Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Woodkid > Woodkid se confie sur son deuxième album : "Je n'ai jamais arrêté de faire de la musique"
C'est dit !
samedi 02 mai 2020 11:31

Woodkid se confie sur son deuxième album : "Je n'ai jamais arrêté de faire de la musique"

Le projet Woodkid renaît de ses cendres. Sept ans après "The Golden Age", le musicien français est de retour avec l'épique "Goliath", annonciateur d'un deuxième album attendu cette année qui va "surprendre". Premières confidences.
Crédits photo : Bestimage
Il a changé d'avis pour le plus grand bonheur de ses fans. Alors qu'il annonçait la "mort" du projet Woodkid après le coup d'éclat "The Golden Age" (800.000 ventes mondiales en 2013), l'artiste français Yoann Lemoine s'apprête à signer son retour musical dans la peau du petit bonhomme de bois. Celui qu'on a vu réalisateur pour Lana Del Rey, Rihanna ou Harry Styles ("Sign of the Times") n'est jamais vraiment resté éloigné des studios. En 2015, il participait à la bande-son des films "Divergente 2" et "Desierto". Il y a deux ans, il accompagnait Louis Garrel sur une magnifique reprise de "L'Aérogramme de Los Angeles" d'Yves Simon. Des expériences qui ont nourri ses envies de composition. « J'avais besoin de faire des collaborations qui m'enrichissent, me fassent apprendre, j'avais besoin de potasser des bouquins de théorie musicale. Après mon premier album, je me suis rendu compte que je me prenais très au sérieux, je me la racontais beaucoup. Je pensais tout savoir alors que je ne savais rien du tout. Il fallait que je me remette à turbiner très sérieusement » analyse-t-il dans les colonnes du Parisien.

"Je l'ai fait pour vaincre et guérir de beaucoup de choses"


Deux projets de films avortés (« Je me suis complètement vautré » reconnaît-il) ont incité Yoann Lemoine à se recentrer vers ce qu'il sait faire de mieux : transmettre des émotions par le prisme de la musique. « Des choses commençaient à bouillir en moi, sur ce que je ressentais à ma petite échelle de l'évolution du monde, et je me suis dit que le meilleur moyen était de l'exprimer en musique et en images, puisque les deux font partie de mon identité. Il y a cinq ans, j'ai commencé à travailler sur un album et je l'ai fait grandir doucement » explique l'interprète de "Run Boy Run" qui, pour cette deuxième aventure, révèle avoir collaboré avec Tepr, le groupe Son Lux et de manière indirecte avec Bon Iver et Feist, via le collectif berlinois People auquel chacun d'entre eux appartient. Woodkid le promet, cet album va « surprendre » : « Je l'ai fait pour vaincre et guérir de beaucoup de choses. J'y suis plus tendre avec moi-même, moins véhément. L'orchestre est toujours là, mais moins emphatique et moins hollywoodien. J'ai toujours un amour fou pour Los Angeles, New York et mes amis américains, mais j'ai un peu déchanté sur le rêve américain qui me fascinait. J'ai réalisé que la France me manquait ».

"Je reprends où on en était et je vous amène ailleurs"


Terminé et « au chaud dans un coffre », ce deuxième album de Woodkid sortira bel et bien cette année malgré la crise sanitaire qui ébranle l'industrie et l'a notamment conduit à repousser le début de sa tournée, qui devait être lancée en mai. « J'ai promis qu'il sortirait en 2020 et il sortira en 2020. Evidemment, la réalisation des clips est affectée par le confinement, mais ce n'est pas grave. Je ne vais pas me laisser abattre par ce virus (...) J'ai attendu sept ans, je peux attendre encore un peu » assure Woodkid. La première phase de ce comeback a été initiée il y a quelques jours avec "Goliath", morceau épique doté d'un clip somptueux aux multiples lectures. « C'est une chanson d'amour qui parle d'un sujet plus vaste, la notion de dominant et dominé et l'espoir que l'individu puisse combattre les grandes forces. Dans la mine de charbon, on peut voir plein de choses, la petitesse de l'homme face au défi écologique, face à la montée de l'extrême-droite dans nos pays, qui me terrifie et me met en colère » décrypte le musicien, qui espère conquérir à nouveau les coeurs : « Musicalement, j'avais besoin d'un titre qui fasse une transition entre les deux albums. Je reprends où on en était et je vous amène quelque part ailleurs, là où mon son et mes mots sont allés ».

Découvrez "Goliath" de Woodkid :
Yohann RUELLE
Suivez l'actualité de Woodkid sur sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "The Golden Age" de Woodkid sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Woodkid :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés