec l'accordéonniste Michel Glasko), à Paris et à l'étranger (Canada, Japon, Italie...), c'est enfin un nouvel album qui paraît aujourd'hui, plus personnel : "Je préfére les chansons tristes...". Un opus écrit seul ou en compagnie d'Elisa Point, Elvire Aucher ou Frédéric Truong. "Je préfère les chansons tristes" passe tour à tour de l'humour à la mélancolie, du réalisme à la fantaisie. On retrouve sur cet album sept reprises de Véronique Sanson (mentions particulières à "Dis-lui de revenir", "Odeur de neige", "Donne toi" avec Agnès Ceccaldi ou "Bahia" en titre caché), l'autre influence majeure de Mathieu Rosaz, après Barbara.
Parmi nos titres préférés : "Je préfère les chansons tristes", celui qui donne son nom à la galette, parce que "c'est drôle de préférer les chansons tristes au karaoké...", la gravité et la légèreté du "Large" (en duo avec Elvire Aucher) passant en revue Etienne Daho ou "L'amour en héritage" de Nana Mouskouri, la beauté de "Je respire à Buenos-Aires" (décidemment les duos lui vont comme un gant, cette fois-ci avec Elisa Point) et de "Fragile équilibre" (dans lequelle Mathieu se fait vulnérable et troublant de sincèrité dans cette belle déclaration d'amour), "Banquette arrière" ou l'adultère commis par un homme, père de famille, avec... un autre homme, et l'humour dévastateur des "Gens des maisons de disques", tellement réaliste face au marché musical actuel : "Si tu sais faire le pitre, chanter avec ta bite, ça peut faire un hit !". On ne peut s'empêcher, cela dit, de vouloir décoiffer Mathieu, juste pour faire "saliver Sally" ou "fantasmer Fanny"; on se dit que sous ses airs de Sainte Nitouche, il en a le pouvoir. Sur son MySpace, Mathieu, adepte des divas et des égéries, rend hommage au cinéma de François Truffaut, Alfred Hitchcock, Eric Rohmer, à Astor Piazzolla, Marie Laforêt, Françoise Sagan, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau entre autres, ou Gael Garcia Bernal, Gaspard Ulliel et Cyrille Thouvenin pour les plus contemporains, grâce à de magnifiques photos. Du bon goût quoi ! Nous, on adore ! Mathieu participera prochainement au single caritatif du collectif Les Marguerites, "J'y étais pas", un titre au profit de la lutte contre la maladie d'Alzheimer. -Pour en savoir plus :
www.mathieurosaz.com
www.myspace.com/mathieurosaz
Thierry CADET
Ajouter un commentaire
Soyez le premier à donner votre avis sur cet article ! Vous aimez ? Vous n'aimez pas ?
Cliquez ici pour ajouter votre commentaire.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP