Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Zaz > Zaz : critiquée sur ses concerts privés à prix d'or, elle répond. "C'est de la bassesse"
C'est dit !
lundi 19 janvier 2015 12:06

Zaz : critiquée sur ses concerts privés à prix d'or, elle répond. "C'est de la bassesse"

Suite à la parution d'une enquête sur les concerts privés d'artistes, très bien rémunérés, pour des entreprises, Zaz a été vivement critiquée. La raison ? 40.000 euros empochés pour 30 minutes de spectacle. La chanteuse a souhaité s'expliquer et répondre aux attaques : "Il me faut de l'argent pour vivre, pour mes projets".
Crédits photo : Abaca
En fin d'année dernière, le magazine Capital a lancé un pavé dans la mare en s'intéressant aux concerts que donnent les artistes pour des séminaires ou conventions d'entreprises. Des prestations, communément appelées des "ménages", très bien rémunérées. Ainsi, on apprenait lors de cette enquête que Christophe Maé avait empoché 100.000 euros pour une soirée organisée par Bouygues Télécom ou que Yannick Noah avait touché 30.000 euros pour un mini-concert organisé à Disneyland Paris lors d'une convention Thermomix. « L'intérêt de ces concerts est purement économique » a-t-il assumé, interrogé par le magazine. Mais ils ne sont pas les seul à avoir accepté ces propositions alléchantes puisque Carla Bruni, par exemple, aurait donné un concert privé pour Allianz, contre 50.000 euros.

"Je ne vais pas m'excu­ser de gagner de l'argent"


Le même groupe s'est également offert les faveurs de Zaz. La chanteuse de "On ira" a empoché 40.000 euros pour... 30 minutes de concert. Une information confirmée par son manager qui a assuré qu'il s'agissait du seul ménage de sa protégée depuis cinq ans. Forcément, les critiques ont fusé contre celle qui chantait « Ce n'est pas votre argent qui fera mon bonheur » dans son titre "Je veux". Zaz a accepté de réagir à ses attaques dans une interview au Parisien : « Je suis arri­vée avec "Je veux", et je pense que pour eux, ce n'est pas cohé­rent. Ils entendent "Je ne veux pas d'argent". Ils ont tout mélangé ! (...) Je m'en fous, je sais qui je suis ». Mais, tout de même, l'artiste de 34 ans a tenu à s'expliquer : « C'est mon travail, je chante. Je ne vais pas m'excu­ser de travailler, de gagner de l'argent ». Une petite explication de texte ? « Je ne dis pas que je ne veux pas d'argent, je dis que ce n'est pas mon moteur. Il me faut de l'argent pour vivre, pour mes projets ».

"Tu te dis que les gens sont tristes"


Très engagée dans l'humanitaire, Zaz a regretté que ce ne soit pas cette facette qui soit mise en avant plus régulièrement dans les médias : « Je suis en parte­na­riat avec Colibri, je suis allée chan­ter dans des prisons, pour la Maison de Solè­ne… Ça, on n'en parle pas ! Mais quand c'est pour descendre les gens, faire du mal et critiquer tout et n'importe quoi... C'est de la bassesse. Tu te dis que les gens sont tristes, en fait ». Touchée, Zaz a trouvé toute cette histoire « regret­table » : « Ça tire la masse popu­laire dans des espèces de valeurs débiles de critique, de juge­ment, de trucs qui n'ont aucun sens, aucun inté­rêt. Qu'est-ce qu'on s'en fout ! ».
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Zaz :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés